background preloader

L’INTERNET DES OBJETS selon l'UIP

L’INTERNET DES OBJETS selon l'UIP
«L’Internet des objets» Aujourd’hui, c’est déjà demain La vie quotidienne de millions de personnes a été bouleversée par l’Internet, qui nous relie les uns aux autres, indépendamment des distances et des fuseaux horaires. Cette révolution prévisible fait l’objet d’une publication de l’UIT, The Internet of Things, septième de la série de Rapports de l’UIT sur l’Internet, dont la sortie coïncide avec la seconde phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) en novembre 2005. La mise en place de l’infrastructure nécessaire à l’Internet des objets avance à grands pas (Figure 1). On peut prévoir que l’environnement de demain fourmillera de réseaux invisibles de micro-processeurs communiquant tous les uns avec les autres, sans que nous nous en rendions compte (Figure 2). Les technologies en vedette Bien que l’Internet des objets soit un concept relativement nouveau, les technologies qui le rendent possible existent depuis quelque temps déjà. De nouveaux marchés potentiels

10 choses à savoir sur l'internet des objets L'internet des objets est sorti des amphis des universités et de la quasi-science fiction pour devenir un sujet courant lors des réunions des conseils d'administration et des sessions de planification des produits. Quels sont donc les 10 points essentiels à connaître sur l'internet des objets? 1. Qu'est-ce qu'un "objet" ? Cet "objet" véhiculé par le concept de l'internet des objets désigne tout objet pouvant contenir un dispositif informatique embarqué et connecté. Ainsi, un "objet" dans l'internet des objets peut aussi bien être un conteneur maritime doté d'une étiquette RFID qu'une montre grand public équipée d'une puce WiFi qui envoie des données sur la condition physique ou de courts messages à un serveur quelque part sur internet. 2. Si vous vous intéressez à la technologie depuis un moment déjà, vous savez que ce qui est présenté comme nouveau et innovant est souvent une réminiscence d'une technologie passée qui était aussi présentée comme telle. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

def technoscience L'Internet des objets est un néologisme qui se rapporte à l'extension d'Internet à des objets et à des lieux dans le monde réel. L'Internet que nous connaissons ne se prolonge pas au delà du monde électronique. L'Internet des objets a pour but de prolonger l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) au monde (Le mot monde peut désigner :) réel en fixant des étiquettes munies de codes ou d'URLs aux objets ou aux lieux. Composants système Lier un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) ou un lieu à Internet est un processus plus complexe que la liaison de deux pages Web. Étiquettes et systèmes de lecture d'étiquettes Étiquettes RFID Étiquettes graphiques

Repenser l’internet des objets Par Daniel Kaplan le 23/04/09 | 18 commentaires | 6,410 lectures | Impression L’”internet des objets” (internet of things), ne mérite pas son nom, explique Daniel Kaplan, délégué général de la Fondation internet nouvelle génération (Fing). D’une part, parce que la mise en réseau des objets se réalise aujourd’hui en silos – applications, services, organisations –, ce qui n’a rien à voir avec l’interconnexion généralisée qu’incarne l’idée d’inter-réseau. Ensuite, parce qu’au contraire de l’internet depuis son origine, il ne porte en général aucune vision transformatrice. Mais peut-on imaginer de porter le fer de l’internet au cœur du système des objets, du système industriel ? L’objet internet Le 30 juin 2008, la justice française tranchait en faveur de LVMH dans son conflit avec eBay. Ce second motif nous intéresse beaucoup. Un objet de l’internet, en quelque sorte. La confusion des mots Le sac Vuitton apparaît alors comme une incarnation possible de l’”internet des objets”. Daniel Kaplan

Quels risques pour la sécurité? L‘Internet des objets (Ido) est une révolution qui a déjà commencé, mais dont l’ampleur reste encore à venir. Que signifie exactement ce phénomène ? Présente–t-il un risque pour la sécurité de nos ordinateurs, nos réseaux et nos données personnelles ? L’internet des objets (Ido, ou en anglais Internet of Things, IoT) représente pour le secteur informatique et industriel un levier de croissance considérable, et pour les particuliers ou les entreprises clientes de profonds – mais difficilement perceptibles – changements au quotidien. Concrètement il s’agit des milliards d’objets « intelligents » et connectés, qui communiquent en permanence ou à intervalles réguliers, pour transmettre à des systèmes d’information distants un état, un relevé, un statut, une consommation, une alerte, un besoin, une géolocalisation, etc. De façon générale, tous nos appareils du quotidien sont susceptibles d’intégrer l’Internet des objets : Internet des objets : quid de la sécurité ?

Internet des objets via wiki Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social. L'internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du Quantified Self. Histoire et définition de l'internet des objets[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Radio-étiquettes

Sécurité : de l'Internet des objets Nous entrons tout doucement dans l'ère des objets connectés, de l'Internet des objets. Et il serait temps, peut être, de se soucier de la question de la sécurité de ces objets. Vous ne le connaissez pas, probablement. Shodan, un moteur de recherche spécialisé dans l’Internet des objets, référence toute une gamme d’objets connectés : webcams, caméras, mais aussi compteurs électriques, moniteurs pour bébés, feux de signalisation, systèmes de surveillance… Des tas d’objets et de dispositifs connectés à Internet, et mal sécurisés. Dans le même genre, présenté lors du CES 2014, à Las Vegas, le moteur de recherche Wolfram a ouvert une section dédiées aux objets connectés, baptisée Wolfram Connected Devices - le but étant de récupérer les caractéristiques d'un maximum d'objets connectés de tous types, pour dresser une sorte de "catalogue", une base de données des objets connectés commercialisés de par le monde. Shodan et Wolfram, les outils rêvés des les chercheurs en sécurité et des pirates ?

L’internet des objets La présente communication expose les perspectives et les enjeux du développement de l’internet des objets (IdO). Définition et applications actuelles de l’IdO L’IdO se compose d’une série de nouveaux systèmes indépendants fonctionnant avec leurs propres infrastructures qui reposent en partie sur les infrastructures existantes de l’internet. L’IdO peut être mis en relation avec des services. d’objet à personne; d’objet à objet; de machine à machine (M2M). L’IdO couvre actuellement plusieurs applications telles que: les téléphones portables munis d’une connexion internet et d’un appareil photo; les numéros de série uniques ou les codes-barres pour les produits pharmaceutiques; les compteurs électriques « intelligents » qui donnent un compte-rendu de la consommation en temps réel; les « objets intelligents » dans le secteur de la logistique (eFreight), l’industrie manufacturière ou la vente au détail. Enjeux d’une gouvernance publique Principes fondateurs d’une gouvernance de l’IdO Contexte

Objet Connecté : histoire et définitions | Internet des Objets, IoT, objets connectés… Autant de termes qui peuvent paraître flous pour les moins technophiles, imprécis pour les autres. A l’heure où les objets connectés se démocratisent un peu plus chaque jour, revenons un moment sur leur histoire et l’origine de ce que nous appelons l’IoT. Définitions des objets connectés, de l’Internet of Things (IoT) et de l’Internet des Objets (IdO) Toutes ces notions se mélangent un peu, pas vrai ? Et il est souvent difficile d’établir avec précision à partir de quand un objet et connecté et à partir de quand débute l’Internet des Objets. Parfois raccourci en IdO, ou plus souvent en IoT (Internet of Things), ce concept représente l’expansion du réseau Internet à des objets et/ou des lieux du monde physique. Le terme d’Internet des Objets ne possède pas encore de définition officielle et partagée, qui s’explique par le fait que l’expression est encore jeune et que le concept est encore en train de se construire. La question délicates des datas

L'évolution de l'informatique vers l'Internet des Choses Lorsque l’informatique est apparue au grand jour dans les années 1950 on parlait d’ordinateurs centraux ou de mainframes. Aujourd’hui on ne parle plus que de Cloud Computing et d’Internet des Choses. Voici une version courte de l’histoire. Dans un article précédent on avait pu explorer un peu la notion d’Internet des Choses ou Internet of Things. informatique omniprésente ou « Pervasive Computing »intelligence ambiante ou « ambient intelligence »Intenet de Choses ou « Intenet of Things »Web 3.0… Cela est rendu possible par la miniaturisation, par le fait que les coûts de fabrication diminuent et par le fait que l’utilisation du réseau Internet permet à l’informatique d’intégrer et de distribuer partout des informations liées à notre quotidien. L’infographie suivante est intéressante car elle permet de bien montrer la répartition des tâches de stockage (storage), de traitement (processor), d’affichage (display), et d’interaction avec l’homme (interface). Ceci pourrait vous intéresser:

’Union internationale des télécommunications (UIT, ou en anglais International Telecommunication Union ou ITU) est l'agence des Nations unies pour le développement spécialisé dans les technologies de l'information et de la communication, basée à Genève (Suisse). Elle compte 193 états membres et 700 membres et associés du secteur. Il s'agit de la plus ancienne organisation intergouvernementale technique de coordination, puisqu'elle a été créée sous le nom d’Union internationale du télégraphe en 1865. by matthieulc Apr 9

Related: