background preloader

La face cachée de la mode

La face cachée de la mode
Si des célébrités respectées font la couverture des magazines dans des poses sexualisées, peut-on s’attendre à ce qu’une mannequin mineure dise qu’elle se sent mal à l’aise d’adopter ce type de poses ? On comprend mieux le phénomène lorsqu’on voit ce qui se passe ces années-ci : les jeunes filles publient des photos d’elles-mêmes (par... If famous and respected celebrities pose on magazine covers in a sexualized manner, can we expect an underage model to say she is not comfortable posing in this way? We can also better understand this phenomenon: young girls publish pictures of themselves (e.g. on social networks like Facebook), publicly imitating the hypersexualized images with which... Il y a quelques jours, une copine m’a envoyé un courriel après avoir été frappée par les couvertures de magazines dans les kiosques ce mois-ci; selon elle, un très grand nombre étaient hypersexualisées. I was in New York during last fashion week from September 6th to 13th.

http://rqasf.qc.ca/blogue/rachel-blais

Related:  Swag , Style, LookDictature de l'apparenceNocivité des médiasEnjeux et face sombre du secteur de la mode et du luxe

VIDEO. Des petites filles formatées? Tu seras une femme, ma fille. Mais quelle femme? La bimbo de la téléréalité, la chanteuse pop délurée, la maman dévouée, la carriériste effrénée? Alors que le champ des possibles semble s’ouvrir pour les filles, Catherine Monnot, docteure en anthropologie sociale et culturelle, montre dans son ouvrage Petites filles, l’apprentissage de la féminité (éd. Autrement) qu’elles restent conditionnées par les images traditionnelles de la féminité.

Partage de photos et nombre d'amis sur Facebook sont influencés par le type d'estime de soi Les femmes qui fondent leur estime de soi sur l'apparence ont tendance à partager plus de photos en ligne et à maintenir de plus grands réseaux sur Facebook, selon une étude publiée dans la revue Cyberpsychology, Behavior and Social Networking. Michael A. Stefanone de l'Université d'État de New York à Buffalo et ses collègues ont étudiés les variables expliquant les comportements en ligne sur les sites de réseaux sociaux. Ils ont mené cette étude avec 311 hommes et femmes, âgés de 23 ans en moyenne, qui ont complété un questionnaire mesurant les déterminants du sentiment de valeur personnelle. Les contingences sur lesquelles est basé le sentiment de valeur personnelle expliquent en grande partie le comportement social adopté en ligne, concluent les chercheurs.

La sexualisation dans les média nuit à l'image de soi des adolescentes Il a aussi analysé les récentes campagnes de publicité et les méthodes de vente de produits destinées aux jeunes filles. Pour le groupe de travail, il y a sexualisation, "quand la valeur d'une personne vient seulement de son attrait ou de son comportement sexuel, à l'exclusion d'autres caractéristiques, et quand une personne est considérée comme un objet sexuel, comme une chose pour une utilisation sexuelle par un autre." Selon le rapport, le volume d'images sexualisées a augmenté en même temps que l'accessibilité à une plus grande diversité de technologies, ce qui conduit à une plus grande exposition et une plus grande pression sur les jeunes filles. Les attitudes des membres de la famille et des amis peuvent aussi augmenter la pression.

Erreur 404 LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Claire Guillot Irréelles et trompeuses, ces filles aux jambes interminables qui ornent les publicités ? Oui, et bien plus que vous ne le croyez ! Le 4 décembre, la marque H&M a reconnu dans le tabloïd suédois Aftonbladet avoir utilisé des mannequins "virtuels" pour présenter ses vêtements sur son site Internet. Pour huit modèles, la pose est étrangement identique, le corps svelte et sans défaut. Trop sexy, Alix Townsend est obligée de se déshabiller en public pour prendre l'avion Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Alix Townsend est âgée de 18 ans. Ce que le look dit de nous Elise Ricadat et Lydia Taïeb ont écouté ces patientes, celles qui ont toujours un besoin quasiment irrépressible d’acheter un vêtement qui leur irait mieux que ceux qu’elles ont déjà, et les autres pour qui s’habiller est source d’angoisse. Sous l’apparente futilité de cette quête du vêtement idéal, c’est une interrogation fiévreuse sur la féminité que les auteures dévoilent dans leur livre “Rien à me mettre” publié aux Editions Albin Michel. Quand le vêtement-plaisir se transforme en vêtement-dépendance, cette petite phrase anodine et si souvent entendue:”je n’ai rien à me mettre” traduit une réelle difficulté identitaire concernant la féminité. C’est pourquoi ces femmes cherchent vainement à se rassurer par l’achat de vêtement. L’ouvrage retrace la longue route que représente la construction de “l’être femme” au travers de cet élément hautement investi par les femmes qu’est le vêtement. Les invitées

Pub + image corporelle négative affectent le sentiment de valeur personnelle L'image corporelle est la perception qu'une personne a de son apparence physique. Une personne qui a une image corporelle négative perçoit son corps comme n'étant pas attrayant pour les autres tandis qu'une personne qui a image corporelle positive se voit comme attrayante ou du moins accepte son corps tel qu'il est. L'image corporelle n'est pas nécessairement liée à des mesures objectives ou à l'opinion que les autres peuvent avoir. Une personne qui a une image corporelle négative peut être considérée comme jolie par les autres alors qu'une personne ayant une bonne image corporelle peut être jugée comme n'étant pas attrayante par les autres. La recherche, menée par Gayle Bessenoff, chercheure en psychologie, impliquait 112 étudiantes de niveau collégial ayant en moyenne 18 ans.

Photoshop: une mannequin relance la polémique sur les photos retouchées Bien souvent les dangers de Photoshop se rappellent à nous, que ce soit à cause de parties du corps manquantes ou une aisselle un peu bâclée. Et la conversation autour du sujet soulève de nombreuses questions, autant éthiques qu'esthétiques. C'est le cas avec les photos retouchées de la compagnie Fella Swim, sur lesquelles apparaissent la mannequin australienne Meaghan Kausman. Meghan Kausman a partagé sur son compte Instagram deux photos prises par le photographe Pip Summerville -- l'une avant et l'une après la retouche, deux clichés plutôt différents. Abercrombie & Fitch s'arrête à la taille 38 Pondu par PerrineP le 13 mai 2013 D’élitiste à discriminatoire, la marque américaine Abercrombie & Fitch crée le scandale en retirant de ses magasins les tailles supérieures à 38 ! Si vous n’avez jamais mis les pieds dans un magasin Abercrombie & Fitch, voici de quoi poser rapidement le décor. Pour rentrer dans ce temple, il faut faire la queue devant une grille de 12 mètres digne des jardins de Versailles, un peu comme à Disneyland, mais juste pour voir des fringues. Au programme de l’attraction : des éphèbes torses nus qui vous interpellent à grands coups de « Hey guys, what’s going on ? », des vendeuses en tong plus jolies que les autres, une ambiance de discothèque plongée dans le noir avec de la musique très forte, des fringues qui cocottent le parfum et un décor de luxe qui vous rappelle tous les 2 mètres ô combien ils sont beaux chez Abercrombie.

Beauté physique : des traits autres que physiques influencent la perception Ces résultats montrent que les gens perçoivent l'attrait physique différemment lorsqu'ils connaissent quelqu'un. Alors que ces recherches montrent quelles caractéristiques les gens trouvent physiquement attrayantes au premier coup d'oeil, elles ne tiennent pas compte des traits non physiques qui peuvent influencer la perception de la beauté d'une personne avec le temps. Afin de vérifier systématiquement si les gens peuvent voir l'attrait physique d'une personne différemment quand ils connaissent ses qualités, les chercheurs ont mené trois recherches qui permettaient de comparer la perception d'étrangers et de gens familiers. Dans ces trois recherches, des traits non physiques connus seulement des gens familiers, tels que l'amabilité, le respect que la personne inspire et la contribution qu'elle apporte à des buts communs, avaient un grand effet sur la perception de la beauté.

Les médias et la sexualité Les modèles qu’on nous montre Quel est votre type de mec : camionneur ou intello ?, Vous êtes vaginale ou clitoridienne ?, Vous êtes une amoureuse maman ou putain ? … Quelques titres de tests de magazines féminins. Aucun sens de la nuance. Anorexie : Une ex mannequin, Georgina Wilkin, se confie sur son combat sur la maladie ANOREXIE - L'industrie de la mode n'est pas en reste lorsqu'il s'agit de donner naissance à de douloureuses histoires de troubles alimentaires. Les victimes: des jeunes filles poussant toujours plus loin leurs limites afin de répondre aux normes physiques impossibles du mannequinat. C'est quelques jours après la fin de la Fashion Week que Georgina Wilkin, ex mannequin Prada de 23 ans, se confie sur son anorexie mentale dans une interview pour le Telegraph. Alors que sa carrière n'a duré que trois ans, elle a mis huit longues années à se soigner. Lire aussi :»À deux heures près, l'anorexie m'emportait | Barbara Leblanc»Être "presque anorexique" | Jenni Schaefer Georgina Wilkin fait ses premiers pas de modèle à 15 ans et enclenche aussitôt un régime drastique.

Related: