background preloader

La chute de l'URSS : Reportage

La chute de l'URSS : Reportage

http://www.dailymotion.com/video/xbdolg

Goulag Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Koulak. Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique. Les principaux camps du Goulag entre 1923 et 1961, selon les travaux de la fondation russe Memorial 5 mars 1946 - Début de la guerre froide Pendant un demi-siècle, le monde a vécu sous la menace d'une guerre entre les États-Unis et l'URSS. Cette «guerre froide» a été inaugurée le 5 mars 1946 par un discours de Winston Churchill à Fulton, dans le Missouri. Le vieux lion rugit encore Le «vieux lion» avait quitté le pouvoir quelques mois plus tôt, après la capitulation de l'Allemagne qu'il avait rendue possible. Avant d'abandonner ses fonctions de Premier ministre, Winston Churchill avait pu mesurer la duplicité de Joseph Staline, le dictateur de l'URSS, son allié dans la guerre contre Hitler. Il s'en était inquiété auprès du président américain Harry Truman mais le monde baignait encore dans l'allégresse de la victoire et nul n'était disposé à entendre des critiques sur l'allié de la veille.

Nikita Khrouchtchev Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Nikita. Fils de paysans du gouvernement de Koursk, il fut forgeron dans sa jeunesse avant de devenir commissaire politique durant la guerre civile et de gravir les échelons de la hiérarchie soviétique avec l'aide de Lazare Kaganovitch. Chronologie de la guerre froide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre froide est la période de tensions et de confrontations idéologiques et politiques entre les deux superpuissances que furent les États-Unis et l’URSS et leurs alliés respectifs, entre 1947 et la fin de l'URSS en 1991. C’est en 1945 sous la plume de l'écrivain George Orwell que l’expression « guerre froide », déjà utilisée au XIVe siècle, apparaît[1]. Elle est vite popularisée par le journaliste Walter Lippmann[réf. souhaitée].

top 5 des banques d'images gratuites et libres de droits Beaucoup de sites internet utilisent des images trouvées sur Internet sans vérifier les droits liés à cette image. Or, à l’instar des droits d’auteurs, il existe des droits d’images même sur Internet. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sites d’images gratuites et libres de droits. On appelle ces sites communément des banques d’images.

La construction du Mur de Berlin Il y a 50 ans, dans la nuit du 12 au 13 août 1961, la République démocratique allemande édifie des fortifications qui vont couper Berlin en deux. Avec lui, l'Allemagne et l'ensemble de l'Europe. Le mur de Berlin fut construit 15 ans après le début de la guerre froide et l'instauration du rideau de fer. Il entérine la domination soviétique sur l’Europe centrale et orientale. Et fit de Berlin-Ouest une enclave au milieu des pays de l'Est pendant pendant une génération. La décision du gouvernement est-allemand de le construire est une tentative de mettre fin à l'exode croissant de ses habitants. Joseph Staline Né Iossif Vissarionovitch Djougachvili, surnommé Sosso (diminutif de Iossif ou de Iosseb) pendant son enfance, il se fait ensuite appeler Koba (d'après un héros populaire géorgien) par ses amis proches et dans ses premières années de militantisme clandestin au sein du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR), auquel il adhère en 1898. Il utilise ensuite le pseudonyme de Staline, formé sur le mot russe сталь (stal), qui signifie acier. Acteur marginal de la révolution d’Octobre, il étend peu à peu son influence politique pendant la guerre civile russe, tissant des liens étroits avec la police politique, la Tcheka, et devenant, en 1922, secrétaire général du Comité central du Parti communiste.

Totalitarisme La première apparition politique de la formule « État total » date vraisemblablement d'un discours prononcé par Mussolini en 1925 et sa conception est élaborée par le philosophe italien du régime Giovanni Gentile. À l'idée de stato totalitario succèdent, dans les années 1930, les théories du juriste Carl Joachim Schmitt en Allemagne, qui emploie l'expression der totale Staat, et développe le concept repris par Hitler dès 1933. Pour les deux régimes, l'État est tout-puissant et investit la société dans son entier, encadrant tous les secteurs de son activité. Le concept de totalitarisme prend corps lors de la guerre froide, pour dénoncer ainsi autant le régime de Staline que ceux de Mussolini et de Hitler.

SCEREN Images à usage pédagogique Coccinelle communePhoto Pierre Kessler, mai 2011 Coordination Mathias Treffot Les documents qui vous sont proposés ici sont regroupés en séries thématiques cohérentes, comportant habituellement de 12 à 48 photos. Contrairement à une banque d'images traditionnelle, ils ne sont donc pas accessibles individuellement. Léon Trotski Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Léon Trotski (ou Trotsky, voire Trotzky ou Trotzki[1] ; en russe : Лев Троцкий), de son vrai nom Lev Davidovitch Bronstein (en russe : Лев Давидович Бронштейн), né le à Ianovka (Ukraine actuelle) et mort assassiné le à Mexico (Mexique), est un révolutionnaire et homme politique russo-soviétique. Militant marxiste, du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR) puis, à partir de l'été 1917, bolchevik, il est plusieurs fois déporté en Sibérie ou exilé de Russie, et est notamment président du soviet de Pétrograd lors de la révolution russe de 1905. En 1917, il est le principal acteur, avec Lénine, de la Révolution d'Octobre qui permet aux bolcheviks d'arriver au pouvoir. Durant la guerre civile russe qui s'ensuit, il fonde l'Armée rouge et se montre partisan de mesures de Terreur : son action contribue à la victoire des bolcheviks et à la survie du régime soviétique. Biographie[modifier | modifier le code]

Related: