background preloader

Cyberdépendance

Cyberdépendance
Les jeunes passent beaucoup de temps sur la Toile : deux heures en moyenne par jour (étude JAMES 2014). Les réseaux sociaux en particulier ont un grand pouvoir d’attraction sur les enfants et les adolescents. Les jeux vidéo aussi fascinent et sont, du coup, fréquemment pratiqués, car ils permettent de satisfaire leur goût de l’aventure et leur besoin de reconnaissance et de succès. Mais la consommation excessive d’Internet et de jeux vidéo peut rendre dépendant. Et là, les jeunes constituent un groupe à risque. Les adolescents timides, dépressifs ou ayant peu d’estime de soi courent de plus grands risques de développer une cyberdépendance. Les jeux de rôle en ligne et les plateformes de communication comme les réseaux sociaux et les tchats recèlent un fort potentiel addictif.

http://www.jeunesetmedias.ch/fr/opportunites-et-risques/risques/cyberdependance.html

Related:  AI : L'influence des reseaux sociaux sur la scolarité des jeunesCyberdépendance,dépendance aux appareils mobiles et au jeu vidéojeanjean_groupee_psyRéseaux sociaux et jeunesdefawe_groupeb_psy

Bilan de l'usage des réseaux sociaux en 2014 GlobalWebIndex dresse l’état des lieux des réseaux sociaux au troisième trimestre 2014 à travers le monde. Dans cette étude, GWI s’intéresse au désintérêt grandissant des adolescents pour Facebook, l’appétence particulière des jeunes pour Tumblr, Pinterest et Instagram, la croissance exponentielle de Snapchat ainsi qu’à la part grandissante des connexions sur mobile et tablettes. GlobalWebIndex publie chaque trimestre un bilan sur les dernières tendances dans les réseaux sociaux dans plus de 30 pays dans le monde. La Cyberdépendance: Cas de l’addiction au réseau social Facebook Résumé La démocratisation de l’internet et la forte pénétration des réseaux sociaux dans la vie de tous les jours des internautes a montré un comportement d’addiction au réseau social Facebook. Malgré l’importance de ce phénomène, très peu de recherches en marketing se sont intéressées à son étude. La présente recherche a pour objectif de mesurer l’addiction des internautes aux réseaux sociaux et d’en déterminer les antécédents. La revue de la littérature relative à l’internet a mis en relief que l’estime de soi et la personnalité sont des antécédents psychologiques de l’addiction.

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) au nom de la commission des Affaires culturelles (1) sur l'impact des nouveauxmédias sur la jeunesse, Par M.

La cyberdépendance : un objet pour les sciences de l'information et de la communication La cyberdépendance, objet relativement « nouveau » en sciences de l’information et de la communication, est en fait plutôt ancienne au regard de l’histoire de l’Internet grand public. Pour en donner une définition, il s’agit d’un trouble psychologique entraînant un besoin obsessionnel d’utiliser Internet (au sens large). L’expression « addiction à Internet » fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d’un colloque de l’American Psychological Association (APA), à Toronto, en 1996. Comment les adolescents utilisent les réseaux sociaux ? Les adolescents, qui intéressent beaucoup les marques pour leur qualité de consommateurs, ont une place très importante dans l’écosystème des réseaux sociaux. Quelles sont leurs habitudes ? Les ados et les réseaux : vaste sujet qui fait souvent polémique aussi bien sur les sujets négatifs tels que la vie privée, de l’âge auquel on les laisse y avoir accès, la cyberintimidation ect et d’un autre côté, l’enrichissement personnel, l’accessibilité à l’information, les échanges avec les autres. Tout le monde se pose beaucoup de questions, sans entrer dans la polémique, restons factuels avec quelques chiffres d’usage et une infographie très intéressante sur les habitudes des 13-19 ans sur les réseaux sociaux pour accompagner les analyses. D’une manière générale, parents, futurs parents, amis, il est important de surveiller les activités de vos enfants sur le net, de les accompagner et de leur expliquer les dangers et les aspects bénéfiques des réseaux. *Source de l’infographique présentée :

Cyberdépendance: accros aux technos - La psychologie du cyberdépendant La psychologie du cyberdépendant «Au début, elle envoyait même des textos la nuit, raconte sa mère, Nathalie Dion. Maintenant, quand elle va se coucher, elle doit laisser son cellulaire en dehors de sa chambre.» Selon Marie-Anne Sergerie, psychologue spécialisée en cyberdépendance, une utilisation intensive de textos n’est pas nécessairement nuisible. «Ce n’est pas un problème en soi de vouloir communiquer avec les autres, dit-elle. Cyberdependance Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années. Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. La démarche des deux sexes, vis-à-vis d'Internet et de son utilisation, est cependant très différente. Les hommes cyberdépendants recherchent beaucoup de site reliés à la pornographie, à l'érotisme, aux rencontres affectives avec un aboutissement dans la sexualité. Les femmes s'informent davantage et recherchent des relations vraies.

Protection des données Nombre de personnes, dont des enfants et adolescents, livrent sur Internet leurs images ou données personnelles : sur les réseaux sociaux et les forums, en envoyant des courriels, en participant à des concours, à des enquêtes ou à des tchats. Quantité de données sont également collectées par les moteurs de recherche et les applications. Les images, vidéos et opinions publiées en ligne peuvent ensuite être rediffusées par d’autres. Des entreprises peuvent aussi se servir de données personnelles à des fins publicitaires et commerciales. Le droit et les lois doivent nous protéger contre l’abus de données personnelles. Mais ils n’offrent pas une protection suffisante.

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts... Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Les jeunes et Internet : quels risques ? Quelles protections ? Les jeunes pris dans la toile : quels dangers ? Effectivement, le risque de voir des enfants exposés à des contenus violents, pornographiques voire pédophiles existe. Mais les dangers d’Internet, ce sont aussi : Voir des informations personnelles et privées (initialement récupérées au moyen de formulaires, questionnaires, cookies) circuler sur le réseau, Etre la proie de marketing et publicité déguisés sous forme de divertissement , Des ados angoissés à l'idée d'être loin de leur téléphone Un texte de Édith Drouin Il n'est pas rare qu'un adulte ou un adolescent demande de consulter rapidement son téléphone avant une session avec la travailleuse sociale, Michelle Weglarz. Les adultes, comme les adolescents, je remarque, ont ce sentiment qu'ils doivent être branchés à leur téléphone et sont souvent anxieux à l'idée de ne pas pouvoir l'utiliser. Elle explique que l'appareil est utilisé pour communiquer, mais aussi souvent pour échapper au stress du quotidien. Certains jeunes s'en servent également pour éviter de faire face à des troubles comme la dépression, l'anxiété et le manque d'estime de soi.

Symptômes fréquents de la Cyberdépendance Symptômes fréquents de la Cyberdépendance Symptômes Psychologiques •Une attitude euphorique et un sentiment de bien-être provoqués par la navigation sur Internet • L’incapacité de s’arrêter • Le besoin d’augmenter de plus en plus le temps consacré à Internet • Un manque de temps pour la famille et les amis • Un sentiment de vide, de dépression, et d’irritabilité lorsque privé d’un ordinateur • Propension à mentir sur ses activités à la famille ou aux amis • Apparition de problèmes à l’école et baisse significative du rendement académique Symptômes Physiologiques •Syndrome du canal carpien • Sécheresse des yeux • Maux de tête et migraines chroniques • Maux de dos • Alimentation irrégulière, repas sautés et de mauvaise qualité • Négligence de l’hygiène personnelle • Insomnie ou modifications dans le cycle du sommeil

Bonjour, J'ai trouvé votre article très intéressant et vais le partager. Il s'oppose à la théorie du psychanalyste Yann Leroux pour qui il n'y a pas d'addiction aux jeux. Son point de vue et ses études me semblent aussi intéressants à prendre en compte. Hubert Guillaud a recueilli ses propos dans l'article suivant. GUILLAUD, Hubert. Il n'y a pas d'addiction aux jeux videos. [en ligne] INTERNETACTU [page consultée le 2 mars 2016] Disponibilité et accès Bonne journée, MLM by mansuy_groupeb_psy Mar 2

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique