background preloader

VIDÉO : 13,8 milliards d’années d’évolution cosmique en 2 minutes

VIDÉO : 13,8 milliards d’années d’évolution cosmique en 2 minutes
Une nouvelle simulation numérique permet de reproduire avec une précision inédite l’évolution de la matière et la formation des galaxies durant plus de 13 milliards d’années au sein d’un cube de 350 millions d’années-lumière de côté. © Illustris Collaboration/ Illustris Simulation/Le Monde Ne pouvant réaliser aucune expérience pratique avec des étoiles ou des galaxies, les astrophysiciens tentent d’expliquer leurs observations ou de conforter leurs hypothèses en créant des simulations numériques. Tributaires de leur compréhension initiale des phénomènes physiques impliqués, des moyens mathématiques à leur disposition pour les modéliser et de la puissance de calcul des ordinateurs, les chercheurs peuvent profiter de l’amélioration constante de ce dernier point pour raffiner régulièrement les paramètres de leurs simulations et pour tenter d’approcher un peu plus la réalité. © Mark Vogelsberger et al. Sources

http://autourduciel.blog.lemonde.fr/2014/05/07/video-138-milliards-dannees-devolution-cosmique-en-2-minutes/

Related:  UniversEvenements spatiauxA Classer 6ameliecbc

Des astronomes observent les premières secousses du Big Bang Des physiciens américains ont annoncé être parvenus à détecter les toutes premières secousses du Big Bang. Une observation précieuse puisqu'elle tend à confirmer la théorie selon laquelle l'Univers a connu une expansion rapide et violente au cours de ses jeunes années. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook L'invention d'un chercheur japonais va révolutionner le rendement, facteur 3, des éoliennes ! L’invention d’un chercheur japonais, Yuji Ohyav, travaillant à l’Université de Kyushu, a permis de faire un grand pas en avant car elle permet de multiplier le rendement des éoliennes d’une nouvelle génération capable de produire de 2 à 3 fois plus d’énergie. L’invention d’un chercheur japonais, Yuji Ohyav, travaillant à l’Université de Kyushu, a permis de faire un grand pas en avant car elle permet de multiplier le rendement des éoliennes d’une nouvelle génération capable de produire de 2 à 3 fois plus d’énergie. L’invention est aussi simpliste que génial. Il suffit d’ajouter une paroi, une sorte de court cylindre de forme conique appelle « lentille » positionné autour des palles. L’ajout de cette « lentille » ( "Wind Lens" ou « Wind Lens Turbine » en anglais) permet de créer une zone de dépression qui aspire le vent, concentrant et accélérant le flux à travers les hélices.

La sonde Swift de la NASA vient de détecter son millième sursaut gamma La NASA vient d'annoncer que sa sonde Swift venait de détecter son millième sursaut gamma. Il s'agit d'un événement très puissant provoqué par la transformation d'une étoile en trou noir. À l'avenir, les astronomes espèrent même que l'engin de l'agence spatiale américaine pourra détecter les traces du Big Bang. C'est l'un des événements cosmiques les plus puissants de notre Univers : le sursaut de rayons gamma (SRG). Notre Galaxie et l’écho lumineux du Big Bang révélés par le satellite Planck Le satellite Planck de l'ESA vient de délivrer une image exceptionnelle de l'intégralité du ciel provenant du premier relevé, qui est tout juste achevé. Celle-ci met en évidence les deux sources de rayonnement du ciel les plus importantes dans le domaine des micro-ondes : le rayonnement fossile et la Voie lactée. Le rayonnement fossile correspond à l'écho lumineux du Big Bang. Il témoigne des premiers instants de l'Univers, qu'il a traversé pendant près de 13,7 milliards d'années avant de parvenir jusqu'à nous. Dans certaines directions, on voit en superposition le rayonnement issu de divers objets astrophysiques, notamment notre Galaxie, la Voie lactée. Grâce aux observations de Planck à neuf fréquences différentes, et grâce à des techniques sophistiquées d'analyse d'images, il est possible de distinguer ces différents rayonnements.

Curiosity prend la Terre et la Lune en photo depuis Mars La sonde Curiosity a pris cette incroyable photo de la Terre et de la Lune depuis la planète Mars. Près de 160 millions de kilomètres séparent l’objectif du robot de notre plancher des vaches. À quoi la Terre ressemble-t-elle, depuis Mars? L’oeil gauche de Curiosity a enfin apporté une réponse à cette question existentielle: à un petit point blanc très lumineux. Ce cliché, pris il y a tout juste une semaine avant d’être diffusé sur le site de la Nasa, a été pris un peu plus d’une heure après le coucher de soleil sur a planète rouge. Si l’intérêt scientifique du cliché est limité, il permet de se représenter ce que verront les potentiels futurs colons de la planète rouge, lorsqu’ils lèveront les yeux vers le ciel, à la nuit tombée.

Système solaire : Notre modèle est faux depuis le début ! Quand vous entrez dans une salle de cours aujourd’hui, et probablement depuis que vous êtes enfant , on vous enseigne un certain modèle concernant la structure de notre système. C’est le modèle qui ressemble à ceci: C’est le modèle traditionnel en orbite du système solaire, ou le modèle héliocentrique, où nos planètes tournent autour du soleil. Même si ce n’est pas totalement faux, on omet un fait très important.

Pour la NASA, on n’a jamais été aussi près de marcher sur Mars Sur la base de simulation martienne dans l'Utah, le 18 avril. Photo : AP/Rock Bowmer Un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour la NASA ? Lundi 4 mai, Charles Bolden, patron de l'Agence spatiale américaine, a fait une déclaration qui a bouleversé les passionnés de conquête spatiale. Le premier ciel complet du satellite Planck Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des images obtenues avec Planck ont été positionnées. Les noms de certaines structures de la Voie lactée ont été rajoutés. © ESA, HFI & LFI Consortia. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des objets extragalactiques détectés par Planck sont signalés ainsi que la nébuleuse d’Orion dans notre Galaxie. © ESA, HFI & LFI Consortia. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA.

Trou noir : un immense tourbillon de matière filmé par Hubble Grâce à des données de Hubble, des physiciens ont pu créer des vidéos d'un tourbillon de matière à l'entrée d'un trou noir supermassif. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Grâce à plus de 13 années d'images récoltées par le télescope Hubble, des scientifiques de la NASA ont pu assembler des films en time-lapse d'un jet de gaz de plus de 5.000 années-lumière de long éjecté par le trou noir au centre de la galaxie M87. Les vidéos fournissent aux astronomes une meilleure compréhension des trous noirs galactiques, parts intégrantes des galaxies massives et de leur évolution.

Related: