background preloader

Humanisme

Facebook Twitter

Quelques femmes illustres de la Renaissance. Portrait de Baldassare Castiglione, écrivain et diplomate (1478-1529) Urbino sous Guidobaldo da Montefeltro. Les bonnes manières au XVIe siècle. «J'estime que la principale et vraie profession du courtisan doit être celle des armes, laquelle surtout je veux par lui être vivement exercé, afin qu'il soit connu entre les autres pour hardi, fort et loyal à celui qu'il sert (...) ; mais en tout autre lieu, qu'il soit humain, modeste et posé, fuyant toute vantardise et sotte louange de soi-même (...).

Les bonnes manières au XVIe siècle

Sa voix doit être bonne (...) sonnante, claire, douce et bien composée, avec la prononciation franche et nette, contenance et gestes convenables, qui consistent, à mon avis, en certains mouvements du corps non affectés ni violents, mais modérés, avec un visage gracieux. » in Baldassare Castiglione, Le Parfait Courtisan, 1528 Le « parfait gentilhomme » Les bonnes manières: la table.

L'humanisme. Le Livre du courtisan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Livre du courtisan

Le Livre du courtisan est un ouvrage du diplomate, homme de guerre, poète et écrivain humaniste italien Baldassare Castiglione publié en 1528 à Venise sous le titre original Il Cortegiano. Ce livre est une œuvre unique, et l'œuvre de toute une vie. Le Courtisan[modifier | modifier le code] Visant à décrire le « courtisan idéal », l'ouvrage, divisé en quatre livres, fut écrit d'après les discussions des courtisans de la cour d'Urbino au XVIe siècle, auxquelles son auteur participa de 1504 à 1513, le Livre du courtisan connut un succès immédiat en Europe à sa parution (on connaît une quarantaine d'éditions dans l'Italie du XVIe siècle, une centaine dans l'Europe du XVIIe siècle).

Il servit par la suite de manuel de savoir-vivre dans les cours européennes. Le Livre du courtisan n'est pas un livre théorique. Castiglione avait songé un moment à dédier son livre à François Ier. Machiavel Nicolas. Si Hobbes apparaît légitimement comme l’inventeur de la philosophie politique moderne, on oublie trop souvent la nouveauté de la voie explorée par Machiavel.

Machiavel Nicolas

Parce qu’il respectait plus les Anciens que les Modernes, on néglige son apport original, qui ne se réduit pas à l’observation des situations concrètes qu’il dénonce. Machiavel. Machiavel Nicolas. Biographie d'Erasme. Rien ne destinait ce Hollandais de Rotterdam, d’origine modeste, à devenir une des plus grandes figures de son temps.

Biographie d'Erasme

Il suit d'abord les enseignements de diverses écoles dont celle des Frères de la Vie Commune, qui mêle vie active et contemplation, enseignements de la Bible et lectures des auteurs de l’Antiquité païenne. C'est alors que naît en lui l’ambition de débarrasser le christianisme de la scolastique qui, par ses commentaires interminables, son latin incompréhensible aux non-initiés, éloigne de la vérité profonde des Écritures. À l’âge de dix-sept ans, il prend le nom sous lequel il va devenir célèbre : Desiserius Erasmus Roterodamus (erasmos signifiant en grec « l’aimé »).

Après une vie monastique où il accumule un savoir encyclopédique, il est nommé prêtre à vingt-cinq ans et se sent prêt à se mesurer à l’obscurantisme. Sa vie sera dès lors jalonnée de longs voyages à travers l’Europe, de l’Italie vers l’Angleterre en passant par la France. Biographie d' ERASME - Introduction / La Formation - (1/4) Érasme. Holbein représente le célèbre humaniste hollandais dans un intérieur, occupé à rédiger sur un pupitre son Commentaire de l'Évangile selon saint Marc, comme nous l'indique la comparaison avec un tableau très proche conservé à Bâle.

Érasme

La composition est très sobre, centrée sur le visage et les mains afin de refléter l'attention du modèle. La représentation de profil est une claire allusion aux effigies d'empereurs romains gravées sur les médailles antiques. Erasme et l'humanisme avec Jean-Christophe Saladin - Idées. Erasme_folie_fig. Éloge de la Folie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éloge de la Folie

Éloge de la Folie ou L’Éloge de la Folie (dont le titre grec est Morías[1] enkómion (Μωρίας ἐγκώμιον) et le titre latin, Stultitiae laus), est un essai écrit en latin en 1509 par Érasme de Rotterdam et imprimé d'abord en 1511. Après en avoir conçu les grandes lignes au cours de ses voyages sur les routes d'Italie et d'Allemagne, Érasme révisa et développa son travail, à l'origine écrit en une semaine, pendant son séjour chez Thomas More (l’auteur d’Utopie) dans la propriété que ce dernier avait à Bucklersbury. On considère que c'est l'une des œuvres qui ont eu le plus d'influence sur la littérature du monde occidental et qu'elle a été un des catalyseurs de la Réforme. L'ouvrage sera mis à l'Index en 1557 lors de la Contre-Réforme. Œuvre[modifier | modifier le code] Genre[modifier | modifier le code] Il s’agit d’une fiction burlesque et allégorique.

Allusions et intertextualité[modifier | modifier le code] Cette section doit être recyclée. Éloge de la Folie. Pic de la Mirandole Jean. » La plasticité, principe de la dignité humaine. Pic de la Mirandole. « Le parfait artisan décida finalement qu'à celui à qui il ne pouvait rien donner en propre serait commun tout ce qui avait été le propre de chaque créature.

» La plasticité, principe de la dignité humaine. Pic de la Mirandole

Il prit donc l'homme, cette œuvre à l'image indistincte, et l'ayant placé au milieu du monde, il lui parla ainsi : « Je ne t'ai donné ni place déterminée, ni visage propre, ni don particulier, ô Adam, afin que ta place, ton visage et tes dons, tu les veuilles, les conquières et les possèdes par toi-même. La nature enferme d'autres espèces en des lois par moi établies. Mais toi, que ne limite aucune borne, par ton propre arbitre, entre les mains duquel je t'ai placé, tu te définis toi-même.

Je t'ai mis au milieu du monde, afin que tu puisses mieux contempler autour de toi ce que le monde contient. Giovanni Pico della Mirandola . De la dignité de l'homme. Boccaccio Giovanni. Boccace (1313-1375) - Bibliographie. Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

Boccace (1313-1375) - Bibliographie

L'œuvre de Boccace Le Décaméron, illustré par l'auteur et les peintres de son époque, introduction de Vittore Branca..., traduction... Marthe Dozon, Catherine Guimbard et Marc Scialom, revue par Christian Bec. Paris, D. de Selliers, impr. 2010. 664 p. (La petite collection) Salle G – Langues et littératures italiennes et roumaines [85/23 BOCC 4 deca s] C’est à cette œuvre qu’est attaché le nom de Boccace. Le Décaméron/Texte entier. Par G.

Le Décaméron/Texte entier

CHARPENTIER ET Cie, ÉDITEURS Tous droits réservés. En France, on s’imagine que Boccace est un auteur de contes plus licencieux les uns que les autres, et l’on dit en souriant d’un air malin : les contes de Boccace, comme on dirait : les contes de La Fontaine. Or, si rien n’est moins exact, rien ne saurait mieux donner la mesure de notre superbe indifférence en fait de littérature étrangère. Quelqu’un qui nous avait observés de près a dit, avec autant d’à-propos hélas ! Ce que je dis de la Divine Comédie peut s’appliquer à n’importe quel chef-d’œuvre étranger. Pétrarque. Pétrarque. Pétrarque. Alighieri Dante. Le plus grand écrivain italien.

Alighieri Dante

Dante. L'Enfer (traduction de Rivarol)