background preloader

La curation : le web organisé par les utilisateurs

La curation : le web organisé par les utilisateurs
Lundi 7 février 2011 se tenait la première conférence sur la curation en ouverture de la Social Media Week à Paris, avec en trame de fond la question de l’avenir du web. Sommes-nous face à une nouvelle étape de l’évolution d’internet, une nouvelle ère ? Pour répondre à cette question la conférence était organisée en 3 temps : une présentation de Dominique Cardon, sociologue, chercheur au Centre d’Etudes des mouvements sociaux de l’EHESS et au Laboratoire des usages d’Orange Labs ; un panel sur les médias et les journalistes ; un second panel sur la question « Qui est curator » ? Patrice Lamothe de la société Pearltrees, plateforme de curation introduit le sujet en indiquant l’enjeu actuel : les usages sont encore jeunes, et cette conférence doit nous aider à définir un concept à la fois technologique et social. Quelle nouvelle démocratisation du web ? Dominique Cardon explique ainsi les évolutions récentes ; nous sommes au point de rencontre entre 2 tendances : Pour E. La bataille des égos

Qu'est-ce que la curation ? Ce terme en vogue sur Internet désigne l'art de collecter, organiser et mettre en valeur tous types de contenus autour d'une thématique donnée. Définition. La nouvelle tendance du Web en 2011 s'appelle la "curation". Ce terme tiré de l'anglais "curator" (en ancien français, la "curation" désigne le traitement d'une maladie) désigne tout type de gardien d'un héritage culturel (conservateur de musée, bibliothécaire, etc.) chargé de rassembler et d'organiser différents éléments d'une même collection pour mieux la diffuser au public. L'émergence de ce terme témoigne de l'insuffisance des seuls moteurs de recherche pour trouver du contenu vraiment pertinent sur une thématique donnée. Le concept de curation en lui-même n'a rien de nouveau. Plusieurs sociétés se sont engagées sur le créneau de la curation et proposent des plates-formes permettant d'agréger tous types de contenus comme Tumblr, Curated.by, Storify ou Amplify.com.

Le Guide de la Curation (1) - Les concepts 01net le 14/03/11 à 16h00 Etymologie La pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager du contenu a été baptisée par les Américains curation ou Content Curation, par analogie avec la mission du curator, le commissaire d’exposition chargé de sélectionner des œuvres d’art et de les mettre en valeur pour une exposition. Les termes curation et curator prennent leurs racines étymologiques dans le latin cura, le soin. Le terme curation est apparu en France fin 2010. Historique La curation est la convergence des deux principales activités sur internet : la recherche et le partage. Elle est indissociable de la culture du partage, dont elle est l’héritière. Parallèlement, le volume d’informations n’a cessé de croître. Les internautes ont commencé à trier, à sélectionner les contenus qu’ils jugent intéressants pour les partager avec leurs amis ou leur réseau, créant ainsi une forme d’intelligence collective. Tout un écosystème se crée alors pour satisfaire la demande. Définitions

Curation et Curator, la nouvelle tendance du Web Social Les termes Curation ou Curator (Curateur par abus de langage) ne vous disent sans doute encore rien, mais préparez-vous car c’est la dernière tendance du web. D’abord popularisé aux Etats-Unis, le sujet est en train de se développer en France avec d’ailleurs un titre évocateur pour cette première conférence-débat le 7 février : « La Curation, avenir du Web ? » Tentative de définition : La curation est la technique utilisée pour sélectionner, filtrer, organiser, commenter et partager des liens de façon manuelle (dans un monde idéal) sur des contenus verticaux. Le content curator (curateur de contenu si je peux oser traduire ainsi) est la personne qui réalise cette curation. Pour comprendre, la curation serait un peu l’évolution des outils de bookmarking social comme les Digg-like, des sites de favoris comme Delicious ou des aggrégateurs de top news comme Techmeme ou Wikio. Exemples de sites de curation :

E-veille DOC pour veiller en fonction du temps dont on dispose Cet article a été publié il y a 3 ans 2 mois 5 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Remarquable univers Netvibes destiné aux professeurs documentalistes : e-veille DOC’ Académie Orléans-Tours. Son originalité ? Classer les sources non pas par thème mais pas… temps de cerveau hebdomadaire disponible pour la veille. L’occasion de répeter ce que j’avais écrit dans mon billet sur mes pratiques de veille avec google et diigo. Auteur : Silvae (1100 Posts) Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris.

storyful La curation, avenir du web ? (1) Le Guide de la Curation (2) - Les pratiques 01net le 15/03/11 à 15h44 Pour mieux définir la curation et en tirer les bénéfices, décrivons les différentes tâches qui constituent cette activité. Les tâches [D’après MasterNewmedia] Cette liste est relativement exhaustive et toutes ces tâches ne sont pas obligatoires pour faire de la curation. Si l’on considère le strict minimum, sélectionner et partager, peut-on encore appeler cela de la curation ? La curation introduit une étape essentielle : SélectionnerEditorialiserPartager L’éditorialisation du contenu est une phase clé, c’est elle qui va faire la différence entre une simple republication et une curation. Le positionnement L’arrivée du concept de curation a généré, dans les communautés des veilleurs et des documentalistes, des réactions très réservées : doutes, rejets, sarcasmes. Qu'est-ce qui différencie le curator des autres métiers ? Différences entre veilleur et curator Différences entre knowledge management et curation Différences entre journaliste et curator

Facebook brevette le mariage de la recherche et de la curation Le réseau social vient de déposer un brevet utilisant la curation pour organiser les résultats d'un moteur. Facebook a obtenu le mois dernier un brevet concernant un service de recherche organisée ("curated search") intégrant dans un moteur de recherche un algorithme de curation (lire l'article Qu'est-ce que la curation ?, du 08/02/2011). Ce concept vise à ordonner des résultats de recherche (et des liens sponsorisés) en fonction des taux de clic enregistrés pour chacun des résultats par un cercle de connaissances de l'utilisateur qui a saisi la requête. L'étendue du cercle de connaissances ne s'arrêterait pas seulement aux amis directs du membre, mais irait jusqu'à deux ou trois niveaux au-delà, afin de disposer de suffisamment de données. Au lieu de submerger l'utilisateur de résultats, un service de recherche basé sur ce procédé n'afficherait qu'un nombre restreint de résultats : ceux qui sont les plus pertinents pour une communauté précise et non pour le plus grand monde.

4 outils de recherche d’images similaires Que ce soit pour des mèmes (à tendance lol), des caricatures, des plagiats, ou tout simplement pour partager de belles photos, le web regorge d’images dupliquées. Voici 4 outils vous permettant, à partir d’une photo présente sur votre ordinateur, de rechercher sur le web des images similaires. Précisons que les 4 outils (plus deux bonus) passent par le téléchargement de photos depuis votre ordinateur (ou directement depuis un serveur via un lien hypertexte). A noter qu’il s’agit de service en ligne, et non pas à installer sur votre ordinateur (il en existe quelques-uns). Si vous souhaitez comprendre comment fonctionnent ces outils, je vous invite à lire ce document assez abordable sur le sujet. Quel intérêt ? Si l’on parle de veille, et plus spécifiquement de veille pour la gestion de la réputation en ligne, ces outils peuvent répondre à plusieurs objectifs : ==> Découvrir certains pastiches ou caricatures d’une image ou d’une personnalité (détournement de logos, de publicités, etc.) Tineye

Belle illustration de mindmash... :-)) by reel Oct 27

Related: