background preloader

1948 : morcellement de l’Allemagne et blocus de Berlin - francetv é...

1948 : morcellement de l’Allemagne et blocus de Berlin - francetv é...
Related:  Un monde bipolaire au temps de la guerre froide.

Video Chute du mur de Berlin article archives video ina.fr Jalons - La réunification de l'Allemagne Henri Sannier Mon cher Bruno, nous vous accueillons ce soir en direct depuis la porte de Brandebourg que vous apercevez juste derrière moi et qui est maintenant le haut lieu de la réunification et de l'unification et de la réconciliation allemande. Alors il y a encore beaucoup de monde dans la rue, vous le voyez, ce sont des gens qui font entendre de la voix depuis tout à l'heure parce qu'il fait un peu frisquet ici. Philippe Rochot Pélerinage au Reichstag, l'ancien parlement à Berlin, pour des milliers d'Allemands qui ont voulu saluer ici l'unité retrouvée ; car c'est là que demain 660 députés des deux Allemagnes assisteront à une séance commune. Inconnu On pourrait rester comme ça pendant des heures à observer les gens, à regarder cette atmosphère. Depuis la nuit, il n'y a plus ni Est, ni Ouest : il n'y a qu'une seule Allemagne, un peu étonnée de se réveiller officiellement réunifiée, mais dans les têtes, l'unification avait commencé bien avant.

Kennedy, un mur et un mythe en béton Le gris et austère hôtel de ville de Schöneberg, avec son beffroi de style néorenaissance qu’affectionnait le Reich bismarckien, est redevenu une simple mairie d’arrondissement, même si celui-ci est l’un des plus peuplés de la capitale allemande depuis la fusion avec le quartier voisin de Tempelhof. Chic mais pas trop, affectionné par des écrivains comme Günter Grass ou Hans Magnus Enzensberger, ce quartier est aussi depuis des lustres le cœur du monde gay berlinois. Une mairie comme tant d’autres dans la capitale allemande si chaque jour, à midi, ne carillonnait la «cloche de la liberté» offerte en 1950 par une souscription de 16 millions d’Américains. Depuis 1990, les élus berlinois siègent à nouveau dans la mairie qui se dresse entre l’avenue Karl-Liebknecht et l’allée Karl-Marx, dans l’ex-Est. Mais pendant plus de quarante ans, l’hôtel de ville de Schöneberg fut le centre du Berlin démocratique. Une histoire d’amour mal engagée La crise ne cessait de s’aggraver depuis des mois.

Présentation - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique Le 9 novembre 1989, l’ouverture du mur de Berlin apparaît comme un moment majeur de l’histoire du XXe siècle. Il conduit à la disparition du « rideau de fer » qui, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et durant toute la période de la guerre froide, sépare l’Europe en deux blocs. La fin de plus de quarante ans d’affrontement Est-Ouest conduit à une recomposition de l’espace européen qui permet la réunification de l’Allemagne, l’affranchissement de la tutelle soviétique des démocraties populaires d’Europe centrale et orientale et l’élargissement de l’Union européenne à l’Est. Auteur : Hugues Marquis, docteur en histoire, professeur agrégé à l’Institut universitaire de formation des maîtres, université de Poitiers.

Jalons - La chute du mur de Berlin Daniel Bilalian En direct... du mur de Berlin : Philippe Rochot. Philippe, une question toute simple pour commencer : Philippe, où êtes-vous ce matin et que se passe-t-il autour de vous ? Philippe Rochot Ecoutez, nous sommes à Check Point Charlie, vous savez que c'était le point de passage réservé aux étrangers, et là tout le monde, les Allemands de l'Est se mélangent aux Polonais qui d'habitude passent la frontière pour aller vendre au marché noir leur caviar sur Postdamer Platz et vous voyez ici il y a une file d'attente d'environ 300 mètres pour passer ; il faut attendre une heure et demi. Et puis de l'autre côté également il y a 300 mètres de file d'attente d'Allemands de l'Est qui veulent venir passer le week-end à l'Ouest. Oui, on le voit à l'image, en tout cas, là. Je crois que c'est un événement quand même extraordinaire, c'est-à-dire que chacun veut venir saluer à sa manière l'ouverture du mur. Bien.

Le Mur de Berlin Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée. Nombre de visiteurs venus du monde entier s’étonnent de la quasi-disparition de l’ouvrage considéré autrefois comme le plus symbolique de la ville. Aujourd’hui, les restes du dispositif frontalier de la RDA, conservés pour la postérité, ont perdu leur terrifiante connotation. Les lieux commémoratifs consacrés aux victimes du mur de Berlin forcent au recueillement pour être mieux compris. Le présent site constitue une aide à l‘orientation. Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée. Jalons - La construction du mur de Berlin La ville de Berlin, tout en étant divisée entre les deux blocs, permet jusqu'en 1961 de maintenir des contacts entre les acteurs de la guerre froide, car la coupure n'est pas hermétique : les habitants des deux zones peuvent passer d'une partie de la ville à l'autre, et c'est par Berlin que de nombreux citoyens de RDA gagnent l'Ouest. L'Allemagne de l'Est affronte ainsi une véritable saignée démographique avec le départ vers l'Ouest de trois millions de personnes entre 1949 et 1961. Pour mettre fin à cette situation, le gouvernement de la RDA décide la construction d'un mur pour séparer la ville. La porte de Brandebourg est fermée à la circulation comme toutes les rues de la ville, désormais séparées. Long de 165 km, le mur est équipé de chemins de ronde, de miradors et fait l'objet d'une stricte surveillance, les soldats et policiers est-allemands ont pour consigne de faire feu sur les fuyards. Jean-Claude Lescure

Une galerie à ciel ouvert : la "East Side Gallery" sur le mur de Berlin. Histoire des arts en 3ème : l’East Side Gallery et le mur de Berlin. Intégration dans les programmes - Programmes actuels de 3ème : B – Élaboration et organisation du monde d’aujourd’hui : 2 / De la guerre froide au monde d’aujourd’hui. « […] pour les affrontements Est-Ouest, on se limite à l’exemple de l’Allemagne et de Berlin [...] » - Nouveaux programmes de 3ème : III – Une géopolitique mondiale (depuis 1945) : 1 / La guerre froide. « […] L’étude de la guerre froide s’appuie sur des exemples : en Europe, la situation de l’Allemagne et de Berlin [...] » - Histoire des arts en 3ème : le XXème et notre époque. Intégration au palier 3 du livret personnel de compétences Compétence 4 – La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de lacommunication : • S’approprier un environnement informatique de travail : compétences a, c. • Créer, produire, traiter, exploiter des données : compétences a, c. • S’informer, se documenter : compétence c. Compétence 5 – La culture humaniste : Démarche Tice

Jalons - Le début du blocus de Berlin Dès l'hiver 1947-1948, les Alliés se résignent à la division de l'Allemagne en quatre zones. Mais les réunions des Quatre sont conflictuelles et les négociations semblent impossibles. Des violents débats sur l'interdiction du parti socialiste dans les zones occidentales et sur une déclaration polono-tchéco-yougoslave amènent le Conseil des Quatre à abandonner toute tentative de réunion. Le 18 Juin 1948, sans en discuter avec les Soviétiques, les occupants américains, britanniques et français créent dans leur trizone une nouvelle monnaie, le Deutsch Mark, afin de juguler l'inflation. Le 26 Juin, Truman décide de faire ravitailler la ville par air, sous le commandement du général Clay, jusqu'à ce qu'une solution diplomatique soit trouvée. La ville devient le symbole du combat pour la Liberté.

Related: