background preloader

Observatoire ConsumerLab Ericsson: comment les adolescents communiquent-ils et socialisent-ils aujourd’hui ?

Observatoire ConsumerLab Ericsson: comment les adolescents communiquent-ils et socialisent-ils aujourd’hui ?
“Le chat vidéo, c'est comme avoir ses amis assis sur son bureau!" - Victoria, 15 ans Entre juin et novembre 2011, l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson a mené une étude afin d’analyser le comportement des adolescents et les implications que cela a sur les terminaux mobiles et la technologie à venir. « Les comportements s’inscrivent dans une dynamique et évoluent au cours d’une vie. En grandissant, les adolescents se mettent à employer les mêmes outils de communication que les adultes. L’étude révèle que l’usage courant des textos et de Facebook a modifié la dynamique des rencontres chez les adolescents. Autre point important : faire passer son statut facebook de « célibataire » à « en couple » est désormais perçu par les amis comme une déclaration officielle. Lorsqu’une rencontre en tête à tête n’est pas possible, l’échange de textos reste pour les adolescents l’outil de prédilection. Vous pouvez lire l’étude complète sur l’espace slideshare Ericsson France : Related:  Jeunes et réseaux sociauxinternet et ados

Internet: les jeunes savent se protéger, mais moins se maîtriser Lorsque l'on évoque les dangers qui guettent les jeunes sur internet, celui de la prédation sexuelle vient immédiatement à l'esprit, les mineurs semblant des proies plus faciles. Mais si "le phénomène de la mauvaise rencontre sur internet existe toujours", "ce n'est pas la problématique majeure", explique Yann Padova, secrétaire général de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). "L'enjeu semble être désormais le mauvais usage que les jeunes font d'internet", assure l'expert, qui participe mardi à un colloque de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) sur les relations entre les jeunes et internet. L'explosion des réseaux sociaux comme Facebook, passé de 3 millions d'utilisateurs en 2008 à près de 22 millions en 2011 en France, a de facto entraîné une mutiplication d'échanges et de pratiques. Paradoxalement, les jeunes sont plus sensibilisés que la moyenne de la population sur la nécessité de se protéger. Par

Les adolescents sur Twitter, acte II : la mise en scène frénétique de soi Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski Cet article est le second d'une enquête en deux volets : "Comment les adolescents utilisent Twitter". >> Lire la première partie : "Les adolescents sur Twitter, acte I : "C'est histoire d'être 'in'"" [Avis aux lecteurs qui ne comprennent pas tout à Twitter : cette présentation que nous avions publiée en 2009 peut vous être utile pour l'article qui va suivre, de même que ce petit lexique du jargon employé sur le réseau.] La majorité des jeunes que nous avons interviewés revendique un usage de Twitter entre liberté et responsabilité – sous le couvert d'un certain anonymat, qui reste encore possible, avec l'usage de pseudos ou de codes introuvables par les parents. Et ceux qui utilisent intensivement Twitter sont bien loin de considérer la visibilité de leurs tweets comme un frein ou une menace. Le rythme, effréné, rappelle par contre les messages qu'ils peuvent s'envoyer par textos ou messageries instantanées. Je t'aime.

Les ados sur Internet 1/6 | Okapi 100% ADO – Le blog Okapi 100% ADO - Le blog > Actus > En bref > Les ados sur Internet 1/6 20 février 2012 Que fais-tu sur la toile ? Le réseau social géant Facebook se la joue star des collèges. L’étude rappelle qu’il faut faire attention à ses données personnelles. La connexion à ce réseau social depuis un téléphone mobile a augmenté de 40% chez les 15-17 ans!

Comment reconnaître une publicité sur Internet ? Quelques astuces pour ne pas se faire piéger Pub ou pas ? Comment reconnaître si ce que tu vois sur une page web est une publicité ou non ? Voici quelques astuces pour bien faire la différence entre la publicité et ce qui relève de contenus journalistiques ou informatifs. D’après une étude finlandaise relayée dans un article paru sur le site Slate.fr, un enfant sur cinq seulement serait en mesure de reconnaître une publicité sur Internet ! C’est quoi une publicité ? Sur Internet, la publicité peut prendre plusieurs formes. Voici quelques exemples de publicité pour t’aider à bien les identifier. La publicité sur les sites Internet Plusieurs types de publicités sont visibles sur les sites Internet que tu visites. Exemple de bannière publicitaire sur Lemonde.fr Déjà un peu plus difficile à percevoir comme de la publicité, les bannières qui ressemblent à de la recommandation comme celle-ci trouvée sur lefigaro.fr. publicité Bazarchic sur lefigaro.fr Publicité Young Life sur Melty.fr Style in the hair sur meltyfashion.fr.

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au cœur des médias sociaux n°71, février 2012 Auteur(s) : Endrizzi, Laure Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : En 10 ans, les pratiques d'internet ont considérablement évolué. Dans quelle mesure ces nouvelles pratiques médiatiques concurrencent-elles les loisirs plus traditionnels et impactent-elles les sociabilités ? Au-delà des discours technophobes ou technophiles courants, voici donc quelques unes des questions que soulève ce nouveau dossier d’actualité du service Veille et analyses de l’IFÉ, intitulé Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au cœur des médias sociaux. Abstract : Youth 2.0: the relational practices at the heart of social media Online practices have changed significantly over the last decade. To what extent are the new media practices in competition with more traditional leisure activities, and what is their impact on social relationships?

Formateurs - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 19/11/15 par CANOPÉ académie d'Amiens Qu’est-ce que c’est ? Il existe de nombreux générateurs d’exercices sur Internet qui permettent de créer rapidement différents types d’activités : des QCM/quiz, des textes à trous, des éléments à remettre dans l’ordre, des mots croisés, des dictées… Le plus simple est d’utiliser les outils en ligne. Les outils et les possibilités sont multiples. Aborder une notion grâce à un exercice interactif généré sur Internet permet de varier les modalités d’apprentissage et d’aider les élèves qui rencontrent des difficultés avec les supports d’apprentissage imprimés traditionnels. Quels exercices et pour quoi faire ? Les exercices de systématisation : pour faire et refaire des exercices, afin de fixer et réemployer certaines connaissances. Les tests de connaissances : pour évaluer les connaissances d’un apprenant à la suite d’une séquence d’apprentissage ou l’aider à identifier ses lacunes. Comment concevoir des exercices ?

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Que font-ils sur les réseaux sociaux ? Qu'échangent-ils ? Avec qui ? Leurs pratiques sont-elles toujours « amicales » ? Se sentent-ils protégés ? Quelle place ont pris les réseaux sociaux dans leur vie et celle de leur famille ? Principaux constats de l'étude La moitié de 8-17 ans sont sur les réseaux sociaux 48% des enfants de 8-17 ans sont connectés à un réseau social (Facebook). 18% des moins de 13 ans sont connectés, avec l'accord de leurs parents à 97%. Les parents sont assez peu associés à cette pratique Seule la moitié (55%) des 8-17 ans discutent avec leurs parents des réseaux sociaux, principalement du temps d'utilisation plus que des usages... Pour les enfants et les adolescents ces relations sont bien réelles Pour les enfants et les adolescents, la relation sur le réseau n'est pas virtuelle. Un tiers des enfants ont été choqués ou gênés par des contenus Conscients des risques, ils ne savent forcement s'en préserver Vos commentaires

Bruno Devauchelle : Critiquer, dans un contexte numérique. La profusion d'informations rendues disponibles depuis le développement de l'informatisation et la numérisation des informations a mis sur le devant de la scène le fameux esprit critique. Sorte d'iceberg dont on ne regarde que rarement la partie cachée, l'esprit critique est une posture avant d'être une méthode, une technique. Cela est d'autant plus important que, trop souvent, l'usage du terme "critique" est connoté négativement. L'expression "prendre de la distance" peut être associé à la notion de critique en apportant un cadre technique opératoire. Questionner, interroger sont deux verbes qui viennent compléter dans la même approche technicienne de la critique. Sur un plan plus philosophique, le scepticisme, apporte non seulement une dimension méthodologique, mais aussi un ensemble de principes de pensée qui amène à considérer que l'esprit critique est d'abord une posture philosophique fondée sur le doute a priori. L'information frappée par la numérisation Bruno Devauchelle

Report: Generation M2: Media in the Lives of 8- to 18-Year-Olds Generation M2: Media in the Lives of 8- to 18-Year-Olds is the third in a series of large-scale, nationally representative surveys by the Foundation about young people’s media use. The report is based on a survey conducted between October 2008 and May 2009 among a nationally representative sample of 2,002 3rd-12th grade students ages 8-18, including a self-selected subsample of 702 respondents who completed seven-day media use diaries, which were used to calculate multitasking proportions. Full Report (.pdf) Toplines: 2009 (.pdf) 2004 (.pdf) 1999 (.pdf)

Internet et le web en classe de 6ème Il fallait bien que ça arrive. A force d'avoir des enfants scolarisés au collège et à force de voir ma tête dans quelques journaux locaux rapport à mes tentatives désespérées de finir en prison, je me suis fait gauler. L'équipe du collège Piobetta (Vendée), par l'entremise de son documentaliste professeur-documentaliste, m'a donc gentiment demandé d'intervenir devant des classes de 6èmes "pour venir leur parler d'internet". Ce que j'ai naturellement accepté. Parce que je suis gentil. Et que j'aime bien parler des internets aux gens. Je ne vous cache pas que la rédaction du powerpoint ci-dessous a, de très loin, été la présentation la plus difficile qu'il m'ait été donné de faire depuis 20 ans que j'en fais (des présentations). 1er écueil : tenir un discours moralisateur ou culpabilisant en mode "attention aux dangereux pédo-nazis", "attention aux fausses informations", et autres "le téléchargement c'est le vol" ou "trop d'écran nuit à vos capacités de concentration". Et ma préférée :

Sociologie des réseaux sociaux Aujourd’hui paraît la troisième édition du livre que j’avais consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, et dont la première édition était parue en 2004 aux Editions de la Découverte, dans la collection « Repères ». Le livre avait alors été écrit dans un contexte particulier, celui de la montée, en France comme ailleurs, de l’analyse des réseaux à la fois comme nouveau corpus de méthodes pour les sciences sociales, et aussi comme nouveau paradigme, ambitionnant d’ouvrir une troisième voie « méso-sociologique » entre le holisme et l’individualisme méthodologique, et qui a pu aussi consister à opposer les réseaux sociaux aux classes sociales. L’ambition de la sociologie des réseaux sociaux est donc de restituer aux comportements individuels la complexité des systèmes de relations sociales dans lesquels ils prennent sens, et auxquels ils donnent sens en retour. Que s’est-il donc passé au cours des dix dernières années, pour qu’on assiste à un tel retournement ?

Bruno Devauchelle : Du copier-coller au plagiat... Il est difficile voire impossible, quand on enseigne, de ne pas s'inspirer, consciemment ou pas, du travail des autres. Le groupe d'élève confronté à son travail de TPE n'échappe pas à cette difficulté, tout comme l'enseignant qui prépare ses cours. Car nous n'inventons pas vraiment beaucoup, mais nous "recyclons" de nombreuses informations et savoirs collectés ici ou là. Et cela est normal. Et pourtant la lutte contre le plagiat est une activité récurrente. Comment rendre inintéressant le plagiat Sur un certain nombre de sujets, il est difficile de ne pas s'appuyer sur le travail des autres. De "la main à la pâte" au Travaux personnels encadrés et autres travaux des élèves, la question de la production de documents appelle tout de suite celle du copier-coller, voire du plagiat. Celui qui copie ou plagie va s'économiser beaucoup de temps mais s'aliéner beaucoup de compétences. Le plagiat, un dopage ? Le processus est-il plus important que le produit ? Eduquer les éducateurs ?

Teens, kindness and cruelty on social network sites Social media use has become so pervasive in the lives of American teens that having a presence on a social network site is almost synonymous with being online. Fully 95% of all teens ages 12-17 are now online and 80% of those online teens are users of social media sites. Many log on daily to their social network pages and these have become spaces where much of the social activity of teen life is echoed and amplified—in both good and bad ways. We focused our attention in this research on social network sites because we wanted to understand the types of experiences teens are having there and how they are addressing negative behavior when they see it or experience it. In our survey, we follow teens’ experiences of online cruelty – either personally felt or observed – from incident to resolution. We also probed the environment around teens’ online experiences by examining their privacy controls and practices, as well as the level of regulation of their online environment by their parents.

Related: