background preloader

VIDÉO : 13,8 milliards d’années d’évolution cosmique en 2 minutes

VIDÉO : 13,8 milliards d’années d’évolution cosmique en 2 minutes
Une nouvelle simulation numérique permet de reproduire avec une précision inédite l’évolution de la matière et la formation des galaxies durant plus de 13 milliards d’années au sein d’un cube de 350 millions d’années-lumière de côté. © Illustris Collaboration/ Illustris Simulation/Le Monde Ne pouvant réaliser aucune expérience pratique avec des étoiles ou des galaxies, les astrophysiciens tentent d’expliquer leurs observations ou de conforter leurs hypothèses en créant des simulations numériques. Tributaires de leur compréhension initiale des phénomènes physiques impliqués, des moyens mathématiques à leur disposition pour les modéliser et de la puissance de calcul des ordinateurs, les chercheurs peuvent profiter de l’amélioration constante de ce dernier point pour raffiner régulièrement les paramètres de leurs simulations et pour tenter d’approcher un peu plus la réalité. © Mark Vogelsberger et al. Sources Related:  UniversInclassables

Des astronomes observent les premières secousses du Big Bang Des physiciens américains ont annoncé être parvenus à détecter les toutes premières secousses du Big Bang. Une observation précieuse puisqu'elle tend à confirmer la théorie selon laquelle l'Univers a connu une expansion rapide et violente au cours de ses jeunes années. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Comment l'Univers est-il né ? C'est en utilisant le télescope BICEP2 (Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization) installé au pôle Sud que les chercheurs ont réalisé leur découverte. Des motifs en tourbillon Avec le télescope, ils ont observé le fond diffus cosmologique (ou CMB), un faible rayonnement laissé par le Big Bang. Comme les ondes lumineuses, elles sont polarisées, ce qui signifie que leurs oscillations présentent une orientation particulière. Une confirmation de la théorie de l'inflation Durant cette expansion, l'espace-temps aurait alors été traversé de secousses. La "plus grande annonce en physique" Des résultats à confirmer

Experience Just How Big the Universe is, in One Mind-Blowing Interactive You need a more recent version of Adobe Flash Player. Recently, NASA scientists combined data from the Spitzer and Hubble Space Telescopes to discover the most distant galaxy known to date. The galaxy, named Abell2744 Y1, was formed around 13.2 billion years ago when the universe was extremely young. As the universe is expanding, Abell2744 Y1 is currently closer to 40 billion light years away from us, an astounding distance. Image: Galaxy cluster Abell2744 obtained by the Hubble Space Telescope (Credit: NASA) But what does that really mean? Most of us have trouble visualizing the height of buildings, or the distance it takes to get home from work, let alone things on an intergalactic scale. Even cooler are the tidbits of information that are provided when you click on an object. 1. This is the smallest unit of scale in the universe. As you can see from the animation it takes a bit of zooming to reach this scale. 2. 3. 4. Tres-4 is the second largest planet discovered so far. 5. 6. 7.

How Big Is The Brain? Here's Some Perspective. SExpand Imagine your brain is the size of Earth. How big would all of its constituent parts be? The brain-mapping folks at Eyewire teamed up with Visual.ly and FEI to host a Scale-Of-The-Brain infographic competition. With competition judges like Christopher Jobson (of Colossal), Maria Popova (of Brainpickings) and MIT neuroscientist and professional brain-mapper Sebastian Seung, entries neede to be not only visually appealing but scientifically accurate. While not wrong, this statistic annoys me. H/t Amy Robinson Notre Galaxie et l’écho lumineux du Big Bang révélés par le satellite Planck Le satellite Planck de l'ESA vient de délivrer une image exceptionnelle de l'intégralité du ciel provenant du premier relevé, qui est tout juste achevé. Celle-ci met en évidence les deux sources de rayonnement du ciel les plus importantes dans le domaine des micro-ondes : le rayonnement fossile et la Voie lactée. Le rayonnement fossile correspond à l'écho lumineux du Big Bang. Il témoigne des premiers instants de l'Univers, qu'il a traversé pendant près de 13,7 milliards d'années avant de parvenir jusqu'à nous. Le satellite Planck de l'ESA observe actuellement tout le ciel dans le domaine des micro-ondes[1]. Cette première image de tout le ciel représente une synthèse particulière de toute l'information que Planck est en train de collecter. Le ciel micro-ondes vu par le satellite Planck. D'autres images sont disponibles à cette adresse [1] Entre 30 et 857 GHz, soit les domaines submillimétrique, millimétrique, et centimétrique [6] Institut des Sciences de l'Univers du CNRS Contact(s):

Curiosity prend la Terre et la Lune en photo depuis Mars La sonde Curiosity a pris cette incroyable photo de la Terre et de la Lune depuis la planète Mars. Près de 160 millions de kilomètres séparent l’objectif du robot de notre plancher des vaches. À quoi la Terre ressemble-t-elle, depuis Mars? L’oeil gauche de Curiosity a enfin apporté une réponse à cette question existentielle: à un petit point blanc très lumineux. La Terre et la Lune, points les plus brillants du ciel martien D’après la Nasa, en regardant vers le ciel, on verrait surtout deux points très brillants qui ne sont autres que la Terre et la Lune. Voici la Terre, vue à l'oeil nu: La même chose, avec un zoom:

Samedi-sciences (127) : planètes habitables en stock ! En passant au crible les données du télescope spatial Kepler, une équipe d’astronomes de la Nasa vient d’identifier une planète qui présente pas mal de traits communs avec la nôtre : éloignée de 500 années-lumière environ, elle est rocheuse, a presque la même taille que la Terre (son diamètres est à peine 10% plus long) et elle tourne autour de son étoile à une distance convenable pour permettre la présence d’eau liquide, donc potentiellement de formes vivantes. Depuis la découverte de la première exoplanète en 1996, la nouvelle venue, Kepler-186f, est celle qui ressemble le plus à la Terre. Auparavant, on connaissait Kepler-20e, un peu plus petite que la Terre, mais située dans une région beaucoup trop chaude pour être habitable ; et Kepler-22b, beaucoup plus grosse que notre planète. Le télescope Kepler a passé en revue près de 150 000 étoiles de mars 2009 à mai 2013, et a identifié 961 planètes dans cet ensemble.

Le premier ciel complet du satellite Planck Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des images obtenues avec Planck ont été positionnées. Les noms de certaines structures de la Voie lactée ont été rajoutés. © ESA, HFI & LFI Consortia. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Communiqué de presse : Notre Galaxie et l’écho lumineux du Big Bang révélés par le satellite Planck Système solaire : Notre modèle est faux depuis le début ! Quand vous entrez dans une salle de cours aujourd’hui, et probablement depuis que vous êtes enfant , on vous enseigne un certain modèle concernant la structure de notre système. C’est le modèle qui ressemble à ceci: C’est le modèle traditionnel en orbite du système solaire, ou le modèle héliocentrique, où nos planètes tournent autour du soleil. Même si ce n’est pas totalement faux, on omet un fait très important. Le soleil n’est pas stationnaire. En réalité le soleil se déplace à une vitesse extrêmement rapide, jusqu’à 828000 km/h. Notre système entier est en orbite autour de la Voie Lactée. En sachant que cela est vrai, notre modèle visuel du système solaire doit changer, il a été imprécis pendant tout ce temps. Comme ceci mais dans l’espace, en créant une onde sinusoïdale sans fin. Cela suppose que notre Soleil et les planètes de notre système solaire ne sont jamais à la même place. Voici deux exemples de vidéos du modèle hélicoïdal de notre système .

Google Drones Titan Aerospace

Related: