background preloader

Comment les pays luttent contre le terrorisme

http://1jour1actu.com/info-animee/comment-les-pays-luttent-contre-le-terrorisme/

Related:  Novembre 2015 : Attentats de ParisAttentats ParisRessources pour aborder les événements du 13/11/15Attentatsterrorisme 2015

Ces photos trompeuses qui circulent après les attaques de Paris Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012

FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Violente offensive des Taliban afghans contre l’aéroport de Kandahar En savoir plus L'épopée des auto-canons belges, un tour du monde en pleine Grande Guerre En savoir plus La Chine pourrait atteindre son pic d'émission de CO2 dès 2023 En savoir plus Kabila, le pouvoir à tout prix En savoir plus Moscou a frappé des cibles de l’EI depuis un sous-marin En savoir plus Ligue des champions : le Real Madrid inspiré, Manchester United éliminé En savoir plus Les forces irakiennes reprennent à l'EI un quartier-clé de Ramadi En savoir plus Regain de tension après le rejet de la candidature de Bozizé à la présidentielle En savoir plus À Guindrecourt-sur-Blaise, seul le FN est dans le pré En savoir plus Deux fois plus de jihadistes en Irak et en Syrie en un an, selon une étude En savoir plus Vidéo : et si l'objectif des 2°C était insuffisant ? En savoir plus Attentats de Paris : les Eagles of Death Metal se recueillent au Bataclan En savoir plus

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux. Non, cette femme n'a pas échappé à trois attentats La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. © Capture d'écran Twitter

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images. Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Confirmer que l’image correspond avec ce qui est dit qu’elle montre et enfin obtenir la permission de l’auteur ou l’expéditeur de l’utiliser. J’en oublie peut-être.

Qui sont les jihadistes français ? Qui se radicalise, pourquoi et par quels processus ? En France apparaissent deux groupes aux ressorts distincts, l’un issu des banlieues et passé par la délinquance, l’autre venant des classes moyennes, le regard tourné vers la Syrie. Les attentats du vendredi 13 novembre 2015, survenus moins d'un an après ceux qui ont visé Charlie Hebdo, posent la question du jihadisme et de son idéologie, mais aussi et avant tout du jihadiste qui passe à l’acte et commet des crimes de sang-froid. Que se passe-t-il dans sa tête ? D’où vient sa résolution et comment comprendre sa frénésie dans la tuerie, jusqu’à sa mort préméditée comme un accomplissement de son destin par le martyre ? En France, le terrorisme au nom d’Allah est un fait ultraminoritaire parmi les musulmans, il ne touche qu’une infime fraction d’entre eux, mais sa portée n’a aucun rapport avec le nombre réel de personnes tuées : il bouleverse la société et engendre une crise profonde des assises symboliques de l’ordre social.

12 intox qui circulent sur les attentats... et 8 conseils pour s'en prémunir C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux. La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards) #L'INCENDIE DE CALAIS La rumeur s'est répandue autour d'une heure du matin, vendredi.

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné.

Attentats de Paris. Les rebelles syriens condamnent les attentats Dans un communiqué conjoint, 99 factions armées en Syrie, dont le puissant Jaysh al-Islam (l'Armée de l'islam), ont condamné « dans les termes les plus forts » les attaques de Paris qui ont tué au moins 129 personnes. Le communiqué a qualifié l'opération coordonnée menée par l'EI d'« attaque criminelle contre les lois (islamiques) et les valeurs de l'humanité. » La plupart des groupes rebelles en Syrie combattent à la fois le régime de Bachar al-Assad et l'EI qui s'est emparé de larges pans de territoire en Syrie et en Irak. « Ce terrorisme ne diffère pas du terrorisme dont souffre chaque jour le peuple syrien depuis les cinq dernières années », ont ajouté les groupes rebelles. Ils ont appelé la communauté internationale à traiter l'origine du terrorisme en Syrie, estimant que « tout le monde » était « victime du maintien en place du régime d'Assad et de ses organisations terroristes » et pas seulement la Syrie.

Regardez “Djihad 2.0”, un documentaire d'Olivier Toscer Derrière les kamikazes de Daech sévit un bataillon de communicants. Des jeunes connectés qui élaborent des vidéos codifiées et maîtrisent parfaitement l'art de la cyberpropagande. L'endoctrinement a lieu sur Internet bien plus que dans les mosquées où beaucoup d'imams sont désavoués. Comment les réseaux sociaux ont couvert les attentats du 13 novembre Les réseaux sociaux ont une fois encore joué un rôle très important dans la diffusion de l'information. Quitte à diffuser des rumeurs infondées. Comment souvent depuis quelques années, la couverture des événements en live passe par avant tout par les réseaux sociaux. Avec les six attaques menées à Paris et près du stade de France (provoquant la mort de 128 personnes), un nombre impressionnant de contenus, des photos et vidéos, a été mis en ligne dans les minutes et les heures qui ont suivi les attentats. Et comme lors des attentats de janvier dernier, tout est parti de messages postés par des anonymes sur Twitter. Tout passe par Twitter (ou presque)

Attentats de Paris : comment éviter rumeurs et intox Les autorités demandent aux internautes de veiller à ne pas diffuser de fausses informations. Voici comment éviter au mieux les rumeurs. C'est une conséquence fâcheuse de la psychose alimentée par les attaques meutrières du 13 novembre: les rumeurs se multiplient sur les réseaux sociaux et par les services de messagerie, avec parfois, à leur origine, une information erronée. La préfecture de police de Paris a appelé à ne pas «diffuser de fausses informations ou de fausses rumeurs». Des listes d'intox ont été établies par nos confrères du Monde ou del'Obs, mais de nouvelles rumeurs peuvent constamment apparaître. Voici comment se prémunir des prochaines.

Origine, nombre, financement... l'Etat islamique en cinq questions Une trentaine de pays sont réunis, lundi 15 septembre, à Paris pour décider des moyens à mettre en œuvre dans la lutte contre l'Etat islamique, deux jours après que le mouvement djihadiste sunnite a revendiqué dans une vidéo l'assassinat d'un troisième otage occidental. Pour les Etats-Unis, l’EI, qui sévit actuellement en Irak et en Syrie, est « plus qu'un groupe terroriste ». Il « allie idéologie et sophistication militaire.

Related: