background preloader

La spirale de Don Beck : êtes-vous bleu, rouge ou vert ? Patrice van Eersel

La spirale de Don Beck : êtes-vous bleu, rouge ou vert ? Patrice van Eersel
Inventée dans les années 1960 par le psychosociologue américain Clare W. Graves, elle a été popularisée trente ans plus tard par son élève Don Beck, autant en psychothérapie que dans le management ou la diplomatie. Elle découpe l’évolution de la conscience en stades successifs, symbolisés par des couleurs et représentant les étapes par lesquelles tout le monde passe nécessairement. Le nourrisson est entièrement mû par ses pulsions vitales – comme les hordes primitives. Le petit enfant découvre la magie du monde – comme les tribus chamaniques. Il affirme ensuite son ego avec agressivité – comme les royaumes guerriers. Bien des problèmes, personnels ou collectifs, viennent de ce que les humains n’en sont pas aux mêmes stades et qu’il est impossible de brûler les étapes. Mais cet arc-en-ciel se retrouve aussi à l’intérieur de chacun de nous. Le jaune, pour sortir de l’impasse Le jaune peut intégrer : • Le beige, en reconnaissant les besoins vitaux de tout humain ;

http://www.cles.com/enquetes/article/la-spirale-de-don-beck-etes-vous-bleu-rouge-ou-vert

Related:  mshemManagementAccomplissement de soi

L'entreprise libérée, révolution ou imposture ? Pour certains entrepreneurs et théoriciens du management, supprimer la hiérarchie augmente le bonheur et la productivité des salariés. Vraiment ? Imaginez des salariés autonomes, libres d'innover, organisant leurs horaires, fixant personnellement les objectifs à atteindre et désignant leurs responsables. Un rêve ? Non. Les habiletés de "pleine conscience" aideraient à surmonter la procrastination Les habiletés dites de pleine conscience ("mindfulness") aideraient à la surmonter la procrastination, rapporte le psychologue Timothy A. Pychyl de l'Université Carleton (Ottawa, Canada) dans le magazine Psychology Today. La pleine conscience est généralement définie comme consistant à porter intentionnellement attention aux expériences internes (sensations, émotions, pensées, états d'esprit) ou externes du moment présent sans porter de jugement de valeur. Une étude, menée avec 300 étudiants par un chercheur de l'équipe du Pr Pychyl, Mario Dosa, précise les facettes de la pleine conscience qui aideraient à éviter l'échec de régulation de soi-même qu'est la procrastination.

NOS BELLES HISTOIRES #20 : IMMONANTES, UN PROJET CO-CONSTRUIT Après 3 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires. Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience. Un nouveau défi s’ouvre à nous : Réunir géographiquement 2 filiales nantaises (IMA Technologies et IMA Protect) sur un seul site d’exploitation. Ensemble, nous allons définir et construire notre nouvel espace de travail ! Dès son annonce, la grande nouvelle se partage très vite et suscite un enthousiasme immédiat. Nous sommes ravis de pouvoir participer à la définition de ce projet immobilier hors normes.

Imagination active Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'imagination active est une méthode de la psychologie analytique, théorie créée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung. La méthode consiste à donner une forme sensible aux images de l'inconscient et d'élargir ainsi la conscience. Il s'agit ainsi de fixer son attention sur les humeurs, et, plus généralement, sur les fantasmes inconscients portés à la conscience, puis de les laisser se développer librement, sans que la conscience ne les détermine, mais en interagissant cependant avec eux.

Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique Chroniques d’experts Organisation Le 28/05/2015 Temps de lecture : 8 minutes Identifier les sept points communs des entreprises libérées permet de comprendre, en creux, ce qui peut dysfonctionner dans les organisations traditionnelles. Quel que soit le domaine ou le secteur d’activité dans lequel elles évoluent, les entreprises libérées ont des points communs. Deux clés pour devenir plus heureux et le rester Avec ses collègues, il a développé un modèle de ce qui permet de maintenir les niveaux de bonheur apportés par des changements bénéfiques. Ce modèle comprend deux éléments principaux: la nécessité de continuer à vivre de nouvelles expériences positives qui changent la vie et la nécessité de continuer à apprécier ce que l'on a déjà et ne pas vouloir avoir plus trop vite. Sheldon et Sonja Lyubomirsky de l'Université de Californie (à Riverside) ont interrogé 481 personnes sur leur bonheur. Six semaines plus tard, les participants identifiaient un changement positif récent dans leur vie qui les avaient rendus plus heureux. Après 6 autres semaines, les psychologues évaluaient si ce bonheur accru avait duré.

Management situationnel : la différence entre manager et bien manager ! - l'Eclosoir Le bon manageur est celui qui s’adapte ! Aux collaborateurs, à leur personnalité, leur état d’esprit, leurs forces et faiblesses, leurs missions… Autant de paramètres à considérer pour adopter le style de management qui convient et parvenir aux objectifs souhaités : à court terme, mener à bien les missions confiées aux équipes et à plus long terme parvenir à l’autonomie des chaque collaborateur. Etre un bon manageur nécessite donc d’exercer un type de management dit « situationnel », c’est-à-dire d’avoir la capacité d’analyser en temps réel la situation managériale pour choisir l’attitude à adopter. Objectif de tout bon manageur : faire progresser ses collaborateurs pour les mener à l’autonomie ! Le management situationnel émanant de la théorie du leadership situationnel créé par Paul Hersey et Ken Blanchard considère le degré d’autonomie des collaborateurs et des équipes comme le critère déterminant le type de management à exercer.

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! La véritable autorité est celle qui fait grandir l'Autre "La seule autorité possible est fondée sur la compétence" écrivait Michel SERRES dans la revue "Le Point" en septembre 2012, à propos de la publication de son petit ouvrage "Petite Poucette". Il y relate que l'autorité fondée sur la pression, la menace, le conflit, la force, a vécu. Il s'agit là d'une autorité fondée sur le pouvoir. La nouvelle autorité, elle, à l'inverse, fonde le pouvoir, la capacité de réalisation. Si l'ancienne autorité est celle de sociétés animales, qui trouve son exercice lors de curées ou de ruts (lors de consommations), dans la nouvelle donne, nous dit Michel SERRES, "celui qui a autorité sur moi doit augmenter mes connaissances, mon bonheur, mon travail, ma sécurité".

Cet indispensable amour de soi : S'aimer et s'adapter aux autres S’aimer soi-même implique une capacité à ne pas se soucier que de soi et à ne pas se déresponsabiliser face à autrui en s’appuyant sur des considérations du style : « On me prend intégralement comme je suis ou bien adieu. » C’est même l’inverse. L’amour de soi suppose une bonne dose de conscience, de connaissance de ses fonctionnements mentaux. Il va de pair avec la capacité de s’adapter aux besoins d’autrui, sans toutefois s’y aliéner, et avec l’aptitude à se transformer quand c’est nécessaire.

Chez Gore-Tex, chaque salarié est son propre manager Dans l’art de la torture, Yannis est une référence qui inspire le respect à ses pairs. Et quand on voit le gaillard à l’œuvre, on comprend mieux pourquoi. Les traits tendus, le geste sûr, il arrache sa victime aux entrailles d’une machine bruyante qui l’a éreintée pendant des heures pour lui faire subir l’épreuve de la «rain tower» (la tour de la pluie). «C’est un peu le moment de vérité, ça passe ou ça casse», explique Yannis avec un petit sourire en coin. L'obsession de la paix intérieure Daybreak Tagesanbruch, 1968 Joan Miro © * Fabrice Midal, philosophe, fondateur de l'Ecole Occidentale de Méditation, auteur notamment de Frappe le ciel, écoute le bruit: ce que ving-cinq ans de méditations m'ont appris (aux Arènes, 2014) et La méditation aux PUF en 2014 * Patrick Amar, Psychologue, psychothérapeute, conseil et coach de dirigeants, il dirige une société de conseil spécialisée dans la santé au travail.

Related: