background preloader

Alexandre Martin-Gomez : Des livres numériques enrichis par des collégiens

Alexandre Martin-Gomez : Des livres numériques enrichis par des collégiens
« Tout parle en mon ouvrage » : tel est le nom du projet présenté par Alexandre Martin-Gomez, professeur-documentaliste au collège Ausone à Bazas. En collaboration notamment avec Sophie Scalieri, professeure de lettres, le travail a permis de faire produire par des élèves de sixième des livres numériques à destination des publics de l'établissement en difficulté. Les collégiens ont réalisé l’ouvrage de 74 pages sur tablette : écriture, enregistrements audio, mixage, illustrations, visuels, montage et diffusion. Le projet a permis de développer des compétences interdisciplinaires, en particulier en lettres, arts plastiques et documentation. « Tout parle en mon ouvrage » : est-ce à dire que la tablette numérique, loin d’être l’ennemie du livre, serait à même de réconcilier certains avec la lecture ? Le projet est présenté au 7ème Forum des enseignants innovants. Dans quel contexte votre projet est-il né ? Quelles ont été les étapes et modalités de travail avec les élèves ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/05/16052014Article635358122765015378.aspx

Related:  Usages en lettresTablette - Ipad en classeLivres et publications numériqueslettres et numérique2014

Enseigner avec la tablette : travailler collectivement sur une production d’élève en classe avec l’application "Explain Everything" Enseigner avec une tablette, ce n’est pas seulement créer des Ibooks dans le ILab avec les IGurus. Une des fonctionnalités qu’offre la tablette en classe est la possibilité de travailler dans l’instantané en projetant immédiatement une production d’élève, qu’il s’agisse d’une expression écrite, d’un exercice de lexique à compléter ou d’un travail en grammaire. Quels avantages ? - le support visuel est clairement une invitation au travail collectif et incite les élèves à parler et à participer pour évaluer les points forts et les points faibles des productions.

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI... Le ministère de l'éducation nationale a initié plusieurs travaux sur l'usage de ces supports et travaille avec les académies à l'analyse et au suivi d'expérimentations ou de premiers déploiements grâce à l'investissement des collectivités territoriales. Le ministère et les académies, sous la conduite des délégués académiques numériques (DAN), publient au fur et à mesure des retours d'expériences, des comptes rendus d'expérimentations ou d'études réalisées par des laboratoires de recherche, ainsi que les rapports de l'inspection générale. Les apprentissages avec des contenus et sur les différents supports numériques, permettent de placer les productions des élèves au cœur des objectifs pédagogiques. Les retours d'expériences montrent que les usages pédagogiques mis en œuvre par les enseignants avec leurs élèves, souvent tactiles et/ou mobiles, enrichissent la palette des possibles :

La littérature numérique et l’école publique Connexion Luc Papineau 13 juin 2014 Société / ÉducationLa littérature numérique et l’école publique Je travaille dans une école publique auprès de groupes où chaque élève est propriétaire d’un ordinateur portable. Droits et devoir du lecteur numérique : tous égaux devant le prêt ? A l'occasion de la journée anti-DRM, l'éditeur Numeriklivres avait frappé du poing sur la table: « Lorsque nous demandons, en tant que lecteur que notre liberté soit respectée, nous nous devons d'être responsables dans nos actes, de ce que nous allons faire de cette liberté. Prêter un fichier numérique n'est pas un acte responsable. Partagez vos lectures sur vos blogs, les réseaux sociaux et tout ce que vous voulez, mais ne prêtez pas vos fichiers numériques. » De quoi poser longuement la question du prêt numérique. Ceci est une pause contemplative avant le coeur du sujet

Eric Floerke : Créer et apprendre avec son téléphone portable Et si tous les élèves avaient entre leurs mains un précieux outil pédagogique que l’Ecole aurait intérêt à exploiter plutôt qu’à interdire ? C’est le pari d’Eric Floerke, professeur de lettres au lycée Théodore Deck de Guebwiller : pour mieux s’approprier les ressorts du genre romanesque, les élèves ont été invités à réaliser des séquences vidéos à l’aide de l’objet tant décrié : leur smartphone. En transgressant ainsi un tabou, Eric Floerke nous livre quelques précieuses leçons : pour développer les connaissances, il faut favoriser les activités créatives et collaboratives ; le professeur de français a pour mission la maîtrise réfléchie non seulement de la langue, mais aussi du langage de l’image et des outils numériques ; rien de ce qui appartient au monde des élèves ne saurait être étranger à l’Ecole … Votre projet utilise un outil prohibé dans la plupart des établissements scolaires : le portable. Pourquoi un tel choix ? Au final, quel vous semblent les intérêts d’un tel projet ?

Enseigner avec la tablette : les réseaux lexicaux avec les cartes mentales (Simplemind par exemple) Carte mentale pour lexique des arts FİCHE BİLAN à donner en fin de séquence Au moment où nous préparons des fiches "bilan" pour enseigner le lexique, voici quelques pistes intéressantes pour mieux organiser en sous-catégories la présentation du lexique : Quel est l’intérêt des arborescences et autres cartes mentales ?

L'éducation nationale secouée par les tablettes Par François Jarraud Mercredi 9 février, le ministère de l'éducation nationale organisait une journée "Tablettes numériques et usages pédagogiques". Près de 200 personnes étaient réunies pour faire le point sur les promesses techniques des tablettes, celles des éditeurs et prendre connaissance des expérimentations lancées en France. Pour être incollable (ou presque) sur le livre numérique ! Il n’y a pas une semaine sans que son nom ne soit évoqué. Certains le maîtrisent complètement alors d’autres le méprisent totalement. Il a fait son apparition depuis plusieurs années mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’il commence à poser de véritables questions pour nos métiers. Vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit du livre numérique. Ce billet se veut être une synthèse du livre numérique afin de permettre à chacun d’entre nous d’avoir une vision globale de la situation. Le format :

Olivia Assemat, L’Odyssée en jeu vidéo Les « serious games » ont fait leurs preuves en matière éducative, mais les élèves sont habituellement les joueurs, non les concepteurs du jeu. Faire réaliser par des 6èmes un jeu vidéo autour de l’Odyssée, c’est le défi original qu’Olivia Assemat, professeure documentaliste dans un collège de Saint-Jean-de-Luz, a réalisé en collaboration avec un collègue de lettres, Laurent Etchechoury. Le projet paraît homérique ? Il s’avère apparemment plutôt simple à réaliser, grâce au logiciel RPG Maker dont les élèves se sont aisément emparés. Il se révèle aussi pleinement pédagogique.

Ecriture poétique collaborative P’oasis » – Écriture poétique collaborative avec iPad et FramaPad. Collège Henri IV, Bergerac (24). Y. Une étude montre les enjeux des usages des tablettes à l’école Alors que le gouvernement a décidé d’équiper tous les écoliers et collégiens de tablettes PC d’ici 2020, baptisée ExTaTe, l’étude dirigée par François Villemonteix ne prétend pas démontrer que les tablettes vont régler les problèmes de l’école ou les aggraver. Elle suit leur scolarisation dans quelques écoles et observe ce qui se passe. L’étude montre surtout la nécessité d’accompagner les équipes enseignantes dans les usages. « Les points de vue sont ponctuels et circonstanciels, ils ne peuvent constituer à eux seuls la base d’un discours général sur l’utilisation des tablettes à l’école primaire ».

Related:  3- Tablette et technopédagogie