background preloader

Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs »

Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales. Et si elle couvre l’ensemble du spectre politique, elle contamine principalement les extrêmes, de gauche comme de droite. Voici un bref état des lieux, fondé sur l’analyse d’un important corpus de documents numériques et papiers (blogs, sites, livres et articles). François S., Schmitt O., 2015, « ‘Être russe signifie être anti-américain’. CC Creative commons Crédits Patrick Mignard pour Mondes Sociaux

http://sms.hypotheses.org/5838

Related:  Conspirationnisme et complotisme (EMI)Recherche et vérification informationsEsprit critiqueSensibiliser les élèves aux théories du complotEducation aux médias

Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser » Prof d’anglais dans un lycée de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sophie Mazet est l’auteure d’un « Manuel d’autodéfense intellectuelle », fruit d’un atelier organisé dans son établissement. Les jeunes de la Ruche89 l’ont interrogée cette semaine. C’est leur toute première interview. HoaxCrash : manipulations, fausses infos et gros profits L’accélération de la diffusion de l’information concerne aujourd’hui l’ensemble des secteurs d’activités humaines, en particulier l’économie et la finance. En apportant de la fluidité et de la réactivité dans les échanges, cette accélération, de nature systémique, a ouvert de nouveaux espaces d’interaction en mode « haute fréquence » et, corrélativement, a créé de nouvelles vulnérabilités. Si les opérations d’influence et de désinformation ont toujours accompagné l’histoire de la communication depuis l’Antiquité, elles prospèrent désormais sur les infrastructures numériques et se nourrissent du « déluge de données ». Le canular, pratiqué par les Grecs et les Romains, a traversé deux millénaires pour devenir un puissant outil d’influence et de manipulation.

Internet. Comment démasquer les fausses photos Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014. Le lendemain, Spiegel Online publiait un petit guide pour identifier les fausses images sur le web : 1.

 Documentation : Fiches Être O'net Les fiches "Être O'Net"... ... pour un usage responsable et citoyen d'Internet. Le projet constitue un outil pédagogique de promotion des usages responsables et citoyens d’Internet pour tous : formés et formateurs. Elles peuvent guider les enseignants qui peuvent s’emparer de cette problématique rapidement et librement. Ces fiches ont été impulsées par le projet TraamDOC 2010-2011 : voir le descriptif du travail de l'Académie d'Orléans-Tours dans l'article ci-après.Les fiches "Être O'Net" sont consultables en ligne et elles peuvent être enregistrées ou imprimées. Elles sont à cet effet mises en forme afin de pouvoir être imprimées aussi bien en couleur qu'en noir et blanc.

Les mécanismes de la désinformation Sur le net, on trouve à boire et à manger... Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir.

« Tous menteurs » : comment faire face au conspirationnisme ? - La Croix Les attentats de 2015 ont conduit à une prise de conscience collective de la propagation des « théories du complot » sur la Toile. Alors que les jeunes y sont particulièrement vulnérables, enseignants, pouvoirs publics et journalistes cherchent des parades. «Lorsqu’un de mes élèves m’a dit que “les Juifs étaient déjà au courant pour le 11 Septembre”, c’est comme s’il avait ouvert la boîte de Pandore. » Sophie Mazet, professeur d’anglais en Seine-Saint-Denis, n’a pas attendu les tragiques événements de l’année 2015 pour prendre conscience de l’emprise exercée par les théories du complot – la lecture alternative et biaisée d’un événement –, sur ses jeunes élèves. Depuis 2010, cette auteur d’un Manuel d’autodéfense intellectuelle a mis en place des cours où elle exerce les lycéens à l’esprit critique et démantèle minutieusement l’argumentaire pseudo-scientifique des conspirationnistes. En revanche, les « citoyens-enquêteurs » n’adoptent pas forcément une vision totalisante du complot.

« Il faut réguler le marché de l'information sur Internet » La désinformation, qu'elle soit intentionnelle ou inconsciente, a trouvé avec Internet un puissant moyen d'amplification : des idées fausses se propagent massivement et influencent l'opinion publique, comme l'illustre en France la méfiance qui s'est installée vis-à-vis des vaccins. Le nouveau marché de l'information constitué par le Web et ses « réseaux sociaux » pose ainsi aux sociétés démocratiques un défi majeur. Il est essentiel de comprendre les rouages de ce marché si on veut l'améliorer. Mais comment ? Nous avons interrogé Gérald Bronner, sociologue de la croyance et des opinions, qui a notamment publié La Pensée extrême.

Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Surtout pour les journalistes qui cherchent des nouvelles croustillantes, à même de "faire le buzz" et d'attirer le lecteur. Newsletter info Sécuriser son profil Facebook : Mode d’emploi Facebook a mis en place depuis le 5 septembre 2014, une aide pour vérifier et modifier ses paramètres de confidentialité Facebook avec l’aide d’un petit dinosaure bleu pour guider l’utilisateur internaute et/ou mobinaute du réseau social. Il est ainsi possible de modifier les paramètres de confidentialité de Facebook avec une plus grande facilité grâce à Charlie le dinosaure en cliquant sur l’icône cadenas qui voit s’afficher le menu déroulant des paramètres liés au compte Facebook de l’utilisateur avec l’intitulé « Vérification de la confidentialité ». Vérification de la confidentialité : Tutoriel Facebook Les personnes sont ensuite guidés pour une « vérification » en 3 étapes :

Les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique « Attention, c'est du lourd ! Le 12 juillet dernier, le site Cryptome, sorte d'ancêtre à Wikileaks, qui publie des documents que les gouvernements et les sociétés n'aimeraient pas voir sur le net, a mis en ligne le témoignage et les explications techniques d'un ex-agent de Cointelpro. Cointelpro est une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation et de foutre le bordel parmi les groupes d'activistes. Officiellement, Cointelpro a disparu en 71, mais l'organisation a juste changé de noms. Maintenant en plus d'infiltrer de manière classique des groupes d'activistes, cette ou ces organisations gouvernementales officient sur Internet pour enterrer les bad buzz et noyer le poisson sur les forums d'activistes.

Les 10 plus grandes théories du complot de tous les temps - Express [FR] 1. Les attentats du 11 septembre 2001 Bien qu’Al Qaïda se soit vanté à plusieurs reprises d’avoir préparé ces attentats, et en dépit des enquêtes et des images, certaines rumeurs continuent d’enfler à propos de l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center, selon elles parce que Bush voulait en tirer une excuse pour attaquer des pays du Moyen Orient. Les enfants du numérique à la recherche d’informations – Mondes Sociaux Les statistiques le disent, les jeunes sont équipés, connectés, et même hyper-connectés, puisqu’ils passent en moyenne 13h 30’ par semaine sur internet pour les 13-17 ans, et beaucoup plus de temps encore devant les écrans. Ce temps passé depuis leur plus tendre enfance à manipuler des objets numériques a sans aucun doute des conséquences sur leurs comportements, sur leur façon de penser, de voir le monde, de réfléchir, d’apprendre. Et l’Ecole ne peut plus éluder le problème.

Le monde déclenche son offensive contre les "fake news" Le Monde mettra en ligne le 1er février une boîte à outils de lutte contre les sites de fausses informations baptisée, "Decodex", qui s'appuie sur une base de 600 sites classés par degré de fiabilité, a indiqué Samuel Laurent, patron des "Décodeurs" du Monde."Nous avons recensés 600 sites, majoritairement français mais aussi anglais et américains et quelques allemands, avec 5 niveaux de fiabilité, repérés par cinq couleurs", a-t-il expliqué." Comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche en 1min30 (vidéo) Accueil > Boîte à outils > Comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche en 1min30 (vidéo) Mise à jour 1er février : ajout de la notion de popularité dans le classement des résultats Comment fonctionnent les moteurs de recherche ? C’est ce que doit expliquer le professeur-documentaliste à ses élèves pour que ces derniers puissent être à même d’effectuer au mieux leurs recherches sur le web.

Related: