background preloader

Dessine-moi l'éco : Comment calcule-t-on l'impôt sur le revenu ?

Dessine-moi l'éco : Comment calcule-t-on l'impôt sur le revenu ?

http://www.youtube.com/watch?v=O67IanMfIqw

Related:  politique de redistributionÉconomie en VidéosEconomie BTS AMChapitre 3 : Justice socialeLes impôts

La redistribution en France : plus efficace qu'elle en a l'air La redistribution en France est, économiquement et socialement, beaucoup moins inefficace qu'on ne le lui reproche. D'un point de vue économique, elle n'est pas contre-productive: elle ne se traduit pas par des prélèvements plus élevés qu'ailleurs et ne dissuade ni les riches ni les pauvres d'accroître leur activité. D'un point de vue social, le système réduit les inégalités et, surtout, en limite le développement. Il ne faut donc pas le remplacer par une allocation universelle. 1. Si redistribuer signifie réduire les inégalités de revenus et de patrimoines, il faut prendre relativement plus aux riches pour redonner aux pauvres.

la Pyramide de Maslow du Web La pyramide de Maslow adaptée à l’utilisation d’internet… Voici une réflexion suite à la lecture d’un article déposé sur le blog Webwave par Jérémy Parola. Le besoin de survie se caractérise par les besoins primaires de l’utilisation d’internet: envoi/réception d’emails, recherche d’informations. Ainsi les moteurs de recherche sont les premier outils pour assouvir ce besoin d’information. Les sites éditeurs vers lesquels redirigent les requêtes en sont la résultante (ex: MétéoCity pour les prévisions météo, CuisineAZ pour la réalisation d’une recette). Le besoin de sécurité : protection des données personnelles et sécurité des paiements sont ceux qui viennent immédiatement à l’esprit. Contrer les progrès de la pauvreté et de la disparité des revenus Le nombre de personnes bénéficiant de l’aide sociale atteint aujourd’hui un niveau sans précédent au Japon. Quelles mesures peut-on envisager pour contrer les progrès de la pauvreté et de la disparité des revenus que montrent les données disponibles ? Favoriser la croissance ou la redistribution ? 2,17 millions de personnes bénéficiaient en décembre 2014 (derniers chiffres disponibles) de l’aide sociale. Ce chiffre est le plus élevé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Environ 40 % des ménages bénéficiaires sont constitués de personnes âgées, mais une analyse attentive du taux de croissance montre que la proportion de bénéficiaires jeunes augmente rapidement.

Les inégalités et l’excès de profit comme facteurs de crise La crise où nous sommes plongés n’est pas d’abord une crise de la « mauvaise » régulation financière, même si cela compte. Son explication « systémique » reste à faire, mais, pour y contribuer sur un mode pédagogique, je vous propose un petit tableau de synthèse, en une page seulement ! Mais je commence par un lien vers une analyse étonnante d’actualité sur le rôle majeur des inégalités sociales dans la crise de 29.

Le mythe de la redistribution française Par Dominique d’Emploi 2017 On aurait tendance à penser que les politiques publiques françaises sont efficaces pour réduire les inégalités de revenus. En réalité, il n’en est rien. Quelques conséquences de la redistribution horizontale des revenus Ce texte est issu d'un traitement automatique (ocr) et n'a pas été revu ou corrigé. par exemple Hubert Finances publiques et redistri bution des revenus Paris 1950 Joseph LAJUGIE La redistribution du revenu national Droit social mars 1950 pp 109-118 Paul DURAND Lea equivoques de la redistribution du revenu par la sécurité sociale Droit social mai 1953 pp 292-298 Jean LHOMME La politique sociale de Angleterre contemporaine Paris 1953 Income redistribution and social policy set of studies edited by Alan PEACOCK cet ouvrage contient une contribution de Georges Rottier et de notre ami Jean-Fran ois Albert parue également dans Economie appliquée 1953 sous le titre La redis tribution des revenus entre groupes sociaux en 1949 Cité par Jean-Louis GUGLIELMI et Marguerite PEBROT Salaires et revendications sociales en France 19 -1952 Paris Armand Colin 1953 130 est nous qui soulignons I. Redistribution horizontale et psychologie des groupes sociaux

Lutter contre les inégalités à l’aide de la redistribution : le remède est-il pire que le mal ? Par Jonathan D. Ostry et Andrew Berg Par Jonathan D. Ostry et Andrew Berg Affiché le 26 février 2014 par le blog du FMI - iMFdirect L’augmentation des inégalités de revenus occupe une place importante dans le programme d’action à l’échelle mondiale, du fait non seulement des craintes de ses effets sociaux et politiques négatifs (y compris des questions quant à la compatibilité des inégalités extrêmes avec la gouvernance démocratique), mais aussi de ses implications économiques. Si des incitations positives sont certainement nécessaires pour récompenser le travail et l’innovation, des inégalités excessives risquent de peser sur la croissance, par exemple en réduisant l’accès à la santé et à l’éducation, en provoquant de l’instabilité politique et économique qui réduit l’investissement et en mettant à mal le consensus social requis pour faire face à des chocs de grande envergure. Naturellement, les économistes cherchent à mieux comprendre les liens entre la hausse des inégalités et la fragilité de la croissance économique.

Les objectifs et les instruments de la redistribution des revenus Qu’est-ce que la politique de redistribution des revenus ? La redistribution des revenus consiste à prélever une partie des revenus primaires de certains agents économiques et à les transférer vers d'autres agents en fonction de considérations sociales. Elle est opérée par les administrations publiques (APU) : Etat, collectivité locale, Sécurité social.

Les Politiques de la redistribution Les Politiques de la redistribution. I L’Etat-Providence, pourquoi ? L'Etat-providence est le résultat d'un processus historique où se combinent de nombreux facteurs. Le développement économique au cours du siécle passé, mais aussi les rapports de force sociaux ont conduit l'Etat à remplir une fonction de plus en plus importante en matière de régulation sociale. En charge de la solidarité nationale qui a vu son rôle devenir primordial, complétant et parfois empiétant sur les formes traditionnelles de solidarités, c'est à l'Etat qu'incombe en priorité, avec des nuances notables d'une nation à l'autre, la charge de garantir la cohésion sociale. Solidarités traditionnelles + Solidarité nationale

Related:  Des vidéos pour comprendrePastilles vidéos