background preloader

Le Mémorial de Caen

Le Mémorial de Caen

Le Louvre : Collections et Départements Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements Collections et départements Le musée du Louvre présente des œuvres de l'art occidental du Moyen Âge à 1848, des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé et des arts d'Islam. Rechercher une œuvre Œuvres : recherche spécifique Informations pratiques Visites & Activités Expositions & Actualités Œuvres & Palais Arts & éducation Soutenez le Louvre Missions et fonctionnement Le Louvre dans le monde Les bases de données Presse Editions et Productions audiovisuelles Média en ligne Rubriques transverses Espace personnel S’inscrire Haut de page © 2005-2011 Musée du Louvre - Tous droits de reproduction réservés AddToAny En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites

Site officiel du musée Carnavalet | Musée Carnavalet - Histoire de la ville de Paris | Paris.fr Musées La Blitzkrieg (La Guerre éclair) Pendant la première phase de la Seconde Guerre mondiale en Europe, l'Allemagne chercha à éviter une guerre longue. Sa stratégie consistait à vaincre ses adversaires en une série de campagnes de courte durée. L'Allemagne prit ainsi rapidement le contrôle de presque toute l'Europe et fut victorieuse pendant plus de deux ans en s'appuyant sur une nouvelle tactique militaire baptisée "Blitzkrieg" (guerre éclair). Cette tactique consistait en une concentration d'armements offensifs (chars, avions et artillerie) sur un front réduit. Ces forces pratiquaient une brèche dans les défenses opposées, permettant ainsi aux divisions blindées de pénétrer rapidement et de manœuvrer librement derrière les lignes ennemies. La puissance aérienne allemande empêchait l'ennemi de se réapprovisionner ou de redéployer ses forces efficacement, et donc d'envoyer des renforts pour colmater les brèches pratiquées dans le front.

Présentation de la Bataille de Verdun - Mémorial de Verdun La bataille de Verdun commence le 21 février à 7h15 avec un déluge de feu sur les forts et les tranchées. Pendant 10 mois, Français et Allemands vont s'affronter. Le chef de l'état major allemand Erich Von Falkenhayn veut en finir avec une guerre de position qui dure depuis la bataille de la Marne, commencée dix-huit mois plus tôt. Les Poilus résistent mais perdent le fort de Douaumont. Le 1er juillet, l'offensive sur la Somme est lancée. CLUNY : Musée National du Moyen Age Sites institutionnels

Visite virtuelle du musée - Le Mémorial de Caen - Seul, en famille ou entre amis - Groupes adultes - Groupes scolaires L’affiche rouge Vidéo L'Affiche rouge Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d’œuvre immigrée » (F.T.P.-M.O.I.). Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. Réalisée par les services de propagande allemands en France, « Des libérateurs ? Analyse des images L’armée du crime L’image est organisée en trois parties. Six photos (attentats, armes ou destructions) représentent enfin la menace qu’ils constituent à travers certains des attentats qui leur sont reprochés. Interprétation L’ennemi de l’intérieur « L’affiche rouge » entend d’abord présenter les membres du réseau Manouchian comme de dangereux terroristes. L’image insiste aussi sur le fait que cette « armée du crime » est constituée d’étrangers. Bibliographie

Musée de Montmartre : histoire et vie artistique du quartier de Montmartre à Paris sites divers Le point sur... La 2eme Guerre mondiale Le point sur… La Deuxième Guerre mondiale En guerre contre l’Allemagne depuis le 1er septembre 1939, la France est envahie par les troupes hitlériennes qui lancent leur attaque le10 mai 1940. Écrasées, les troupes françaises ne peuvent freiner l’avance des Allemands. Agressions de l’Allemagne hitlérienne contre ses pays voisins : - 12-13 mars 1938 : annexion de l’Autriche - Septembre 1938 : Hitler revendique et obtient les Sudètes. Camps de concentration : les camps de concentration apparaissent en Union soviétique et en Allemagne dans les années 1930. En URSS, l’univers concentrationnaire, appelé le « Goulag » (Direction générale des camps), se compose de camps situés le plus souvent en Sibérie. Camps d’extermination : propres à l’Allemagne nazie, les camps d’extermination apparaissent en 1940 – le premier est celui d’Auschwitz, ouvert en décembre 1940, qui accueille bientôt 100 000 détenus. Lois antisémites : La Résistance Cette Résistance extérieure est longtemps isolée. Libération

Exposition - Musée des monnaies, médailles et antiques à partir du 2 janvier 1981 Richelieu Les objets présentés dans le musée illustrent l'histoire des collections du département des Monnaies, médailles et antiques, les techniques de fabrication des objets (bronze, métaux précieux, verre, ivoire...), l'histoire de la monnaie, tant en Occident qu'en Orient, et de la médaille. Lors de ce parcours, le visiteur pourra admirer des objets prestigieux : le Grand Camée de Francela patère de Rennes, le trône de Dagobert,les trésors de Childéric et de Gourdon,la coupe de Chosroès,le jeu d’échecs dit de Charlemagne. L’organisation des deux premières salles du musée est axée sur l’histoire des collections du département. À l’étage, une salle est consacrée à une présentation des principales techniques de fabrication des objets exposés : bronze, métaux précieux, verre, ivoire, émaux, céramique. Pour les groupes, réservation au 01 53 79 49 49 ou par courriel : visites@bnf.fr Visites gratuites en langues des signes

Sources audiovisuelles

Related: