background preloader

Le Palestinepédia: décryptage du conflit israélo-palestinien

Le Palestinepédia: décryptage du conflit israélo-palestinien
Le 23 septembre, l’OLP, l’Organisation de libération de la Palestine, devrait demander l’adhésion d’un Etat palestinien aux Nations unies. Une démarche palestinienne unilatérale, qui selon Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, fait suite à l’échec des négociations avec Israël. Les Palestiniens auront besoin des deux tiers des votes, soit 129 voix sur les 193 pays que comptent l’Assemblée générale de l’ONU. Une majorité qui semble presque acquise, avec le soutien affiché de plus de 120 pays. Les Etats-Unis ont déjà annoncé qu’ils opposeraient leur veto à la demande des Palestiniens. L’Union européenne reste divisée sur la reconnaissance d’un Etat palestinien. publicité Mais le projet palestinien risque de n’avoir aucune valeur juridique. L’autre alternative verrait l’Assemblée générale des Nations unies élever la Palestine au rang d’Etat observateur non membre, comme le Vatican (ou la Suisse jusqu'à sa pleine adhésion à l'Organisation en 2002). Les accords d’Oslo

http://www.slate.fr/story/43969/palestinepedia-palestine-israel

Related:  decryptageArticle Collection

La cocaïne, coupable caché de la crise financière Des décisions insensées prises en plein délire mégalomane causé par la drogue. La cocaïne, dont raffolent certains banquiers et traders, serait, elle aussi, responsable de la crise financière, avance un ancien analyste financier. "Wall Street a pris une cuite" : voilà comment George W. Bush avait commenté, avec son style incisif, l'irruption de la crise financière en juillet 2008. Deux ans plus tard, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mervyn King, déclarait que "le rôle d'une banque centrale en matière de politique monétaire [était] de cacher l’alcool lorsque la fête bat son plein". (Ce qui, a-t-il convenu, n’avait pas été fait.) 8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution Un entretien avec Jean-Sébastien Steyer Jean-Sébastien Steyer est paléontologue au CNRS et rattaché au Muséum national d'histoire naturelle. Avec l'astrophysicien Roland Lehoucq, l'archéologue Jean-Paul Demoule et l'écrivain de science-fiction Pierre Bordage, il vient de co-signer Exquise Planète (éditions Odile Jacob, 190 p., 19 €), un livre où, sur le principe du cadavre exquis, les auteurs imaginent une planète où se développe la vie, en suivant les lois de la physique et de la biologie. L'exercice permet de réinterroger la théorie de l'évolution, souvent déformée par une série d'idées reçues que j'ai demandé à Jean-Sébastien Steyer de décrypter pour les lecteurs du Monde.fr.

Le sable, enquête sur une disparition- Vers une disparition des plages En Floride, 9 plages sur 10 sont en voie de disparition. Les autorités ont décidé de pomper du sable au large pour le déverser sur la plage. Utilisé pour faire du dioxyde de silicium présent dans le vin, les lessives/détergents, les aliments déshydratés, la laque pour cheveux, le dentifrice, les cosmétiques et tout un tas d’autres produits, le sable est également une source de minéraux stratégiques comme le silicium, le thorium, le titane, l’uranium, etc. Il est donc indispensable pour nos ordinateurs, mobiles, cartes bancaires et l’alimentation de nos centrales nucléaires ! Mais aujourd’hui, le sable est surtout gaspillé pour faire du béton armé qui représente aujourd’hui les deux tiers des constructions. Et ce béton armé est lui-même composé de deux tiers de sable !

Pourquoi le journalisme long format a un avenir sur le web Produire l’info sur le long temps. C'est la nouvelle tendance des médias sur web. Comment le net est-il devenu un support pertinent pour un modèle qui fut longtemps l'apanage du papier, le journalisme « long format » ? Le format long sur le web, un genre à part Il faut socialiser le système bancaire Quitte à socialiser, pourquoi diable, en effet, ne socialiser que les pertes ? La toute nouvelle « Société de Prises de Participation de l’État » vient d’injecter, pour commencer, 10 milliards d’euros dans les principales banques françaises. Il s’agit, tout à fait officiellement, de rassurer les marchés et les clients sur la solvabilité de ces banques, de les sauver du naufrage qui s’annonçait, puis, une fois la crise passée, de privatisatiser à nouveau les banques pour les rendre assainies à leurs actionnaires. Comble du cynisme, l’État ne réclame même pas de droits de vote dans les conseils d’administration des banques, puisque les fonds injectés prennent la forme d’obligations et non d’actions. Madame Lagarde se contente de demander aux banquiers des « engagements de nature économique et éthique »...

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. International : Les confessions des espions du Shin Beth secouent Israël Dans un documentaire, The Gatekeepers, sélectionné pour les Oscars, d'anciens chefs du service de renseignements dévoilent leurs méthodes et jugent que la répression face aux Palestiniens mène à l'impasse. Correspondant à Jérusalem Ils ne sont ni des pacifistes ni des idéalistes, mais des professionnels du renseignement et de l'action.

Cet homme n'est pas Rimbaud - Suivez-Moix Je suis désolé mais prouvez-le. Nous n’avons aucune preuve que cette photo de Rimbaud, qu’on nous impose depuis une semaine, soit une photo du véritable, du vrai Rimbaud. Des « libraires », des « spécialistes » ont regardé de près. Les dates concordent ? Rimbaud est venu à l’hôtel l’Univers entre 1870 et 1880. Nord-Mali : guerre à huis clos Un soldat de l'armée du Mali, dans l'est du pays, en 2006.© Reuters Ils ne sont que quelques centaines, mais menacent la stabilité de tout le nord du Mali, à moins de trois mois des élections. Mieux équipés et plus déterminés que jamais, les rebelles touaregs du MNLA ont pris tout le monde de court. Les rébellions touarègues, le Mali en a l'habitude. En 1963, puis en 1990, puis à nouveau en 2006, les « hommes bleus » ont pris les armes.

Notre envie de Rimbaud Mis en ligne le jeudi 9 octobre 2014 ; mis à jour le dimanche 12 octobre 2014. Mars 2010. En condition de touriste, je suis au Harar (Ethiopie) ; escorté par un jeune guide, j’écume les ruelles de cette belle ville fortifiée gardée par un chemin de ronde de pierres et six portes d’inspiration médiévale, me promène entre les maisons de torréfaction, la soi-disant maison de Rimbaud où il ne vécut jamais, et les boutiques de souvenirs faisant commerce de ces deux fleurons de l’économie locale : le moka et le poète. Arthur Rimbaud post-pubère, pré-trentenaire, arriva ici fin 1880, y vécut par intermittence (sur les premières pentes du plateau éthiopien, perché à 1 855 mètres d’altitude, le Harar fut son point de chute en Corne d’Afrique), quand il n’était pas à Aden, son escale marine, ou en transit entre les deux (employé par la maison Bardey, faisant négoce de cuir, de peaux, de café ; on n’écrira pas là sa biographie).

Quand les cerveaux ne pensent pas à la pub, TF1 sort son revolver « Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. » Savoureuse entrée en matière : M. Le Lay mentionne pour commencer la pluralité des opinions possibles sur la télévision (rassurez-vous, c’est la seule fois qu’une quelconque ouverture d’esprit le traversera). Peut-être pense-t-il (oui, peut-être) à la télévision comme vecteur de culture et d’éveil à la réflexion, ou comme instrument d’information au service des citoyens, ou comme outil d’éducation populaire, ou enfin comme moyen de débat démocratique et politique. On n’en attendrait pas moins du PDG d’une grande chaîne de télévision nationale, conscient d’atteindre des millions de personnes tous les jours, et donc responsable de l’effet de son média sur la conscience et la vie de ses concitoyens.

Media - NowThisNews : le journalisme pour les réseaux sociaux Publié le 17 novembre 2013 Depuis un an, NowThisNews est la première agence de presse anglophone à produire des contenus réservés aux supports mobiles et réseaux sociaux. Chantre de la vidéo de format court, ce média pionnier repense le journalisme. INfluencia a rencontré son rédacteur en chef.

Related: