background preloader

Prévention et lutte contre la radicalisation

Facebook Twitter

PQA a sélectionné un certain nombre de ressources sur un sujet d'actualité : la prévention de la radicalisation (et la déradicalisation).


Les médias associent souvent cette question de la radicalisation, notamment islamiste, au "problème" des quartiers dits "sensibles", au risque de faire des amalgames. Or le sujet est complexe et dépasse le cadre des "quartiers" ; il renvoie à des questions de sécurité intérieure, de prévention de la délinquance, de santé, de géopolitique, d'histoire...
PQA vous propose donc des ressources qui couvrent la question selon différents angles et points de vue.


"En politique, la radicalisation consiste à refuser tout compromis avec l’ordre existant et donc à le combattre par la violence. La radicalisation religieuse, elle, renvoie à une définition totalement différente. Elle signifie d’abord un retour à l’essence de la religion. Aujourd’hui, on a tendance à considérer que radicalisations religieuse et politique vont de pair. Or, elles n’ont rien à voir : le moine contemplatif chartreux est radicalement religieux, mais il ne s’occupe pas de politique. Un religieux « modéré » n’est pas une personne modérément religieuse, mais plutôt modérée politiquement." Olivier Roy, La Croix, 03/04/2016.

Plan d'action contre la radicalisation et le terrorisme - 9 mai 2016. Guide interministériel de prévention de la radicalisation / Actualités / CIPDR / SGCIPDR. Le guide interministériel a été élaboré,au sein d’un groupe de travail dédié, par l’ensemble des ministères impliqués dans le champ de la prévention de la radicalisation.

Guide interministériel de prévention de la radicalisation / Actualités / CIPDR / SGCIPDR

Il comprend 36 fiches pratiques décrivant les moyens de détection et de signalement, les modalités de coordination et d’animation territoriale, et les différents outils d’accompagnement psychologique, éducatif, social, professionnel placés à la disposition des préfets de départements et des procureurs de la République qui animent les cellules départementales de suivi de la radicalisation. Certains des dispositifs référencés n’ont pas pour vocation première de prévenir la radicalisation mais peuvent utilement y concourir et, à cette fin, doivent pouvoir être mobilisés à l’appui des cellules départementales. Ce guide est un outil pratique destiné à aider les acteurs locaux à structurer une offre d’accompagnement des familles et de prise en charge des personnes signalées comme radicalisées.

19-20 janvier 2017 - Prévention de la radicalisation : une formation spécifique à destination des collectivités- Maire-info / AMF. Le Comité intermistériel de la prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) organise les 19 et 20 janvier prochains une formation spécifique à destination des collectivités territoriales : communes, conseils départementaux, EPCI.

19-20 janvier 2017 - Prévention de la radicalisation : une formation spécifique à destination des collectivités- Maire-info / AMF

Cette session de formation s'adresse notamment aux élus, aux cadres et aux agents directement impliqués dans cette problématique, précise le CIPDR. Le programme de cette formation à destination des acteurs locaux pour la prise en charge et l’accompagnement des familles et des jeunes abordera le sujet sous tous ses aspects : aspect historique et géopolique du phénomène, aspect judiciaire, psychologique, etc. La prévention de la radicalisation - 8 décembre 2016. « Face à la radicalisation, les maires n’ont pas encore le savoir ­faire » "L'apport de la Politique de la ville à l’effort collectif de prévention et de lutte contre la radicalisation", une note de l'IRDSU. Lutte contre la radicalisation : la Cour des comptes européenne va vérifier si l'Europe fait bien son travail.

La prévention de la radicalisation ne pourra pas réussir sans les collectivités. Les collectivités ont "un rôle essentiel" à jouer en matière de prévention de la radicalisation, insistent les sénateurs Jean-Marie Bockel et Luc Carvounas dans le volumineux rapport qu'ils ont présenté ce 11 avril au terme de plusieurs mois de travaux.

La prévention de la radicalisation ne pourra pas réussir sans les collectivités

Elles doivent engager des actions aux côtés d'un Etat qui doit prendre toutes ses responsabilités. Les deux rapporteurs précisent notamment comment celui-ci pourrait mieux informer les élus. Les collectivités territoriales et les groupements de communes ont un rôle essentiel à jouer dans la prévention de la radicalisation, estiment les sénateurs Jean-Marie Bockel (UDI-UC) et Luc Carvounas (Soc), dans un rapport qu'ils ont co-piloté pour la délégation sénatoriale aux collectivités et à la décentralisation.

Détecter, sensibiliser, protéger les enfants… Un soutien indispensable de l'Etat "On est au début d'un long chemin" Or, "l'information simple ne circule pas", s'est inquiété Luc Carvounas. Prévention de la radicalisation : Muriel Domenach répond aux polémiques - Club Prevention Securite. Deux ans après les attentats de janvier, quel bilan tirez-vous de la politique de prévention de la radicalisation ?

Prévention de la radicalisation : Muriel Domenach répond aux polémiques - Club Prevention Securite

Nous sortons aujourd’hui d’une première phase, celle de mise en place de cette politique publique qui, je vous le rappelle, a vu le jour avant les attentats, qui ont mis le corps social dans un état de sidération. Sur le terrain, les agents de l’Etat comme ceux des collectivités territoriales ont désormais réussi à intégrer la prévention de la radicalisation dans leurs modes d’action. Il y a une vraie mobilisation et je m’en félicite. Nous allons maintenant poursuivre la prise en charge des personnes qui, selon les objectifs fixés par le gouvernement, doit doubler en deux ans. Nous étions à 1600 personnes et 800 familles en mai 2016. La politique de déradicalisation fait l’objet d’une vive polémique depuis plusieurs mois. Quels sont les leçons à tirer ? Les modalités de prise en charge des personnes s’y sont avérées très positives.

Il est encore un peu tôt pour en parler. Un rapport sénatorial dénonce le "business de la déradicalisation" Face à l'échec de la prise en charge des personnes radicalisées, un rapport sénatorial préconise de s'appuyer davantage sur les politiques de prévention des collectivités, à l'instar de ce qui se fait à Vilvorde, en Belgique.

Un rapport sénatorial dénonce le "business de la déradicalisation"

"La déradicalisation : seuls ceux qui en vivent y croient. " Cette citation illustre le profond malaise qui entoure le programme national de "déradicalisation" djihadiste lancé à partir 2014 (avant même les attentats de 2015). Elle provient du rapport d’étape remis à la commission des lois du Sénat, mercredi 22 février, par les sénatrices Esther Benbassa (EELV) et Catherine Troendlé (LR) sur le "Désendoctrinement, désembrigadement et réinsertion des djihadistes en France et en Europe". Un intitulé qui prend ses distances avec la notion même de "déradicalisation", sans doute en raison de son côté un peu trop orwellien. Le constat dressé par les sénatrices est sans appel. "Effets d'aubaine financière"

« A ce stade, la déradicalisation est un véritable fiasco » - Club Prevention Securite. Vous êtes à l’origine de la création en mars 2016 d’une mission d’information sur « la déradicalisation », le désembrigadement, le désendocrinement et la réinsertion.

« A ce stade, la déradicalisation est un véritable fiasco » - Club Prevention Securite

Où en sont vos travaux ? Avec Catherine Troendlé, sénatrice (LR) qui s’est associée à cette mission d’information, nous avons procédé à de nombreuses auditions et fait un certain nombre de déplacements sur ce sujet de la « déradicalisation », terme impropre, mais largement diffusé. Elle a pris du retard, en raison de la complexité et la sensibilité de la question, mais elle touchera bientôt à sa fin. Nous devrions boucler notre rapport fin février-début mars. La culture comme antidote à la radicalisation / France Culture. La question culturelle est centrale dans les problématiques liées à l’islam de nos jours.

La culture comme antidote à la radicalisation / France Culture

Kalthoum Saafi, comme chercheur en islamologie appliquée, viendra passer en revue tous les pans de la culture délaissés, dans une rétraction tragique, par la conjonction des politiques autoritaires et la salafisation des esprits dans les mondes arabe et islamique. Aussi, le meilleur antidote à la radicalisation est-il de renouer avec l’humanisme arabe en contexte islamique et revivifier tous les « départements » de la culture. Avec Kalthoum Saafi Maître de Conférences à l'Université Paris Nanterre, civilisation arabe. « Les agents ne sont pas seuls face à la radicalisation » - Marion Leroux, directrice de l’Inset d’Angers - Club RH. Les élus et la radicalisation : les raisons inavouées d'un manque de confiance.

La délégation sénatoriale aux collectivités poursuivait ses travaux sur la radicalisation, le 23 novembre, avec une table ronde des associations d'élus.

Les élus et la radicalisation : les raisons inavouées d'un manque de confiance

L'occasion de réclamer la confiance de l'Etat mais aussi de dénoncer "l'ambiguïté" de certains élus vis-à-vis de l'islam radical. C'est un peu le négatif de la grande réunion du 24 octobre 2016, ce panégyrique des bonnes relations entre l'Etat et les collectivités dans la lutte contre la radicalisation : les élus auditionnés par la délégation sénatoriale qui suit le sujet, mercredi 24 novembre, ont mis les pieds dans le plat. Ils ont d'abord dépeint leur vécu.

Celui de maires encore tenus à l'écart des échanges d'informations, malgré les promesses gouvernementales, et contrairement aux départements qui sont pour leur part bien implantés dans les cellules départementales de suivi et de prévention de la radicalisation. Un "recul" du partenariat local "On a tous commis des erreurs" Déradicalisation : 3 millions d'euros versés d'ici la fin de l'année pour financer des actions locales. Radicalisation : 3 M€ supplémentaires pour les contrats de ville - Club Prevention Securite. "La radicalisation constitue une forme contemporaine de rupture" - Club Prevention Securite.

3 millions d’euros supplémentaires pour financer la prévention de la. 3 millions d’euros supplémentaires pour financer la prévention de la radicalisation En mai dernier, l’État, via le Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD), avait déjà dégagé 40 millions d’euros, sur trois ans, pour soutenir financièrement les actions de repérages et de prise en charge des personnes radicalisées initiées par les collectivités territoriales.

3 millions d’euros supplémentaires pour financer la prévention de la

Même si tous les territoires sont aujourd’hui concernés par les phénomènes de radicalisation, cette rallonge de 3 millions d’euros du FIPD soutiendra en priorité les initiatives menées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Chacun des 435 contrats de ville devra être obligatoirement complété par un plan d’actions, d’ici la fin de l’année. Pour en faciliter la mise en œuvre, un cadre de référence a été diffusé aux différents acteurs de la politique de la ville, en avril dernier. François Burgat: «Il ne s’agit pas de combattre les jihadistes mais d’arrêter de les fabriquer»

Avant d’être chercheur, François Burgat a été routard.

François Burgat: «Il ne s’agit pas de combattre les jihadistes mais d’arrêter de les fabriquer»

Pendant plus de vingt ans, il a parcouru le monde arabe, de l’Algérie à la Syrie en passant par la Tunisie, le Yémen, la Libye, l’Egypte et la Palestine. C’est cette pratique du terrain qui éclaire d’une manière différente le débat sur les causes du jihadisme, monopolisé par Gilles Kepel et Olivier Roy. Dans Comprendre l’islam politique (la Découverte), François Burgat analyse l’altérité islamiste à la lumière de la colonisation qui a alimenté frustrations, radicalisation et terrorisme. Une pierre dans le jardin des Occidentaux. Votre livre mêle récits de voyage et recherche scientifique. Le comparatisme (Algérie, Egypte, Yémen, Syrie, Palestine, etc.) est au cœur de ma démarche scientifique. Mes premiers voyages de routard - une sorte «d’accumulation intuitive» - ont précédé le travail proprement scientifique. Quels sont les principaux ressorts de l’islam politique ? Sinon une revanche, du moins une réaction. Radicalisation : le Sénat consulte les maires.

Face à la menace terroriste, des acteurs locaux mobilisés dans l’urgence. Les attentats qui ont frappé la France ces deux dernières années ont provoqué un net renforcement du dispositif sécuritaire. Par-delà l’intervention des services régaliens de l’État, il s’agit d’examiner l’impact d’un tel contexte sur l’implication des acteurs locaux dans le champ de la sécurité. Priorité à la lutte contre le terrorisme et la radicalisation violente Érigée en priorité, la lutte contre le terrorisme et la radicalisation violente fait l’objet d’une stratégie nationale qui se veut globale et mobilisatrice de tous les pans de l’action publique. Cette stratégie impose un régime sécuritaire empreint d’un discours martial qui place au second plan la question des libertés publiques. Actualisé par le gouvernement en mai dernier, le plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (« Part ») décline en 80 mesures cette politique qui ne s’adresse pas qu’aux services de l’État.

Un colloque réinterroge la compatibilité du fait religieux au sein du service public - Club RH. Ne tomber « ni dans la polémique, ni dans la simplification ». Jean-Marie Bockel, sénateur et président de l’agglomération de Mulhouse, s’exprimait en ouverture d’un colloque organisé par la Fédération française de psycho criminalistique au Sénat sur les impacts de la religion et de la radicalisation dans les entreprises et les services publics. Deux logiques sous-tendent le débat, pour Fabrice d’Almeida, professeur à l’université Paris Assas. Les relations de travail se sont « démocratisées », avec davantage d’horizontalité et de revendication et la société s’est « confessionnalisée » avec l’exigence de vivre sa foi de façon permanente dans la sphère privée et publique.

Les intervenants se sont efforcés de tracer des lignes de force utiles à celles et ceux qui sont confrontés aux effets des croyances religieuses dans le monde du travail privé au public. Prévention de la délinquance et de la radicalisation : des avancées, malgré des disparités territoriales. Le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation a publié, vendredi 21 octobre 2016, son neuvième rapport annuel au Parlement. S'il souligne des avancées et salue l'implication des collectivités, le rapport n'en révèle pas moins des disparités territoriales. Lutte contre la radicalisation : Valls et Cazeneuve veulent muscler les territoires.

Chacun a tenu son rôle lors ce rendez-vous promis le 9 mai dernier dans le cadre du Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART). Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont rappelé les dispositifs au service des territoires tandis l’ADF et l’AMF ont regretté le manque de communication entre services judiciaires et partenaires de terrain. Les collectivités, premier rempart contre la radicalisation Le dispositif a beau fonctionner, « il doit monter en puissance en allant plus loin avec vous pour combattre ce problème protéiforme », a-t-il insisté devant plus de 1 000 élus et agents territoriaux. « C’est d’ailleurs pour cela que j’ai demandé aux préfets le 14 septembre dernier de trouver avec les maires directement concernés les meilleures solutions possibles », ces derniers s’estimant parfois peu impliqués dans les suivis de la préfecture et des cellules départementales. « N’hésitez pas à les solliciter » a d’ailleurs insisté le ministre.

Radicalisation : Nous sommes encore loin d'avoir bâti un réseau décentralisé de prise en charge. Radicalisation : « les conseils régionaux peuvent aider à structurer des réseaux d’alerte » - Ville & Banlieue. Radicalisation : que peut la politique de la ville ? Ce dimanche 27 mars, Patrick Kanner, ministre de la Ville, a affirmé au micro des « Grands Rendez-vous » qu’il existait en France une « centaine de quartiers qui présentaient des similitudes potentielles avec ce qu’il s’est passé à Molenbeek ».

Cette déclaration a aussitôt relancé le débat de la mise à l’écart des quartiers populaires en France. Un guide pour prévenir la radicalisation dans le sport et l'animation. Lutte contre la radicalisation : Ville & Banlieue signe une convention avec l'État - Ville & Banlieue. Muriel Domenach, nouvelle secrétaire générale du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation. La lutte contre la radicalisation en quête d'un discours. Arrêtés anti-burkini : des mesures anecdotiques, selon Sébastian Roché - Club Prevention Securite. Critiqués voire moqués par la presse étrangère, les arrêté municipaux anti-burkini ont reçu mercredi le soutien du Premier ministre Manuel Valls, puis de François Baroin, président de l’Association des maires de France (AMF).

Le Conseil national des villes livre sa recette pour prévenir la radicalisation - Club Prevention Securite. Déradicalisation : tout savoir de la convention signée entre le gouvernement et France urbaine. Prévention de la radicalisation : les associations et l’État agissent. France urbaine signe une convention avec l'Etat sur la lutte contre la radicalisation. Combattre la radicalisation et l’extrémisme violents: mécanismes de prévention au niveau local et régional. Radicalisation et partage de l'information : des consignes seront données aux préfets, assure Patrick Kanner. Radicalisation : chaque région aura son centre de réinsertion d'ici fin 2017. Lutte contre le terrorisme : ce que le gouvernement demande aux collectivités - Club Prevention Securite.

Prévention de la radicalisation : un guide pratique destiné aux acteurs locaux / Gazette des communes 17/05/16. Comment endiguer le salafisme ? / Le Monde, avril 2016. Radicalisation : «On a peut-être sous-estimé l’ampleur du phénomène» - Patrick Kanner. "Une centaine de Molenbeek en France": Pupponi dit oui / Challenges. « La radicalisation est le poison de certains quartiers » - Patrick Kanner - Club Prevention Securite. Bordeaux innove dans la lutte contre la radicalisation. Quelle responsabilité de l’islam dans la radicalisation ? - La Croix. Radicalisation : que peut la politique de la ville ? / France culture. « Un marché opaque de la déradicalisation est en train d’apparaître en France » / Le Monde, janvier 2016.

« Les djihadistes, des adolescents sans sujet » / Le Monde, janvier 2016. "Nous ne sommes qu'aux balbutiements d'une vraie politique de prévention sociale de la radicalisation" / Hugo Soutra, Gazette des communes, octobre 2015. Comment l'Education nationale a formé 200 cadres à la déradicalisation. La prévention de la radicalisation au programme de l’instance de dialogue avec l’islam. Lutte contre la radicalisation des jeunes : les travailleurs sociaux en première ligne. Prévenir la radicalisation : textes juridiques, rapports, guides, fiches repères, indicateurs... / SGCIPD. Campagne de prévention contre la radicalisation / Ministère de l'Intérieur. Circulaire du 19 février 2015 relative aux cellules de suivi dans le cadre de la prévention de la radicalisation. Avis du 11 juin 2015 sur la prise en charge de la radicalisation islamiste en milieu carcéral. Prévention de la radicalisation : un guide à destination des maires. Prévention de la radicalisation : quel rôle pour les maires ?- Maire-info / AMF.

LE CAPRI - Prévention et lutte contre la radicalisation. CPDSI - Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam. Prévention de la radicalisation : les ARS vont sensibiliser le secteur sanitaire et social. Comment prévenir la radicalisation : rapport / CIPC, décembre 2015. Stop-djihadisme.gouv.fr - Agir contre la menace terroriste - Stop Djihadisme. Parlement européen - Prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l'Union par des organisations terroristes - résolution du 25/11/15. La radicalisation en entreprise.

Ensemble on fait quoi ? Dossier thématique Prévention de la radicalisation / Ressources et Territoires. Guide Prévenir et lutter contre la radicalisation à l’échelon local. Pré-Radicalisation. Il y a un terrain favorable à la formation des attitudes radicales / Sébastian Roché. La déradicalisation, outil de lutte contre le terrorisme : rapport / Sébastien Pietrasanta, 2015. INHESJ - Radicalisation islamiste et filières djihadistes : prévenir, détecter et traiter. La radicalisation violente. Les logiques de la « radicalisation »

La radicalisation ne touche pas que les musulmans / Le Monde, décembre 2015. La France face au terrorisme - 06/01/2016 - News et vidéos en replay - France 5. Gérald Bronner, La pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques. Terreur dans l'Hexagone - Gilles Kepel. Prévention de la radicalisation et déradicalisation : les modèles allemand, britannique et danois.