background preloader

Site André Breton

Site André Breton

Livres et archives pillés en France par l’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR) Article publié dans le BBF n° 10 de novembre 2016 * Cet article reprend de manière plus complète et mise à jour l’intervention présentée à la table ronde « Les livres spoliés et leur destin depuis 1940 » organisée par l’Association de la Bibliothèque russe Tourgueniev (BRT) le 10 septembre 2015. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Atidma et Emmanuel Launay. À l’automne 1940, plus de 100 000 livres et archives de la Bibliothèque russe Tourgueniev (BRT) furent pillés avant d’être expédiés vers l’Allemagne par l’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (Équipe d’intervention du Reichsleiter Rosenberg ou ERR), un commandement spécial instauré par le Reichsleiter (ministre du Reich) Alfred Rosenberg (1893 – 1946), l’acolyte idéologique d’Adolf Hitler. Parmi les ouvrages de la BRT, seule une poignée d’entre eux resta en France et fut restituée après la guerre. La Bibliothèque russe Tourgueniev : un microcosme au cœur de la spoliation des bibliothèques françaises G. 2 – Tanzenberg Le professeur V.

Dada et dadaïsme : Dada Tristan Tzara Revue DADA Réimpression intégrale par photocopie en noir et blanc (avec l'autorisation de l'auteur) de la revue publiée de 1916 à 1922 par Tristan TZARA suivie d'un apparat critique approfondi. La revue Dada, fondée à Zurich en 1916, puis publiée à Paris par Tristan Tzara constitue l'un des documents les plus importants pour l'intelligence de la mutation survenue au XXe siècle dans le domaine de la littérature, de l'art et des idées. Tome I Réimpression des 6 numéros de la revue Dada proprement dite : Dada 1, 2, 3 ; Anthologie Dada (4-5) Bulletin Dada (6) Dadaphone (7) Dada au Grand air (8) ISBN 2-902311-17-6 21x29,5 - 134 p. Tome II Dossier critique exhaustif comprenant des notes historiques, biographiques, des variantes, inédits, correspondances, tables, analyses sémiologiques et littéraires par Michel Sanouillet et Dominique Baudouin. Les deux tomes (non vendus séparément) : 40,00 euros les deux volumes

28 Breton (André) & Soupault (Philippe)Les Champs magnétiques "La glace sans tain" ''Prisonniers des gouttes d'eau, nous ne sommes que des animaux perpétuels. Nous courons dans les villes sans bruits et les affiches enchantées ne nous touchent plus. Les villes que nous ne voulons plus aimer sont mortes. BTI © Yaël Briswalter.

discipline in disorder Le site documentaire sur Pierre Soulages Max Ernst Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ernst. Biographie[modifier | modifier le code] Max Ernst est le fils du peintre Philipp Ernst et de Louise Kopp. En 1910, il commence à étudier la philosophie à l'université de Bonn mais il abandonne rapidement les cours pour se consacrer à l'art. Il rencontre les membres du groupe Blaue Reiter en 1911 avec qui il expose à Berlin, en 1913. La période dada et surréaliste[modifier | modifier le code] Durant la Première Guerre mondiale, il sert dans l'armée allemande. En 1925, Max Ernst invente le frottage : il laisse courir une mine de crayon à papier sur une feuille posée sur une surface quelconque (parquet ou autre texture). L'année suivante, il collabore avec le peintre Joan Miró pour la création de décors pour les spectacles chorégraphiques de Sergei Diaghilev. En 1934, fréquentant Alberto Giacometti, il commence à sculpter. La période américaine[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code]

L’été des philosophes Museum Tinguely | Home FR Vitesse Jean Tinguely était un passionné de la course automobile. Il était particulièrement fasciné par les courses de Formule 1. Grâce à son ami Jo Siffert, originaire comme Tinguely de Fribourg, il avait ses entrées dans les circuits de course. Lotus 25/33 R6, Musée Tinguely, Bâle, Donation Niki de Saint Phalle. Fasnacht Depuis le début des années 1970, Tinguely a participé à la Fasnacht bâloise avec la clique des «Kuttlebutzer». Jean Tinguely, L'Avant-Garde, 1988, Museum Tinguely, Bâle, Photo Christian Baur Hon L’œuvre «HON – Une cathédrale» est conçue en 1966 au Moderna Museet de Stockholm. Photo Hans Hammarskiöld Mouvement Les sculptures de Tinguely sont mobiles. Jean Tinguely, Constante indétérminée, 1959, Collection privée. Art Jean Tinguely, Wundermaschine, Méta-Kandinsky I, 1956, Musée Tinguely, Bâle. Fil de fer Les premiers sculptures et reliefs de Tinguely, créés dès 1954 à Paris, sont fabriqués avec du fil de fer. Jean Tinguely, Elément Détaché I, 1954, Musée Tinguely, Bâle. Auto

schéma de travail Fantômes d’écrivains - Devenir Personne : mode d’emploi. Éclipses littéraires chez Enrique Vila-Matas - Presses universitaires de Perpignan « Le réel est la seule chose du monde à laquelle on ne s’habitue jamais »Clément Rosset 1 Ces titres ont été publiés à l’origine chez Anagrama. Récemment, Vila-Matas a quitté son éditeur d (...) 1Retranché derrière son autoportrait d’auteur excentrique et excentré, Enrique Vila-Matas écrit depuis ses débuts sur l’impossibilité d’exister autrement que comme un fantôme, comme une ombre qui risque à tout moment de s’effacer définitivement. 2Or, le fait de signaler la continuité entre l’œuvre signée par Vila-Matas et la tradition d’une littérature de l’épuisement (Rabaté, 1991) qui sape les fondements du romanesque – impossibilité de la parole et du sujet – ne permet pas de comprendre le fonctionnement de ce sujet manqué qui, prenant en dérision toute forme d’explication psychanalytique, philosophique ou anthropologique, proclame son autosuffisance textuelle. Un non inscrit dans l’affectivité profonde plus encore sans doute que dans le système d’idées […].

Related: