background preloader

Futur

Facebook Twitter

Comment financer le projet alternatif de ses rêves - Basta ! Quand on arrive dans la petite maison où siège « Ô Palais des fées », c’est une multitude de senteurs qui vous saisissent.

Comment financer le projet alternatif de ses rêves - Basta !

Celles des plantes qu’Angie, Maude et Charlotte produisent, cueillent, font sécher et assemblent en tisanes aux multiples vertus. Lorsqu’elles se mettent aux fourneaux pour concocter un buffet ou un repas, on en prend plein la vue et les papilles : les couleurs, les textures et les saveurs exultent. Leur cuisine est originale, tout en étant de saison, à base de légumes, plantes et fleurs. Mais il n’est pas facile pour ces trois paysannes créatives de trouver des financements pour développer leur activité. Comme nombre de créateurs en milieu rural, elles ont tous les défauts : jeunes, sans fortune personnelle ni garanties, un projet qui ne rentre dans aucune case. Partages en tous genres Pourtant, depuis qu’elles se sont lancées, Angie, Maude et Charlotte ont démontré qu’elles tenaient la route. 68 donateurs et 4 500 euros.

Croissance : « A quelle distance sommes-nous de nos limites ? » - 1 mars 2015. Exploitation d’une forêt tropicale en Malaisie, le 20 juillet 2010 - Rahman Roslan/AFP Comment expliquer qu’aucune civilisation extraterrestre ne nous ait encore rendu visite, alors que notre galaxie compte plusieurs centaines de milliards de planètes ?

Croissance : « A quelle distance sommes-nous de nos limites ? » - 1 mars 2015

Pour répondre à cette question bien connue, appelée paradoxe de Fermi, le physicien Gabriel Chardin soulevait il y a quelques semaines sur son blog une hypothèse étonnante. Pour ce chercheur – qui a reçu en 2007 la médaille d’argent du CNRS pour ses travaux sur la recherche de la matière cachée de l’univers –, l’explication vient tout simplement de la croissance économique : « Sous l’hypothèse d’un taux de croissance [...] de 2 % par an, la durée d’épuisement des ressources de la Terre est de quelques centaines d’années, avec une large marge d’incertitude [...].

"Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle - notre-planete.info. Ger du ergs signalait « La très faible différence génétique entre nous et les chimpanzés n'a absolument rien à voir avec une quelconque incapacité chez nous.

"Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle - notre-planete.info

(Même si j'adore: "bonobos boostés" !!! Lol) Alain Damasio. Alain Damasio écrit de la science-fiction comme d’autres lancent des pavés : dans le but de trouver, parfois à tâtons, quelques sentiers hors du désastre.

Alain Damasio

Ses deux livres les plus connus, La Zone du Dehors et La Horde du Contrevent, ont redonné au conte philosophique une actualité sans niaiserie, et nourri l’imaginaire d’une génération plutôt que son désespoir. Dans un numéro précédent, nous avions publié la vidéo suivante, dans laquelle Alain Damasio contribuait à l’abécédaire de la ZAD.

Trump, Poutine, Brexit… Le scénario catastrophe d'un cataclysme historique est en marche. Nous venons d’entamer un nouveau cycle de catastrophes historiques et, comme d’habitude, nous allons garder la tête dans le sable jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Trump, Poutine, Brexit… Le scénario catastrophe d'un cataclysme historique est en marche

L’auteur et chercheur Tobias Stone, archéologue, historien et auteur, invite, dans un article publié en juillet dans Medium.com, à prendre un peu de recul sur toutes les catastrophes isolées qui sont en train de nous tomber dessus. De l’autre côté de l’Atlantique, Trump. Ici, le Brexit. The Anthropocene epoch: scientists declare dawn of human-influenced age. Humanity’s impact on the Earth is now so profound that a new geological epoch – the Anthropocene – needs to be declared, according to an official expert group who presented the recommendation to the International Geological Congress in Cape Town on Monday.

The Anthropocene epoch: scientists declare dawn of human-influenced age

The 9 limits of our planet … and how we’ve raced past 4 of them. Johan Rockström says humanity has already raced past four of the nine boundaries keeping our planet hospitable to modern life.

The 9 limits of our planet … and how we’ve raced past 4 of them

Writer John Carey digs into the “planetary boundary” theory — and why Rockström says his isn’t, actually, a doomsday message.We’ve been lucky, we humans: For many millennia, we’ve been on a pretty stable — and resilient — planet. Life After People: Series - Season 1 TV Spot (2009) René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître. Basta !

René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître

: Notre manière de penser l’économie dépend de notre perception du monde. Et varie totalement en fonction des époques et du progrès technique. Dans votre dernier ouvrage, vous proposez de relire l’histoire économique à la lumière de ces mutations. Quelles sont les grandes étapes de cette longue histoire ? Depuis cette nuit, la Terre vit sur ses réserves. Il aura fallu moins de huit mois à l’humanité pour consommer toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an, selon le Global Footprint Network.

Depuis cette nuit, la Terre vit sur ses réserves

L’humanité vit désormais au-dessus de ses moyens. En moins de huit mois, elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an. L’organisation non gouvernementale Global Footprint Network réalise ce calcul depuis une vingtaine d’années. Grâce à des données fournies par les Nations unies, elle compare l’empreinte écologique, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre par l’homme, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à régénérer ses ressources et absorber les déchets, comme les émissions de gaz à effet de serre. POC21: la transition écologique, open source. (cet article est une traduction française “augmentée” de l’annonce publiée sur la version anglaise de ce magazine en décembre) Réchauffement climatique, épuisement des ressources, inégalités, … alors que ces crises deviennent chaque jour plus urgentes, le modèle “open source” peut-il ouvrir une nouvelle voie, à quelques mois de la conférence Paris Climat 2015 (COP21) ?

POC21: la transition écologique, open source

En décembre dernier s’achevait à Lima la 20ème Conférence des Nations Unies sur le climat, avec une frustration qui rappelle le spectre de “l’échec de Copenhague”. Les mobilisations populaires telles que la Marche Pour le Climat de septembre dernier et Alternatiba semblent chaque jour gagner en ampleur. Mais en 2015, nous avons également besoin de passer “from protest to prototypes”.

POC21 (Proof Of Concept 21) est un accélérateur de solutions durables et open source, c’est-à-dire dont les savoirs sont partagés sous licence libre. Vers une fabrication distribuée et open source. What Humans Are Really Doing to Our Planet, in 19 Jaw-Dropping Images. LE CHAMP DES POSSIBLES. Penser l'effondrement. « Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que l’effondrement est possible ? Nous avons rassemblé un faisceau de preuves qui viennent des publications scientifiques. Les plus évidentes sont liées au fait que notre civilisation est basée à la fois sur les énergies fossiles et sur le système-dette. Le pic de pétrole conventionnel a eu lieu en 2006-2007, on est entrés dans la phase où l’on exploite le pétrole non conventionnel : sables bitumineux, gaz de schiste, pétroles de schiste, etc. « Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle.

Basta ! : Un livre sur l’effondrement, ce n’est pas un peu trop catastrophiste ? Pablo Servigne et Raphaël Stevens : [1] La naissance du livre est l’aboutissement de quatre années de recherche. Nous avons fusionné des centaines d’articles et d’ouvrages scientifiques : des livres sur les crises financières, sur l’écocide, des ouvrages d’archéologie sur la fin des civilisations antiques, des rapports sur le climat… Tout en étant le plus rigoureux possible. Mais nous ressentions une forme de frustration : quand un livre aborde le pic pétrolier (le déclin progressif des réserves de pétrole puis de gaz), il n’évoque pas la biodiversité ; quand un ouvrage traite de l’extinction des espèces, il ne parle pas de la fragilité du système financier… Il manquait une approche interdisciplinaire. C’est l’objectif du livre. Bolo'Bolo, P.M. « On atteint le point critique : l’effondrement de notre civilisation » La pensée de François Roddier est complexe. Il faut du temps pour l’assimiler.

Mais son intérêt vaut largement les minutes nécessaires à son appréhension. En mariant l’économie, la biologie et la thermodynamique (l’étude de l’énergie et de ses transformations), cet astrophysicien de presque 80 ans propose une lecture étonnante et passionnante de notre monde et de ses crises. Sacrée pagaille, par Guillaume Barou (Le Monde diplomatique, mars 2015) Le dernier roman du grand auteur de science-fiction Norman Spinrad est une contre-utopie, mais qui finit bien. Pour obtenir de quoi nourrir les détails de son apocalypse, Spinrad n’a qu’à pousser les crises climatique et financière à leur paroxysme... Dans l’avenir, selon Spinrad, Katrina ne fut que la première catastrophe d’une longue série : depuis que le cyclone de catégorie trois s’est abattu sur La Nouvelle-Orléans en 2005, la « saison des ouragans » apporte chaque année un petit frère de même intensité ou plus costaud encore. Autour de la « Bonne Nouvelle-Orléans », la zone haute épargnée sur laquelle se concentrent les efforts de sauvetage, s’étend le Marais aux Alligators, « version tiers-mondiste d’une Venise pour souris ».

Il est à peu près dépourvu de reptiles mais riche en revanche de gangs désœuvrés qui salivent sur l’opulence du centre et ses célèbres cabarets et bordels. C’est d’ailleurs à la suite d’un marché avec les loas que Luke propose de redéfinir son rôle. Croissance : « A quelle distance sommes-nous de nos limites ? » Exploitation d’une forêt tropicale en Malaisie, le 20 juillet 2010 (Rahman Roslan/AFP) Comment expliquer qu’aucune civilisation extraterrestre ne nous ait encore rendu visite, alors que notre galaxie compte plusieurs centaines de milliards de planètes ?

Pour répondre à cette question bien connue, appelé paradoxe de Fermi, le physicien Gabriel Chardin soulevait il y a quelques semaines sur son blog une hypothèse étonnante. Une étude de la NASA annonce l’effondrement imminent de notre civilisation. Pendant des années, les scientifiques ont prédit que les inégalités de revenus, l’épuisement des ressources et la croissance démographique incontrôlée allaient conduire à l’effondrement de la civilisation. Cependant, les gouvernements ont jusqu’ici considéré ces affirmations comme absurdes. Aujourd’hui, les chercheurs de la NASA confirment cette étude terrifiante dans un rapport que DGS vous dévoile tout de suite !

Une nouvelle étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de la Nasa a mis en évidence la perspective que la civilisation industrielle mondiale pourrait s’effondrer au cours des prochaines décennies en raison de l’exploitation non durable des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale. Forêt comestible, tourisme solidaire et école alternative : une oasis d'utopies concrètes ouverte sur le monde. Trentenaires engagés, parents de trois jeunes enfants, nous avons quitté il y a 18 mois la ville de Lille avec cette question en tête : et si on arrêtait d’être « contre » ?

Nous sentions le besoin de tourner le dos à « l’ère des problèmes » et le désir de poser notre pierre dans « le champ des solutions ». C’est ainsi qu’est né le projet de l’Oasis de Serendip. « Preppers », les casaniers de l’apocalypse, par Denis Duclos. 26 ideas from the future. “One of the things about learning how to read — we have been doing a lot of consuming of information through our eyes and so on — that may be a very inefficient channel. So my prediction is that we’re going to ingest information. You’re going to swallow a pill and know English. Il est urgent de regarder « L’Urgence de ralentir »

Limits to Growth was right. New research shows we're nearing collapse. The 1972 book Limits to Growth, which predicted our civilisation would probably collapse some time this century, has been criticised as doomsday fantasy since it was published. The End of History? The short, strange era of human civilization would appear to be drawing to a close. The likely end of the era of civilization is foreshadowed in a new draft report by the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), the generally conservative monitor of what is happening to the physical world. It is not pleasant to contemplate the thoughts that must be passing through the mind of the Owl of Minerva as the dusk falls and she undertakes the task of interpreting the era of human civilization, which may now be approaching its inglorious end.

Eviter le dépôt de bilan planétaire. L'atlas du changement de notre environnement - Developpement durable, univers virtuel simulation. GRAND FORMAT. 8 inquiétantes images de l'impact humain sur la Terre. "Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle. Vidéo Que sera le monde en l'an 3000? de BANTABA-Fiancee-Gernavey (Actualité - BANTABA-Fiancee-Gernavey. A quoi ressemblera la planète dans 50 ans ? An Optimistic History of the Next 40 Years. Un rapport alarmiste sur l'état de la planète.

Trop de consommation, des ressources naturelles surexploitées et une population de plus en plus nombreuse mettent la planète Terre en danger, selon le rapport 2012 Planète vivante publié mardi par le WWF (World Wide Fund for Nature), quelques semaines avant le sommet de Rio. L'état de la planète se dégrade rapidement, alertent les Nations unies. Synthèse Rapport Planète Vivante. Noam Chomsky on human extinction: The corporate elite are actively courting disaster. Twenty top predictions for life 100 years from now. 2030. 2030 vue par les renseignement américains.

Catégorie : Sciences et futur. Kaya, l'équation qui calcule l'avenir de l'humanité. Lettres - visions du futur : cauchemar et utopie. Une planète trop peuplée ?, par Georges Minois (Le Monde diplomatique, juin 2011) Future - Tomorrow’s world: A guide to the next 150 years. Io9. We come from the future. Envisioning emerging technology for 2012 and beyond (by Michell Zappa) 19th Century French Artists Predicted The World Of The Future In This Series Of Postcards. Le XXIIe siècle nous écrit - Page 1. 23 incredible new technologies you'll see by 2021. 12 technologies qui vont changer le monde (et tuer des emplois)

Ademe - bd en route vers 2050.pdf. Real Humans revu par les chercheurs (1) What will blow our minds in the *next* 30 years? 10 Interesting Futuristic Materials. 10 Futuristic Materials. Les nouvelles technologies façonnent un marché du travail à deux vitesses. Est-ce que la technologie sauvera le monde. Super Materials. Véhicule à air comprimé. Urbanisme et science de la terre : comment sauver la ville du futur ? Lilypad floating city concept - Image 1 of 10. Pearl River Tower : la tour la plus écologique du monde en Chine. Envision 2050: The Future of Cities. En route pour les villes du futur ! - Jean Jaurès News. Unbelievable Architecture Designs for the Future.

Disaster Resistance and Surrealism Make Strange Bedfellows - Architectural Craziness Insanity. De Jules Verne à Iron Man : comment la fiction influence le progrès scientifique. Top 50 Dystopian Movies of All Time. 40 Awesome Futuristic City Illustrations. Pourquoi la science-fiction pourrait-elle devenir la mythologie du futur ? L'Arbre des Possibles.

Galerie des futurs - Les futurs probables. Future Timeline. Map-of-the-future-ilab.jpg (Image JPEG, 1164x811 pixels) 20 Crucial Terms Every 21st Century Futurist Should Know. Future Society & Enviroment. La fabrique du futur : des robots et des hommes. Ma journée de boulot dans 10 ans. Le futur de l'homme et de l'humanité. Our Future. Futur. Prototypes Écoconstruction.

Futurism. Future Cities.