background preloader

"Le vin, comme le livre, est un moyen de rencontre"

"Le vin, comme le livre, est un moyen de rencontre"

http://www.lemonde.fr/m-styles/

Related:  Sélection sommellerieGuerre froide

Tous les articles de la rubrique les mots du vin les mots du vin 13 tweets 10 Likes Est-il ou non trop tard pour –au risque de passer ... par Jean-Yves Nau 0 tweets 31 Likes Il y a trois ans, ... La guerre des mémoires - Propos recueillis par Martine Fournier, article Histoire Esclavage, colonisation, guerres d’indépendance…, depuis une décennie, c’est une véritable guerre des mémoires qui a surgi autour de ces questions. Spécialiste de la guerre d’Algérie, l’historien Benjamin Stora explique les raisons et les conséquences de ce qu’il nomme un « trop-plein de mémoires ». En Algérie, la mémoire de la guerre d’indépendance est évidemment fondamentale puisqu’elle sert à légitimer l’État-nation. La guerre anticoloniale contre la France est une dimension centrale dans l’imaginaire politique algérien. Cependant, cette légitimation a été récupérée par l’État pour d’autres objectifs que la construction d’une mémoire nationale. Dans les années 1970, des organismes comme le CNEH (Centre national des études historiques) ont eu pour mission d’écrire l’histoire officielle de la révolution et de la guerre.

Nourriture jetée, récoltes perdues... LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Dupont Et si, au lieu de chercher à augmenter la production agricole pour nourrir le monde, les hommes commençaient par cesser de gaspiller la nourriture ? Une étude, parue dans la revue scientifique PLOS One de novembre, démontre que, chaque année, 40 % de l'alimentation disponible aux Etats-Unis est jetée. Ce gâchis entraîne la dilapidation d'un quart de l'eau douce consommée annuellement dans le pays (utilisée pour produire ces aliments) et de l'équivalent en énergie de 300 millions de barils de pétrole par an. Ces données confirment des estimations antérieures du gaspillage alimentaire dans les pays développés, évalué de 30 % à 40 % des denrées. Le phénomène touche également les pays en développement.

Le patriarche russe Kirill juge le féminisme «très dangereux» Le chef de l'Église russe orthodoxe, qui avait adopté une position intransigeante dans l'affaire des Pussy Riot, préfère les femmes qui restent au foyer. «Je trouve très dangereux ce phénomène qu'on appelle “féminisme”, car les organisations féministes qui s'en réclament vantent une pseudo-liberté pour les femmes, qui devrait se manifester en premier lieu en dehors du mariage et en dehors de la famille», a déclaré le patriarche orthodoxe russe Kirill dans un texte publié sur le site du patriarcat. «L'idéologie au centre du féminisme, ce n'est ni la famille ni les enfants, mais une autre fonction de la femme qui, souvent, contredit les valeurs de la famille», a ajouté le patriarche lors d'une rencontre mardi avec une organisation féminine orthodoxe.

La musique rend le vin meilleur On le sait le bon vin ne va pas sans un bon repas. Mais une nouvelle étude révèle que la bonne musique serait aussi un ingrédient indispensable pour apprécier des vins de qualité, selon le Telegraph. L’étude publiée dans le British Journal of Psychology montre que les personnes qui boivent du vin en écoutant de la musique, rapprochent le goût du vin des caractéristiques de la mélodie. Retrouvailles des Etats-Unis et du Vietnam, par Xavier Monthéard Presqu’île de Cam Ranh, dans le sud du Vietnam. Le vent soulève la mer de Chine méridionale, qu’ici on appelle « mer de l’Est ». Comprimée par des barbelés, une route étroite serpente vers la base aéronavale développée par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam. Des postes militaires, souvent vétustes, habillent la langue de terre sèche. Soldats et douaniers musardent. Au port militaire, les visiteurs ne sont pas les bienvenus, et d’ailleurs que viendraient-ils y faire ?

Le Gaspillage en Chiffres - Global Gâchis En savoir plus « Les pertes et gaspillages alimentaires sont les produits consommables qui auraient pu être destinés à une consommation humaine et qui sont jetés. » FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), 2011. En Europe et Amérique du Nord, les pertes et gaspillages alimentaires − du champs à l'assiette − représentent, selon la FAO, entre 95 et 115 kg par individu et par an, alors qu’en Afrique et en Asie, ils se situent entre 6 et 11 kg. Un jeu vidéo prend les pirates à leur propre piège Le créateur d'une simulation de développement de jeux vidéo a volontairement diffusé sur les sites de téléchargement illégal une version modifiée de son produit, dans laquelle les pirates sont poussés à la faillite… par un piratage massif. «Que se passe-t-il lorsque des pirates jouent à une simulation de développement de jeux vidéo et font faillite à cause du piratage?», se demande candidement Patrick Klug, l'un des deux créateurs de Game Dev Tycoon, sur le site officiel du studio Greenheart Games. Conscient du risque élevé de piratage, il a décidé de prendre les devants, en diffusant avec l'aide de quelques complices une version légèrement altérée de son jeu sur le réseau Bittorrent. Comme dans la version commerciale, les joueurs sont appelés à monter leur propre studio de développement de jeux vidéo, gérant les embauches, les budgets ou le marketing pour enchaîner les «hits».

Vin: et si le terroir n'était qu'une question de microbes et bactéries? La notion de terroir est assez compliquée à comprendre pour les anglophones qui n’ont même pas de mots pour la traduire, note le New York Times. Chez nous, elle désigne la combinaison du sol de l’eau et du climat permettant d’expliquer les différences de goût d’un vin à l’autre. Un élément difficilement mesurable, difficilement explicable scientifiquement. Et pourtant des chercheurs américains ont montré récemment que ces différences de saveurs attribuées au terroir pourraient en fait venir de combinaisons de bactéries et de champignons. Leurs résultats ont été publiés en septembre dans le Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Les scientifiques ont repéré qu’à la surface des raisins de cuve –ceux cultivés uniquement pour le vin– résidaient des colonies de bactéries et microbes, organisées en différents modèles.

Related: