background preloader

Peinture à la chaux

Peinture à la chaux
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les recettes de peinture à la chaux sont anciennes. La chaux possède des propriétés assainissantes, elle régule l'hygrométrie et l'humidité, assure la protection des murs tout en les laissant respirer. Fonctions[modifier | modifier le code] Comme pour les enduits, la peinture à la chaux a deux fonctions : la protection du parement (de pierres, de briques, d’enduit) en couvrant la surface minérale d’une couche de liant pur. Matériaux[modifier | modifier le code] Liants[modifier | modifier le code] Quand on parle de peinture, il est nécessaire d'étudier leurs liants. - minérale : argile, chaux, plâtre. - organique : sucs de plante, résines et gommes, huiles, cires, sang, les détrempes ou tempera (gélatine, méthylcellulose, amidon, œuf, caséine). - synthétique : silicate, vinyle, acryl, alkyde. Les deux premiers sont dits traditionnels par opposition aux liants synthétiques. Le choix du liant se fera selon plusieurs critères : Luminance : 0,85 Chaulage

Fabriquer soi même de la Colle Bio Comment fabriquer de la colle efficace et vraiment non toxique ? C’est facile : il suffit de quelques minutes, et d’utiliser des ingrédients naturels, comestibles et faciles à trouver pour réaliser une colle maison qui ne dégage aucune fumée ni aucun composé volatile. De plus en plus on a fabriqué de la colle de farine, ce qui a donné notre colle d’amidon moderne, et sert à coller des papiers entre eux par exemple. La colle blanche très présente dans les écoles dans les années 70 en est dérivée, et était à l’époque parfaitement comestible, fabriquée à partir de farine et d’huile d’amande amère. La colle d’amidon est, elle, fabriquée à partir d’une farine, de blé ou de riz gluant, et de l’huile d’amande amère, sans compter quelques conservateurs. Dans tous les cas, il ne s’agit ni de coller des meubles, ni d’utiliser la colle en zones très humides ou très chaudes, mais cette recette de colle bio est vraiment efficace et colle réellement une fois sèche. Comment préparer sa colle maison

Peinture à faire soi-même Bonjour, Je vous fais part d'une expérience menée ces dernières semaines, à savoir peindre avec une matière première faite soi-même. D'abord, les motivations premières : pourquoi se lancer dans la fabrication d'une peinture ? 1. Je voulais quelque chose qui ne soit pas toxique, ce qui suppose de maîtriser l'ensemble de la chaîne de fabrication (au mieux) ou au moins de savoir quelles matières premières sont utilisées ;2. Je me suis demandé comment on pouvait peindre avant l'invention des peintures acryliques ou glycéro ;3. J'ai donc effectué quelques recherches et expérimentations, dont voici le compte rendu, qui vaut pour un mur recouvert d'une plaque de plâtre cartonnée déjà peinte. Nettoyage des murs 1. Badigeon 2. Peinture 6. La préparation est réalisée en quelques minutes, et peut être appliquée tout de suite, telle quelle. On peut ajouter un pigment naturel ou des oxydes. Pour l'application, compter deux à trois couches. Frédéric Stévenot

Peinture acrylique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Peinture acrylique rouge Peintures acrylique Peinture acrylique Histoire[modifier | modifier le code] Les premières peintures synthétiques sont des nitro-celluloses à l'huile qui apparaissent au milieu des années 1930 à New York pour l'industrie automobile et le bâtiment (peintures utilisées par les peintres mexicains et Charles Pollock). La peinture acrylique pour artiste diluable à l'eau est créée en 1963 par la marque Liquitex du chimiste Henry Levinson. Au Mexique elle a été inventée au milieu du XXe siècle vers 1950[2]. Elle n'apparaît pas en Europe avant les années 1960 : Pierre Alechinsky la découvre à New York en 1965. Composition[modifier | modifier le code] La peinture acrylique est constituée de deux éléments : Les pigments : similaires à ceux de la peinture à l'huile, d'origine minérale ou organique, naturels (rare) ou synthétiques. À cette pâte pourra ensuite être ajoutée une charge afin d'en augmenter le volume.

Comparaison technique art peinture à l'huile ou acrylique sur toile Comparaison technique : Toutes les peintures sont réalisées avec 2 principaux composants : des pigments et un liant. Le Liant : Le liant permet l'amalgame des pigments. C'est par le liant que diffèrent les techniques de la peinture à l'huile et de l'acrylique. Le liant utilisé pour composer la peinture à l'huile est l'huile : l'huile de lin, d'oeillette, de carthame, de tournesol... ou encore la résine de dammar. Le liant utilisé pour la peinture acrylique est une émulsion d'eau et de résine acrylique. Les couleurs obtenues par les liants " huile " ou " acrylique " sont comparables tant par leur éclat que par leur texture. Comparaison artistique : L'artiste utilise des produits auxiliaires pour diluer la peinture, pour en varier les effets et ou enrichir la texture. La peinture à l'acrylique se dilue à l'eau ou avec des médiums qui peuvent eux mêmes être allongés d'eau. Les couleurs parfaitement miscibles offrent une grande stabilité à la lumière ; elles ne jaunissent pas.

Recette de la peinture à la caséine - Le blog d'Alain Druez Caséine utilisée comme fixateur pour un badigeon à la chaux :Recette : Caséine préparée à la chaux aérienne : Mélanger 175 g d'eau avec quelques gouttes d'agent mouillant Ajouter 50g de caséine, mixer et laisser reposer pendant 1 heure. D'autre part faire dissoudre 30g de chaux aérienne avec 100g d'eau. Verser doucement ce mélange dans le mélange eau et caséine en tournant assez vite, laisser reposer pendant 1/2 heure Ajouter 150g d'eau, bien mélanger, laisser reposer le temps que la chaux décante. Récupérer la caséine ainsi préparée en laissant la chaux au fond du récipient. Le lien est prêt à être dilué suivant l'application désirée. Préparation d'une peinture : Mélanger la caséine concentrée avec le ou les pigments, ajouter une charge si besoin afin d'obtenir une pâte crémeuse. Sur un badigeon on peut appliquer un glacis à la caséine pour rehausser les tons. référence : La Marchande de Couleurs Partager l'article ! inShare

Les mauvaises recettes de peintures naturelles | techniques recettes | Documents On trouve de plus en plus souvent sur internet des sites, tant amateurs que professionnels, qui proposent de réaliser ses propres peintures naturelles. Si certaines sources même amateurs sont d'excellente qualité (par exemple le blog decobruz sur l'utilisation de la chaux) , d'autres sites, même professionnels, n'hésitent pas à proposer des recettes qu'ils n'ont manifestement pas essayé. Nous avons exposé dans autre document des risques de la peinture à la pomme de terre et proposé une version modernisée largement plus efficace (bien que cela reste une détrempe et donc une peinture très fragile). Sur différents forums, des participants se sont interrogés sur une recette qualifiée de "badigeon au lait" proposée par plusieurs sites et que voici : "1 litre de lait écrémé, 200g de chaux aérienne, 120g d’huile de lin, 2,5 kg de blanc de Meudon ou d’Espagne" Ce "badigeon" est censé avoir une meilleure adhérence que le badigeon traditionnel. Prenez du blanc de meudon et de l'eau.

Peinture à la pomme de terre améliorée | techniques recettes | Documents L’invention de la peinture à la pomme de terre est due à M. Cadet-Devaux qui en donna la recette suivante vers le début du 19ème siècle : Pommes de terre cuites à l’eau et pelées : 1 kg Blanc d’Espagne, ou autres matières colorantes : 2 kg Eau (environ) 8 litres « On écrase les pommes de terre encore chaudes, on les délaie avec moitié environ d’eau ; on ajoute le blanc détrempé séparément dans une quantité d’eau égale ; on agite le mélange, on le passe au travers d’un tamis pour en séparer les grumeaux, et on l’emploie à la manière de la détrempe ordinaire » Cette peinture est bien techniquement une détrempe, c'est-à-dire un mélange d’une couleur délayée dans de l’eau avec un agglutinant. La couleur est ici donnée par le Blanc d’Espagne (de Meudon …) qui est de la craie (carbonate de calcium) finement pulvérisée. Dans le cas de la pomme de terre ce pouvoir collant est apporté par l'amidon qui ne correspond qu’à une fraction (15 à 20%) du poids total. Recette de la peinture à la fécule :

La caséine La casé i ne Ce produit est apprécié car son comportement fiable est bien connu depuis des millénaires. Il faut cependant bien veiller à l'employer à bonne escient, respecter ses spécificités. Ce n'est pas une colle-liant ultramoderne, multi-usages et multi-supports ! Pour plus d'informations sur la chimie de la caséine, lire le chapitre III des Dialogues de Dotapea, Caséine, phosphore et dissociation . Caractéristiques Diluant, solvant, dissolvant de la caséine : nous avons l'habitude de placer cette rubrique dans tous les articles concernant les liants. L'acétone utilisée massivement peut, comme l'alcool à brûler , être considérée comme un dissolvant. Seuls le calcium et le baryum (les deux éléments alcalinoterreux les moins inutilisables) "fixent" la caséine et ils doivent être utilisés en quantités importantes. Note : La caséine mêlée au formol produit une substance peu commune et très dure, la galalithe . Grâce à sa solidité, elle peut être poncée. Mélanges Peindre avec de la caséine

Huile de lin Elle provient de l'Asie perso-syro-anatolienne ou du Caucase et est cultivée depuis des milliers d'années en Assyrie et en Égypte, mais son emploi comme huile à peindre remonte seulement au XVème siècle (lire l'article sur les huiles ). Les variétés acclimatées aux climats du Nord ("huiles de pays"), à fibres plus longues, donnent aujourd'hui surtout des textiles ( lire l'article sur les fibres des toiles à peindre ). Fabrication, provenance, formulation Les huiles les plus réputées pour la peinture proviendraient de La Plata et Bombay, cependant la qualité des huiles à peindre ne dépend pas seulement de la provenance, mais aussi du mode d'extraction. Certaines entreprises proposent une huile de lin dont la provenance est exactement celle qui était à la disposition des anciens maîtres : le Nord de la France et la Pologne, zones de lins à fibres. Enfin sont apparues d'autres sources d'approvisionnement : le Maroc et l'Argentine. Formulation chimique Caractéristiques Densité : 0,930 à 0,935.

Recettes pour une meilleure peinture à l’huile | PEINDRE VRAI par Jean-Charles FUMOUX ancien élève de Robert Mermet, restaurateur de tableau, professeur de peinture. Le contacter Comme beaucoup d’éléments de notre vie, la peinture est sujette à des phénomènes de mode. Un nouvel état d’esprit se fait jour avec le désir de revenir à la technique des anciens Maîtres : effets émaillés, redécouverte des glacis etc.Ce mouvement d’un retour aux traditions répond en grande partie à la demande de collectionneurs de plus en plus nombreux. Déçus, à tort ou à raison, par l’art abstrait ou une peinture figurative qu’ils jugent trop commerciale, ils se tournent vers une peinture plus fidèle aux techniques traditionnelles. L’huile C’est l’élément essentiel. L’huile de noix Dans le passé seules l’huile de lin et celle de noix étaient utilisées. Et cuite… Actuellement, pour des raisons évidentes de faible siccativité et de coût, les fabricants emploient des huiles crues. Ce contenu a été publié dans Articles.

Silicate de Soude, Silicate de Sodium Liquide, Silicate de Soude Achat/Vente - Mon Droguiste Propriétés : le Silicate de Soude, aussi appelé Silicate de Sodium ou liqueur de cailloux, est un liquide permettant : · Une protection hydrofuge et ignifuge des supports poreux. · Un enduit de traitement des surfaces brutes. · Un durcisseur de béton. Densité : 1,4 Concentration : 38% < C < 40% Numéro Cas : 15859-24-2 Utilisations : s'applique au Spalter, pur ou dilué. · Pour hydrofuger bois, ciment, plâtre ; dalles… passer 3 couches du mélange suivant : 2/3 de Silicate de Soude + 1/3 d’eau. · Pour ignifuger bois et boiserie en extérieur : ½ Silicate de Soude + ½ d’eau. · Pour coller papier, cartons… · Pour réparer des plaques de marbre cassées : préparer un mélange épais de Blanc de Meudon avec du Silicate de Soude. Précautions :

Sodium silicate Sodium silicate is the common name for compounds with the formula Na2(SiO2)nO. A well known member of this series is sodium metasilicate, Na2SiO3. Also known as waterglass or liquid glass, these materials are available in aqueous solution and in solid form. They are used in cements, passive fire protection, textile and lumber processing, refractories, and automobiles. Na2CO3 + SiO2 → Na2SiO3 + CO2 Anhydrous sodium silicate contains a chain polymeric anion composed of corner shared {SiO4} tetrahedral, and not a discrete SiO32− ion.[1] In addition to the anhydrous form, there are hydrates with the formula Na2SiO3·nH2O (where n = 5, 6, 8, 9) which contain the discrete, approximately tetrahedral anion SiO2(OH)22− with water of hydration. In industry, the various grades of sodium silicate are characterized by their SiO2:Na2O ratio, which can vary between 2:1 and 3.75:1.[3] Grades with this ratio below 2.85:1 are termed 'alkaline'. History[edit] Properties[edit] Production[edit] Uses[edit] [edit]

COMMENT FABRIQUER SA PEINTURE ? Les bases théoriques - Kama Pigments Matériel d'Artistes Le liant dans cette technique est l'huile de lin. Mais, quelle est la caractéristique fondamentale de l'huile de lin qui nous permettrait de comprendre sa «logique»? Contrairement aux autres huiles végétales comme l'huile d'olive ou de canola, l'huile de lin réagit chimiquement avec l'oxygène contenu dans l'air (un processus qui se nomme oxydation), pour lentement passer de l'état liquide à un gel puis à sa forme solide, et c'est pour cette raison que l'on dit de l'huile de lin qu'elle est siccative. L'huile de lin n'est bien sûr pas la seule huile siccative et donc, il ne s'agit pas de la seule huile que nous pourrions utiliser. L'huile d'oeillette, de carthame ou de noix sont des huiles semi siccatives, cependant on évite généralement de les utiliser comme huile de broyage, puisque ces huiles forment généralement des films de peinture qui sèchent plus lentement et qui sont plus fragiles que ceux fabriqués avec de l'huile de lin. Fabriquer sa peinture à l’huile

Related: