background preloader

Edward Hopper

Edward Hopper
Exposition présentée au Grand Palais du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013 Les peintures d’Edward Hopper ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire l’Amérique. Expression des sentiments les plus poignants, ou pures constructions mentales, ces peintures donnent lieu aux interprétations les plus contradictoires. Romantique, réaliste, symboliste, et même formaliste, Hopper a été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. Conçue chronologiquement, elle se compose de deux grandes parties : la première, consacrée aux années de formation, rapproche les œuvres de Hopper de celles de ses contemporains et de celles, découvertes à Paris, qui ont pu l’inspirer. Retrouvez tout l'univers de Edward Hopper sur votre tablette numérique en téléchargeant sur l'Appstore l'application pour iPad ou sur Google play, l'application pour Android. Related:  donesepdores

Hopper biographie L'artiste peintre et graveur américain Edward Hopper naît le 22 juillet 1882 à Nyack au sein d'une famille de commerçants. Il décède dans son atelier de New York le 15 mai 1967. Edward Hopper - Summer Interior, 1909, Huile sur toile, Whitney Museum of American Art, New York En 1899 et 1900, Edward Hopper fréquente une célèbre académie de publicité, la Correspondence School of Illustrating de New York. Hopper entreprend de nombreux voyages en europe et y découvre les impressionnistes. Sa première exposition solo se déroule au Whitney Studio Club en 1920. La première rétrospective de l'oeuvre de Hopper a lieu en 1933 au Museum of Modern Art de New York. De son studio situé dans Greenwich Village, Hopper capte l’essence de la ville : le train aérien, un ciné, un resto, etc. Edward Hopper explore la composition, la lumière et la couleur, travaillant les cadrages, ciselant la pénombre, superposant et juxtaposant des pans colorés.

Nicolas de Staël Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles. L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires. Parcours Les parcours thématiques réveillent les cinq sens du plus jeune public, pour une plongée au cœur des œuvres de la collection du musée national d'art moderne. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » Ateliers Les ateliers pour le jeune public se déroulent en deux temps. Informations pratiques

Kapoor Versailles Descension © Anish Kapoor 2015 « For Anish Kapoor, a work of art doesn’t exist alone but through its viewer. The visitor at Versailles will witness the dualities of artist’s work: heaven and earth, visible and invisible, inside and outside, shadow and light… This universe can be read through experience and imagination. Catherine PégardPresident of the Palace of Versailles Sky Mirror © Anish Kapoor 2015 The itinerary Most of the works of the exhibition Kapoor Versailles are installed in the Gardens : four on the Grand Perspective and one in the Star Grove. Download the map of the works Sectional Body preparing for Monadic Singularity © Anish Kapoor 2015 Practical information For the works exhibited in the gardens of Versailles: The exhibition is free, except on days of the Musical Fountains Show and the Musical Gardens (every Tuesday, Saturday and Sunday).Dates and ticket prices of the Musical Fountains Show and the Musical Gardens The work in the Jeu de Paume room :

Pourquoi il faut relire "L'Étranger" de Camus Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

Edward Hopper Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Edward Hopper Autoportrait (1906). Œuvres réputées Soir bleu (1914)Maison au bord de la voie ferrée (1925)Automate (1927)Chop Suey (1929)Room in New York (1932)Les Noctambules (Nighthawks) (1942)Conference at night (1949)Bureau d'une petite ville (1953) Edward Hopper, né le 22 juillet 1882 à Nyack dans l’État de New York et mort le 15 mai 1967 à New York, est un peintre et graveur américain. Une grande partie de l’œuvre de Hopper exprime la nostalgie d’une Amérique passée, ainsi que le conflit entre nature et monde moderne. Biographie[modifier | modifier le code] Formation et voyages en Europe[modifier | modifier le code] Edward Hopper naît à Nyack, ville de l'État de New York, au sein d’une famille modeste de commerçants qui vendent des articles de mercerie. Afin de compléter sa formation, Edward Hopper effectue trois séjours à Paris, entre 1906 et 1910[4]. Premières expositions[modifier | modifier le code]

UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO Avec : Anne Collier, Angela Bulloch, Verne Dawson, Judith Eisler, John Giorno, Mark Handforth, Matthew Higgs, Pierre Huyghe, Françoise Janicot, Scott King, Elizabeth Peyton, Ugo Rondinone, Erik Satie, Michael Stipe, Billy Sullivan, Rirkrit Tiravanija, Andy Warhol. « Au début des années 1960, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreux artistes comme Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, John Cage, Trisha Brown, Carolee Schneeman, qui ont eu une influence majeure sur mon travail. Que ce soit une performance ou un tableau, tout ce qui leur venait à l’esprit, ils le faisaient vraiment ! Je me suis rendu compte que la poésie avait 75 ans de retard derrière la peinture, la sculpture, la danse et la musique. Si ces artistes y arrivaient, pourquoi pas moi avec la poésie ? » (1) John Giorno Dès le début des années 1960, Giorno conçoit le poème comme un virus qui doit se transmettre au plus grand nombre. Un numéro du magazine PALAIS sera entièrement consacré à l’exposition.

La prune. Edouard Manet. 1876-77. National Gallery of Art of Washington. Tell Me More English 2011 - TopTenREVIEWS Tell Me More English offers comprehensive features and levels to help you learn English as a beginner, or to improve your skills in complex English grammar, vocabulary and language. It's the best ESL application because it offers an arsenal of fundamental tools to guide you through learning English in an interactive, comfortable and easy-to-master fashion. This ESL software teaches English at your pace in a multimedia format. You learn English for everyday use and, with the advanced Tell Me More levels, you can learn English tailored for business. Tell Me More is our TopTenREVIEWS Gold Award winner. Fundamentals Compare Tell Me More English Transparent Language EF Englishtown EyeSpeak English 101 Languages of the World WordSmart Instant Immersion English Side by Side Rosetta Stone English Berlitz English Premier Click to Enlarge Tell Me More intertwines the fundamentals of English to create a strong teaching system. This application lets you view videos and answer questions based on the videos. Tools

WARHOL MaM Paris Housed at the Dia Art Foundation, Shadows is a striking group of 102 silkscreened canvases of 17 different colours whose length totals more than 130 metres. These works are a commanding reminder of Warhol's flouting of art's conventions, from the conception of works through to their presentation. Asked if these pictures were art, Warhol said no: "You see, the opening party had disco. I guess that makes them disco décor." His art represents a challenge which the Musée d’Art moderne de la Ville de Paris extends to include series like the Electric Chairs (1964–1971), the Jackies (1964), the Flowers (1964–1965) and the Maos (1972–1973). The often controversial way Warhol staged his own work is a core part of the concerns driving this exhibition. As lauded as he was criticised, Warhol – despite the virtually permanent media overkill he was subjected to – never lost his ability to destabilise the viewer. Exhibition curators : Sébastien Gokalp Hervé Vanel With the generous support of:

Perspective Drawing - Linear and Aerial Perspective (swipe the image back and forward to view) PERSPECTIVE DRAWING is a technique used to represent three-dimensional images on a two-dimensional picture plane. In our series of lessons on perspective drawing we explain the various methods of constructing an image with perspective and show how these are used by artists and illustrators. "Perspective is to painting what the bridle is to the horse, the rudder to a ship……………..There are three aspects to perspective. Perspective was developed in the 15th century by the architects, Leon Baptista Alberti (1404-72) and Filippo Brunelleschi (1377-1446). There are two main elements in perspective drawing: LINEAR PERSPECTIVE which deals with the organization of shapes in space. You can see how both of these elements work in our illustration above of some ancient ruins. If you swipe across the black and white image it will reveal a colored and textured rendering of the scene.

2025 : pourquoi dessiner l’avenir ? – URBS #07 | European Lab Winter Forum Enki Bilal est de ceux qui abolissent les frontières entre les genres, les formes et les disciplines pour construire une oeuvre pionnière qui échappe aux codes culturels de son temps : BD, art contemporain, philosophie, urbanisme, peinture, danse, poésie, sciences ou géopolitique… tout ce qui fait notre époque contribue à nourrir son imaginaire et sa vision du monde. Il dessine le futur des villes, de la planète et des hommes… Mais la culture, elle, à quoi ressemblera-t-elle ? Réponse d’un artiste visionnaire. URBS#07 – 2025 : pourquoi dessiner l’avenir ? Les Noces de Cana Appelé à Venise en 1553, Véronèse ne cessera d'exercer son talent de décorateur, apte à brosser d'immenses toiles où s'allient l'autorité scénographique, la somptuosité des costumes modernes et l'éclatante luminosité du coloris. Les Noces de Cana ornaient le réfectoire construit par Palladio pour les Bénédictins de l'île de San Giorgio Maggiore. L'épisode sacré est transposé, avec une liberté iconographique souveraine, dans le cadre fastueux d'une noce vénitienne. Une scène biblique dans une fête vénitienne À Cana, en Galilée, le Christ est invité à un repas de mariage au cours duquel il accomplit son premier miracle. A la fin du banquet, alors que le vin vient à manquer, il demande aux serviteurs de remplir d'eau les jarres de pierre puis de servir le maître de maison, qui constate que l'eau s'est changée en vin. Le profane et le sacré Véronèse mêle le profane et le sacré pour planter le décor. La commande

Related: