background preloader

Présentation des licences creative commons

Présentation des licences creative commons

http://creativecommons.org/licenses/

Related:  Ressources et conseils2016creative commonsdroits d'auteurDroit / Internet Responsable / Licences CC

L'Open Source expliqué avec des LEGO Comment expliquer l'intérêt de l'open-source aux enfants et aux moins jeunes ? L'organisation Bit Blueprint a eu une idée simple et très bien réalisée : utiliser des LEGO. "Soyons honnête, Open Source n'est pas un terme adopté massivement. Pourquoi ? Et bien, parce que le message positif d'une histoire ne peut parvenir au public que si elle est racontée de la bonne façon", explique-t-elle pour justifier sa démarche. DEV DUR /Green IT : encore du chemin pour s’imposer durablement en entreprise L’Alliance Green IT (AGIT) vient de sortir le premier baromètre indépendant sur les politiques d’écoresponsabilité dans les entreprises françaises. Si 2 d’entre elles sur 3 s’investissent dans la gestion des infrastructures, il reste cependant de gros progrès à faire dans les datacenters ou la gouvernance d’entreprise. Vous vous souvenez du « Green IT » ? Toute la presse en parlait en 2009, où le sujet était devenu hyper tendance. Malheureusement, l’effet de mode est assez rapidement retombé.

Creative Commons : Soyons créatifs ensemble - Free Culture La photo est issue du concert donnée à New-York le 21 septembre 2004 au bénéfice des licences Creative Commons (avec en particulier David Byrne et Gilberto Gil). Elle est l’oeuvre de Kathryn et est sous licence cc (by-nc-sa). Nota (27 mai 2004) : petite mise à Jour de l’article pour tenir compte des nouvelles fonctionnalités des licences Creative Commons avec la sortie de la version 2.0. Quand on parle de licences libres, on fait souvent et inconsciemment référence aux libertés des utilisateurs : liberté de télécharger sur internet, d’utiliser et de distribuer autant de copies que l’on souhaite d’un logiciel X ou Y, de modifier le code d’un programme, etc.

10 outils en ligne ou à télécharger pour utiliser les licences Creative Commons Les 6 licences Creative Commons ont fêté leur 10 ans en décembre 2012. « Creative Commons propose gratuitement six licences qui permettent aux titulaires de droits d’auteur de mettre leurs oeuvres à disposition du public à des conditions prédéfinies. Les licences Creative Commons viennent en complément du droit applicable, elles ne se substituent pas au droit d’auteur. » Voici 10 outils gratuits en ligne ou à télécharger pour utiliser les licences Creative Commons, les mettre en avant sur des publications et aussi valoriser le contenu diffusé sous Creative Commons. Creative Commons Choose Pour choisir une licence Creative Commons, l’outil Creative Commons Choose permet de sélectionner l’une des 6 licences pour du contenu à partir d’un questionnaire. Le code de la licence choisie est ensuite généré automatiquement pour une insertion sur un site ou un blog.

Identité, présence et traces numériques Par Frédérique Yvetot Être conscient que nous laissons des informations à chacune de nos visites sur Internet, savoir que nos données personnelles peuvent être enregistrées quelque part dans les nuages, mesurer la pertinence des informations demandées lors de n'importe quelle inscription sur Internet, ne pas tout dévoiler de soi... Tout cela s'apprend, demande une explication, doit être compris. Aborder les notions d'identité, de présence, de trace numériques avec les élèves est inévitable et plus que nécessaire. 6 meilleurs sites de musiques gratuites, libres de droits Améliorez vos présentations (diaporamas, vidéos…) en intégrant en toute légalité, des morceaux de musique en licence libre ou issus du domaine public. A propos du droit d’auteur, consultez notre article précédent relatif aux images gratuites ; la juridiction est identique. En fin d'article, vous trouverez des précisions à destination d'enseignants et de formateurs. Consultez ce tutoriel expliquant la méthode de recherche de musique à usage commercial.

Neutralité du Net / Avant le règlement européen, l’Arcep dresse le bilan par Emilien Ercolani, le 23 septembre 2015 10:50 Alors qu’un projet de règlement européen sur la Neutralité du Net est actuellement à l’étude et pourrait prochainement être adopté, l’Arcep saisit l’opportunité de présenter son état des lieux en 4 fiches. Elle évoque également la loi Lemaire sur le Numérique en France. Les mois et années à venir pourraient profondément changer la face d’Internet, dans le bon ou le mauvais sens, selon que l’on est un consommateur, un opérateur, etc.

Innover et réussir avec les licences Creative Commons Creative Commons International vient de publier The Power of Open, un eBook montrant des exemples de projets dans des domaines variés recourant aux CC. Fin juin, Creative Commons International a publié un eBook fascinant – The Power of Open [en] – racontant les histoires de plus d’une trentaine de créateurs, issus des quatre coins du monde, ayant trouvé le chemin de la réussite en plaçant leurs contenus sous licence Creative Commons et en les partageant dans le cadre de projets innovants. The Power of Open. CC-BY. Cinéma, musique, édition, journalisme, éducation, design et plus encore : c’est un plaisir de constater la variété des champs d’application des licences libres et la manière dont cette infrastructure juridique ouverte permet d’explorer de nouvelles pistes pour créer, en utilisant le plein potentiel d’Internet.

Créative Commons, le point de vue d’un juriste Ce logo se rencontre souvent sur des sites, des documents accessibles sur le Web. C’est celui des licences « Créative Commons ». Que signifient-t-ils, et que sont au juste ces licences ? Quel intérêt à diffuser des œuvres pédagogiques en CC ? Propos diffamatoires sur Internet : diffamation ou injure ? En matière d’e-réputation (également nommée cyber-réputation, web-réputation ou encore réputation numérique) les victimes de propos négatifs s’imaginent que dès qu’on dit du mal d’elles, il s’agit de diffamation. Or la diffamation est un délit ou une contravention (selon qu’elle est publique ou privée) soigneusement définie par la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Un arsenal plus large Mais des propos négatifs publiés sur Internet à l’encontre d’une personne, physique ou morale (société, association, collectivité publique…) ne tombent pas nécessairement sous le coup du délit de diffamation. Nombreuses sont les qualifications possibles, sur lesquelles il est possible d’agir, soit par voie judiciaire, soit comme nous le faisons depuis des années, par la voie amiable.

Des photos gratuites et libres de droit : Photopin Trouver des illustrations librement utilisables pour son blog, sans atteindre le droit d’auteur de quelqu’un, c’est parfois compliqué. Et il ne faut pas oublier que « gratuit » ne signifie pas « libre de droit » ! La meilleure solution étant bien entendu de bien regarder si les photos que vous souhaitez publier sont munies de la mention Creative Commons, et à quelles conditions. Pour simplifier la tâche, le très sympathique Photopin s’ajoute à la liste des moteurs de recherche de photos gratuites et libres de droit, dont nous aimons bien faire la collection. Le principe de Photopin ?

Related:  raymond.moreloutils gratuits aide entrepreneurDroit accès internet publictravailler autrementLicencesIdentité numériqueDroit d'auteurConcepts liés aux TICLicences