background preloader

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information
Cette séquence est proposée par Florian Reynaud, professeur documentaliste au collège Arthur Rimbaud d'Aubergenville (académie de Versailles). Elle a pour objectif de développer chez les élèves des connaissances sur le phénomène de la désinformation, comprise comme une notion, avec une volonté de partir de ce phénomène pour aborder les notions de médiatisation et d'éthique de l'information. Rédaction : Florian Reynaud, Christine Bretton, Marie NallathambyPour le Bureau national de la FADBEN : contact[at]fadben.asso.fr Contexte Cette séquence est proposée en collège à des classes de 3ème, dans un établissement classé APV. Après une séquence de trois heures, en 2012/2013, à partir de la « rumeur » et de la notion de médiatisation, nous avons choisi de travailler, avec les professeurs d'Education civique, à l'initiative du professeur documentaliste, sur la désinformation. Préalable Ainsi pour la désinformation Ainsi pour la médiatisation Ainsi pour l'éthique de l'information Première séance

http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/apprentissage-et-construction-des-savoirs/leducation-aux-medias-et-a-linformation/desinformation-de-la-mediatisation-a-lethique-de-linformation.html

Related:  Rumeurs et théories du complotFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirProgressions, séquences, séances, ressources pédagogiques...La fiabilité de l'information sur internetThéorie du complot, rumeurs & désinformation

Zététique et théorie du complot Cet article est paru dans notre newsletter n°41 en novembre 2008. L'esprit critique tend à se méfier des théories du complot parce qu'elles naissent de leur propre réfutation. Explication : en règle générale, on considère à juste titre que « l'absence de la preuve n'est pas la preuve de l'absence ». Hoax, rumeurs, canulars et conspirations… Petit manuel de défense contre les faux contenus sur internet. Septembre 2016 [SYNOPSIS] Dans une démocratie où l’information est considérée comme le « quatrième pouvoir », il est important de se questionner sur l’évolution des comportements liés à la diffusion de fausses infos. Cette analyse aide à prendre conscience de l’importance de ce phénomène préoccupant et à se situer personnellement à son égard. Il existe trois grosses catégories de canulars circulant sur la toile, répondant à des intentions diverses et que l’on peut classer selon leur mode de propagation :

« Théorie du complot » et coïncidences troublantes Dans le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique », nous proposons de se frotter à l’analyse critique de façon concrète, amusante et réellement constructive. Voici un nouveau support pour envisager les scénarios complotistes basées sur des coïncidences présentées comme « troublantes »… Le thème n°4 du livret propose de traiter des prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires ». Rudy Reichstadt: «Les jeunes sont les plus vulnérables» Fondateur du site internet Conspiracy Watch, qui se veut un «observatoire du conspirationnisme», Rudy Reichstadt décrypte les théories du complot. Qu’est-ce qui distingue un complotiste d’un simple sceptique ? Le sceptique, au sens noble du terme, examine les données d’un problème avec méthode et en essayant de s’affranchir de toute idée préconçue. Son instruction se fait à charge et à décharge. Le conspirationniste s’en distingue par le peu de cas qu’il fait des éléments susceptibles de contrarier sa thèse.

EMI : Pour combattre le complotisme Inscrite dans la loi d’orientation de 2013, l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) est appelée à devenir une finalité essentielle de l’Ecole : cherchant à favoriser conscience critique, maîtrise des outils, usages responsables, elle constitue un plein apprentissage de la citoyenneté. Parmi les compétences à développer, il y a sans aucun doute l’intelligence des fausses informations, des rumeurs, des théories du complot … qui font des ravages, en particulier chez les jeunes, conduisant certains à remettre en cause l’attentat du 11 septembre ou celui contre Charlie-Hebdo. Certaines ressources peuvent nous y aider. France TV Education met en ligne plusieurs vidéos analysant mécanismes et diffusions des théories du complot. « La Fabrique du web » propose un démontage des manipulations de Dieudonné ou un « kit de détection des foutaises ». Jean-Michel Le Baut Sur La Fabrique du Web

Attentat de Charlie Hebdo: le pari de deux enseignants pour déconstruire en classe les théories du complot EDUCATION - Selon un sondage réalisé deux semaines après les attentats survenus à Paris les 7,8 et janvier derniers, 30% des Français ne souscrivent pas à la version officielle, 2% étant même convaincus d'une manipulation. Dans certains établissements scolaires, défiance et provocations se sont mêlées à ces théories du complot entretenues dans les cours d'école et sur le web. "Un jeune sur cinq adhère aux théories du complot", déclarait Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, peu après les événements. Contre le poison du doute qui s'insinue jusque dans les classes, deux enseignants de Saint-Denis ont décidé de "prendre au sérieux" les théories du complot pour mieux les démonter. Leur objectif, développer l'esprit critique des élèves pour qu'ils ne soient plus la proie de manipulateurs de l'ombre. "C’est souvent la dernière idée lue ou entendue qui l’emporte"

Les 10 règles d'or pour vérifier une info sur internet Preuve n’est malheureusement plus à faire que les informations diffusées par les médias traditionnels sont trop souvent erronées, orientées, voire manipulées. Nous vous avions proposé il y a peu un top 10 des plus gros mensonges médiatiques pour vous en convaincre. Internet offre aujourd’hui une alternative pour s’informer par soi-même, mais présente malheureusement le risque de se laisser abuser par des articles volontairement malveillants. Nous vous proposons ici un petit tutoriel de survie dans la jungle d’internet pour vous aider à valider la pertinence d’une information lue sur le net.

Outil académique d’aide à la construction de séquences pédagogiques en EMI Ce travail de réflexion a été mené dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés (TraAM) par l’Académie de Toulouse durant l’année 2014 – 2015 et se poursuit en 2015-2016. Il a donné lieu à la construction d’une matrice qui permettra de faciliter l’élaboration de séances pédagogiques en repérant les objectifs, les connaissances et les compétences essentielles du champ de l’Éducation aux Médias et à l’Information (EMI). Il s’inscrit dans un contexte éducatif en mouvement : la publication du nouveau socle qui justifie ce questionnement et cette réflexion.les projets de programme du collège qui précisent les objectifs essentiels de l’EMI

« La désinformation » : 3 questions à François-Bernard Huygue La désinformation n’est pas un phénomène nouveau. Prend-elle plus d’importance et de nouvelles formes aujourd’hui ? On pratique la diffamation, la ruse, l'intoxication, la manipulation, etc. depuis au moins l'Antiquité (en tout cas, on écrit là-dessus depuis vingt-cinq siècles). En revanche, la désinformation apparaît dans les dictionnaires soviétiques et pas avant les années 50. Chercher l’info sur le Net : ne croyez pas les images sur parole ! Les graphiques et images trouvés sur le Net ne vous disent pas toujours la vérité. Petit exemple avec un graphique repéré sur Scoop it… Le Net, ce sont des milliards d’images, de graphiques, de texte, de vidéo, etc. Mais c’est aussi un nombre invraisemblable de plagiat, de duplication, de copie plus ou moins sauvage.

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Qu'est-ce qu'une « fake news » ? - Prim à bord Un phénomène en croissance sur le web Très utilisé par les journaux et les médias depuis les dernières élections, le phénomène de « Fake news » ou de fausses informations est en pleine expansion. Les dernières élections présidentielles américaines et françaises ont confirmé la tendance avec de nombreux exemples. Aussi, il se doit de sensibiliser les internautes à plus de vigilance sur le web. En effet, les fausses informations publiées ont pour objectif de tromper le lecteur, de le manipuler pour orienter son jugement.

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres.

Faux commentaires : dans la nébuleuse des faussaires du Web Qui est à l'origine des commentaires truqués qui pullulent sur la toile ? Des commanditaires aux petites mains, des agences d'e-réputation au marché noir des forums : tour d'horizon. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual On les trouve partout. Sur Tripadvisor, Amazon, Facebook, YouTube et dans les blogs.

Related: