background preloader

Comment Facebook m’a mis sur la voie du djihad

Comment Facebook m’a mis sur la voie du djihad

http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/21/comment-facebook-mis-voie-djihad-255616

Related:  Terrorisme / Intégrisme

Gilles Kepel hanté par l'islamisation de la France Le dernier ouvrage du politiste Gilles Kepel, Terreur dans l’Hexagone. Genèse du djihad français (en collaboration avec Antoine Jardin), connait une large médiatisation. Il est vrai qu’il s’inscrit dans le contexte anxiogène des attentats de janvier et novembre 2015, et que les citoyens ordinaires, les leaders d’opinion et les décideurs politiques cherchent à comprendre les raisons de l’enracinement du phénomène djihadiste dans le tissu social. L’auteur apporte des explications sociologiques tirées de son travail d’enquête en France et dans différents pays arabes depuis plus de trente ans.

Comment le djihad recrute de jeunes Européens LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) Au sixième étage d’un bâtiment universitaire du King’s College, au cœur de Londres, une batterie de chercheurs, penchés sur des écrans d’ordinateurs, entretient des dialogues un peu particuliers par le biais des réseaux sociaux : ils suivent en permanence l’abondante production en ligne des jeunes Européens partis faire le djihad en Syrie ou en Irak et de ceux qui rêvent de les suivre. Avec certains, ils conversent. L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui. Cependant, l’utilisation des réseaux sociaux est à double tranchant, en effet, il faut qu’elle reste saine et appropriée afin d’éviter toutes dérives. Côté positif des médias sociaux Selon le Pediatrics (revue américaine), l’utilisation des médias sociaux dès l’adolescence aurait un effet bénéfique en améliorant la communication ainsi que les liens sociaux et même les compétences techniques. Les médias sociaux feraient même partie du processus de socialisation.

Made in France, le film choc sur le djihadisme qui devait sortir juste après les attentats Made in France nous plonge dans le quotidien d’une cellule djihadiste sur le point d’attaquer Paris. Glaçant de réalisme, le film devait sortir en salles le 18 novembre, soit cinq jours après les attentats qui ont touché la capitale. Rencontre avec son réalisateur, Nicolas Boukhrief. Trois jeunes de banlieue, Driss, Christophe et Sidi fréquentent assidûment une mosquée radicalisée. Cyber-terrorisme : un recrutement en 4 phases- 17 mars 2015 BLOQUÉS. Ce fut l'une des applications immédiates de la loi antiterroriste de novembre 2014 : plusieurs sites internet accusés "de faire l'apologie du terrorisme" ont été bloqués depuis la mi-mars 2015 par le gouvernement français : plus aucun internaute ne pouvait y avoir accès. Cette mesure visait à tenter de contrer la radicalisation islamiste express qui se déroule depuis plusieurs mois via Internet, à destination notamment des jeunes dont le nombre de candidats au départ vers la Syrie aurait augmenté de 116% depuis janvier 2014. Les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre tout comme ceux de janvier 2015 l’ont révélé crûment : quelques semaines, voire quelques jours, passés à surfer sur les plateformes et réseaux sociaux comme Youtube ou Facebook ou sur les autres forums d’activistes suffisent à former de petits bataillons d’apprentis djihadistes prêts à adopter les idéaux de groupes terroristes comme Daesh ou encore Jabhat al-Nosra, filiale d’Al Qaida. ALGORITHMES. MATRAQUAGE.

Piégée par une vidéo intime, comment une ado a été harcelée sur Internet Laura (*) se souviendra longtemps de son réveillon du 31 décembre 2015. Il est raconté par France TV Info et Libération. Ce soir-là, elle et ses amis du lycée font la fête. 5 chiffres qui pourraient changer votre perception du terrorisme Environ 5 % des attaques ‘terroristes’ en Europe sont commises par des islamistes Quand on vous dit ‘terrorisme’, vous pensez probablement au 11 septembre, à l’attaque des transports londoniens en 2005 ou encore à la tuerie de Charlie Hebdo ? C’est plutôt normal : ces trois attentats, commis par des groupes islamistes, ont marqué les esprits. Ils ne sont pas pour autant représentatifs du terrorisme en Europe.

Bruxelles : des comptes djihadistes diffusent de fausses informations pour ajouter à la panique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Une nouvelle méthode ? Aussitôt après les attaques de Bruxelles, mardi 22 mars, plusieurs comptes visiblement tenus par des sympathisants de l’Etat islamique se sont mis à relayer, sur le ton de la menace, des rumeurs évoquant d’autres attentats un peu partout dans la ville.

Le document a été sélectionné.Le site donc il est tiré est sérieux (Nouvel Obs.fr). L'auteur est un journaliste, l'information est donc vérifiée.Cet article se base sur une histoire vraie, celle du journaliste. De plus, il montre que la propagande est omniprésente sur Internet, ce qui est au cœur de notre thème. by claigane Mar 3

Related: