background preloader

Peut‐on avoir confiance dans l’information produite par un SI ?

Facebook Twitter

Gérard Berry : « L’ordinateur est complètement con » Sécurité numérique de l’entreprise… Un serious game ! Devenir ange gardien de la sécurité numérique de son entreprise… le serious game « Keep an Eye » Si la Data, « big ou smart, voire quantique », est aujourd’hui quasi unanimement considérée comme le nouvel « or noir » pour l’entreprise, elle en est ainsi d’autant plus convoitée, donc vulnérable !

Sécurité numérique de l’entreprise… Un serious game !

Aucun système d’information n’est plus à l’abri d’une intrusion… C’était déjà le maitre mot circulant aux Assises de la Sécurité des SI début octobre 2013. C’est pourquoi le CIGREF, très impliqué dans la sécurité des usages numériques, travaille à l’élaboration d’un outil permettant de faire passer la culture du risque en entreprise. Cet outil c’est un serious game baptisé « Keep an Eye » !

Aujourd’hui, très sollicité à la fois par l’impatience des entreprises fortement impliquées dans la sécurité de leur SI et par les médias1, le CIGREF lève un coin du voile et nous fait découvrir le teaser de « Keep an Eye », alors même que le jeu aborde la dernière ligne droite de sa réalisation… Outils - Pourquoi la Qualité ? - Critères qualité du SI - Exactitude.

Géolocalisation

Des incidents significatifs. L'éthique dans les TIC. « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ».

L'éthique dans les TIC

Cette règle énoncée par Isaac Asimov dans un roman de science-fiction ne renvoie pas à un hypothétique futur. La technologie envahit nos vies, pour le meilleur… et le pire ? Une conférence sur les enjeux des TIC a été organisée par l'organe du Parlement chargé des questions scientifiques. « La technologie n'est pas neutre : elle détermine ce que nous faisons, la façon dont nous pensons et dont nous vivons », selon l'un des participants.

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication posent des problèmes éthiques qui vont bien au-delà de la simple protection de la vie privée. Les réseaux sociaux et leur utilisation modifient en profondeur la façon dont l'être humain se construit, pense et agit. Les TIC, opportunités ou instrument de contrôle ? Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont omniprésentes dans nos vies bien qu'invisibles. Vers un principe de précaution numérique ? Le Monde.fr | | Par Stéphane Grumbach (Directeur de recherche à l'Institut national de recherche en informatique et automatique (Inria)) et Stéphane Frénot (Professeur des universités au laboratoire CITI de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon) Les données personnelles sont-elles devenues une simple ressource ?

Vers un principe de précaution numérique ?

Une ressource qui peut être transformée en produits dérivés, comme le pétrole ou le minerai de fer, en générant de la valeur ajoutée. La question peut surprendre, mais elle est essentielle pour comprendre le débat qui agite notre pays sur le numérique. Les données personnelles nous touchent directement, et leur traitement peut porter atteinte à notre vie privée. Il faut donc trouver le juste équilibre entre le développement des services numériques et la protection de la vie privée. J'ai piégé le Net pour donner une bonne leçon à mes élèves. Un corrigé sur le Net ?

J'ai piégé le Net pour donner une bonne leçon à mes élèves

(Loys Bonod/LaVieModerne.net) Pendant ma première année au lycée, j’ai donné à mes élèves de première une dissertation à faire à la maison. Avec les vacances scolaires, les élèves avaient presque un mois pour la rédiger : c’était leur première dissertation de l’année. Plus tard, en corrigeant chez moi, je me suis aperçu que des expressions syntaxiquement obscures étaient répétées à l’identique dans plusieurs copies. En les recherchant sur Google, j’ai trouvé des corrigés sur un sujet de dissertation voisin vendus à 1,95 euro. Plus tard, la même année, j’ai donné sur table à une de mes classes un commentaire composé, sur un passage d’une œuvre classique. En corrigeant chez moi les copies, j’ai constaté, dans une copie, des choses étranges : des termes ou des expressions qu’un élève de première n’emploierait pas, une introduction catastrophique mais un développement convenable.

Tendre sa toile...