background preloader

Radicalisation

Facebook Twitter

Guillaume Monod : Les candidats au djihad sont loin de la religion. Par Guillaume Monod, docteur en philosophie et consultant en maison d’arrêt.

Guillaume Monod : Les candidats au djihad sont loin de la religion

Better Internet for Kids - Online extremism and radicalisation. Awareness 14/04/2016 BIK team Share Online extremism is an issue that has received a great deal of attention in recent months.

Better Internet for Kids - Online extremism and radicalisation

Especially after the terrorist attacks in November 2015 in Paris, the subsequent Brussels lockdown due to high-level terrorist alert and the attacks in March 2016, the fear that young people can be groomed online in Europe by violent extremists and terrorists and encouraged to leave their home countries in order to join IS (Islamic State) in Iraq or Syria has grown, along with another fear that, through immersion in violent extremist cyberspaces, vulnerable young people can also be radicalised to carry out attacks in their home countries. Regarding the question of exactly what online extremism is and how can it be defined, there are a huge number of definitions of terrorism available as this is a highly contested term.

« La principale conquête de Daech est celle du territoire des esprits » Par Rachid Benzine, islamologue Samedi soir 21 mai, dans un message audio d’une trentaine de minutes, l’organisation Etat islamique [EI] a appelé à des attaques contre les Etats-Unis et l’Europe durant le mois de ramadan, qui commence début juin.

« La principale conquête de Daech est celle du territoire des esprits »

Attribué au porte-parole de l’EI, Abou Mohammed Al-Adnani, cet appel intervient à un moment difficile pour cette organisation, puisque la coalition antidjihadistes dirigée par les Etats-Unis est en voie de reconquérir toute une partie du territoire contrôlé par les partisans du « califat » d’Abou Bakr Al-Baghdadi. Le message a pour vocation de remonter le moral de ces derniers. La guerre contre les djihadistes se fait aussi sur les réseaux sociaux. On le sait, la bataille terroriste se joue aussi sur les réseaux.

La guerre contre les djihadistes se fait aussi sur les réseaux sociaux

Et cette bataille est très organisée. Hier, on en a eu une preuve supplémentaire, et flagrante. C’est une journaliste du New York Times, Rukmini Callimachi, qui suit en particulier la Syrie depuis Beyrouth où elle est stationnée, qui en fournissait un exemple sur son compte Twitter. Manifestement, en plus de son travail de terrain, elle mène comme les autres journalistes spécialistes du terrorisme islamique un travail d’infiltration numérique qui lui donne accès à des documents qui ne nous parviennent pas. 151110 Article RAN CoE Bruxelles. Download_teachers - TerRa Toolkit. Manual EnglishREAD | PRINT 1 MB Folder EnglishREAD | PRINTPRINT 2-SIDED 1 MB Manual DutchREAD | PRINT 1 MB.

download_teachers - TerRa Toolkit

Radicalisation : processus ou basculement ? - Rencontres. Paris, 1 Février 2016 Conférence publique ORAP 2016 Quels sont les mécanismes qui conduisent certains individus sur le chemin de la violence terroriste ?

Radicalisation : processus ou basculement ? - Rencontres

Pour la première des conférences publiques de son cycle "Urgence de débattre", l’Observatoire des radicalités politiques se penche sur la radicalisation et ses origines. Avec : Contre le fanatisme islamiste, réduisons la misère. Qu’est-ce qui peut amener de jeunes Français à massacrer d’autres Français au nom du djihad ?

Contre le fanatisme islamiste, réduisons la misère

Incapables d’expliquer de tels actes, certains dénient qu’ils aient le moindre sens : l’on aurait affaire à un comportement « nihiliste » qu’il serait vain de chercher à élucider. A moins que l’on ne se contente d’explications psychologiques : les assassins de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher ou du Bataclan seraient des malades et des fous, semblables aux tueurs en série qui sévissent outre-Atlantique. Le gouvernement enrôle des musulmans contre la radicalisation. Numérique dans l'éducation: une charte pour assurer la protection des données des élèves.

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé jeudi une "charte de confiance des services numériques pour l'éducation", destinée à assurer la protection des données personnelles des élèves, des équipes pédagogiques et des parents.

Numérique dans l'éducation: une charte pour assurer la protection des données des élèves

Ce texte est élaboré avec la Chambre syndicale des sociétés d'études et de conseils numérique (Syntec numérique), l'Association française des industriels du numérique éducatif (Afinef) et le Syndicat national de l'édition (SNE). Elle "posera les principes pour que les données des élèves soient suffisamment protégées" ou "qu'ils ne reçoivent pas de publicité" sur ces services, a précisé la ministre de l'Education nationale lors d'une visite au salon de l'éducation numérique Educatec-Educatice, qui se tient porte de Versailles jusqu'à vendredi, jour d'ouverture du Salon européen de l'Education.

Le combat des mères pour lutter contre la radicalisation de leurs enfants - Replay. "Debout les mères, debout les femmes, réveillez-vous, protégeons nos enfants", lance Nadia Remadna.

Le combat des mères pour lutter contre la radicalisation de leurs enfants - Replay

Cette femme militante était l'invitée de David Abiker, dimanche, dans C'est arrivé demain. La fondatrice de l'association "La Brigade des mères", lancée en 2014, oeuvre pour les jeunes dans les banlieues et incite les mères à prendre leur responsabilités face à la radicalisation, mais aussi à la délinquance. Rapport ATHENA 544938. Remise du rapport ATHENA concernant la recherche sur la radicalisation : Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon vont renforcer le transfert des résultats de la recherche pour éclairer l'action publique. Alain Fuchs, président de l'alliance ATHENA et président du CNRS, remet ce jour à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le rapport de l’alliance ATHENA concernant la recherche sur la radicalisation : "Recherches sur les radicalisations, les formes de violence qui en résultent et la manière dont les sociétés les préviennent et s’en protègent ".

Remise du rapport ATHENA concernant la recherche sur la radicalisation : Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon vont renforcer le transfert des résultats de la recherche pour éclairer l'action publique

Ce rapport fait suite à la lettre de mission envoyée à Alain Fuchs le 25 novembre 2015. « Expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser » : la cinglante réponse des chercheurs à Manuel Valls. Prisons, médias, sécurité, renseignement ; Proche et Moyen-Orient ; religions et laïcité ; intégration, discriminations ; histoire et mémoires, politiques éducatives… La liste est longue des domaines de la recherche en sciences humaines et sociales concernés par la prévention du risque terroriste. Un état des lieux des travaux en cours, non exhaustif mais déjà copieux, devait être remis, jeudi 3 mars, à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, et Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche. Trouver la bonne méthode pour « déradicaliser » - La Croix.

Après s’être longtemps refusé à intervenir sur le terrain des croyances ou convictions, les pouvoirs publics sont désormais résolus à jouer la carte de la « déradicalisation ». Depuis la mise en place du numéro vert en avril 2014, la Place Beauvau chiffre – sur une échelle de 1 à 4 – le niveau de radicalisation de chaque individu qui lui est signalé. Programme%20 %20Coll%20FNEPE%20 %2011mars2016. A 14 ans, des jeunes Françaises qui rêvent de « tuer pour Allah » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Soren Seelow C’est une enquête policière d’un genre nouveau. Un dossier terroriste aux confins de l’enfance, de la manipulation mentale et du malaise de la société. L’histoire d’une bande de filles tiraillées entre les troubles de l’adolescence et les pièges d’une époque tourmentée.