background preloader

Peut‐on avoir confiance dans l’information produite par un SI ?

Facebook Twitter

Critical Atlas of Internet. Gérard Berry : « L’ordinateur est complètement con » Sécurité numérique de l’entreprise… Un serious game ! Devenir ange gardien de la sécurité numérique de son entreprise… le serious game « Keep an Eye » Si la Data, « big ou smart, voire quantique », est aujourd’hui quasi unanimement considérée comme le nouvel « or noir » pour l’entreprise, elle en est ainsi d’autant plus convoitée, donc vulnérable !

Sécurité numérique de l’entreprise… Un serious game !

Aucun système d’information n’est plus à l’abri d’une intrusion… C’était déjà le maitre mot circulant aux Assises de la Sécurité des SI début octobre 2013. C’est pourquoi le CIGREF, très impliqué dans la sécurité des usages numériques, travaille à l’élaboration d’un outil permettant de faire passer la culture du risque en entreprise. Google : « nos voitures autonomes sont sûres, le problème, ce sont les humains ! » 01net le 12/05/15 à 16h48 Opération communication de crise chez Google !

Google : « nos voitures autonomes sont sûres, le problème, ce sont les humains ! »

La firme cherche à rapidement éteindre le feu lancé par l’agence AP, qui indiquait hier que les voitures autonomes du géant avaient été impliquées dans plusieurs accidents en Californie. Ce qui a écorné en un instant l’image du projet, avec lequel le géant promet justement une route plus sûre. Du coup, le directeur du programme Chris Urmson a pris sa plume et s’est fendu d’un long billet de blog pour éteindre l’incendie.

La Google Car a repéré un cycliste (en bleu) qui passe au rouge. Et Mr Urmson d’enchaîner sur le comportement dangereux de nombreux conducteurs aux Etats-Unis. « Nos chauffeurs voient régulièrement des individus changer de file inopinément, nous avons vu des gens lire des livres au volant, et même un jouer de la trompette ». Urmson explique ensuite que ses équipes ont à chaque accident développé des techniques qui permettent à la voiture de détecter des comportements potentiellement dangereux. Outils - Pourquoi la Qualité ? - Critères qualité du SI - Exactitude.

Géolocalisation

Des incidents significatifs. Flame, la plus sophistiquée des cyberarmes. 01net le 29/05/12 à 17h30 Après Stuxnet et Duqu, Flame.

Flame, la plus sophistiquée des cyberarmes

Une équipe de chercheurs de Kaspersky a révélé, hier, avoir découvert ce qu’ils estiment être la plus complexe des cyberarmes jamais mises au jour. Flame – ou Flamer pour Symantec – est en effet loin d’être un logiciel malveillant comme les autres, démasqué en effectuant des recherches sur un autre malware qui conserve encore tous ses mystères, Wiper. Alexander Gostev, expert en sécurité chez Kaspersky Labs décrit Flame comme bien plus complexe que Duqu et précise qu’il est si « incroyablement sophistiqué qu’il redéfinit la notion de cyberguerre et de cyberespionnage. » © Kaspersky Labs Le bout de code dont Flame tire son nom (image Kaspersky Labs) Voilà deux ans qu’en douce, ce programme épie l’activité de dizaines de machines, principalement dans des pays du Moyen-Orient.

Il fonctionne aussi comme un bot : toutes les informations volées sont envoyées régulièrement à ses mystérieux opérateurs via un canal SSL. J'ai piégé le Net pour donner une bonne leçon à mes élèves. L'éthique dans les TIC. « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ».

L'éthique dans les TIC

Cette règle énoncée par Isaac Asimov dans un roman de science-fiction ne renvoie pas à un hypothétique futur. La technologie envahit nos vies, pour le meilleur… et le pire ? Une conférence sur les enjeux des TIC a été organisée par l'organe du Parlement chargé des questions scientifiques. « La technologie n'est pas neutre : elle détermine ce que nous faisons, la façon dont nous pensons et dont nous vivons », selon l'un des participants. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication posent des problèmes éthiques qui vont bien au-delà de la simple protection de la vie privée. Les réseaux sociaux et leur utilisation modifient en profondeur la façon dont l'être humain se construit, pense et agit. Les TIC, opportunités ou instrument de contrôle ?

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont omniprésentes dans nos vies bien qu'invisibles. Les erreurs de programation. La gestion des erreurs joue un rôle important dans le développement de logiciels.

Les erreurs de programation

L’effort à fournir, en ressources humaines et financières, pour débarrasser un logiciel des erreurs qu’il contient peut être colossal. En général, plus une erreur fait du chemin dans le processus de développement, plus le prix à payer pour la corriger est élevé. Cela veut dire qu’il faut détecter et corriger une erreur le plus rapidement possible et ne pas la laisser se noyer dans la complexité grandissante du logiciel. Ce document commence par dresser les types d’erreurs qui existent en programmation. Ensuite, il présente des techniques et conseils pour éviter de commettre des erreurs.

Il existe plusieurs catégories d’erreurs en programmation : Vers un principe de précaution numérique ? Le Monde.fr | | Par Stéphane Grumbach (Directeur de recherche à l'Institut national de recherche en informatique et automatique (Inria)) et Stéphane Frénot (Professeur des universités au laboratoire CITI de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon) Les données personnelles sont-elles devenues une simple ressource ?

Vers un principe de précaution numérique ?

Une ressource qui peut être transformée en produits dérivés, comme le pétrole ou le minerai de fer, en générant de la valeur ajoutée. La question peut surprendre, mais elle est essentielle pour comprendre le débat qui agite notre pays sur le numérique. Les données personnelles nous touchent directement, et leur traitement peut porter atteinte à notre vie privée. 10 des erreur informatique classique. 10.

10 des erreur informatique classique

DOS de Abort,Retry, Fail? Erreur Les personnes nées après 1985 peuvent ne pas savoir ce que le DOS est le seul gars vieux savent encore ce que c'est.Je me souviens qu'à l'époque je suis "Abort" et "Fail" ces deux options est assez clair.cependant, complètement oublié aujourd'hui.Abort et Fail Quelle est la différence? Ce sont souvent des sous DOS, mais aussi très classique.Alors que dans Wikepedia a une page spéciale sur le Abort, Retry, Fail?.