background preloader

Les boutiques de musées

Les boutiques de musées
Related:  Politiques Patrimoniales Nationales

Trésors nationaux - Musées Les trésors nationaux sont des biens culturels qui, présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national au point de vue de l'histoire, de l'art ou de l'archéologie, ont fait l’objet d'un refus temporaire de sortie du territoire concrétisé par un "refus de certificat", au sens de la loi n° 92-1477 du 31 décembre 1992 modifiée. Plus d'une trentaine d’œuvres majeures étaient concernées par ces dispositions au moment de l'édition de ce document. Pour les œuvres considérées comme "trésor national", dès que le certificat d'exportation est refusé, et dans les 30 mois qui suivent, l'administration peut faire une offre d'achat au propriétaire, la détermination du prix étant confiée à des experts en cas de refus de ce dernier. Ensuite l’État peut maintenir son offre d'achat.

Monuments historiques - Monuments historiques & Espaces protégés Un monument historique est un immeuble ou un objet mobilier recevant un statut juridique particulier destiné à le protéger, du fait de son intérêt historique, artistique, architectural mais aussi technique ou scientifique. Le statut de « monument historique » est une reconnaissance par la Nation de la valeur patrimoniale d'un bien. Cette protection implique une responsabilité partagée entre les propriétaires et la collectivité nationale au regard de sa conservation et de sa transmission aux générations à venir. Dès l'époque révolutionnaire, le conseil des bâtiments civils puis à partir de 1837 la Commission des monuments historiques ont donné des avis et des orientations sur les interventions à mener sur les palais nationaux, les monuments de l'État ou ceux « classés » par la commission des monuments historiques. Au cours de ces dernières années, le régime législatif et réglementaire des monuments historiques a connu de profondes évolutions.

Intervenir dans un secteur sauvegardé - Monuments historiques & Espaces protégés Les travaux en secteur sauvegardé La création d'un secteur sauvegardé génère un périmètre à l'intérieur duquel tous les travaux sont contrôlés, par l'architecte des bâtiments de France (ABF), qui doit donner son accord dans le cadre de l'instruction des demandes d'autorisation de travaux. Un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), qui a valeur de document d'urbanisme, fixe précisément les règles applicables aux immeubles, y compris à l’intérieur des immeubles, et aux espaces concernés.Ce document, élaboré en concertation avec les élus et les professionnels du patrimoine - dont les architectes des bâtiments de France - répond à la nécessité de conserver le secteur sauvegardé et de le mettre en valeur. Dans un secteur sauvegardé, tous les travaux ayant pour effet de modifier l'état des immeubles sont soumis à permis ou à déclaration préalable, dans les conditions prévues par le code de l'Urbanisme, après accord de l'architecte des bâtiments de France.

PCI, qu'est ce que c'est? - Patrimoine culturel immatériel La France a ratifié en 2006 la convention de l’UNESCO du 17 octobre 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI). Depuis cette date, la mise en œuvre de la convention a été confiée à la Mission ethnologie. Depuis janvier 2010, le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la direction générale des patrimoines est le service compétent pour l’ethnologie et le patrimoine culturel immatériel. On entend par patrimoine culturel immatériel l’ensemble des pratiques, expressions ou représentations qu’une communauté humaine reconnait comme faisant partie de son patrimoine dans la mesure où celles-ci procurent à ce groupe humain un sentiment de continuité et d’identité. Le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique assure la coordination des actions liées à la convention de 2003 par l’animation du comité interdirectionnel du patrimoine culturel immatériel.

38e Cinéma du réel | Le blog du festival international de films documentaires Musées de France - Musées Est considéré comme " musée de France ", au sens de cette loi, " toute collection permanente composée de biens dont la conservation et la présentation revêtent un intérêt public et organisée en vue de la connaissance, de l'éducation et du plaisir du public ". Les " musées de France " ont pour mission permanente de conserver, restaurer, étudier et enrichir leurs collections, de les rendre accessibles au public le plus large, de concevoir et de mettre en œuvre des actions d'éducation et de diffusion visant à assurer l'égal accès de tous à la culture, de contribuer au progrès de la connaissance et de la recherche. Le musée agréé est obligatoirement dirigé par un personnel scientifique issu de la filière culturelle territoriale ou nationale, (conservateur ou attaché de conservation). Il dispose en propre ou en réseau avec d'autres musées, d'un service éducatif. Un logo spécifique aux musées labellisés a été crée par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Musée Picasso : le plus grand artiste du XXe siècle tel qu'en lui-même - Musées Restituer Picasso dans tous ses états, telle est l'ambition du musée parisien consacré à l'oeuvre prolifique de l'artiste de « La Célestine » et « Dora Maar ». Après cinq ans de travaux, il rouvre samedi 25 octobre. Evénement. Samedi, Picasso aurait eu 133 ans. Un anniversaire parmi d'autres ? Pas tout à fait. Volumes. « On ne doit voir que Picasso » Unité. Processus. « Picasso va toujours plus loin » Fluidité. « Il y a beaucoup de fluidité dans le parcours », souligne Laurent Le Bon. Une rénovation imposante Achevé en 1659 et ainsi baptisé parce que son constructeur, Pierre Aubert, était percepteur de la gabelle, l'impôt sur le sel, l'Hôtel Salé a fait l'objet d'une considérable rénovation conduite par l'architecte Jean-François Bodin : climatisation enterrée dans le jardin, bureaux dans un immeuble mitoyen, combles et caves transformés en lieux d'exposition, hall d'accueil créé dans les anciennes écuries, café situé sur la terrasse...

Atlas des patrimoines - Archéologie Utiliser et partager l’information géographique est un axe fort de modernisation des services publics, relayé par la directive européenne Inspire.Atlas, base des œuvres exposées au Musée du Louvre Le site culture.fr du Ministère de la culture et de la communication offre aux internautes une plate-forme cartographique, l’ Atlas des patrimoines permet à des publics divers de localiser et d'accéder gratuitement aux informations géographiques patrimoniales. L’Atlas a pour vocation de permettre au public non spécialiste de découvrir son patrimoine par l’approche géographique, aux professionnels opérationnels de faciliter le partage des données pour la gestion et l’aménagement du territoire. L’information est accessible à différentes échelles de territoires et selon des thématiques variées dont certaines font l’objet d’un accès direct comme l’Archéologie. Les internautes peuvent constituer un « panier » d'informations géographiques réutilisables pour des fins professionnelles ou personnelles.

Unesco - Archéologie La sous-direction de l’archéologie a pour mission au sein de la Direction générale des patrimoines d'accompagner la coordination scientifique et technique des biens archéologiques inscrits sur la Liste patrimoine mondial de l'Unesco. Sites palafittiques préhistoriques autour des AlpesLe bien « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » est inscrit sur la liste du patrimoine mondial depuis 2011. Situés sous l'eau, sur les rives de lacs ou le long de rivières ou de terres marécageuses, les gisements sont répartis autour des régions alpines et subalpines traversant la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la Slovénie et la France. Onze sites se trouvent en France sur les lacs de Chalain et de Clairvaux en Franche-Comté ; sur les lacs d'Aiguebellette, d'Annecy, du Bourget et du Léman en Rhône-Alpes. La particularité de ces habitats lacustres réside dans leurs remarquables conditions de conservation et constitue une documentation scientifique unique.

Related: