background preloader

Le Li-Fi, c’est parti !

Le Li-Fi, c’est parti !
Nous vous devons plus que la lumière". Ce slogan publicitaire d’EDF, lancé dans les années 2000, était prémonitoire. Car, en 2014, l’éclairage va vraiment sortir de sa fonction traditionnelle pour transmettre des données numériques. Le Li-Fi (light fidelity, terme calqué sur le Wi-Fi), une technologie de transmission sans fil développée et expérimentée depuis des années, fait son apparition dans l’offre des industriels de l’éclairage. Philips vient ainsi d’annoncer ses premiers luminaires capables de transmettre des données, et Thomson Lighting doit faire de même d’ici à juin. Thorn, spécialiste de l’éclairage public, teste dans ses laboratoires une vingtaine de produits qui sortiront cette année. Plus de débit que le Wi-Fi Le Li-Fi consiste à moduler la lumière visible émise par une lampe (l’éteindre et l’allumer des millions de fois par seconde), pour envoyer une suite de 0 et de 1, des informations numériques. Des usages à inventer Le défi de la Led blanche

http://www.usinenouvelle.com/article/le-li-fi-c-est-parti.N257008

Related:  Veille Technologique LifiziguedamiendebertheedouuLIFI

Après le WiFi et le Bluetooth, voici venu le LiFi Atlantico : L’institut allemand Fraunhofer a présenté lors du salon professionnel Electronica (du 11 au 14 novembre) son système Li-Fi, une technologie de transmissions de données par les ondes lumineuses. Ce système pourrait-il remplacer le Wi-Fi ? Comment fonctionne-t-il, et est-il vraiment nouveau ? Pierre Ledru : C’est une technologie déjà existante : la transmission de données via la lumière, autrement ciglée, LiFi (Light Fidelity – à rapprocher du WiFi avec modération) ou VLC (Visible Light Communications). Cette technologie est basée sur l’utilisation de sources lumineuses, des lampes à diodes électro-luminescentes (DEL), dont le scintillement du faisceau de lumière produit (ou modulation d’amplitude du signal lumineux), piloté par un micro-processeur, permet l’équivalent d’un codage binaire à destination d’un photorécepteur chargé de traduire les données ainsi reçues en une image, un son ou tout autre type d’information. Il est cependant d’usage de rappeler qu’A.G.

Bientôt des mémoires de lumière grâce aux solitons ? Un faisceau laser circule ici dans une fibre optique enroulée. Dans un futur proche, de tels faisceaux, parcourus de solitons optiques, serviront peut-être à stocker des bits d'information dans des fibres en boucle. La lumière ne sera pas seulement une messagère : elle sera aussi une mémoire. © Laser Zentrum Hannover Bientôt des mémoires de lumière grâce aux solitons ?

Le LI-FI, la technologie qui va enterrer le WIFI (et supprimer les ondes nocives) Démonstration du Li-Fi à LeWeb 2012 par France Television. Li-Fi, la diffusion de données numériques par la lumière. Développé en France par la start-up Oledcom, le LiFi (Light-Fidelity) est un nouveau moyen d’envoi de données numériques d’une source à signaux lumineux à un terminal informatique, la technologie a été présentée lors de l’évènement Web2012 tenu à paris. Le système se base sur le même principe de transmission en langue morse, il utilise la lumière LED pour acheminer les informations numériques, il fonctionne à une vitesse imperceptible par l’œil humain, la technologie transmette les données en s’allumant et s’éteignant pour créer un flux binaire de 1 et 0, le LiFi marche qu’avec les ampoules à diode électroluminescente (LED), il sera une vraie alternative aux ondes électromagnétiques du WiFi puisqu’il est à 80% plus économique, il peut atteindre un débit de 1 Gbit et peut être accessible gratuitement.

L'ampoule lifi est-elle à la hauteur de sa promesse Atlantico : L'université de Fudan à Shanghai a développé une technologie de transmissions de données par les ondes lumineuses qui pourrait à terme devenir une technologie grand public, remplaçant ainsi le wifi et ses ondes radio. Comment fonctionne cette technologie ? Est-elle réellement novatrice ? Pierre Ledru : Ne nous emballons pas ! L’université Fudan n’a pas à proprement parler « développer une technologie », mais participe au développement d’une technologie déjà existante : la transmission de données via la lumière, autrement ciglée, LiFi (Light Fidelity – à rapprocher du WiFi avec modération) ou VLC (Visible Light Communications).

Thomson annonce le déploiement prochain de la technologie Li-Fi dans ses solu... A l’occasion du salon IT PARTNERS, Thomson a présenté une démonstration de la technologique Li-Fi qui sera prochainement intégrée dans sa nouvelle gamme de produits LED, plutôt destinée aux professionnels (collectivités, musées, magasins, centres commerciaux, gares, transports, lieux publics, organismes de santé, etc..). Le principe du Li-Fi consiste à transmettre des données informatiques sécurisées en haut débit à un endroit précis par le biais d’un faisceau lumineux. Tous les appareils et sources LED (panel light, tubes, ampoules…) permettent de transférer ces informations multimédia (images, vidéos…) et assurent leur géolocalisation. Les données sont ensuite reçues par les Smartphones, tablettes ou tout autre équipement doté d’un capteur de luminosité.

Li-Fi : un débit de 1 Gb/s grâce à la lumière Aujourd’hui, les nouveaux usages tels que le streaming engendrent une explosion du trafic de données. Si le Wi-Fi permet d’assurer une bonne connexion en mobilité, de nouvelles technologies pourraient lui venir en aide et éviter à terme une saturation des ondes, à l’instar du Li-Fi qui gagne peu à peu du terrain. Le Li-Fi, qu'est-ce que c'est ? Présenté en 2012, le Li-Fi (Light Fidelity) est une technologie qui permet de transmettre du contenu par la lumière, qu'il s'agisse d'images, de sons ou de données. Elle fonctionne avec des ampoules LED et utilise le spectre optique pour établir une connexion.

Li-Fi : Philips met le remplaçant du Wifi en lumière pour un lancement prévu en 2015 Bien connue du grand public, la société Philips serait à pieds d'œuvre pour préparer le wifi de demain. Le spécialiste de l'ampoule LED projette de faire passer la communication par la lumière. Une technique qui dispose, en plus, de nombreux avantages. Avez-vous déjà partagé cet article ? Partager sur Facebook Lifi : et si l’avenir du wifi passait par la lumière... Pour surfer sur la Toile, il suffira peut-être bientôt d’allumer la lumière. Inventé en 2007, le Lifi, contraction de « Light Fidelity », permet de faire passer Internet par les lampes à LED. Avec notre bon et pas si vieux wifi, Internet est diffusé par des ondes : un abonnement chez un fournisseur d’accès, un routeur et une connexion à distance depuis ordinateurs portables, smartphones ou tablettes, le tout dans un périmètre restreint. Avec le Lifi, pas d’ondes mais des signaux lumineux, à raison d’un million par seconde, envoyés depuis le lampadaire du coin ou votre lampe de salon.

Li-Fi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Li-Fi ou Light Fidelity est une technologie de communication sans fil basée sur l'utilisation de la lumière visible comprise entre la couleur bleue (670 THz) et la couleur rouge (480 THz). Alors que le Wi-Fi utilise la partie radio du spectre électromagnétique, le Li-Fi utilise quant à lui le spectre optique. Le principe du Li-Fi repose sur l'envoi de données par la modulation d'amplitude des sources de lumière selon un protocole bien défini et standardisé. Le Li-Fi se différencie de la communication par laser, par fibre optique et de l'IrDa par ses couches protocolaires. Les couches protocolaires du Li-Fi sont adaptées à des communications sans fil jusqu'à une dizaine de mètres, soit légèrement plus que Bluetooth.

CES 2014 : présentation du premier smartphone compatible LiFi On vous parlait le mois dernier de la commercialisation prochaine des premières lampes LiFi par Thomson. Il manquait cependant encore les terminaux capables de capter cette nouvelle technologie sans fil qui utilise le réseau d’éclairage LED pour transmettre et accéder à des données par internet. La société française SunPartner technologies vient combler ce manque en lançant au CES de Las Vegas le premier smartphone solaire compatible LiFi grâce à la solution Wysips® Connect. Côté LiFi, SunPartner a fait appel à la start-up française Oledcomm. Quant à l’énergie solaire, c’est la spécialité de la maison.

Related: