background preloader

Methode de conception du tableau de bord de l'entreprise en 5 étapes

Methode de conception du tableau de bord de l'entreprise en 5 étapes
Par Alain Fernandez La méthode de conception, Gimsi lite expliquée La méthode, Gimsi lite, simplifiée et adaptée aux projets légers est structurée en 5 étapes distinctes. Depuis l'élaboration d'une stratégie gagnante jusqu'à la réalisation proprement dite du tableau de bord, chacune des 5 phases couvre un aspect précis, identifiable et délimitable du projet. Une approche terrain A l'origine, la méthode est adaptée aux besoins spécifiques des PME sises en un contexte concurrentiel. Les 5 étapes de la méthode 1. 1. Comment orienter la démarche projet en tenant compte du marché en termes de contexte concurrentiel et de potentialité client, des spécificités de l'entreprise et des moyens disponibles. 2. Identifier les activités et processus critiques au sens des axes de progrès sélectionnés lors de l'étape précédente Les outils nécessaires et suffisants pour cette étape sont présentés ici : Les 15 outils de la méthode 3. 4. 5. Structurer le tableau de bord afin qu'il soit utilisable et utilisé.

http://www.piloter.org/excel/concevoir-realiser/methode-tableau-de-bord.htm

Related:  A4.7Gestion de projet

Tableau de bord de gestion : definition, methode, exemple L'indispensable instrument pour "piloter" le progrès Un tableau de bord n'est pas uniquement un outil de mesure de la performance. C'est avant tout un instrument de pilotage de la démarche de progrès entreprise. C'est une précieuse aide à la décision et à la maîtrise du risque en temps d'incertitude pour le manager et tous les membres de l'équipe. article : optimiser GANTT Accueil » Gestion de projet » Optimiser le Gantt du projet : jours fériés et congés En gestion de projet, j’utilise Microsoft Project pour réaliser le Gantt de la planification du projet. J’ajoute toutes les contraintes connues afin d’optimiser la planification. Il ne faut pas se leurrer, un projet contient toujours des imprévus et il faut tant que possible intégrer ceux que nous connaissons d’avance.

Le tableau de bord, outil de piblotage de l'entreprise Le tableau de bord est un outil de pilotage d’une entreprise constitué de plusieurs indicateurs de performance et qui a pour principales vocations d’anticiper les évolutions prévisibles et d’inciter le chef d’entreprise à prendre des décisions. Nous verrons dans cet article les différents tableaux de bord existants, leurs objectifs et ce qu’il faut savoir pour les concevoir. 1. Définition et caractéristiques du tableau de bord Comme nous l’avons vu en introduction, le tableau de bord est un outil de pilotage, présentant synthétiquement les activités et les résultats de l’entreprise par processus, sous forme d’indicateurs qui permettant de contrôle la réalisation des objectifs fixées et de prendre des décisions nécessaires, selon une périodicité appropriée et dans un délai limité. Un bon tableau de bord doit :

outil - PERT Nous avons vu les concepts de base de la planification de projet, il est temps de découvrir les techniques. Nous allons en particulier nous attarder aujourd’hui sur la technique PERT ou méthode PERT pour Program Evaluation and Review Technic, une technique d’origine américaine d’ordonnancement et de contrôle des programmes. La méthode PERT fait partie des outils importants du planificateur de projets. Le contexte historique de la mise au point de la méthode PERT

Les ratios d'analyse financière Ces “soldes” sont des points de passage “intermédiaires” qui permettent d’analyser la qualité de la “gestion” d’une société et d’éclairer le compte de résultat. Certaines entreprises publient d’ailleurs leur compte de résultat sous la forme d’un tableau de soldes de gestion plutôt que sous la forme comptable classique. Ventes de marchandises - Coût d’achat des marchandises vendues = MARGE COMMERCIALE (cf. 1) + PRODUCTION DE L’EXERCICE (cf. 2)

La gestion des risques n’est pas à prendre à la légère Mis en ligne le 12/06/2012 Christine Lam-Simon, Risk manager chez Sage Le risque en entreprise concerne tout le monde. Comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, chacun en fait intuitivement. Mais il reste préférable de les verbaliser pour les connaître avec précision. C’est pourquoi l’Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en ligne un guide sur le sujet.

Comment définir des indicateurs pertinents pour mesurer l’efficacité des systèmes de management ? L’AFNOR a édité un fascicule documentaire (FD X 50-171 – Indicateurs et tableaux de bord) qui présente comment mettre en œuvre un système d’indicateurs pour mesurer la performance des systèmes de management. Ce fascicule présente le cycle de vie des indicateurs et comment piloter un système d’indicateurs mais n’apporte ni outils, ni méthodes concrètes pour déterminer des indicateurs pertinents. Nous allons donc voir ici quelles sont les principales qualités d’un indicateur et comment concevoir des indicateurs adaptés à ses besoins. Car s’il n’est pas difficile de se procurer des listes d’indicateurs types, trouver des indicateurs adaptés à ses besoins et contraintes demande un peu plus de réflexion. Un « bon » indicateur, adapté à ses besoins, doit disposer de 3 qualités : Simplicité, Représentativité, Opérationnalité. 1.

outil - Comment faire une étude d’opportunité? Avant de démarrer sur de bonnes bases un nouveau projet de grande envergure, vous pouvez passer par l’étude d’opportunité. Cela permettra à votre Direction de valider si le projet doit bien être lancé, grâce à une analyse préalable et une évaluation des bénéfices futurs du projet, des coûts. L’étude d’opportunité doit identifier aussi des risques éventuels. Il s’agit donc de rédiger un document dénommé “étude d’opportunité” qui va valider ou non le bien-fondé de votre projet.

Comprendre les Domaines d'Activité Stratégiques (DAS) d'une entreprise - Stratika Comprendre les Domaines d’Activité Stratégiques (DAS) ou business unit d’une entreprise Les entreprises, et tout particulièrement les plus grandes, exercent de multiples métiers qui se distinguent par : leur couple produit/marché,leurs technologies,les investissements et compétences mobilisées,leur environnement concurrentiel,leur modèle d’affaires et bien d’autres facteurs discriminants.

Related: