background preloader

2015/07 - Pourquoi je ne crois pas à l'entreprise libérée

2015/07 - Pourquoi je ne crois pas à l'entreprise libérée

http://www.youtube.com/watch?v=7PmmhzljJdw

Related:  L'ENTREPRISE LIBÉRÉE : POUR OU CONTRE?L'entreprise libérée, apprenante....Holacracy - Entreprise libérée - Part 2numerobis44entreprise libérée

2015/08 - Entreprise libérée, agile ou startup : les 7 secrets des entreprises qui surperforment Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Mais quel est le point commun entre Spotify, le service de streaming musical, FAVI, une fonderie en Picardie et Google, que l’on ne présente plus. A priori pas grand chose, et pourtant ces 3 entreprises ont au moins une chose en commun : elles surperforment dans leurs domaines d’activité. Voilà 3 représentants de 3 mouvances qui même si elles ne viennent pas du même univers partagent à y regarder de plus près un certain nombre de principes et de valeurs qui ont fait de ces organisations des exemples de réussites. Spotify, c’est l’entreprise agile par excellence. Elle revendique d’ailleurs cette approche et partage énormément de ressources sur ce sujet et sur son retour d’expérience.

L’entreprise libérée : un nouveau modèle de management pour l’économie sociale ? De prime abord, les outils et méthodes proposés par le mouvement de libération des entreprises sont en phase avec la grille de lecture de l’économie sociale. Vecteur d’une économie plus collaborative, source d’une responsabilisation croissante, élargissement des possibilités de choix pour les travailleurs, ludification des lieux de travail,… le programme de l’entreprise libérée est séduisant sur le papier. Mais que cache cette « libération » ? Un nouveau paradigme managérial, une perspective novatrice pour repenser le travail, ou un leurre pour des dirigeants d’entreprise en mal d’inspiration ?

Michelin transforme ses méthodes de travail - Pneumatique Le spécialiste du pneumatique Michelin est en mutation depuis deux ans. En France, cette transformation passe par un repositionnement de ces usines, mais aussi par une nouvelle organisation du travail: dimanche ouvré, compteur de réactivité... Pour concilier l'"économiquement nécessaire" au "socialement acceptable", Michelin mise sur les propositions de ses salariés. [leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final.

Isaac GETZ - Professeur - Comportement organisationnel, Management stratégique Books GETZ I., CARNEY B. M., (2012), Liberté & Cie : Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises, Freedom, inc., Documents, Fayard, Paris, 386 p. CARNEY B. 2015/05 - Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique Organisation Le 28/05/2015 Quel que soit le domaine ou le secteur d’activité dans lequel elles évoluent, les entreprises libérées ont des points communs. A priori, au moins sept. C’est ce que m’a permis de découvrir un travail de recherche conduit dans un cadre associatif (www.mom21.org). E​ntreprises libérées... Alerte ! Mon inquiétude est grande… Oui mon inquiétude est grande en ce moment car je croise beaucoup de dirigeants qui m’annoncent des étoiles plein les yeux : « Je vais libérer mon entreprise, et pour commencer je vais faire ceci ou cela… » Et si la question n’était pas « Qu’est ce que je vais faire… » mais plutôt « Qu’est ce que je vais laisser faire…. » ? Et là on ne parle plus de la même chose ! Car pour être capable de « laisser faire » les choses, il est indispensable de se préparer personnellement. Et oui, nous « les chefs d’entreprise » sommes des hommes d’action, et là il s’agit d’agir par… le non agir, comme l’explique si bien Jean-François Zobrist l’ancien patron emblématique de la fonderie FAVI​ qui est la 1ère société libérée en France. Et donc se préparer à libérer son entreprise c’est surtout se préparer à accueillir tout ce qui va arriver, et surtout ce que l’on a pas prévu !

Libérer l'entreprise, mais de quoi? La liberté prônée répond à trois dérives: le management désincarné, le management de la défiance et le management malveillant. Le management désincarné est celui où la stratosphère de l’entreprise - couche hiérarchique contenant les spécialistes - pilote le quotidien des salariés opérationnels à coup de logiciels de planification ou de management par objectifs. Cela est vécu par les collaborateurs comme une bonne manière de joindre l’inutile au désagréable. La recherche montre que personne n’est dupe de l’inefficacité de ces approches.

Related: