background preloader

La guerre froide

Facebook Twitter

L’expression «Guerre froide» a été inventée en 1945 par Orwell. Alors que le terme est réutilisé en 2015 pour caractériser les tensions avec la Russie, l’expression «Guerre froide» a été inventée il y a soixante-dix ans par George Orwell.

L’expression «Guerre froide» a été inventée en 1945 par Orwell

Jusqu’alors, le terme était utilisé exclusivement dans les livres d’histoire, et ce, depuis une vingtaine d’années. Mais, depuis deux ans, les frictions entre la Russie et l’Occident, avec notamment la crise ukrainienne, ont rétabli le spectre de la «Guerre froide» et l’expression est désormais réutilisée partout: «Nouvelle Guerre froide» pour certains, «Guerre froide 2» ou même «2.0» pour d’autres. Le OUPblog, le site de l’Oxford University Press, raconte l’origine de la formule. Histoire de la Guerre froide - Chronologie de la Guerre froide - Faits marquants de Guerre froide avec Kronobase.org. La guerre froide est la période de tensions et de confrontations idéologiques et politiques entre les deux superpuissances que furent les États-Unis et l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et leurs alliés entre 1947 et 1991, année de l'implosion de l'URSS et de la dissolution du Pacte de Varsovie.

Histoire de la Guerre froide - Chronologie de la Guerre froide - Faits marquants de Guerre froide avec Kronobase.org

C’est en 1947, sous la plume de l’homme d’État américain Bernard Baruch, que l’expression « Cold War » apparaît pour la première fois. Elle est vite popularisée par le journaliste Walter Lippmann. D'après Raymond Aron, il s'agissait d'une « guerre limitée » ou « paix belliqueuse » dans un monde bipolaire où les belligérants évitaient l’affrontement direct- d'où l'expression : « Paix impossible, guerre improbable ». De nombreux conflits, depuis la guerre de Corée, la guerre du Viêt Nam jusqu’à la guerre d'Afghanistan, ont illustré l'opposition indirecte entre Soviétiques et Américains, avec la participation de leurs alliés respectifs.

Guerre froide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre froide

La guerre froide[1] (1947-1991) (en anglais Cold War ; en russe Холодная война, Kholodnaïa voïna) est le nom communément donné à la confrontation durant la deuxième moitié du XXe siècle entre les États-Unis et l’URSS et, de manière plus large, entre les régimes communistes et les démocraties occidentales. Elle s'installe progressivement à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale dans les années 1945 à 1947 et dure jusqu'à la chute des régimes communistes en Europe fin 1989, rapidement suivie de la dislocation de l'URSS en . C’est en 1945, sous la plume de l’écrivain anglais George Orwell, que l’expression « Cold War » apparaît pour la première fois[2]. Elle est reprise en 1947 par l'homme d’État américain Bernard Baruch[3],[4], et très vite popularisée par le journaliste Walter Lippmann[5],[6].

La Guerre Froide - Chronologie. Guerre froide/Fiche/Les dates — Wikiversité. Une page de Wikiversité.

Guerre froide/Fiche/Les dates — Wikiversité

La Guerre Froide. Guerre froide/La détente — Wikiversité. Une page de Wikiversité.

Guerre froide/La détente — Wikiversité

Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Guerre froide : La détenteGuerre froide/La détente », n'a pu être restituée correctement ci-dessus. La "coexistence pacifique"[modifier | modifier le wikicode] De nouvelles règles[modifier | modifier le wikicode] La mort de Staline (5 mars 1953) entraîne un dégel dans les rapports des blocs.

Ce concept est en fait une doctrine diplomatique qui limite l'affrontement avec les États-Unis pour préserver la possibilité d'une victoire finale du communisme. Les États-Unis s'adaptent alors. Le coté soviétique poursuit alors toujours son ouverture sur le monde extérieur, on voit même Nikita Krouchtchev voyager aux États-Unis en 1959. Chaque camp dispose de missiles inter-continentaux et les niveaux militaires s'équilibrent. Mais encore des crises graves[modifier | modifier le wikicode] International politics. The coming of the Cold War, 1945-57. Total Cold War and the diffusion of power, 1957-72. Dependence and disintegration in the global village, 1973-87. United States foreign policy. The end of the Cold War. Coexistence pacifique. Principe selon lequel deux États ou groupes d'États, aux idéologies opposées, acceptent de ne pas entrer en conflit armé. 1.

coexistence pacifique

Portée de la coexistence pacifique Au delà de son sens général, le terme de coexistence pacifique s’applique avant tout à la doctrine politique soviétique prônant l'abandon de la course aux armements et des perspectives de confrontation militaire avec les pays capitalistes tout en maintenant le combat contre ceux-ci sur les plans idéologique, scientifique, culturel et économique. 1.1. Priorité à la négociation La formule fut lancée par Khrouchtchev au XXe Congrès du parti communiste de l'URSS (PCUS) en février 1956. 1.2. Mais, dans l'esprit de Khrouchtchev, cette nouvelle ligne de la politique étrangère ne signifiait ni que l'URSS renonçait à son idéologie, ni qu'elle abandonnait sa lutte contre le capitalisme.