background preloader

Une stratégie par semaine : une approche d’enseignement explicite en lecture

Une stratégie par semaine : une approche d’enseignement explicite en lecture
par Catherine Turcotte, Marie-Hélène Giguère et Marie-Julie Godbout. Les auteures tiennent à remercier les enseignants de la Commission Scolaire des Patriotes qui ont participé au projet et l’ont grandement amélioré. Nous remercions aussi le MELS et le MERSST et leur programme de « soutien à la formation continue du personnel scolaire » pour avoir financé ce projet. Les lecteurs compétents utilisent une grande variété de connaissances, d’habiletés et de stratégies de lecture (Meyer & Ray, 2011). Pour devenir de tels lecteurs, les élèves ont besoin d’être exposés très jeunes à des textes de complexités variables sur une grande diversité de sujets, en plus d’apprendre des stratégies de compréhension de lecture à travers toutes les disciplines (Biancarosa & Snow, 2004; Torgesen, Houston, Rissman, Decker, Roberts & al., 2007). Enseigner des stratégies de compréhension de lecture dans les textes courants entre la 4e et la 6e année Quelques résultats [Accéder aux fiches d’activités] Références

http://rire.ctreq.qc.ca/2014/04/strategie_semaine/

Related:  Lecture et écritureLecture-écritureModules compréhensionStratégies de lecturestratégies

Les 6 traits d'écriture Les 6 traits d'écriture En plus du 5 au quotidien, j'anime des leçons d'écriture à partir de la trousse des 6 traits d'écriture. Les stratégies sont placées sous chacun des traits au fur et à mesure qu'elles sont enseignées. Voici un lien où vous pouvez faire l'essai de l'une des leçons des 6 traits d'écriture avec vos élèves.    Ma trousse d’écriture vous propose une approche pédagogique et interactive qui fait appel à l’esprit d’analyse, au jugement critique ainsi qu’à la créativité de vos élèves. 

Avant la récré...: La compréhension en lecture par le jeu Pour travailler sur les inférences, ce petit jeu de cartes peut être utile. A vous de l'utiliser comme bon vous semble. La règle du jeu peut, d'ailleurs, être inventée par la classe. [Projets CSDN] : Trousse pour apprécier des oeuvres littéraires Accueil du site > Cohortes 2007-2008 > Cohorte Français > Apprécier des oeuvres littéraires > Trousse pour apprécier des oeuvres littéraires Cette trousse de questions réfère aux 4 entrées dont il faut tenir compte pour apprécier des oeuvres littéraires : comprendre, interpréter, réagir et apprécier. Dans le but de fournir aux élèves un vocabulaire leur permettant de développer cette compétence à donner leur opinion, une équipe d’enseignantes propose une série de questions et des "mots" ou "expressions" pour y répondre et tenir un discours adéquat et intéressant. Cette trousse est composée de documents qu’il faut découper et placer dans une boîte qui pourrait servir d’ateliers pour les 1er, 2e et 3e cycle. Annie Gagné et Annie Giroux, école du Grand-Fleuve

Un marque-page avec les stratégies de lecture ! Hier matin, en grande discussion avec mes élèves, nous repassions en revue les stratégies qu'ils utilisent le plus lors de leurs lectures. Ces stratégies apparaissent sur notre tableau d'affichage du CAFE, mais il n'y a que le nom de la stratégie et pas ce qu'elle recouvre. Du coup, j'ai réfléchi à la manière dont je pouvais rendre accessible plus facilement ces stratégies et j'ai repensé à ce qui était indiqué dans le Daily Five et le Cafe Book et me suis finalement résignée à les intégrer sur un marque-page que les élèves pourront garder avec eux pendant leurs lectures.

Tacit : Un outil pour savoir mieux lire « Relis ! la réponse est dans le texte ! » : encore faut-il savoir la trouver, mettre en relation les informations, comprendre ce qui n’est qu’entre les lignes … Les difficultés de lecture, on le sait, sont importantes et constituent un grave handicap pour la réussite scolaire. Pour aider les enseignants à affronter ce problème, des enseignants-chercheurs de l’Université Rennes 2 ont développé le logiciel Tacit : l’outil permet d'évaluer les difficultés de compréhension en lecture et d’aider à la remédiation.

Les 5 au quotidien Les 5 au quotidien est un modèle de gestion de classe fondé sur diverses recherches sur la motivation et centré sur le développement de l’autonomie chez les élèves. Ce modèle a été développé par Gail Boushey et Joan Moser. Par : Sylvie Levasseur-Lortie, EAO et Brigitte Rail, EAO Quelques renseignements de base

Des dictées qui changent des dictées… Bon nous connaissons tous la dictée préparée, non préparée, à trous, à choix multiples… mais il existe plein d’autres types de dictées à explorer avec nos élèves. En effet, une forme de dictée sera plus efficace pour certains élèves et moins pour d’autres, il est donc essentiel de varier les propositions. À ce sujet il est utile de préciser que l’autodictée est une forme à manier avec précautions car le fait d’allier dans un même exercice (noté la plupart du temps qui plus est) un travail de mémorisation d’un texte et d’attention à l’orthographe provoque pour beaucoup d’élèves une surcharge cognitive notamment pour les élèves dys. Surtout en situation d’évaluation, il convient de se focaliser sur une compétence à la fois pour ne pas mettre certains élèves dans une situation trop difficile. Alors pour varier les plaisirs et les situations d’apprentissages, voici quelques dictées, plus ou moins originales, glanées auprès de collègues sur Twitter. Et vous ?

Le iPad en classe Les élèves liront pour apprendre (textes courants) et liront aussi pour se divertir (textes littéraires). De nombreuses occasions sur la tablette tactile s’offriront à l’élève pour lire. Ils pourront consulter le web, lire des articles, des textes, des petites histoires, etc. Le livre numérique Mes stratégies pour comprendre ma lecture De bonnes habiletés en lecture sont essentielles à la réussite scolaire. Pourtant, certains jeunes manquent parfois de motivation pour entamer ou mener à bien un projet de lecture. Une ressource multimédia proposant des vidéos, des animations et les conseils d’une mascotte sur le thème de la lecture pourrait en aider plus d’un.

Prévention de l'illettrisme et élève en difficulté de lecture : des pratiques pédagogiques, pratiques de lecture, pratiques d'écriture Prévention de l'illettrisme et élève en difficulté de lecture : des pratiques pédagogiques, pratiques de lecture, pratiques d'écriture, aides aux devoirs dans l'accompagnement à la scolarité. Une pédagogie de la lecture contre l'échec scolaire, les difficultés de compréhension et les troubles du langage dans le temps scolaire et périscolaire.

Comment aider les élèves à surmonter des difficultés orthographiques Des dispositifs pratiques pour travailler les difficultés de maitrise de l’orthographe au cycle 2, en jouant à la fois sur les apprentissages systématiques et sur les encouragements à la métacognition. Pour évoquer les moyens de résoudre les difficultés orthographiques des élèves, je prendrai l’exemple de deux élèves de CE1, scolarisées dans la même classe de CP-CE1 : la première, appelons-la ici Marie, est une élève en difficulté depuis le début du CP ; après une scolarité sans problème particulier en maternelle, elle a eu du mal dès le début de la classe de CP ; c’est de ce type d’élève qu’il est dit souvent « elle n’a pas réussi à entrer dans les apprentissages au CP ». Des difficultés qui s’accumulent pendant le CP, une décision de maintien au CP en fin d’année, un deuxième CP lui permettant de correctement déchiffrer, mais la lecture était restée lente et laborieuse. Fondement du travail orthographique en fin de cycle 2 Tableau 1 : typologie des erreurs orthographiques

L'apprentissage des lettres attachées dès la première année est profitable aux élèves Mardi, 03 Septembre 2013 09:00 Journal FORUM Le geste de taper des lettres au clavier n'est pas lié au maniement du crayon et ne semblerait pas impliquer les mêmes processus cognitifs associés à l'apprentissage de l'écriture manuscrite. D'ici 2014, 45 États américains délaisseront l'enseignement de l'écriture cursive, dite en lettres attachées, pour privilégier la maitrise du clavier. L'escalier de la lecture Par Lutin Bazar dans Outils pour la lecture CP le 19 Juillet 2012 à 00:04 Voici une idée de Christine que j'ai enfin pris le temps d'exploiter puisque je vais avoir des CP à la rentrée (excuse-moi Christine pour le temps de réaction !!). Il s'agit de l'escalier de la lecture. Le principe de base est tout simple : l'escalier est affiché dans la classe (au coin BCD tant qu'à faire) et les élèves peuvent s'y situer tout au long de l'année pour voir leurs progrès.

Related: