background preloader

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux
A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience. Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique. Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias 1. Descriptif du projet participatif Le film Effet Buzz Licence :

http://www.netpublic.fr/2014/01/effet-buzz/

Related:  cdimanetEPI rumeurs et désinformation, théorie du complotAborder le thème de la rumeur et du "complot" #JesuischarlieEMI séquencesFace Au Complotisme / Désinformation

Encyclopédie Larousse en ligne eau Liquide incolore, inodore, sans saveur, transparent sous faible épaisseur mais prenant une couleur vert bleu sous grande épaisseur, l’eau est une combinaison d’hydrogène et d’oxygène (H2O) et présente des particularités physiques : elle est plus dense que la glace (les icebergs flottent et le gel fait éclater les pierres humides, « il gèle à pierre fendre »). L’eau... La rumeur au Moyen Âge : média des élites et voix du peuple « La rumeur », écrit Claude Gauvard, « a ceci de particulier qu’elle donne de la voix à ceux qui sont en général les oubliés du politique et qu’elle les intègre dans l’espace public » [+] NoteClaude GAUVARD, « Introduction », in Maïté BILLORÉ et Myriam SORIA (dir.), La Rumeur au Moyen Âge. Du mépris à la manipulation, Rennes, PUR, 2011 [1].

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Un défi immense pour la ministre de l'Education nationale, qui a affirmé sur RTL qu'un "jeune sur cinq adhère aux théories du complot". Un chiffre non étayé, mais qui pose question. Une situation d'autant plus complexe que la majorité de l'apprentissage d'un enfant passerait aujourd'hui par les écrans et non plus par le cadre scolaire et familial, a renchéri la ministre.

Proposition de progression modulaire pour l’EMI J’ai souhaité reprendre dans un même article trois séquences sur lesquelles j’ai travaillé et qui forment un tout. Leur articulation est pensée de sorte qu’elles constituent une progression possible, à mettre en œuvre dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Celle-ci restant pour l’essentiel à construire, je me suis appuyé sur le champ des savoirs info-documentaires, que je me suis appliqué à mettre en perspective des prescriptions institutionnelles d’autonomie, de distanciation critique et de citoyenneté. J’en ai extrait ce que j’espère être un ensemble cohérent, qui prend pour objectif général ce que l’on pourrait appeler un « savoir-juger », avec toute la réserve que laisse supposer une telle dénomination. J’envisage ces trois séquences comme trois étapes successives dont chacune se caractérise par l’acquisition de connaissances et de compétences spécifiques qui restent abordées, à un moindre niveau, dans les deux autres.

Envoyé spécial. Les adeptes du soupçon "On ne nous dit pas tout"... Nouvel ordre mondial, Illuminati, complexe militaro-sioniste, les figures de ceux qui tireraient les ficelles sont nombreuses. Mensonges, manipulation et désinformation seraient notre lot quotidien. La vérité est ailleurs, bien cachée... Stratégies en cas de blocage dans un texte - Vie scolaire - Apprentissages Pour arriver à comprendre un texte, le lecteur doit être capable de se réajuster en cas de blocage. Parfois, un mot ou un passage difficile peut nuire à la compréhension du lecteur et celui-ci doit développer des stratégies pour construire le sens du texte de manière autonome. Souvent, la première stratégie utilisée par les enfants est de demander à un adulte le sens du mot ou du passage difficile. Vous pouvez féliciter votre enfant lorsqu’il le fait puisque cela démontre qu’il cherche à trouver des moyens pour surmonter les blocages.

le mensonge des images Une photographie, si elle n'est pas accompagnée d'une légende, peut dire tout et son contraire. Cette polysémie de l'image (le fait d'avoir plusieurs significations) apparaît dans cette série de photographies issues du photojournalisme : Une image peut s'avérer trompeuse pour différentes raisons. Plusieurs cas d'images mensongères sont présentés ici : Quelques précisions sur les images ou films présentés dans ce Prezi :La mésinformation (erreur volontaire) - Image d'une manifestation : présentée comme venant d'Iran, en fait du - Une d'El Païs présentant Chavez sur un lit d'hôpital. Un simple quidam en réalité. - Photo illustrant un massacre en Syrie (prise en 2003 en Irak) Zététique et théorie du complot Cet article est paru dans notre newsletter n°41 en novembre 2008. L'esprit critique tend à se méfier des théories du complot parce qu'elles naissent de leur propre réfutation. Explication : en règle générale, on considère à juste titre que « l'absence de la preuve n'est pas la preuve de l'absence ». La conséquence logique de ce principe est qu'il est impossible de démontrer l'inexistence de quelque chose, et que l'on doit donc démontrer positivement ce qu'on affirme exister. Une chose qui n'est pas démontrée est ainsi considérée, en science, comme inexistante jusqu'à preuve du contraire (sachant qu'une véritable ouverture d'esprit implique d'imaginer aussi que cette « preuve du contraire » ne vienne jamais parce que le phénomène considéré n'existe pas tout court). Des théories irréfutables

Related: