background preloader

Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen suite au Brexit (28/06/2016)

Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen suite au Brexit (28/06/2016)
Related:  DISCOURS HISTORIQUES FRANÇAIS de FIGURES NATIONALESFN

MARINE LE PEN : Lettre ouverte à Zeid Ra'ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme - Carnets d'espérances | Blog de Marine Le Pen Monsieur le Haut-Commissaire, Je tenais à vous remercier de la lettre ouverte que vous avez cru devoir diffuser à un certain nombre de médias européens. Je ne peux que me réjouir de cette initiative. Comment mieux souligner en effet la pertinence de la cause que vous entendez contrarier, mais contre laquelle vous ne pouvez aligner que des poncifs aussi éculés qu’inexacts ? Je m’en voudrais de ne pas vous répondre puisque vous avez cru bon de me nommer expressément au milieu d’éminentes personnalités politiques, mondialement connues, que, pour ma part, je respecte, ne serait-ce que parce que, contrairement à vous, elles sont démocratiquement élues. A cette occasion, je voudrais vous rappeler que l’injure, même inspirée par des pensées que vous voudriez louables, témoigne d’une discourtoisie fort peu civile et d’un manque de respect qui va à l’encontre des incantations morales que vous vous plaisez à accumuler.

Brexit : l’Union européenne montrera-t-elle «au grand jour la nature tyrannique de son pouvoir» ? Le 23 juin, «déjouant tous les pronostics», 51,9% des Britanniques ont voté pour «larguer les amarres de l’UE et reprendre leur indépendance parmi les nations du monde», écrit Marine Le Pen dans une tribune publiée le 28 juin par le New York Times. «L’Union européenne est devenue la prison des peuples» et les Britanniques ont eu le courage de s’en échapper, déclare la présidente du Front national en dénonçant «la tyrannie de l’Union européenne» envers les peuples qui la composent. Selon Marine Le Pen, «chacune des 28 nations qui la composent s’est vu progressivement privée de des prérogatives démocratiques par des commissions et des conseils sans aucune représentation populaire. Faisant notamment référence au référendum organisé en 2005 par la France et les Pays-Bas et celui de 2008 en Irlande sur le projet de Constitution européenne, Marine Le Pen remarque que «le Brexit ne fut pas le premier cri de révolte des peuples européens».

EXTRAITS de la LETTRE OUVERTE de MARINE LE PEN à Mr. Zeid Ra’ad Al Hussein Brexit: Marine Le Pen réclame un référendum, fin de non recevoir de Hollande La présidente du Front national, Marine Le Pen, a de nouveau réclamé samedi à l’Elysée un référendum sur la sortie de la France de l’Union européenne, essuyant une fin de non recevoir de François Hollande. Consultée par le chef de l’Etat sur le Brexit comme les autres responsables de partis représentés au Parlement, la patronne du FN a déploré être venue à l’Elysée pour « entendre qu’il ne sera tenu compte d’aucun des signaux lancés pourtant depuis déjà de nombreuses années » par les Européens et le peuple français. « Nous avons réclamé deux éléments qui nous paraissent essentiels dans un processus démocratique », a-t-elle poursuivi, le premier étant « la mise en oeuvre d’un référendum pour demander aux Français s’ils souhaitent rester dans l’Union européenne« . « Il nous a été répondu non », a-t-elle enchaîné ajoutant: « c’est limite si nous n’avions pas utilisé là un gros mot, comme si le peuple devait être définitivement la dernière roue du carrosse ». Le Point

Marine Le Pen : « Un référendum pour sortir de la crise migratoire C'est la responsable politique, mais aussi la femme, qui prend aujourd'hui la plume pour s’adresser aux Français. C’est comme femme française libre, qui a pu jouir toute sa vie durant des libertés très chères, acquises de haute lutte par nos mères et nos grands-mères, que je tiens à alerter sur une nouvelle forme de la régression sociale, humaine et morale que nous impose la crise migratoire, crise qui n’est pas une fatalité, mais l’œuvre d’une politique voulue, effrayante par son aveuglement. Les Français savent que nous dénonçons l’immigration massive depuis des années. Notre discours n’a fait que gagner en légitimité et en audience à mesure que la crise dite « des migrants » a commencé de frapper en Europe. Acheter l'article : 0,59€ en paiement mobile Facturation par votre opérateur mobile S'abonner à l'Opinion : à partir de 1€ le premier mois accès numérique au Wall Street Journal inclus. Je m'abonne

Un proche de Marine Le Pen diffamé par TF1 ? Cité par Gilles Bouleau lors du journal télévisé de TF1 du mardi 21 juin 2016, Axel Loustau, proche de Marine Le Pen, dénonce « un travail de propagande et de diffamation magistral ». Alors qu’il interrogeait la présidente du Front National au sujet des casseurs d’extrême gauche, le présentateur a rappelé que M. Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, était considéré, lui aussi, « comme un casseur ». En effet, lors de la Manif pour tous, ce dernier aurait « chargé les forces de l’ordre armé d’un casque », a estimé Gilles Bouleau. Pour le principal intéressé, il s’agit d’une présentation « particulièrement malhonnête et diffamatoire » qui a pour but de faire un lien entre « les milices d’extrême gauche qui ravagent les villes à chaque manifestation » et sa présence à titre individuel aux manifestations contre la dénaturation du mariage.

Marine Le Pen porte haut les ambitions du FN 31/08/2015 – POLITIQUE (NOVOpress) À Brachay (Haute-Marne) ce village qui lui a offert son plus haut score au premier tour de la présidentielle 2012 (72 %), Marine Le Pen est revenue samedi dernier sur des sujets d’actualité, l’immigration et le terrorisme. À quelques mois des régionales, la tête de liste FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie n’a pas caché ses ambitions. Dès décembre prochain, nous pouvons préparer l’avenir et montrer la voie, transformer les élections régionales en aurore du renouveau national. Après, il restera 16 mois avant la mère de toutes les élections pour que le peuple français redevienne maître chez lui, le seul et véritable acteur de son destin. a jugé Mme Le Pen. Ils ne vous le disent pas et pourtant la situation de l’immigration est aujourd’hui en France totalement hors de contrôle. À propos de la vague de terrorisme islamique qui frappe la France, elle demande que l’on mette l’islam radical à genoux, et je le ferai toujours.

Youpi, France 3 vous proposera une fiction sur le Front National avec vos sous et en période électorale C’est l’été mais ce ne sont pas les vacances pour tout le monde : dès septembre, les activités de tous reprendront. À la télé, les nouvelles grilles de programmes seront présentées et devront tenir compte de l’actualité chargée de 2017 : avec l’élection présidentielle, il va falloir aménager les programmes. Et pour certaines chaînes, il s’agira surtout, avant tout, de bien conscientiser les foules. Oh, il y aura du spectacle, avec de la bousculade à gauche, de la bousculade à droite, des velléités de candidats pour les Verts et l’extrême-gauche, et surtout avec la forte probabilité d’un score solide pour la candidate du Front National. Les primaires des Républicains et celles de ce qui reste du Parti Socialiste (ou de la Belle Arnaque Populaire) ne sont pas encore passées qu’on sait déjà qu’il y aura du sport sur les ailes extrêmes. Un peu de contexte permet de mieux situer l’ambiance qui devrait se dégager du téléfilm.

Discours de Marion Maréchal Le Pen Les élus FN du conseil régional de Paca accusent leurs homologues LR de les avoir insultés Les élus FN du conseil régional Paca, seule opposition à la majorité LR, ont accusé vendredi les élus majoritaires « d’insultes et de mensonges », lors de la séance plénière avant de quitter l’hémicycle. « Au terme d’une journée où le mépris et l’arrogance l’ont disputé aux insultes et aux mensonges dans les rangs estrosistes, les élus du groupe Front National ont quitté l’hémicycle », écrit la présidente du groupe FN, Marion Maréchal Le Pen. Marion Maréchal-Le Pen accuse notamment Christian Estrosi, président de la région, d’avoir « au coeur d’un débat sur l’islamisme » traiter les élus FN de « barbares » et de « sauvages », allant selon la députée de Vaucluse, « jusqu’à établir un parallèle délirant entre le Front National et les islamistes, nous accusant même d’avoir favorisé l’ouverture de la mosquée de Fréjus ». Christian Estrosi pointe du doigt les élus FN

GILETS JAUNES : "APPEL AUX ANCIENS" | "VIVRE ou mourir le 8 décembre 2018 place de la Concorde" Macron-Philippe ne savent plus à quel saint se vouer… Ils sucrent toutes les permissions des policiers, des gendarmes, ils parlent même de faire appel à des réservistes… SUPER !!!!Y vont finir par vider les EHPAD ! Ça permettra au personnel de souffler un peu, les mains dans la merde ça ne les changera pas beaucoup 😆 Remarque : j’ai toujours pensé que c’est aux vieux d’aller au feu se faire descendre et pas aux mômes qui ont toute la vie devant eux….et puis, c’est quand même plus « so exciting » de se faire flinguer d’ un balle de 7.65 place de la Concorde, drapeau tricolore tenu haut d’ une main, (die fahn hoch !! Quelle classe! Et au bout, qui sait, un studio dans cet immeuble où le fronton assure « AUX GRANDS HOMMES LA PATRIE RECONNAISSANTE » en haut de la rue Souflot…. C’est tellement mieux que de crever d’un Cancer doublé d’un Alzheimer au fond d’un mouroir pas trés hospitalier avec en guise de musique le ron-ron de la pompe à morphine sur la table de nuit….

Related: