background preloader

Privatisation des autoroutes (et potentiellement des nationales)

Facebook Twitter

2 oct. 2020 - Quand ton président te met la honte. Au sommaire, ce vendredi 2 octobre 2020, de ce nouvel épisode de votre module d’info commentée, “L’actu démasquée” : l’initiative diplomatique un peu foireuse de notre bien-aimé président au Liban, qui nous dit beaucoup de choses sur lui, sur nous et sur la place de la France dans le monde d’aujourd’hui ; les super-profits des sociétés autoroutières qui ont réussi à mettre la main sur ce qui était un patrimoine national… ce qui illustre, selon le journaliste Laurent Mauduit, l’ère du capitalisme rapace dans laquelle la France est rentrée ; le dernier rapport d’Amnesty International qui nous explique à mots à peine couverts que la nation dite des droits de l’Homme est en train de sortir de la démocratie ; mais aussi les dernières nouvelles de la société de surveillance à l’ère de la généralisation du télétravail ; et Donald Trump qui annonce, sur Twitter, que son épouse Melania et lui ont “chopé” le coronavirus… ce qui, bien entendu, ouvrira la voie aux théories les plus loufoques.

2 oct. 2020 - Quand ton président te met la honte

ROUTES NATIONALES, LE RAPPORT CACHÉ ! (ft. Vinci, Perpignan-Rungis, #VDM & Trains de nuit) La privatisation des autoroutes, un traumatisme originel. La Bajon - Spationaute. L'autoritarisme est avéré, le totalitarisme pointe. Au soir du treizième épisode des samedis gilets jaunes, naturellement, « le mouvement s’essouffle » et « la violence est insupportable ».

L'autoritarisme est avéré, le totalitarisme pointe

S’il y a des blessés ce serait de leur faute. Mais le « professionnalisme des forces de l’ordre devrait être salué ». Airs connus. Une camionnette de l’opération sentinelle brûle ? Aussitôt le ministre de l’Intérieur accuse les gilets jaunes. Sans surprise, on aura dû subir une fois de plus le disque rayé des médias de l’officialité. S’il est vrai que le mouvement populaire doit inventer de nouvelles formes, ce n’est pas parce qu’il faiblit mais parce que le pouvoir a choisi une stratégie qui doit recevoir sa réplique.

Dans cette stratégie, l’utilisation des forces de répression peut retourner à un registre de répression plus simple à organiser. Il va de soi que la peur gagne aussi de ce côté-là. Mais côté manifestants, à la peur physique s’ajoute la puissance de la répression judiciaire. On voit ici tout un état d’esprit. Et l’État dans tout ça ? Le Vrai Débat - Transition Écologique & Solidaire, Agriculture & Alimentation, Transport - Consultation - AUTOROUTES: Dénoncer les contrats de concession des autoroutes. Autoroutes. La renationalisation revient en débat au Sénat. Sur des banderoles ou à l’encre sur les murs, « autoroutes = racket » s’affiche depuis des semaines, un peu partout sur les péages.

Autoroutes. La renationalisation revient en débat au Sénat

Les gilets jaunes en ont fait l’un des symboles de leur ras-le-bol, et c’est à la faveur de leur mouvement que la remise en question du statut même des concessions autoroutières revient au centre du débat public. C’est dans ce contexte que les sénateurs du groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste (CRCE) ont décidé de remettre sur la table la proposition de loi – déjà déposée en 2014 et très vite rejetée – « relative à la nationalisation des sociétés concessionnaires d’autoroutes et à l’affectation des dividendes à l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afift) ».

Accord Secret Autoroutes. □ AUTOROUTES : un ACCORD SECRET pour faire monter le prix des PÉAGES - Monkey. Les tarifs des péages des autoroutes augmenteront de 1,03% à 2,04% en 2018. Une mauvaise nouvelle pour les usagers de la route.

Les tarifs des péages des autoroutes augmenteront de 1,03% à 2,04% en 2018

Les tarifs des péages d'autoroutes vont augmenter de 1,03% à 2,04% selon les réseaux, à partir du 1er février prochain, affirme Le Journal du dimanche. Si elle se confirme, cette hausse serait sensiblement plus importante qu'en 2016 et 2017, années où l'augmentation moyenne avait été limitée à 1%. La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux. Chouette !

La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux

Une nouvelle autoroute prévue entre Lyon et Saint-Étienne ! Bon, il faut sacrifier 500 hectares de terres agricoles et naturelles, sans parler d’autres petites nuisances, mais ça va rapporter gros. À qui ? Euh… Concessions autoroutières : opacité d’État. Cette semaine, le Canard enchaîné révèle qu’à la suite d’un différend qui avait conduit l’Etat à geler les tarifs autoroutiers et en vertu d’un accord resté secret, les usagers vont payer 500 millions d’euros.

Concessions autoroutières : opacité d’État

Il rappelle que le bénéfice global des sociétés d’autoroutes a augmenté de 25 % en 2015 et que les dividendes versées à leurs actionnaires ont plus que doublé. Raymond Avrillier, militant d’Anticor, avait demandé au ministre de l’économie de lui communiquer, l’ensemble des avenants et des annexes qui l’accompagnent, ainsi que la liste de tous les marchés de travaux et fournitures réalisés en 2013 et 2014 par les sociétés concessionnaires. Face au refus qui lui était opposé, il a saisi la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA). Face au nouveau refus d’Emmanuel Macron, le tribunal administratif a été saisi. Autoroutes : l'accord avec l'Etat ne créera pas d'emplois. Autoroutes: Les péages vont augmenter de 1,14% au 1er février. Les tarifs des autoroutes vont augmenter en moyenne de 1,14% au 1er février, a annoncé ce mardi à l'AFP le ministère des Transports.

Autoroutes: Les péages vont augmenter de 1,14% au 1er février

«Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 1,14% en moyenne au 1er février», leur date traditionnelle de révision, a déclaré à l'AFP une porte-parole du ministère. >> L'Etat va-t-il taxer les autoroutes? Les hausses seront comprises entre 0,7 et 1,6%, a-t-on précisé de même source. Ces augmentations tiennent compte de la modification du barème de la TVA, qui aura un impact de 0,33% sur ces tarifs. Hausse moyenne de 2,5% en 2012. L'appel des élus contre la privatisation des autoroutes. Ecotaxe : l’enfant de la privatisation des autoroutes. Illustration, autoroutes Vinci - MEIGNEUX/SIPA Du même auteur.

Ecotaxe : l’enfant de la privatisation des autoroutes

Le scandale des péages privatisés. Du même auteur Plus fort encore que l'emprunt Giscard indexé sur l'or - une catastrophe pour les finances publiques ; plus insondable que le plan informatique des années 80, qui s'avérera un gouffre sans fond, la privatisation des autoroutes, finalisée en 2005 sous la présidence Chirac, figure déjà en tête du concours de « la plus mauvaise affaire jamais faite par l'Etat ».

Le scandale des péages privatisés

Un récent rapport de la Cour des comptes le confirme. Le racket des autoroutes privatisées, par Corinne Morel Darleux: où l'on entend reparler du doux nom de Vinci, si cher à l'oreille d'un morlaisien... - Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez. Il y a aujourd’hui quelques 8.600 km d’autoroutes en France, soit l’équivalent de la distance de Paris à Bogota !

Le racket des autoroutes privatisées, par Corinne Morel Darleux: où l'on entend reparler du doux nom de Vinci, si cher à l'oreille d'un morlaisien... - Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez

Et le nouveau Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) prévoit d’en rajouter 879 km. Dans les réseaux militants, on s’exaspère, on peste et on se désole. Car on est bien loin, une fois de plus, des engagements du Grenelle en matière de report de la route vers le rail1, de réduction de 20% des émissions de CO2 dans les transports2, de préservation des espaces naturels et d’aménagement du territoire, sans parler d’anticipation du pic pétrolier… Alors qu’est ce qui fait courir les autoroutes ? Pétition contre la privatisation des autoroutes. Pétition : contre la privatisation des autoroutes [ 4 222 participations ] Pétition mise en ligne le dimanche 3 novembre 2013 Elle sera envoyée à : Premier Ministre Elle prendra fin le : vendredi 30 mai 2014 Après la vente à vil prix par l'Etat du réseau autoroutier français, qui a débuté en 2002 et s'est achevée en 2006, après la prorogation d'un an des concessions en 2011 sous un prétexte environnemental, le gouvernement Ayrault entend finaliser son plan de relance autoroutier en prolongeant une nouvelle fois, de trois ans, la durée d'exploitation de nos autoroutes par leurs actuels concessionnaires.

Plus d'infos. Les autoroutes vont devoir payer. L'arroseur arrosé, la réponse du berger à la bergère... L'Etat français, plus particulièrement le ministère délégué aux transports, a publié le 29 mai un décret indiquant que la redevance payée par les sociétés concessionnaires d'autoroutes en France allait flamber : "Au cinquième alinéa, la formule R2 = 0,015 x CA est remplacée par les dispositions suivantes : R2 = 0,055 x CA" explique ledit décret. Une simple formule mathématique qui va se traduire ainsi : au lieu de 190M€ versés à l'heure actuelle par toutes les sociétés d'autoroute à l'Etat français, la facture va grimper à 290M€, soit plus de 50% d'augmentation... Autoroutes : Villepin défend la privatisation. Privatisations : Privatisation des autoroutes : appel aux candidats - Economie.

Après l'ouverture du capital de Gaz de France, le gouvernement n'a pas perdu de temps et décidé de lancer dès lundi la procédure de cession de la totalité de ses participations dans les sociétés d'autoroutes ASF, SANEF et APRR, avec un choix des lauréats prévu à l'automne. Le ministre de l'Economie Thierry Breton l'annonce dans un entretien conjoint avec le ministre des transports Dominique Perben dans Les Echos. Le Premier ministre Dominique de Villepin avait annoncé une relance surprise de la privatisation des autoroutes dans sa déclaration de politique générale le 8 juin, sans donner de détails sur l'opération.

Le processus avait été lancé en 2002 par Laurent Fabius, alors ministre des Finances, et gelé en décembre 2003. L'Etat détient actuellement 50,3% des Autoroutes du Sud de la France (ASF), 70% des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) et 75% de la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (SANEF). Choix à l'automne. Privatisation des autoroutes : tractations ultimes sur APRR. Pourquoi les péages sont-ils toujours plus chers ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jules Bonnard En 2013, les tarifs de péage ont augmenté de 2,12 % en moyenne. Autoroutes : des tarifs en forte hausse. La privatisation des autoroutes n'a pas profité aux usagers, qui ont vu les tarifs des péages augmenter sensiblement. Dans son rapport annuel sur les péages des autoroutes, la Cour des Comptes dénonce des augmentations de tarifs dépassant les limites imposées par l'Etat : "L'administration a mal rempli son rôle de régulateur.

Les défauts et l'opacité de mécanismes d'une grande complexité ont permis des niveaux de recettes supérieurs aux tarifs moyens affichés et des augmentations dépassant les hausses autorisées. " La tarification des différents tronçons s'avère également hétérogène et sans véritable explication, hormis pour certaines portions au coût de construction plus élevé : "Sur une même autoroute, les prix au kilomètre entre trajets différents peuvent également connaître des écarts importants sans motif repérable. " Autoroutes : des profits à fond la caisse, grâce à l'Etat.

« C’est une bonne question ! » Tellement bonne que Jean Mesqui, le délégué général de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) n’y répondra pas. Interrogé récemment par TF1 sur les bénéfices réalisés par les autoroutes désormais privatisées, il ne souhaitait visiblement rien dire. Quelques jours plus tard, un porte-parole de l’ASFA opposera le même refus à Marianne. Qu’importe ! Cet été, prenez l'autoroute pour engraisser les géants du BTP. Bilan de la privatisation des autoroutes - L'autoroute ? Non merci !!! Le grand échec de la privatisation des autoroutes françaises - Nations Libres.

Encore une fois, c'est une mauvaise nouvelle qui attend les automobilistes français: le prix des péages d'autoroutes devrait augmenter de 2,5% pour cette année, une hausse assez importante pour quiconque utilise régulièrement les grands axes routiers. Or, si les autoroutes françaises restent de très bonne qualité, elles n'ont connu aucun développement particulier qui justifierait une telle hausse. Face aux sociétés d’autoroutes, un Etat incompétent - Page 2.