background preloader

Mesures sécuritaires de lutte contre le terrorisme et leur impac

Facebook Twitter

Qu'est ce que l'état d'urgence ? Comment les pays luttent contre le terrorisme ? - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants ! Comment les pays luttent contre le terrorisme. Lutte contre le terrorisme : qu’est-ce que le PNR, le fichier sur les passagers aériens ? « Il est plus que jamais nécessaire que l’Europe adopte le texte sur le PNR (…) c’est une condition de notre sécurité collective. » A l’Assemblée nationale, jeudi 19 novembre, lors de la présentation du projet de loi prolongeant l’état d’urgence, Manuel Valls a insisté sur la nécessité que revêt à ses yeux le PNR, le Passenger Name Record.

Lutte contre le terrorisme : qu’est-ce que le PNR, le fichier sur les passagers aériens ?

La Commission européenne promet quant à elle, comme le Conseil européen, une accélération des discussions sur le PNR, pour un accord avant la fin de l’année. Lire aussi Attentats du 13 novembre : l’Europe veut accélérer la mise en place d’un fichier sur les passagers aériens A quoi servirait le PNR ? Acronyme de « Passenger Name Record », « registre des noms de passagers », le PNR est un projet de vaste fichier recensant l’identité de tous les passagers des avions circulant, entrant ou sortant de l’espace européen.

Les données seraient conservées durant cinq ans. D’où vient ce projet ? Où en est-il aujourd’hui ? La lutte contre le terrorisme et le respect des droits de l'homme - Sydney Adoua. Sommaire Introduction 3 I) La lutte contre le terrorisme, une obligation de l'Etat 11 A) Le terrorisme, une remise en cause de l'Etat de droit 12 1) Le terrorisme : un défi à la démocratie 12 2) Le terrorisme : une menace pour les droits fondamentaux 16 B) L'Etat, garant de la sécurité des personnes 20 1) L'obligation de protéger la vie des personnes 27 2) Le recours à la force, une limitation nécessaire du droit à la vie 32 II) Les limites de la lutte contre le terrorisme 48 A) Le respect des droits fondamentaux 58 1) Les droits insusceptibles de faire l'objet de restrictions 59 2) Les droits susceptibles de faire l'objet de restrictions 66 B) Les conditions de dérogation aux droits fondamentaux 75 1) L'existence d'un danger public menaçant la vie de la nation 75 2) La nécessité des mesures dérogatoires 78 Sigleset Abréviations I) Annuaires,recueils etrevues A.C.E.D.H.

La lutte contre le terrorisme et le respect des droits de l'homme - Sydney Adoua

A.I.J.C. L’impact des événements du 11 septembre sur la création de l’espace de liberté, de sécurité, et de justice. Partie 2. 1Le combat contre le terrorisme, du fait de sa dimension internationale, nécessite une collaboration sans faille entre tous les Etats.

L’impact des événements du 11 septembre sur la création de l’espace de liberté, de sécurité, et de justice. Partie 2

L’illustration de l’implantation du réseau Al-Quaïda dans un pays isolé diplomatiquement en raison de son régime islamique très dur, oblige la Communauté internationale à développer une très forte solidarité pour éviter qu’un pays mis au ban des nations ne se transforme en un sanctuaire pour le terrorisme. 2L’Union soutient les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme.

Le dialogue s’est nettement renforcé en particulier en matière d’entraide policière et judiciaire. 3La lutte contre le terrorisme a également lieu avec d’autres partenaires. Cette coopération se traduit notamment par l’inscription de clauses anti-terrorisme dans les accords signés entre la Communauté européenne et les pays tiers. 4Une meilleure collaboration avec les Etats-Unis 5La coopération entre l’Union européenne et les Etats-Unis a connu un saut qualitatif. 29Ses inconvénients. Que vise vraiment la mise en place d’un état d’urgence permanent ? La désertion du politique par Roland Gori Psychanalyste Les monstres font peur.

Que vise vraiment la mise en place d’un état d’urgence permanent ?

La peur, comme l’écrivait Hannah Arendt, est un principe antipolitique dans le monde commun, qui nous fait nécessairement régresser vers des modes prépolitiques de gouvernement. Lorsque la crainte des peuples apparaît dans l’espace public, le spectre de la tyrannie revient nous hanter. Les populismes émergent où les peuples manquent, où les masses s’offrent à devenir la proie de nouveaux tyrans : despote, führer, parti fasciste, secte tribale, « négrier » de la finance ou de l’industrie. Comme l’écrivait Montesquieu, dès lors que « le ressort du gouvernement est la crainte, le peuple n’a plus de protecteur ». Le véritable état d’urgence aujourd’hui est de rétablir la démocratie, de soustraire, par des décisions politiques radicales, nos existences singulières et collectives à la tutelle du néolibéralisme. Des restrictions liberticides par Alain Badiou Philosophe. « La formation des travailleurs sociaux à la prévention de la radicalisation permet de gagner du temps » - Club Prevention Securite.

Quels impacts ont eu les attentats de 2015 sur le quotidien des travailleurs sociaux ?

« La formation des travailleurs sociaux à la prévention de la radicalisation permet de gagner du temps » - Club Prevention Securite

Si la question du terrorisme islamiste ne nous était pas étranger – nous l’étudions depuis le milieu des années 1990 –, les assassinats de masse de janvier 2015, puis de novembre dernier, ont produit une prise de conscience collective. Tous les professionnels ayant des missions d’éducation auprès des jeunes – qu’il s’agisse des travailleurs sociaux donc, mais aussi des enseignants ou des éducateurs de la PJJ – se sont rendus compte à quel point ils étaient désarmés. Malheureusement, les mesures sécuritaires actuellement portées par les institutions régaliennes ne règlent en rien les difficultés rencontrées, sur le terrain, par ces « Fantassins de la République ».

Nous n’avons pas, pour autant, encore été capables de formuler notre propre réponse.