background preloader

Radicalisation

Facebook Twitter

Toujours le choix. Les racines de la Terreur avec Gilles Kepel. Est-il vraiment possible de lutter contre les théories du complot ? Est-il vraiment possible de lutter contre les théories du complot ?

Est-il vraiment possible de lutter contre les théories du complot ?

Depuis les attentats du 11-Septembre 2001, l’avènement de l’Internet à haut débit et de la perte de confiance généralisée qui frappe tous les pans de notre société… Nous assistons à un retour en force des théories du complot. Dans une époque saturée d’images, de données numériques, d’informations où s’entremêlent le vrai et le faux… Le réel et la fiction… Les théories du complot se propagent à vitesse grand V… Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l'Islam. Kitformv2preventionradicalisationoct151. Radicalisation et médias sociaux. Les réseaux sociaux, n°1 du recrutement pour le djihad.

Daech, salafisme, réseaux sociaux : Gilles Kepel répond à Patrick Cohen - vidéo Dailymotion. Cyber-terrorisme : un recrutement en 4 phases- 17 mars 2015. BLOQUÉS.

Cyber-terrorisme : un recrutement en 4 phases- 17 mars 2015

Ce fut l'une des applications immédiates de la loi antiterroriste de novembre 2014 : plusieurs sites internet accusés "de faire l'apologie du terrorisme" ont été bloqués depuis la mi-mars 2015 par le gouvernement français : plus aucun internaute ne pouvait y avoir accès. Cette mesure visait à tenter de contrer la radicalisation islamiste express qui se déroule depuis plusieurs mois via Internet, à destination notamment des jeunes dont le nombre de candidats au départ vers la Syrie aurait augmenté de 116% depuis janvier 2014. Les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre tout comme ceux de janvier 2015 l’ont révélé crûment : quelques semaines, voire quelques jours, passés à surfer sur les plateformes et réseaux sociaux comme Youtube ou Facebook ou sur les autres forums d’activistes suffisent à former de petits bataillons d’apprentis djihadistes prêts à adopter les idéaux de groupes terroristes comme Daesh ou encore Jabhat al-Nosra, filiale d’Al Qaida.

ALGORITHMES.