background preloader

Où apprendre le code en ligne ? - Idées

Où apprendre le code en ligne ? - Idées
Moocs, sites, serious game, logiciels… Apprendre le code en ligne est un jeu d'enfant. Ou presque. Pour ce quatrième volet bis de notre série d'été, passage en revue des cours et autres solutions qui fleurissent sur le Net. Aujourd'hui, c'est déjà demain ? De mutations en métamorphoses, le futur est parmi nous. Télérama vous invite à partir à la rencontre de nos amis humanoïdes, à la conquête de l'espace ou du code informatique, à la découverte des nouvelles méthodes d'enseignement en ligne…>Lisez les épisodes précédents de notre série « Apprendre le code, c'est voir le monde autrement », écrit l'essayiste américain, Douglas Rushkoff, féru d'idéologie cyberpunk et de liberté sur Internet, dans son essai intitulé Les Dix Commandements d’Internet : programmer, ou être programmé. Aux Etats-Unis Si vous maîtrisez l'anglais, il est possible d'avoir accès à de nombreux sites américains qui permettent d'apprendre le code en ligne. En France

http://www.telerama.fr/idees/ou-apprendre-de-code-en-ligne,115239.php

Related:  patriceabgrallCode et programmation à l'écoleVEILLE ET NUMERIQUEprogrammation et robotsCode et programmation à l'école

Lightbot : initiation aux algorithmes Initiation lumineuse aux algorithmes. Dans le cadre du dossier de la science informatique à l’école, je vais parler d’abord de l’ancêtre : Lightbot. C’est un jeu qui existe déjà depuis un bon petit moment en version Flash. On peut même retrouver une version encore plus ancienne ici : Light-Bot version 1. Il s’agit de diriger un robot pour qu’il allume les cases bleues d’un terrain de jeu pouvant aller jusqu’à une taille de 8 par 8. Jouer à «robot-idiot» pour s’initier aux algorithmes Qu’est ce qu’un algorithme ? Et pourquoi ne pas répondre à cette question en jouant ? Jeu: « robot-idiot » Acteurs: Adulte et enfants Résumé: Le « robot-idiot » doit sortir d’un petit labyrinthe que l’on aura construit dans le séjour en déplaçant quelques tables ou chaises, ou en dessinant à la craie sur le sol de la cour. On se met dans la « peau » d’un robot pour voir ce qu’il peut ou pas faire.

Google lance son « formulaire d'oubli » pour les Européens Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Fournier Google a plié. La firme de Mountain View n'a pas eu d'autre choix que de se conformer à la décision de justice européenne sur le droit à l'oubli : elle propose, depuis jeudi 29 mai, un formulaire en ligne qui permet aux internautes européens de demander la suppression de résultats de recherche, associés à leur nom et qu'ils ne souhaitent voir apparaître. Le formulaire de Google est disponible ici La Cour de justice des communautés européennes (CJCE) avait rendu, le 13 mai, un avis favorable au fait que des particuliers demandent au moteur de recherche, qui concentre 90 % des requêtes sur Internet en Europe, l'effacement d'informations pouvant contenir leurs données personnelles et jugées « inappropriées, hors de propos ou qui n'apparaissent plus pertinentes ».

Turtle: Un clone de scratch pour apprendre des rudiments de code sous Windows 8.1 Un clone c’est un peu vite dit car il souffre de quelques défauts et notamment l’impossibilité de récupérer son travail sous un format web ou autre. Bref, avec Turtle, on met en place le code et on peut simplement visualiser le résultat. Pour l’interface, cela fonctionne comme scratch, c’est à dire que l’on dispose de briques représentant des commandes ou des variables, que l’on dispose de façon à produire un langage simple. Le but est de faire réagir la tortue en fonction de commandes de déplacements.

Le projet - Code Décode Initié par Tralalere, pionnier en éducation au et par le numérique depuis 2000 (dans les cadres scolaire et périscolaire), Code-Décode est une collection de ressources numériques en ligne pour initier les enfants au code et à la culture code.Enrichissant les actions actuelles de Tralalere pour « penser le numérique », Code-Décode permet de « faire le numérique » en donnant accès à des ressources clé en main, faciles à appréhender pour des non-initiés (enfants, éducateurs, parents) et conçus pour mener aisément des ateliers ou pour un usage individuel en ligne. Les ressources Code-Décode permettent de développer :- LES SAVOIRS informatiques et culturels - LES SAVOIR-FAIRE créatifs et techniques- LES SAVOIR-ETRE dans une optique de citoyenneté numérique Les premières applications :- GleamCode : pour appréhender les notions de base du code, en créant soi-même des images et animations en pixel art

Coding4Kids Nous organisons parfois des ateliers d'initiation à la programmation à destination des enfants, entre 4 et 14 ans. Vous trouverez ici les ressources que nous utilisons pour cela. Certaines ont été glanées sur internet, et d'autres ont été faites par nos soins. Dans tous les cas, il s'agit de ressources libres. Snap! me semble parfaitement adapté à l'initiation des enfants. Coder : des algorithmes jusqu'à Thymio: Robot idiot "Comment diriger un robot dans un labyrinthe ?" Code trouvé : Nord/Sud/Est/West ET nombre de pas Bilan : approximatif/obstacles Notion de Bug. Essentiel à l'élaboration de la notion de programmation.

La curation de contenus pour accélérer le développement des talents Au royaume de l’information, le renseignement est roi ! Pour demeurer agiles et compétitives, les organisations doivent s’informer en continu et apprendre sans cesse. Alors comment capitaliser sur ces flux d’informations pour en dégager des renseignements utiles et comment créer une culture d’apprentissage en continu ? La curation bien sûr !

Apprendre à coder et programmer : 50 ressources pour les enfants et les ados Cours en ligne, applications, ateliers, livres, robots, kits… Alors que la programmation débarque dans les programmes du collèges et lycée, voici plus de 50 ressources pour apprendre à coder. Alors que l’initiation à la programmation informatique débarque dans les programmes scolaires du lycée et du collège, de plus en plus d’initiatives voient le jour en France. Cette liste a été mise à jour le 15 juillet mais nous la mettrons à jour régulièrement.

Informatique (sans ordinateur), partie 1 Pendant les vacances, avec mon fils, on s’est amusé à faire les premières activités proposés dans le manuel Informatique Sans Ordinateur, disponible sur (où plusieurs activités complémentaires peuvent être téléchargées, mais en anglais seulement). Pour des raisons personnelles, mon fils est de plus en plus amené à utiliser l’ordinateur à l’école. Et je dois avouer que ça me gêne de la voir manipuler un outils qu’il ne maîtrise pas vraiment (je renvoie d’ailleurs à un billet de Dr Goulu qui disait la même chose au début de l’année). Que les choses soient claires : je ne prétend pas non plus maîtriser l’informatique ! Mais comme je l’ai déjà raconté sur ce blog, à son âge, je codais mes premiers jeux (souvent en recopiant des codes en BASIC), et j’ai l’impression que manipulant les ordinateurs depuis presque 30 ans m’a permis d’avoir un peu de recul, en tous les cas plus que lui. section 1 : le système binaire

Related:  Marque-pages