background preloader

François Morellet

Facebook Twitter

Catalogue de la documentation. La collection en ligne. Fonds Livres d'artistes. Biographie et influences. Biographie et influences François Morellet est né le 30 avril 1926 à Cholet.

Biographie et influences

Il a une sœur, Fanny, née en 1923. Leur père, Charles Morellet, était sous préfet de Chinon puis de Mayenne avant de devenir directeur d’une usine de jouets. En 1937, la famille s’installe à Paris. François Morellet commence la peinture à 14 ans. Après avoir obtenu son baccalauréat, il étudie le russe à l’école des Langues orientales de Paris et continue la peinture. François Morellet épouse Danielle Marchand en 1946, ils eurent trois fils. Après l’obtention de son diplôme de russe, François Morellet travaille au suivi commercial et à la conception de modèles dans l’usine de jouets familiale.

Fin 1950, il voyage au Brésil où il se lie d’amitié avec Almir da Silva Mavignier. En 1952, Almir Mavignier lui présente Jack Youngerman et il rencontre Ellsworth Kelly quelques mois plus tard. Le GRAV se dissout en 1968 après avoir participé à plusieurs expositions internationales. J'aime : J'aime chargement… "30 ans, persiste et signe" (2015) François MORELLET est un artiste majeur et singulier de la scène non seulement française mais aussi internationale.

"30 ans, persiste et signe" (2015)

Il est une figure emblématique de l’abstraction géométrique et un précurseur du minimalisme. françois MORELLET s’est très vite affirmé comme un artiste abstrait géométrique, mais il s’est toujours bien gardé d’enfermer son travail dans un cadre systématique étroit. Chaque œuvre de françois MORELLET est à la fois le résultat d’un systématisme [l’œuvre résultant de l’application d’un système pré-défini, énoncé au moins en partie dans le titre] et du hasard [puisque la proposition est une des possibilités de l'application de ce système]. Dès la fin des années 1940, la peinture de françois MORELLET s’efforce d’évacuer la subjectivité individuelle en obéissant à des préoccupations collectives. De 1961 à 1968, il est l’un des membres du Groupe de Recherche d’Art Visuel (GRAV) avec cinq autres artistes. En 1963, françois MORELLET commence à créer des œuvres avec des tubes de néon.

"Réinstallations" (2011) François Morellet, 2 trames de tirets 0°-90° avec participation du spectateur, 1971 Tubes de néon blancs, commutateurRéinstallations, Centre Pompidou, 2011 Réinstallations Vers un art plus rationnel La clarté pour règle.

"Réinstallations" (2011)

Aux origines de l’art géométrique. Pour un art concret. Less is more. L’accomplissement de l’art. Réinstallations Réinstallations. François Morellet a, pendant plus de soixante ans, développé une œuvre majeure au sein de l’abstraction géométrique. L’exposition RÉINSTALLATIONS met l’accent sur un aspect particulier du travail de François Morellet : en collaboration avec les commissaires de l’exposition, Alfred Pacquement et Serge Lemoine, l’artiste a choisi de montrer vingt-six installations qui retracent les grands axes de ses recherches, de 1963 à aujourd’hui. La programmation du Centre Pompidou a voulu que cette exposition soit présentée après celle consacrée à Mondrian et De Stijl. . * À consulter en complément : L’art cinétique dans les collections du Musée Minimalisme.

Centre Pomidou, "Réinstallations" (Parcours d'exposition) "François Morellet éteint ses néons" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Emmanuelle Lequeux « Je vais beaucoup mieux que tous mes copains morts !

"François Morellet éteint ses néons"

Mais il ne faut pas s’obstiner, j’arrive à la limite… Je vous tiendrai au courant ! » Ainsi se confiait le facétieux plasticien François Morellet en 2011, lors de sa rétrospective au centre Pompidou. Aventurier de l’abstraction, ou rigoureux rigolard comme il aimait à se définir, il est décédé dans la nuit du 10 au 11 mai, à l’âge de 90 ans. A Cholet, dans cet Anjou natal qu’il n’a jamais quitté. Lire aussi notre entretien : François Morellet : « Tout ce qui me met en valeur me plaît beaucoup » Une passion pour l’OuLiPo Né en 1926 à Cholet, ce fils de notables découvre dès l’enfance, grâce à son père, le délice des jeux de mots, en lisant Alfonse Allais, Pierre Dac et autres membres du salon des incohérents.

Fort de ces inspirations, il produit ses premières peintures au sortir de la guerre, tout en reprenant l’usine familiale de jouets. Un collectif politique, le GRAV.