background preloader

La loi martiale en Europe et le traité de lisbonne part 1

La loi martiale en Europe et le traité de lisbonne part 1

http://www.youtube.com/watch?v=VHvFW27i1_Q

Related:  la soumission "librement" consentiela privatisation de la guerre et de la violenceAffaiblissement démocratique

Rappel pour les votes à venir (dimanche compris ,... enfin pour ceux qui y croient encore )... la trahison des parlementaires Français en date du 4 Février 2008 à Versailles Pour ou abstention : ils savaient parfaitement ce qu'ils faisaient (55% avaient dit NON 3 ans avant ) Ont voté pour : 151 (UMP - 159 sénateurs) Ont voté contre : 2 (UMP - 159 sénateurs) LARDEUX André - PASQUA Charles . Se sont abstenu : 2 (UMP - 159 sénateurs) Mercenaires & sociétés militaires privées au service du marché La marchandisation s’étend désormais au domaine de la « violence légitime », un secteur en plein essor qui représenterait déjà un bénéfice annuel de plus de 100 milliards de dollars. Les mercenaires de jadis sont aujourd’hui les employés de « sociétés militaires privées » parfaitement légales qui, renvoyant à un passé révolu l’image sulfureuse des « chiens de guerre », tentent de se construire un rôle respectable dans la fiction d’un marché dispensateur de paix et de démocratie. Elles proposent pourtant à leurs clients (États, firmes multinationales, mouvements armés divers) les habituelles prestations d’ordre militaire : opérations de déstabilisation, combat, conseil en stratégie, logistique, etc. C’est ainsi, par exemple, qu’une firme dont la mission officielle de « formation à la transition démocratique » conduit au bombardement de civils recevra la bénédiction aussi bien de son client que des instances de contrôle. Dossier de presse

Internés sur Internet - par L.T. / C.R.O.M. Internés sur Internet Du Pentagone à Google... Auteur: C.R.O.M. Lorsqu’on devient conscient de la situation mondiale actuelle, on cherche une échappatoire. Quoi de plus normal? Mais avez-vous remarqué que plus les chercheurs se sentent impuissants face à l’Ordre Mondial liberticide, plus ils se réfugient sur Internet? 13 décembre 2007 Traité de Lisbonne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le traité de Lisbonne Ce traité a été préparé au second semestre 2007 par une conférence intergouvernementale (CIG) constituée pour pallier la non-ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe de 2004[1].

Social - Grégaire Égrégore Re publique : publique deux fois ! ou deux fois au « grand jour », ce qui est deux fois totalement faux puisque ingouvernable. Donc la Re Publique ne peut s’exercer que secrètement, ce qu’ont très bien compris les francs-maçons nés en 1717 à Londres. La privatisation de la guerre Quel est le métier le plus dangereux dans les forces USA/OTAN en Afghanistan ? Pas celui de soldat, comme il pourrait sembler, mais de contractor (sous-traitant, NdT). Selon les données officielles, ont été tués en Afghanistan, l’an dernier, plus de contractors de compagnies militaires privées étasuniennes que de soldats de l’armée étasunienne : 430, contre 418. A coup sûr beaucoup plus, puisque les compagnies n’ont pas l’obligation de rendre publiques les morts de leurs salariés.

Gérard DEZEMPTE, conseiller général et maire de CHARVIEU-CHAVAGNEUX comparaît devant le TGI de Vienne pour prise illégale d’intérêts. - Le blog d'anticor38 Lundi 3 décembre 2012 1 03 /12 /Déc /2012 20:30 Qu’est-ce qui a bien pu amener le conseiller général, président de la Communauté de Communes "Porte Dauphinoise de Lyon Satolas" et maire de CHARVIEU-CHAVAGNEUX (7700 habitants) à comparaître ce mardi 20 novembre devant le tribunal de grande instance de Vienne (38) ? Les ennuis commencent pour Gérard DEZEMPTE en 2008 lorsque madame Chantal BRÊME (lanceuse d’alerte), tête de liste d’opposition à la mairie de CHARVIEU-CHAVAGNEUX, conteste devant le tribunal administratif la délibération concernant le PLU et adresse un signalement au procureur pour prise illégale d’intérêts. Pour ces faits, il sera mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

le détournement de la science et de la technologie au profit de l’État totalitaire se poursuit Quand la réalité dépasse la fiction… Cela se produit de plus en plus. La grille de surveillance globale se poursuit. L’étau du goulag en préparation se resserre sur les peuples qui continuent à jouer avec les gadgets mis à leur disposition, s’abreuver des inepties des médias hypnotiseurs de masse et gober les mouches de la propagande des états fantoches assujettis aux cartels de la finance et de big business. A l’horloge du totalitarisme mondial: il est minuit moins deux… tic, tac, tic, tac… – Résistance 71 –

Traité de libre-échange : Wikileaks révèle l'accord secret visant à protéger les intérêts des multinationales "Propriété intellectuelle" : sous ce vocable se cache la volonté des multinationales de privatiser les biens communs, qu’ils soient environnementaux, de santé, ou d’internet. Wikileaks révèle - et Reporterre relaie le premier en France - le chapitre secret de l’accord négocié entre les nations du Pacifique. Il préfigure le Traité de libre-échange transatlantique préparé en secret par la Commission européenne et les Etats-Unis. Multinationale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une multinationale ou transnationale[1] est une entreprise implantée dans plusieurs pays par le biais de filiales dont elle détient tout ou une partie du capital. Définition[modifier | modifier le code] Une ftn (firme transnationale) est une entreprise qui a son siège social dans un pays d origine et qui a crée des filiales dans un pays étranger Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que les actionnaires ne viennent pas du même pays ou elle implante ses sièges dans deux ou plusieurs pays.

Les thinks thanks : alterfinance P58 : Mathieu Rigouste : " Les Marchands de la peur : la bande à Bauer et l'idéologie sécuritaire" Les thinks thanks sont des appareils de propagande. Financés par des fonds publics, ces entreprises ou des particuliers, ce sont des instituts chargés de promouvoir une idéologie au service d'un groupement d'intérêts, des club chargé de d'influencer le pouvoir politique et/ou des " populations".

Related: