background preloader

#Curation Quand les internautes organiseront eux mêmes le web #Web10ftv

#Curation Quand les internautes organiseront eux mêmes le web #Web10ftv
La curation pour guérir de l’infobésité et gérer sa réputation. Interview de Patrice Lamothe, Pearltrees, au LeWeb pour « Les visages de la réussite » Curation – BuzzWord 2011 – est (ma définition) un trèfle à trois coeurs : veille, documentation et communication/marketing. C’est l’art de se positionner comme une valeur ajoutée dans une expertise en partageant une veille qualitative dûment épurée sur la base d’un centre d’intérêt (passion) clairement identifié. Pour une marque c’est un moyen d’être identifiée comme pro-active et acteur de référence en partageant des sources pertinentes orchestrées. Pearltrees et Paper.li un service de curation ? Le 7 février 2011, la 1ère conférence sur la curation smwcuration réunissait Pearltrees, Scoop.it, Storify, Paper.li,…des services dits de curation. Sur ce blog, j’utilise Pealtrees depuis 2009 pour vous présenter les dossiers ressources et les newsletters sous forme de carte heuristique. « Créez le monde de vos intérêts » Pearltrees

Social curation finds an audience: Pearltrees reaches 10M pageviews With its slick visual interface for bookmarking content, Pearltrees is unique enough that I’ve been both impressed and slightly skeptical that a mass audience will actually use it. But it looks like the site has found plenty of users. The French startup just announced that it crossed two big milestones in March: It has more than 100,000 users curating links, and it received more than 10 million pageviews. When you share links on Pearltrees, they show up as little circles called Pearls. Pearltrees launched in December 2009, and it recently enhanced the social aspect with a new teams feature that lets groups of people create Pearltrees collaboratively. Pearltrees has raised 3.8 million euros in funding.

La réussite se conjugue avec passion et partage #Web10ftv Pas besoin d’attendre la réussite pour être généreux à la Bill Gates ! De passage à Paris, , M.Sc Commerce Électronique, blogueuse québécoise renommée et auteure du Livre « Médias Sociaux 101″ nous explique comment on peut à la fois réussir dans sa vie et partager ses succès. Michelle est certainement l’une des les plus connues dans la « sphère » francophone du Web social. Si elle se définit comme étant « la [plus] dispendieuse des consultantes en ou conférencière au Québec » C’est vrai et plus encore. Puisqu’elle est à l’origine des – les rencontres des blogueurs d’affaires – et l’une des blogueuses qui a su vulgariser des concepts du Marketing Internet. Elle a également mit son expertise, sa visibilité et son dynamisme au service d’associations caritatives. Si vous vous intéressez au et au Web marketing, je vous recommande son blog ainsi que les 2 premiers chapitres de son Livre « Les médias sociaux 101″ comme avant goût à son (en cours de lecture). Articles relatifs :

Google + devrait s’enamourer des Pearltrees-like ou l’avenir du shopping drag and drop Citoyens ! Les commentaires vont bon train concernant Google + . Pour ma part, pas d’énormes révolutions de mes propres usages, pour la simple et bonne raison que l’étape 1 de la propagation de Google + repose sur une notion désormais hyperstatique : le carnets d’adresse. A la différence près que si les MySpace ou autres Facebook ont pu recruter sans avoir à justifier de services additionnels révolutionnaires (“log and see”), Google + arrive après une phase de maturation des réseaux sociaux vers le grand public, et de façon internationale. Difficile pour l’utilisateur de simplement faire confiance à Google pour un service additionnel. Il manque cette dimension dynamique dans l’acquisition des publics ; on pourrait presque parier que les prochains grands succès des médias sociaux n’auront pas lieu seulement via une contamination d’adresses emails mais par de véritables “missions” ou “call to actions” demandés aux utilisateurs prospects.

Comment réussir ses vidéos : le cas des vidéos du succès 2 millions de vues sans trucage, ni studio et sans montage (enfin presque). Voici près de 2 ans et 9 mois, que vous visionnez sur ce blog les vidéos du succès d’HK et de PPC. Nous avons eu l’occasion de rencontrer Henri lors du Million de vues. Si comme eux vous souhaitez vous lancer dans la vidéo, voici les 7 ingrédients made in Fadhila. Les 7 ingrédients de la réussite Partir sur une idée et accepter qu’elle puisse évoluer au fil du temps. La vidéo spéciale 2 millions Avec la participation de Philippe Jeudy (en direct de San Francisco), Nicolas Bordas (et son magnifique flipper), Fadhila Brahimi (la spécialiste du personal branding), Vinvin (qui vend la mèche), Emery Doligé (en vrai) , Emmanuel Gadenne (pour sa promo du livre), Stan et Dam (pour le sketch exclusif et hilarant à voir absolument!) Success Story et vidéos du succès par Henri Kaufman et PPC Découvrez dans cette vidéo (ma première) la genèse de cette histoire et comment HK & PPC ont révolutionné le Livre grâce au flashcode.

ObjectifMars chez Pearltrees Trouver un second souffle après l’échec : cas de la bulle Internet #Web10ftv Échec et réussite après l’éclatement de la bulle 1 d’internet. Lors de la première bulle Internet à la fin des années 90 de nombreuses entreprises des télécommunications et de l’informatique se sont lancées dans ce marché . En mars 2002, l’e-Krash divise le nombre de Start-ups par 2, fail Des entreprises comme Microsoft ont su maintenir un monopole mais pour de nombreux entrepreneurs se fut une longue traversée du désert avec des échecs successifs jusqu’à l’avènement du Web 2.0. Au Le Web, sur le stand de France Télévisions, Philippe Martin, blogueur conférencier, est revenu sur cette expérience d’échec pour « les visages de la réussite« . « tout ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort »

Pearltrees Brings Your Interest Graph' to the iPad One of the more buzzword-y buzzwords in Silicon Valley right now is the "interest graph," which is supposed to connect people and the topics that they're interested in. Lots of startups promise to tap into the interest graph, but Pearltrees CEO Patrice Lamothe says a new app from his startup is "maybe the first time you actually see an interest graph." The new feature, which Lamothe variously describes as "visual discovery" (his pitch to the tech press) and "related interests" (what it's actually called in the app), is included in the just-launched iPad application from the previously Web-only company. That kind of self-deprecation from a startup CEO is a little strange, except that the Pearltrees iPad app is pretty impressive. Over time, all of that activity (Pearltrees claims to have 200,000 users who have created more than 10 million bookmarks, called "pearls") has created a vast amount of data on how different topics are related.

Echec: Rebondir sur ses erreurs avec humilité #Web10ftv Il ne s’agit pas de mettre sa fierté de côté ou de cultiver le manque de confiance ou la dés appréciation de soi. Mais de manifester de la modestie face à une erreur, un fail. Ci-dessous le témoignage de Grégory Pouy , Directeur media et social Media de NURUN, interviewé au LeWeb sur le stand de France Télévisions pour le dossier « Les visages de la réussite « . Articles relatifs : Pourquoi votre entreprise n’est pas votre bébé ? Débat: faut-il analyser ses échecs ou ses réussites ? Citations LeWeb : L’art de rebondir après un échec #Web10ftv Apprendre de l’échec entrepreneurial pour réussir #Web10ftv La réussite se conjugue avec passion et partage #Web10ftv

Related: