background preloader

La carte de France des alternatives écologiques et sociales

La carte de France des alternatives écologiques et sociales
Des énergies renouvelables à la finance solidaire, de l’habitat écologique à l’éducation populaire, des fermes agro-écologiques aux coopératives ouvrières, découvrez notre carte des alternatives. Un tour de l’Hexagone qui montre qu’une transformation écologique et sociale de la société est non seulement possible mais déjà à l’œuvre localement. Passez votre souris sur l’icône pour voir de quelle alternative il s’agit et cliquez sur l’icône pour accéder à l’article détaillé. Et n’hésitez pas à nous suggérer d’autres alternatives, cette carte n’étant pas exhaustive. Bonne visite ! Lire aussi notre chronique : 89 révolutions locales pour un changement global Cette carte recense 89 expériences alternatives menées en France dont Basta !

http://www.bastamag.net/La-carte-de-France-des

Related:  autonomieBrainInsideConsommation ResponsableAlternatifalternatives

20 points indispensables, que vous devrez connaître, pour survivre quand l’économie s’effondre et qu’une grande dépression pointe son nez… Des millions d’Américains disent que les États-Unis sont au début d’un effondrement économique majeur et vont bientôt entrer dans une Grande Dépression. Mais seul un faible pourcentage de ces mêmes personnes est préparé pour faire face à cela. La triste vérité est que la grande majorité des Américains n’ont qu’un mois de réserves alimentaires dans leurs foyers.

La nouvelle super-héroïne indienne est une femme victime de viol Deux ans après les grandes manifestations contre les violences sexuelles subies par les femmes en Inde, le réalisateur indo-américain Ram Devineni sort une bande-dessinée avec pour héroïne une victime d'agression sexuelle. Priya connaît un sort similaire à de nombreuses jeunes indiennes : après avoir subi un viol collectif, elle est rejetée par sa famille. Accompagnée de la déesse Parvati, elle décide de combattre les violences faites aux femmes et de se venger de ses agresseurs. Une image de la bande-dessinée Priya Shakti (crédit photo : RATTAPALLAX) La BD, qui emprunte ses codes graphiques aux comics américains, est téléchargeable gratuitement en hindi et en anglais. Des exemplaires imprimés seront aussi disponibles au Comic Con de Bombay, qui se déroulera fin décembre.

Sondage : Quelle est la revendication la plus importante dans la pétition #YesWeGraine ? 25 684 356 people campaigning for change on mesopinions.com Log in English ▾ Français English Together, we can make a difference ! Start a petition Start a survey Déclaration d’indépendance du cyberespace Gouvernements du monde industrialisé, géants fatigués de chair et d’acier, je viens du cyberspace, le nouveau domicile de l’esprit. Au nom du futur, je vous demande, à vous qui appartenez au passé, de nous laisser en paix. Vous n’êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n’avez aucune souveraineté sur le territoire où nous nous assemblons. Les épuisettes culturelles : un nouveau modèle économique au service des artistes et des citoyens curieux C’est une étrange partie de pêche qui débute en cette fin d’hiver toulousain. Au bout d’un petit vestibule tout en longueur, c’est le sourire éclatant de Pauline et de Jessica qui hameçonne les nouveaux arrivants. Car ce soir est un grand soir pour leur association « Comme un poisson dans l’art » : c’est la grande distribution des premières épuisettes culturelles de Toulouse. On connaissait les paniers de fruits et légumes bio distribués par les Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) regroupant des producteurs de la région et des consommateurs voulant promouvoir les filières courtes.

Un village écolo 100 % open source va pousser cet été dans les Yvelines Le projet POC21, qu'est ce que c'est ? Depuis plusieurs années on voit passer des projets durables très inspirants dans le domaine de l'écologie portés par les mondes de l'innovation open-source, des fablabs et des makers. Par exemple dans l'habitat, avec Wikihouse, cette maison en bois facile à construire et dont les plans sont librement accessibles. Dans les transports, avec Wikispeed, une voiture électrique conçue de manière collaborative par des passionnés du monde entier. Ou encore l'énergie (OpenEnergyMonitor), l'alimentation (Peer-to-peer Food Lab) ou l'agriculture (Open Source Ecology).

La photo marocaine qui affole l’Etat islamique « Le regard qui effraie l’EI », la photographie d’un journaliste marocain Moyennement médiatisée, cette image passée inaperçue dans la presse marocaine ne quitte plus jamais l’esprit une fois regardée. Avec sa tignasse blonde et ses yeux bleus pénétrants, le regard de cette jeune fille yézidie de 6 ans en dit long sur l’exode de ce peuple las, victime d’un affreux génocide. La photographie publiée en novembre 2014 par le photojournaliste marocain de l’agence Reuters Youssef Boudlal fait partie d’une série de clichés pris en août dans le village de Fishkabur à la frontière irako-syrienne alors que la minorité irakienne fuit l’Etat Islamique. Attendant l’aide des kurdes peshmargas, la fillette assise auprès de sa mère sous le soleil brûlant éblouit le photographe qui se dit « fasciné par sa beauté sauvage dans cette situation dramatique ». Quand une œuvre d’art devient une arme politique

Les solutions Pourquoi ? L’agriculture industrielle est responsable d’une majeure partie la destruction écologique sur la planète, de la disparition de milliers d’espèces et de millions de paysans (voir le rapport de la FAO). Elle participe à l’épuisement des ressources en eau et contribue largement au réchauffement climatique. L’élevage, à lui seul, est responsable de 18% des émissions de GES. 65 milliards d’animaux sont élevées chaque année dans des conditions insupportables pour être ensuite abattues.

A Bagnaia, on partage tout, la propriété a disparu, et ça marche Sur la terre rouge de Sienne, la Comune di Bagnaia est un projet hors du commun, et presque utopique. En trente ans, un réel exemple d’expérience de vie sociale basée essentiellement sur l’autonomie, la collectivisation de la richesse, l’égalité et la solidarité, a été mis en place. Bagnaia, c’est aussi une ferme, menée selon les principes de l’agriculture biologique, atypique de par ses objectifs de production et son fonctionnement. Fortement imbriquée dans le projet de la Comune, son premier objectif est de produire non pas pour générer un revenu mais pour nourrir les habitants du lieu. La Comune ou le « Vivere assieme » (Vivre ensemble)

Related:  Une autre démocratie est possiblecircuits courts