background preloader

La loi martiale en Europe et le traité de lisbonne part 1

La loi martiale en Europe et le traité de lisbonne part 1
Related:  Affaiblissement démocratique

South Africa: Stop the Secrecy Bill Zapiro's cartoon about the ANC's media proposals© 2010 Zapiro - Printed with permission from www.zapiro.com Update: 7 June 2012 Mounting criticism has forced the ANC to propose a set of amendments announced today. Update: 22 November 2011 Today the National Assembly passed the Secrecy Bill, ignoring the monumental public outcry. Posted: 14 September 2011photo: Avaaz members at Right2Know rally to stop the Protection of Information Bill Right now a Parliamentary Committee is steamrolling through an unconstitutional secrecy bill that could take South Africa back to the dark days of impunity -- allowing government institutions to operate without public scrutiny, and stopping the media from exposing corruption, and abuse of power. But public pressure is pushing back! The bill would undermine the Constitution and destroy key pillars of a vibrant democracy -- free media, open government and an informed public. But public pressure is pushing back!

13 décembre 2007 Traité de Lisbonne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le traité de Lisbonne Ce traité a été préparé au second semestre 2007 par une conférence intergouvernementale (CIG) constituée pour pallier la non-ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe de 2004[1]. À la différence du traité constitutionnel de 2004, qui remplaçait les deux grands traités par un texte nouveau, le traité de Lisbonne conserve les traités existants tout en les modifiant en profondeur : Le traité de Lisbonne est entré en vigueur le [2], soit le premier jour du mois qui suit l’achèvement du processus de ratification dans les vingt-sept États signataires de l'époque, avec dépôt des instruments de ratification à Rome. Généralités[modifier | modifier le code] Le mandat donné à la « CIG 2007 » résulte du « projet de mandat pour la CIG », un document de quinze pages[4], annexé aux conclusions du Conseil européen de Bruxelles du . Les chefs d’État et de gouvernement réunis à Lisbonne le .

Gérard DEZEMPTE, conseiller général et maire de CHARVIEU-CHAVAGNEUX comparaît devant le TGI de Vienne pour prise illégale d’intérêts. - Le blog d'anticor38 Lundi 3 décembre 2012 1 03 /12 /Déc /2012 20:30 Qu’est-ce qui a bien pu amener le conseiller général, président de la Communauté de Communes "Porte Dauphinoise de Lyon Satolas" et maire de CHARVIEU-CHAVAGNEUX (7700 habitants) à comparaître ce mardi 20 novembre devant le tribunal de grande instance de Vienne (38) ? Les ennuis commencent pour Gérard DEZEMPTE en 2008 lorsque madame Chantal BRÊME (lanceuse d’alerte), tête de liste d’opposition à la mairie de CHARVIEU-CHAVAGNEUX, conteste devant le tribunal administratif la délibération concernant le PLU et adresse un signalement au procureur pour prise illégale d’intérêts. Pour ces faits, il sera mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Retour sur les faits : de 2003 à 2006, monsieur DEZEMPTE a acquis en plusieurs fois un terrain au total de 13 000 m² classé comme terres agricoles (monsieur DEZEMPTE expliquera à l’audience qu’il a acquis ces terrains en plusieurs fois pour contourner le droit de préemption de la SEM !!!!!).

Traité de libre-échange : Wikileaks révèle l'accord secret visant à protéger les intérêts des multinationales "Propriété intellectuelle" : sous ce vocable se cache la volonté des multinationales de privatiser les biens communs, qu’ils soient environnementaux, de santé, ou d’internet. Wikileaks révèle - et Reporterre relaie le premier en France - le chapitre secret de l’accord négocié entre les nations du Pacifique. Il préfigure le Traité de libre-échange transatlantique préparé en secret par la Commission européenne et les Etats-Unis. WikiLeaks a publié le 13 novembre dernier le projet de texte d’un chapitre de l’accord de Partenariat Trans-Pacific (TPP), un traité de libre-échange multilatéral actuellement négocié en secret par douze nations du Pacifique. L’accord complet couvre de nombreux domaines. Ce chapitre est le plus controversé du TPP en raison de ses multiples effets sur les médicaments, les éditeurs, les services Internet, les libertés civiles et les brevets biologiques. Télécharger ici : Manifestation en mai à Tokyo contre le Traité transpacifique -

Les thinks thanks : alterfinance P58 : Mathieu Rigouste : " Les Marchands de la peur : la bande à Bauer et l'idéologie sécuritaire" Les thinks thanks sont des appareils de propagande. Financés par des fonds publics, ces entreprises ou des particuliers, ce sont des instituts chargés de promouvoir une idéologie au service d'un groupement d'intérêts, des club chargé de d'influencer le pouvoir politique et/ou des " populations". Selon Christian Harburot, le directeur de l'Ecole de guerre économique, les thinks thanks " regroupent des patrons, des universitaires, des chercheurs qui réfléchissent ensemble sur un point précis pour atteindre dans le but d'atteindre un objectif" " Think thanks, un conseil made in USA", le journal du management, avril 2004. Dans tiré d'un Think Thanks financier : La France en faillite | Publications Agora : Simone Wapler. Ce qui fait notre différence est que nous sommes totalement indépendants. Combien de temps durera encore ce scandale ? L'Insee table sur 10,5% de chômage mi-2013 M.

Comment le traité transatlantique menace l’emploi et les droits sociaux En octobre 2013, le réseau Seattle to Brussels (S2B) a publié un rapport très fourni sur le traité transatlantique, accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne en cours de négociation. Titré « A Brave New Transatlantic Partnership » en référence au Brave New World – le Meilleur des mondes – d’Aldous Huxley, ce rapport revient en détail sur les différents aspects de cet accord transatlantique et sur les menaces qu’il représente pour les droits sociaux et l’emploi, l’environnement, l’agriculture, les droits civiques et la vie privée, la santé, la régulation financière et la démocratie. Cet article, qui reprend le premier chapitre du rapport dédié à l’emploi et au droit du travail, détaille les menaces que font peser les négociations transatlantiques sur les droits sociaux. Avec, à l’appui, une comparaison très parlante avec l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA ou NAFTA en anglais). Des prévisions de création de richesse et d’emploi exagérées [5] George, C.

Jailed for eco-activism, and then jailed for blogging about eco-activism Environmental activist Daniel McGowan is out of prison, but he’s not out of the woods. He was incarcerated for seven years for his alleged involvement in arson at an Oregon lumber company, then thrown back in prison for writing about how his beliefs got him branded a terrorist. He’s now been released, but only after being told he can’t publish his opinions or talk to the press. McGowan is the central figure in the 2012 Oscar-nominated documentary If a Tree Falls, which details the lead-up to his prison sentence for arson credited to the Earth Liberation Front. He was released this past December to a halfway house in New York City. McGowan spent more than two years of his sentence in a Communication Management Unit (CMU), where his contact with the outside world through letters and phone calls was highly restricted. On April 4, three days after McGowan’s post was published, the BOP responded by — what else? From McGowan’s attorneys at the Center for Constitutional Rights:

Guide de navigation pour affronter le grand marché transatlantique Le 8 juillet 2013, l’Union européenne et les Etats-Unis ont entamé des négociations en vue de conclure un accord commercial bilatéral, le Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI/TAFTA). C’est l’aboutissement de plusieurs années de lobbying des groupes industriels et financiers, européens et états-uniens. Le partenariat transatlantique serait un des accords de libre-échange et de libéralisation de l’investissement les plus importants jamais conclus, représentant la moitié du PIB mondial et le tiers des échanges commerciaux. Le volet “investissement” du mandat de négociation du PTCI prévoit en outre un mécanisme particulièrement menaçant dit “de règlement des différends” qui pourraient survenir entre des acteurs e´conomiques prive´s et l’un des gouvernements. Le PTCI pourrait avoir des conséquences considérables dans bien d’autres domaines qui dépassent largement le périmètre du commerce. Alerte 2 – La marchandisation de nouveaux pans de l’économie Concrètement

Ce neuromarketing qui nous transforme en machine à consommer Le mariage des sciences cognitives et du marketing a donné une discipline, le neuromarketing, qui n'est pas sans poser de nombreuses questions. Avec la publicité, on nous prenait pour des idiots. Désormais, nous n'en aurons plus conscience... Neuromarketing : émoi, et moi ? Aujourd’hui, la publicité est partout : l’espace public en est envahi, les médias - papier, radio, télé, web - nous en abreuvent jusqu’à l’écœurement, nos boîtes aux lettres physiques et virtuelles débordent. Selon Jean-Baptiste Godinot, président de l'association belge RESPIRE, nous subissons entre 2500 et 15 000 impacts publicitaires par jour. Plus un produit est luxueux, raffiné, transformé, industriel, plus la part publicitaire dans son prix est importante. À titre de comparaison, le budget de l’Union européenne pour les sept prochaines années est de 908 milliards d’euros. Consommer : entre émotion et inconscient Un temps, on a considéré que l’acheteur fonctionnait selon une approche en trois phases Tel est pris ?

Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens, par Lori M. Wallach Imagine-t-on des multinationales traîner en justice les gouvernements dont l’orientation politique aurait pour effet d’amoindrir leurs profits ? Se conçoit-il qu’elles puissent réclamer — et obtenir ! — une généreuse compensation pour le manque à gagner induit par un droit du travail trop contraignant ou par une législation environnementale trop spoliatrice ? L’accord de partenariat transatlantique (APT) négocié depuis juillet 2013 par les Etats-Unis et l’Union européenne est une version modifiée de l’AMI. D’après le calendrier officiel, les négociations ne devraient aboutir que dans un délai de deux ans. Tribunaux spécialement créés Parce qu’elles visent à brader des pans entiers du secteur non marchand, les négociations autour de l’APT et du TPP se déroulent derrière des portes closes. Dans un élan de candeur, l’ancien ministre du commerce américain Ronald (« Ron ») Kirk a fait valoir l’intérêt « pratique » de « préserver un certain degré de discrétion et de confidentialité (2) ».

Pour le respect des droits fondamentaux des lecteurs dans un environnement numérique Communiqué de l'Association des Bibliothécaires de France Le jeudi 14 novembre 2013 lors de l'examen du projet de loi de finance 2014, l'Assemblée nationale approuvait un amendement à la loi rectificative de finance 2013 déposé par la députée Isabelle Attard (EELV). Cet amendement appliquait un taux réduit de TVA à 5,5% aux livres numériques ouverts et sans mesure technique de protection et un taux plein à 19,6% aux livres verrouillés par ces DRM. Le raisonnement est logique. Un lecteur qui achète un livre numérique doté d'un DRM ne peut le consulter sur tous les supports de lecture numérique, ni le prêter, ni le revendre comme bon lui semble. Mais cet amendement n'aura pas fait long feu. L'ABF ne peut que regretter la suppression de cet amendement qui présentait comme le souligne la députée Isabelle Attard un triple avantage.

Related: