background preloader

iPad » Lire

iPad » Lire
Les élèves liront pour apprendre (textes courants) et liront aussi pour se divertir (textes littéraires). De nombreuses occasions sur la tablette tactile s’offriront à l’élève pour lire. Ils pourront consulter le web, lire des articles, des textes, des petites histoires, etc. Le livre numérique Le livre ne se résume plus à une œuvre imprimée sur papier. Le livre numérique va bien au-delà de la simple transposition d’un support à l’autre, du passage du papier à l’écran. Sites offrant des livres gratuits en français et en anglais Plusieurs maisons d’édition offrent maintenant leurs livres sous format numérique. Pour conserver vos livres numériques, pour en acheter ou pour les consulter, vous pouvez utiliser l’application ibooks. Les applis-livres Le livre numérique sur tablette tactile (sous forme d’application – appli livre) permet de lire avec nos sens: -possibilité d’interaction avec le texte (modifier la police – aide pour les mots difficiles – mots en surbrillance)

Saccades oculaires, lecture en contexte numérique et plaisir de lire | Une saccade oculaire est un bref et rapide mouvement des yeux entre deux positions stables (vitesse variant de 400 à 800°/s et durée inférieure à 50 ms)Wikipedia Plusieurs personnes dans les commissions scolaires du Québec explorent présentement le potentiel de la tablette numérique afin de déterminer quelle est la valeur ajoutée d’un tel outil en classe. Du côté des services des technologies de l’information et des communications, on regarde les appareils en terme de compatibilité avec les technologies existantes et aussi en terme de rapport qualité/prix (performance du processeur, espace de sauvegarde, durée de la batterie, qualité de l’affichage…). Du côté des services éducatifs, les conseillers et conseillères pédagogiques essaient de voir ce qui pourrait être fait sur le plan pédagogique avec ces nouveaux outils (consultation, création, remixage, partage et apprentissage de connaissances académiques) en lien avec la discipline qui les intéresse. Le problème des espaces non-contenus

Qui achète des livres numériques ? L’équipement de tablettes et de liseuses augmente, les catalogues de livres numériques s’étoffent et la concurrence entre tous les acteurs du secteur est particulièrement incertaine. C’est pourquoi le moment est crucial pour observer les tendances majeures de la lecture et de l’achat de livres numériques. Le MOTif s’est associé au médialab de Sciences Po pour réaliser une analyse comparative des fonctionnalités de 20 plates-formes de vente d’ebooks et examiner la population actuelle des usagers de livres numériques. Sans surprise, les personnes interrogées présentent majoritairement un profil de "grand lecteur" ; la moitié, en moyenne, des livres qu’ils lisent sont au format numérique. Les difficultés se concentrent autour de quatre points : - la recherche d’information et de livres sur les plates-formes, - les difficultés de transfert et de téléchargement, - les difficultés liées à la mise en forme du texte, - la compatibilité des fichiers téléchargés sur les terminaux dédiés.

26 recommandations pour un usage raisonné des écrans par les enfants et adolescents (Académie des Sciences) Le 22 janvier 2013, l’Académie des Sciences a publié un Avis sur L’Enfant et les écrans, un travail de plusieurs mois menés par des chercheurs qui se sont interrogés sur la construction des fonctions cérébrales au regard des sollicitations extérieures sensorielles, affectives et culturelles… dont l’exposition aux écrans numériques. Les scientifiques qui ont coordonné cet avis (Jean-François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna et Serge Tisseron) tentent de répondre à ces questions que bien des adultes, parents, enseignants, animateurs multimédia, médecins et personnels de santé, associations, institutions se posent : « Quels sont les risques de dépendance ou de phénomènes régressifs chez un enfant face aux écrans ? Culture des écrans : analyses et conseils De cette nouvelle culture des écrans de la petite enfance la fin de l’adolescence, l’Académie a rendu un Avis, assorti de 26 recommandations, sur les effets de l’utilisation des technologies par les enfants. 26 recommandations I. 1. 2. 3.

dition - Article - Plate-formes et ventes liées au royaume du livre numérique Pour qu'un tel arrangement fonctionne dans l'intérêt des éditeurs, il faut que tout le monde joue le jeu : que les éditeurs s'entendent pour ne pas entrer en guerre des prix les uns avec les autres, et que les plate-formes ne cherchent pas à court-circuiter les éditeurs qui leur imposent de telles contraintes. En l'état, ni l'une ni l'autre de ces conditions ne semble pouvoir tenir. Random House (groupe Bertelsmann), principal éditeur sur le marché américain, a ainsi choisi ne pas signer de contrat de mandat, préférant prendre le temps de la réflexion sur son futur modèle d'affaires sur le marché du livre numérique. Il est évidemment possible qu'il ne s'agisse que d'un moyen d'obtenir de meilleures conditions, mais Markus Dohle, le PDG de Random House, met en avant ses interrogations sur le modèle économique à adopter. L'instabilité de la structure s’accroît quand on se rend compte que les éditeurs eux-mêmes sont aussi, d'une certaine manière, une plate-forme.

Livre électronique Le terme «livre électronique» ou «livrel» désigne les livres, magazines, journaux, manuels ou toutes autres publications qu'on peut consulter, distribuer ou conserver sous forme de fichiers numériques. L'avenir du eBook semble devoir passer par une nouvelle bataille de standards. Le géant Microsoft, fidèle à sa stratégie habituelle qui consiste à vouloir dominer le marché en imposant son propre standard, propose un logiciel de lecture, le Microsoft eBook Reader, disponible uniquement sur plateforme PC. Mais il est peu probable qu'il parvienne à déloger les produits Acrobat qui permettent la lecture de documents PDF (Portable Document Format) développé par la firme Adobe, le grand leader de la production de logiciels professionnels de mise en page et de traitement d'image. Des livres numériques vraiment portables? La Bibliothèque nationale de France rend déjà accessible via le site du projet Gallica près de 100 000 ouvrages en format PDF. Google n'entend cependant pas être en reste.

Un éditeur abandonne les DRM sur ses livres numériques L’éditeur de S-F et de Fantasy Tor/Forge vient de décider qu’il abandonnait les DRM sur ses livres numériques. Cette pratique va-t-elle se généraliser ? D’ici juillet 2012, tous les eBooks du grand éditeur américain de science-fiction et de fantasy Tor/Forge, seront sans DRM, comprenez sans « verrous numériques ». Limiter le monopole d’Amazon ? Cette décision vise en quelque sorte à contrer le monopole d’Amazon. Source :mhpbooks.com Les livres électroniques à l’école Source de l'image: SONY De nos jours, les technologies de l’information et des communications sont de plus en plus présentes dans nos vies. Les gens apprécient les TIC, particulièrement les jeunes qui sont venus au monde dans cette ère électronique. Donc, devrait-on aller de l’avant avec les nouvelles technologies dans nos écoles? Les livres électroniques sont de plus en plus populaires auprès des gens, mais tardent à entrer dans les écoles. Qu'est-ce que le livre électronique Premièrement, commençons par définir ce qu’est un livre électronique. Voici le lien d’une vidéo forte intéressante qui nous montre les capacités d’un lecteur de livres électroniques. Poids des livres Tout d’abord, avez-vous pesé le sac à dos de vos enfants? Nous pouvons retirer une partie du poids du sac à dos de nos enfants assez facilement. Dans ce petit appareil, les enfants pourront emporter avec eux tous les livres dont ils auront besoin au cours de leur journée. Tous les livres à la même place Conclusion

Syndicat national de l'édition Introduction aux Normes et Standards L’édition a pris le virage stratégique du numérique. Au-delà des transformations technologiques et des opportunités à saisir, le métier d’éditeur évolue avec le passage à l’édition multisupport. Différentes instances traitent de la normalisation dans l'univers numérique. Présentation du groupe Normes et Standards Depuis la création de la Commission numérique en 2008, un groupe de travail s'est constitué pour travailler sur la normalisation nécessaire à l'univers numérique : le groupe « Normes & Standards », piloté par Florent Souillot (Flammarion). Le groupe a notamment organisé des ateliers pratiques destinés à informer les adhérents du SNE sur la normalisation et suivre les évolutions techniques. Les questions de normalisation, notamment celles qui sont relatives à l’évolution du format EPUB, revêtent une importance telle que le SNE a décidé de devenir membre de l’IDPF en 2012, pour relayer et influencer les réflexions qui y sont menées.

Livre numérique : la fracture européenne Alors que la montée du livre numérique en Europe est très lente, La Grande-Bretagne et les pays scandinaves sont parmi les plus avancés dans la transition numérique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Alors que la 65e foire internationale de Francfort s'est ouverte mercredi 9 octobre, un constat s'impose dans le monde de l'édition : la montée du livre numérique en Europe et le déclin du livre imprimé avancent de pair, mais plutôt lentement. Car, à la différence de ce qu'il se passe aux Etats-Unis, où les "ebooks" sont en passe de devenir un objet de consommation courante, avec 20 % du marché du livre, les pays européens sont bien loin de migrer aussi rapidement vers le numérique, et le livre imprimé offre une belle résistance. On constate par ailleurs, sur le Vieux continent, des écarts qui s'accroissent entre les différents marchés nationaux, que ce soit en matière de poids économique ou de stratégie des acteurs. Reste qu'un Français sur cinq dit avoir déjà lu un ebook.

Comparatif : les liseuses électroniques 01net le 03/01/11 à 18h10 sommaire En dépit d'une offre assez étoffée, les liseuses peinent à s'imposer en France. La technologie employée par SiPix a tendance à assombrir les fonds de page (verts sur l'Orizon, le FnacBook et l'Oyo). Vous avez déjà une liseuse ? D'autres fonctions que la lecture De plus en plus fines et légères – et ce critère est véritablement à prendre en compte –, les liseuses tactiles et non tactiles embarquent généralement quelques fonctions de base comme un moteur de recherche, voire un système d'annotations (sauf pour les Bookeen). L'autonomie de ces appareils s'avère dans l'ensemble excellente, de l'ordre de 8 000 à 10 000 pages tournées, l'écran ne consommant que lors du feuilletage d'un ouvrage. En France, le format ePub s'est imposé, tandis qu'aux Etats-Unis c'est le format Amazon (.azw) qui domine. Liseuses couleur : attention au piège ! Très attendue, l'encre électronique couleur tarde à s'imposer. Le gagnant Le coup de cœur On vous explique Wiki

Livre papier vs livre numérique : lequel est le plus écolo ? Même si la lecture sur support numérique reste marginale en France, elle grignote peu à peu des parts de marché. Outre le côté pratique du livre dématérialisé, les pro e-books avancent souvent l’argument d’une consommation du livre plus verte. Qu’en est-il réellement ? Le livre électronique est-il plus écolo que son homologue en papier ? Rédigé par Annabelle, le 2 Jul 2015, à 19 h 30 min Le livre numérique ne représente aujourd’hui que 6.4 % des ventes de livres dans l’Hexagone, un chiffre toutefois en constante augmentation. Le marché du livre numérique dans le monde(1) Outre-atlantique, le livre numérique a déjà fait ses preuves. Les Britanniques sont les autres grands « e-lecteurs » dans le monde, avec une part de marché de 15 % en 2013. En France, même si le taux de lecture de livres numériques progresse doucement – 15 % des Français ont déjà lu un livre numérique en 2014 (contre 5 % en septembre 2009 – source SNE) – la consommation d’e-books reste marginale. Rédigé par Annabelle

2 – La plateforme OpenEdition Books OpenEdition Books, la quatrième plateforme d’OpenEdition après Revues.org, Calenda et Hypothèses, diffuse les ouvrages de référence d’éditeurs de sciences humaines et sociales. Elle a pour ambition de construire une bibliothèque internationale pour les humanités numériques et ce, en encourageant les éditeurs à développer le libre accès sur le long terme. La plateforme valorise le traitement de toutes les aires culturelles, de toutes les périodes, et des grandes langues scientifiques. L’ambition d’OpenEdition Books est résumée en une formule : “Comprendre le monde dans toutes les langues”. Les ouvrages sont accessibles par un catalogue commun à tous les éditeurs, qui permet d’effectuer une recherche par catégories, disciplines, éditeurs, auteurs, langue ou encore année de parution. Les recherches via le moteur peuvent porter soit sur les livres soit, plus finement, sur les chapitres de livres. Les ouvrages sont consultables sur l’espace propre à chaque éditeur. Voir aussi :

Les élections grecques vont-elles influer sur l'euro? Naturellement, ce n’est pas le résultat du second tour de l’élection présidentielle française qui risque d’accélérer la fin de la monnaie unique. Mais les Grecs votent pour leurs élections législatives le même jour et le résultat pourrait provoquer le début du démontage de l’euro… Une saignée pour rester dans l’euro Les nouvelles statistiques du chômage sont purement effrayantes : 21.8% de la population est sans emploi (contre 11.3% en janvier 2010). Tout le problème vient du fait que le pays aurait besoin de dévaluer pour sortir de la crise et relancer sa production. Patrick Artus a récemment publié une note qui étudiait les deux options pour sortir d’une crise de la balance des paiements : la dévaluation de la monnaie ou la dévaluation interne (baisse des salaires). Une population à bout Du même auteur Mais ces élections législatives vont donner l’occasion au peuple grec de s’exprimer sur les politiques menées depuis deux ans. Retrouvez Laurent Pinsolle sur son blog.

Crise de l'euro : la monnaie unique condamnée à disparaître "La seule solution, désormais, réside dans une sortie de l'euro, qu'elle soit négociée ou non". C’est dans ces termes catégoriques que l'économiste Jacques Sapir concluait une récente tribune consacrée à la critique du dernier plan de "sauvetage" européen. L’économiste, qu’on a connu moins pessimiste, semble aujourd’hui se résoudre à la mort programmée de la monnaie unique. Il n’est d’ailleurs pas le seul. Si l’on en croit Jean-Pierre Chevènement, "tout se passe comme si l’Allemagne, prisonnière de ses dogmes, avait dans sa tête déjà pris congé de l’euro". Des manifestants devant le siège de la BCE à Francfort, en octobre 2011. Un rappel historique s’impose. L'idée à l'origine de la création de l’euro était peu ou prou celui-ci : les nations portant en elles le germe de la guerre, il convenait de les neutraliser. Côté français, c’est bien en réaction à la réunification allemande que l’on plaida pour une monnaie unique. On connaît la suite. Une monnaie forte inadaptée

Related: