background preloader

L’INTERNET DES OBJETS

L’INTERNET DES OBJETS
«L’Internet des objets» Aujourd’hui, c’est déjà demain La vie quotidienne de millions de personnes a été bouleversée par l’Internet, qui nous relie les uns aux autres, indépendamment des distances et des fuseaux horaires. Aujourd’hui, selon un rapport récemment publié par l’UIT, nous sommes à la veille d’une nouvelle révolution: au cours des vingt prochaines années, le nombre d’internautes, pourtant en pleine augmentation, sera vraisemblablement infime par rapport à la multitude d’objets inanimés qui pourront communiquer les uns avec les autres par voie électronique. Par exemple, les réfrigérateurs pourront échanger des informations avec les rayonnages des supermarchés, les machines à laver pourront faire de même avec les vêtements — et même les vêtements que vous portez pourront «parler» à d’autres objets qui vous entourent. Cette notion de connexion entre monde réel et monde virtuel de l’Internet est appelée «l’Internet des objets». Les technologies en vedette

http://www.itu.int/itunews/manager/display.asp?lang=fr&year=2005&issue=09&ipage=things

Related:  L'internet des objets : un enjeu important pour l'avenir.sécurité de l'internet des objets

10 choses à savoir sur l'internet des objets L'internet des objets est sorti des amphis des universités et de la quasi-science fiction pour devenir un sujet courant lors des réunions des conseils d'administration et des sessions de planification des produits. Quels sont donc les 10 points essentiels à connaître sur l'internet des objets? 1. Qu'est-ce qu'un "objet" ? MQTT, futur protocole de l'Internet des Objets Le protocole Pub/Sub MQTT, développé par IBM et Eurotech, serait idéal pour les communications à faible bande passante, et à faible puissance. L'Internet des Objets n'est pas un réseau, mais un concept marketing qui sert à définir l'usage croissant de puces embarquées, connectées au réseau, en général reliées à des capteurs ou à divers instruments de collecte de données. Parce que le prix des microprocesseurs est aujourd'hui tellement bas et parce que les réseaux sont partout, les systèmes embarqués pourraient remonter une multitude de données que les entreprises ou de nombreuses industries pourraient exploiter pour surveiller et améliorer leurs opérations. La GSM Association (GSMA) estime que d'ici 2020, 15 milliards de terminaux de ce type seront mis en ligne. Et Cisco pense que ce marché pourrait représenter plus de 14 milliards de dollars de ventes pour les prestataires informatiques.

def technoscience L'Internet des objets est un néologisme qui se rapporte à l'extension d'Internet à des objets et à des lieux dans le monde réel. L'Internet que nous connaissons ne se prolonge pas au delà du monde électronique. L'Internet des objets a pour but de prolonger l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) au monde (Le mot monde peut désigner :) réel en fixant des étiquettes munies de codes ou d'URLs aux objets ou aux lieux. Ces étiquettes pourront être lues par un dispositif mobile sans fil et des informations relatives à ces objets et lieux seront retrouvées et affichées. Composants système

A qui profitera «l'Internet des objets»? Nous sommes à l'aube d'une nouvelle révolution technologique majeure: l'Internet des objets. «La première vraie révolution technologique du XXIe siècle» selon Jean-Luc Baylat, président d'Alcatel-Lucent Bell Labs France. En 2020, 50 milliards d'objets seront connectés à Internet. Aujourd’hui déjà, certains réfrigérateurs ont accès au web et proposent toute une gamme de services connectés. Beko, une marque américaine, va par exemple commercialiser un réfrigérateur qui se connecte à Internet en wifi. Grâce à un écran tactile, son utilisateur pourra faire ses courses en ligne.

Sécurité et Internet des objets : AFNOR prend part au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr, le 19 septembre à Paris Colloque - 19/09/2014 - Paris Sécurité et Internet des objets : AFNOR prend part au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr, le 19 septembre à Paris Les objets connectés gagnent du terrain tant dans le quotidien des consommateurs que dans celui des industriels. AFNOR participe au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr sur la sécurité de l'internet des objets pour évoquer les initiatives normatives. Alarme, montre, lampe, étiquette… vous avez sans doute assisté ces derniers mois à l’apparition des objets connectés à l’instar de ces bracelets qui permettent de mesurer la qualité de votre sommeil, les calories brulées ou encore votre pression artérielle.

Internet des objets via wiki Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L’Europe veut devenir un moteur de l’Internet des objets L’Internet des objets promet le meilleur comme le pire. Tout dépend de l’usage que l’on en fera. Fort de cet adage, l’Union européenne propose un plan d’action pour profiter au mieux des opportunités économiques et sociales et prévenir les risques pour la vie privée et l’environnement. L’Internet des objets fait rêver et fait peur.

Les failles de sécurité des objets connectés Depuis peu les objets connectés envahissent nos maisons mais malgré leur capacité à nous faciliter la vie, ils pourraient bien augmenter le sentiment d’insécurité du fait de leurs nombreuses failles. Un rapport alarmant La multinationale américaine HP vient de publier un rapport concernant les failles de sécurité des objets connectés.

L’internet des objets La présente communication expose les perspectives et les enjeux du développement de l’internet des objets (IdO). Définition et applications actuelles de l’IdO L’IdO se compose d’une série de nouveaux systèmes indépendants fonctionnant avec leurs propres infrastructures qui reposent en partie sur les infrastructures existantes de l’internet. L’IdO peut être mis en relation avec des services. Il couvre trois types de communication qui peuvent être établies dans des zones restreintes (« intranet des objets ») ou publiques (« internet des objets »): d’objet à personne; d’objet à objet; de machine à machine (M2M). Internet des objets L’Internet des objets désigne l’interconnexion de tous les objets physiques au travers d’Internet. Ces objets interconnectés pourront communiquer entre eux et avec leur environnement. De nombreux objets intègrent déjà du logiciel mais ne sont pas connecté à Internet. L’exemple simple est la cafetière, qui pour les modèles les plus sophistiqués intègrent déjà du logiciel (affichage de l’heure, programmation de la mise en route, lecture des codes-barres de capsules, etc.) mais elle ne communique pas encore (?) via une application sur smartphone pour être pilotées à distance ou pour émettre des messages au propriétaire, ni avec d’autres objets dans son environnement pour qu’ils coordonnent leurs tâches. Au-delà des exemples d’applications simplistes, destinés à vulgariser le concept, l’Internet des objets préfigure des cas d’usages à réelle valeur ajoutée.

Objets connectés et sécurité des données CES 2014 : la révolution connectée est en marche — l'adoption massive du smartphone favorise la multiplication des objets connectés, mais faut-il s'en inquiéter ? Faut-il craindre pour la sécurité de nos données personnelles ? Des questions complexes auxquelles certains consommateurs aimeraient bien avoir une réponse avant de se lancer dans l'aventure... La démocratisation du smartphone — 44,4 % de la population française de 11 ans et plus en est équipée* — constitue un terrain plus que favorable à l'arrivée massive des objets connectés. Le CES de Las Vegas a confirmé cette tendance : notre futur sera connecté (téléphones fixes, appareils électroménagers, shakers, sous-vêtements, voitures...). Aujourd'hui, selon l'Idate, 15 milliards d'objets sont connectés ; 80 milliards le seront en 2020.

Objet Connecté : histoire et définitions Internet des Objets, IoT, objets connectés… Autant de termes qui peuvent paraître flous pour les moins technophiles, imprécis pour les autres. A l’heure où les objets connectés se démocratisent un peu plus chaque jour, revenons un moment sur leur histoire et l’origine de ce que nous appelons l’IoT. Définitions des objets connectés, de l’Internet of Things (IoT) et de l’Internet des Objets (IdO) Toutes ces notions se mélangent un peu, pas vrai ?

Objets connectés, corps augmenté, usages sociaux : les enjeux de l’hybridation (Fr / Esp / En) À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Internet des Objets ou IoT Day, ce mardi 9 avril, le Pr Carlos Moreno fait le point sur ce qui constitue, pour lui, les vrais enjeux des bouleversements technologiques et numériques que nous traversons. Une position qu’il explicitera demain lors de son intervention au Salon M2M de Paris. Nous sommes en train de vivre, avec l’avènement du paradigme ubiquitaire, une période de rupture technologique très forte – toutes les analyses le soulignent actuellement, et à raison.

’Union internationale des télécommunications (UIT, ou en anglais International Telecommunication Union ou ITU) est l'agence des Nations unies pour le développement spécialisé dans les technologies de l'information et de la communication, basée à Genève (Suisse). Elle compte 193 états membres et 700 membres et associés du secteur. Il s'agit de la plus ancienne organisation intergouvernementale technique de coordination, puisqu'elle a été créée sous le nom d’Union internationale du télégraphe en 1865. by matthieulc Apr 9

Related: