background preloader

8 mai 1945 fin de la seconde guerre mondiale

8 mai 1945 fin de la seconde guerre mondiale

1914 - Mobilisation allemande 1914 - 1915 La famille Frank pendant la Première Guerre mondiale PrécédenteSuivante La Première Guerre mondiale La Première Guerre mondiale s’est déroulée de 1914 à 1918. Elle a opposé, initialement, la Russie, la Grande Bretagne et la France à l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie. Les combats se sont concentrés en Europe, mais la guerre a impliqué des pays et des armées de tous les continents. Elle a causé la mort de plus de huit millions de personnes. En savoir plus

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) La marche à la guerre En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939. En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937. La guerre en Europe 1939 - mai 1941 Invasion de la Pologne septembre 1939, la drôle de guerre, Narvik, la grande offensive à l’Ouest, l’armistice juin 1940, bataille d’Angleterre, guerre sous-marine, occupation de la Yougoslavie et de la Grèce. La guerre éclair Blitzkrieg, l’utilisation combinée de l’aviation et des divisions blindées permet à l’armée allemande de remporter des succès foudroyants au début du conflit. La bataille d’Angleterre juillet novembre 1940 L’opération Otarie à partir de juillet 1940, les différentes phases de la bataille d’Angleterre, le Blitz commence le 7 septembre, les grands raids aériens sur Londres et les grandes villes anglaises. La guerre devient mondiale juin 1941 – fin 1942

Le débarquement oublié du 15 août 1944 en Provence Libération de la France 5/12. Moins connu que le 6-juin, le débarquement en Provence, le 15 août, n'en est pas moins capital pour les Alliés dans leur reconquête de l'Europe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Marie Guillon (historien) Le débarquement du 6 juin masque celui du 15 août dans la mémoire collective, ce 70e anniversaire de la Libération a permis de le vérifier. L'armée allemande s'y attendait. Le littoral provençal est tenu par la XIXe Armée allemande, dont les forces – blindés et artillerie notamment – ont été ponctionnées pour la bataille de Normandie. La zone de débarquement se trouve entre Bormes et Saint-Raphaël, dans le Var, sur le littoral accidenté et peu favorable des massifs des Maures et de l'Estérel. Dans la nuit, des commandos français chargés de sécuriser les deux ailes de la zone avaient été largués. Après un bombardement aérien, puis naval, intense, le débarquement commence à 8 heures du matin, ce 15 août. Le printemps de toutes les attentes

À propos de l'ONU L'Organisation internationale des Nations Unies a été fondée en 1945, après la Seconde Guerre mondiale, par 51 pays déterminés à maintenir la paix et la sécurité internationales, à développer des relations amicales entre les nations, à promouvoir le progrès social, à instaurer de meilleures conditions de vie et à accroître le respect des droits de l'homme. Les Nations Unies ont quatre buts principaux : Maintenir la paix dans le monde; Développer des relations amicales entre les nations; Aider les nations à travailler ensemble pour aider les pauvres à améliorer leur sort, pour vaincre la faim, la maladie et l’analphabétisme et pour encourager chacun à respecter les droits et les libertés d’autrui; Coordonner l’action des nations pour les aider à atteindre ces buts. De par son statut unique à l'échelon international et les pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation peut prendre des mesures pour résoudre un grand nombre de problèmes.

6 Juillet 1944 : Débarquement des Alliés en Normandie La stratégie mise en place par le général Montgomery visant à attaquer Caen par l'est a échoué et les furieux combats entre les Canadiens et la 12ème S.S. Panzer division ne permettent à aucun des deux belligérants de progresser. De plus, le colonel Maurice, chef de corps du 4ème King’s Shropshire Light Infantry trouve la mort lors du bombardement de son quartier général par les artilleurs allemands. La situation semble bloquée à nouveau, le front n'ayant pas véritablement évolué. Caen est toujours aux mains des défenseurs allemands et les Britanniques qui progressent dans les faubourgs nord de la ville sont arrêtés par un barrage de mortiers et d'obus mis en place par leur ennemi. Montgomery choisit de lancer une prochaine offensive dans les 2 jours visant à percer le front et contrôler définitivement la ville de Caen. Les Américains semblent eux-aussi arrêtés par les forces allemandes dans le sud du Cotentin. Jour précédent - Jour suivant - Retour à la Frise historique

Carte animée : génocide SGM Cette carte fait partie d’un ensemble de 15 cartes animées portant sur La Seconde Guerre mondiale 1939-1945 L’antisémitisme d’Hitler et de son régime se radicalise au cours de la Seconde Guerre mondiale et, dans la terminologie nazie, le mot Entfernung (éloignement) qui désigne le projet d’expulser les populations juives est remplacé par le mot Endlösung (solution finale). L’occupation qui suit l’invasion de la Pologne au mois de septembre 1939 est d’une extrême brutalité : les élites polonaises sont massacrées de façon planifiée et les communautés juives sont progressivement confinées dans des ghettos. Le premier est créé à Piotrkow dès le moi d’octobre 1939, puis leur nombre se multiplie rapidement. Les plus grands sont créés à Lodz et Varsovie dans le courant de l’année 1940, puis à Cracovie et Lublin au début de l’année 1941. A l’intérieur de ces ghettos polonais sont également confinés des dizaines de milliers de Juifs déportés depuis la partie ouest du Grand Reich.

Aout 1945 : Capitulation du Japon suite aux deux bombes atomiques : La Guerre est terminée Déjà en février 1945, à l’initiative de l’empereur Hirohito, des démarches avaient été entreprises, auprès de l’Union soviétique, lui demandant, comme « neutre », de tenir un rôle d’intermédiaire pour conclure la paix entre le Japon et les alliés occidentaux. Ces démarches ont d’abord été menées par les soins de l’ambassadeur soviétique à Tokyo, puis par ceux de l’ambassadeur japonais à Moscou. Mais rien n’en est sorti. Ce mois-là, à la conférence de Yalta, où se sont réunis Winston Churchill, Joseph Staline et Franklin Roosevelt, le Soviétique s’était engagé à entrer en guerre contre le Japon, à condition d’obtenir les îles Kouriles, toute l’île de Sakhaline, et une position prédominante en Mandchourie. Winston Churchill, Franklin Roosevelt et Joseph Staline à la conférence de Yalta, en Union soviétique A la fin mai 1945, Harry Hopkins, envoyé personnel du président Truman, s’est rendu à Moscou pour s’entretenir de l’avenir avec Joseph Staline. Harry Hopkins Le dilemme de l’amiral Suzuki

Jean Moulin Professeur-formateur dans l'académie de Reims, Christine Galopeau de Almeida a visité l'exposition "Redécouvrir Jean Moulin" (jusqu'au 29 décembre 2013) au Musée Jean Moulin à Paris. L'exposition "Redécouvrir Jean Moulin" met en valeur l’homme, sa famille, ses amis, ses oeuvres artistiques et bien sûr sa carrière politique puis son engagement dans la Résistance.De très nombreux documents inédits pour la plupart permettent de "redécouvrir" Jean Moulin : lettres, photographies, dessins... Les thèmes abordés sont les suivants :Les années de jeunesse (1899-1922) La période savoyarde (1922-1930)Plus jeune sous-préfet de France, à Albertville, il développe ses activités artistiques sous le nom de Romanin. La période bretonne (1930-1933)Sous-préfet à Chateaulin, il se lie avec des artistes dont Max Jacob. Aux côtés de Pierre CotDe fin 1932 à 1938, il a des postes plus politiques au cabinet de Pierre Cot sous-secrétaire d’Etat aux affaires étrangères. Il est parachuté le 2 janvier 1942.

Libération de Paris Jeu DDAY l'Odyssée Could not load plugins: File not found Incarnez le rôle d'un archéologue sous-marin en quête des vestiges du débarquement ! En vous appuyant sur les ressources historiques et technologiques mises à votre disposition, localisez, identifiez et reconstituez les épaves échouées dans la baie de Seine. Sondez Plongez Imprimez en 3D Jouez maintenant avec la participation du centre national du cinéma et de l'image animée

Mai 1940 : recul des troupes françaises, anglaises et belges - Vidéo 26 mai 1940. Les chars allemands foncent à travers les villes et les villages du Nord de la France. Les Français tentent courageusement de ralentir l'avancée allemande. Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle Producteur : CC&C, ECPAD, NHK La révolution française Loin de croire qu’il serait nécessaire de « tout » balayer pour bâtir à neuf, Rousseau au contraire ne cesse de montrer que la vie des corps politiques et des institutions repose sur les mœurs, sur la « loi, gravée dans le cœur des citoyens ». Quand un penseur est persuadé comme il l’est, que les relations sont indissolubles entre politique et éducation, il ne saurait prêcher révolution et guerre civile. Il y a plus : aucune philosophie politique n’est programmatique. Penser la nature du politique ne consiste pas à élaborer des propositions de changements. Or, la notion de contrat social, comme celle de volonté générale, ne désignent aucun phénomène réel, passé ou à venir ; rappelons qu’aucun penseur du « pacte social » à l’âge classique ne songe à une situation primitive qui aurait existé, mais tous cherchent à cerner les principes sur lesquels se fonde toute société politique. Cela signifie que la volonté générale est la volonté de chacun et non une fictive volonté collective.

Oradour-sur-Glane : les raisons du massacre Cet article date de plus de huit ans. Publié le 04/09/2013 09:13 Mis à jour le 04/09/2013 09:18 Durée de la vidéo : 5 min. Article rédigé par Le village martyrisé par les nazis en juin 1944 n'était pas un objectif militaire. C'est l'un des épisodes les plus tragiques de la Seconde Guerre mondiale en France. Mais les raisons de ce massacre sont encore difficiles à comprendre. Partager : Le film : deux siècles d'histoire de l'immigration en France Riche de 350 photographies et documents d’archive, ponctué d’extraits sonores, ce film retrace en quarante minutes deux siècles d'histoire de l’immigration en France. Cette seconde version du film sur « L’histoire de l’immigration en France » est en ligne depuis juillet 2006. Ecrite par des historiens membres du comité scientifique du Musée, riche de 350 photographies et documents d’archive, ponctuée d’extraits sonores, elle retrace en quarante minutes deux siècles d’immigration : les vagues successives d’arrivées d’immigrants et de réfugiés, la mise en œuvre des politiques publiques et les questions de nationalité, les réactions de l’opinion publique entre xénophobie et solidarité, le travail et les métiers de l’immigration, les combats menés en commun en temps de paix comme en temps de guerre, les modes de vie et les questions culturelles. Vous pouvez approfondir les différentes périodes et thématiques traitées en consultant des dossiers thématiques plus détaillés. Crédits

Related: