background preloader

Les jeux vidéo rendent-ils violents?

Les jeux vidéo rendent-ils violents?
Le contenu des jeux vidéo a bien évolué depuis les timides débuts de l'industrie, il y a plus d'une cinquantaine d'années. Les simples jeux d'arcade aux effets spéciaux quasi-inexistants ont cédé la place à un vaste choix de jeux, présentant un graphisme de plus en plus réaliste et des synopsis de plus en plus complexes. Parmi ces jeux, nombreux sont ceux qui comportent des éléments très violents. La réglementation à ce sujet est minimale, voire inexistante, et les jeunes joueurs ont facilement accès à des jeux qui, selon certains, devraient être réservés aux adultes. Une question fait débat depuis plusieurs années. Est-ce que le fait d'être exposé, dans une perspective interactive, à une violence crue, réaliste et perçue comme un moyen efficace d'avancement, pourrait inciter un jeune à se montrer violent dans la vie réelle ? La violence des jeux vidéo Destinés aux adultes Interactivité inquiétante Critiques et controverse : qu'en est-il vraiment? Des données mitigées Un défoulement?

http://www.canalvie.com/famille/education-et-comportement/articles-education-et-comportement/les-jeux-video-rendent-ils-violents-1.986664

Related:  Jeu et événements sportifssofiane59200Jeux video Elita

Jeux vidéo et violence - Espace citoyen Il est impossible de parler de jeux vidéo sans aborder le thème de la violence. Ce débat fait rage depuis longtemps et n'est pas prêt de se terminer. Chaque année, de nouvelles études apportent de nouveaux arguments. Violence et jeux vidéo: lien de cause à effet? Depuis quelques années, les études sur les jeux vidéo et leur possible corrélation avec la violence s'enchaînent.

Le lien entre jeu vidéo et violence, serpent de mer médiatique Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau Ils étaient restés jusqu’à présent en dehors des débats. Les jeux vidéo viennent d’être cités dans le cadre de l’après-13 novembre par l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, qui s’exprimait sur Europe 1. « C’est une bonne idée, (…) un Noël désarmé ? », demande le journaliste au sujet du retrait des armes en plastique dans certains magasins de jouets. « Si on s’attaque à l’armement du père Noël, on pourrait peut-être regarder de plus près ces jeux vidéo d’une violence inouïe qui sont dans tous les cadeaux (...) donnés », a estimé le président du parti Les Républicains. Les jeux violents influencent-ils le comportement des jeunes ? Pour ma part, je dois dire que les jeux vidéos sont inoffensifs dans le cadre d'une utilisation adaptée !! Moi par exemple j'ai déjà passé deux nuits blanches d'affilé sur mon pc (j'en suis pas fier) et je dois reconnaître que je montrais quelques symptômes de violence... Mais franchement, hormis les vrais de vrais accros, les "No-lifes" (ceux qui font que de jouer à leur pc ou console), ça m'étonnerait que les gens soient influencés par les jeux vidéos... A ce propos, il y a un ado de 13/14 ans (aux USA, si mes souvenirs sont bons ^^") qui a buté un nombre de personnes sans motifs...

Controverse autour du jeu vidéo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De la même manière que dans les autres médias, la controverse autour du jeu vidéo existe et se traduit sous différentes formes telles que la polémique ou encore la censure. En effet, les jeux vidéo sont parfois le théâtre de scènes violentes, de pornographie et d'autres contenus provocants ou offensants. Les jeux vidéo génèrent de l'agressivité Les enfants et adolescents jouant régulièrement aux jeux vidéo ont plus de pensées et de comportements agressifs, selon une étude menée avec plus de 3.000 participants publiée aujourd'hui aux Etats-Unis. Cette recherche a été conduite à Singapour pendant trois ans avec des enfants âgés de 8 à 17 ans (11 ans d'âge médian) dont 73% étaient des garçons. Elle paraît dans la dernière livraison du Journal of the American Medical Association (JAMA) Pediatrics. Ils ont répondu à une série de questions, dont le nombre d'heures par semaine passées à jouer à ces jeux, leurs jeux-vidéo favoris, et s'ils avaient frappé quelqu'un qui les aurait provoqué ou rendu furieux. On a aussi demandé aux participants s'ils avaient parfois rêvé de taper sur quelqu'un ou de lui faire mal.

Jeux vidéo et violence - Stop-Jeu.ch La question du lien entre jeux vidéo et violence est régulièrement abordée par les médias généraux, habituellement dans le contexte de faits divers relatant des actes d'extrême violence (prise d'otage, tueries), souvent accompagnés d'ailleurs du suicide de l'auteur. Dans le contexte émotionnel qui découle de tels drames, il est rapporté que la personne impliquée était adepte des jeux vidéo violents. A l'autre extrémité des préoccupations relatives à l'impact négatif des jeux vidéo, certains parents ou personnes adultes référentes rapportent des difficultés relationnelles avec de jeunes joueurs.

Le pour et le contre des jeux vidéo L’ordinateur (logiciels, cédéroms, Internet, tablettes, téléphones intelligents) offre des jeux spécialement conçus pour les enfants. On trouve aussi des consoles de jeux vidéo (Wii, Xbox, PlayStation, Game Boy, DS) qui, très tôt, captivent l’enfant. Ces divers jeux sont-ils à bannir ou faut-il au contraire sensibiliser les enfants à ce monde virtuel? Addiction, violence : est-ce vraiment la faute des jeux vidéo ? vec ses 2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2014, le jeu vidéo pèse lourd en France, où il est devenu la deuxième industrie culturelle derrière le livre, selon le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell). Au début des années 2000, seuls 20% des Français se déclaraient joueurs. Désormais, plus d'un sur deux admet jouer. Devenus incontournables, les jeux vidéo restent toutefois critiqués, voire craints.

Les jeux vidéo ont des bienfaits chez les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour JEUX VIDÉO - Ceci est une étude que vos enfants n'hésiteront pas à vous mettre sous les yeux la prochaine fois que vous débrancherez leur console de jeu. Publiée ce lundi 4 août dans la revue Pediatrics, elle montre que les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour sont plus sociables, plus heureux et moins hyperactifs que ceux qui ne jouent pas du tout. Des chercheurs de l'Université d'Oxford se sont intéressés aux comportements de 5000 jeunes qui avaient entre 10 et 15 ans. La moitié d'entre eux étaient des filles et l'autre des garçons.

Related: