background preloader

Invariants.htm

Invariants.htm
Related:  CPC - PEMF - Cafipemf ...pour le CPClorad

Les gestes professionnels des enseignants ont-ils un effet sur les apprentissages des élèves ? C'est la dernière intervention de la journée. Dominique Bucheton réussit à emporter l'adhésion du public. Ses propos bousculent un peu les enseignants en général mais confortent les militants qui l'écoutent dans quelques « résistances ». Dominique Bucheton est une didacticienne du français, professeure à l'université de Montpellier, directrice du LIRDEF (laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique, éducation et formation). Elle se demande comment faire pour que l'engagement des enseignants produise des effets et celui des élèves aussi, parce que les deux sont investis dans l'affaire. Qu'est-ce qui fait de la co-activité en classe une dynamique positive ? Elle dit qu'il faut « penser le renouvellement de la professionnalité enseignante, parler des dilemmes de la profession. Elle propose trois postulats pour penser l'aide : - la question du sujet : l'élève est une personne avec des affects, des émotions. - maitres et élèves : l'influence de la posture de l'un sur les autres

Réflexions sur l'observation d'une classe Observer est une activité d’investigation qui oscille entre 2 attitudes : objective et subjective En sciences : observer s’apprend et développe des compétences : s’interroger, ordonner les observations, dégager des relations entre les éléments observés, analyser (sélectionner les éléments pertinents par rapport au questionnement), communiquer. Regard extérieur avec des outils (mesure, quantification) qui tent vers une attitude objective En observation d’un sujet sur d’autres, l’autre, les autres ne laissent pas indifférents ce qui amènera souvent à une attitude subjective L’articulation entre ces 2 attitudes est à construire : outil adapté ; référentiel : programmes, enjeux de l’école, ... nécessité d’une définition des objets à observer Ce qui peut être observé ? Des personnes : maître : pratique professionnel, réflexion pédagogique. Se limiter : Tout observer est impossible Vouloir tout observer simultanéiment , c’est ne rien voir . observation libre pour amener au questionnement

Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs Une formation continue des enseignants aujourd'hui - page 5 Une formation continue des enseignants aujourd’hui. Pour « faire » quoi ? Pour le centre Alain-Savary, la formation continue doit donner des espaces et des temps disponibles aux enseignants afin de mieux comprendre la nature des difficultés ordinaires d’apprentissages que rencontrent les élèves. Elle doit permettre d’autre part de mieux comprendre les problèmes ordinaires d’enseignement auxquels sont confrontés les professionnels. On oppose souvent ces deux aspects, mais ils sont indissociables pour comprendre ce qui se passe dans la classe. Cinq directions pour la formation - page 7 Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions qui peuvent guider les formateurs quand ils conçoivent une formation . Concevoir une formation - page 14 Outils, dispositifs, environnements, parcours... L’enjeu de toute formation se situe au niveau de l’activité que l’on souhaite que le formé déploie effectivement.

Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont. (ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement La demande adressée aux enseignants par l’institution s’est progressivement déplacée d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. La question du « professionnalisme enseignant » requiert du professeur non seulement de maitriser ce qu’il a à enseigner, mais aussi de devenir un spécialiste des apprentissages. Le rôle des enseignants-formateurs En conséquence, le travail du formateur consiste à apporter des connaissances sur les apprentissages et les conditions qui facilitent ces apprentissages. Un modèle de recherche de plus en plus prégnant : « évidence-based-policy » Selon R. 1. 2. 3. 4. 5.

A propos des conseillers pédagogiques - Réseau d'échanges de pratiques pédagogiques - Epinay-sur-Seine et d'ailleurs Avec mes maîtres, j’ai appris beaucoup ; Avec mes collègues, davantage ; Avec mes élèves plus encore. Accueil du site > PÉDAGOGIES et PRATIQUES > Ressources >A propos des conseillers pédagogiques A propos des conseillers pédagogiques Drôle de job ... dimanche 21 janvier 2007 par Jean-Claude ROLLAND popularité : 3% ne vision du métier de CPC par Martin Vidberg l’auteur du "Journal d’un remplaçant" Editions Delcourt, 2007, collection Shampooing. Lire aussi A quoi servent les Conseillers Pédagogiques ? Commentaires Rechercher dans le site Statistiques Dernière mise à jour samedi 2 mai 2015 Publication 539 Articles Aucun album photo 426 Brèves 170 Sites Web 60 Auteurs Visites 266 aujourd’hui 258 hier 3920603 depuis le début 12 visiteurs actuellement connectés Navigation Mots-clés de l’article Articles de la rubrique Thèmes Arts visuels Bibliographies Collèges Echanges Ecoles d’Epinay Education Education civique Evaluations Géographie Histoire Humour Infos sur le site La Fontaine Littérature Lois Maîtrise de la langue

Les postures enseignantes, les postures élèves, et les APC... Une discussion au sujet des nouveaux APC et de ce qu’on peut en faire m’a fait penser à un apport théorique reçu au cours d’un stage PMQC (Plus de Maitre Que de Classe). L’une des interventions portait sur les gestes professionnels et les postures d’apprentissage des élèves. Cette intervention s’appuyait sur les travaux de Dominique Bucheton, professeur des universités, IUFM de Montpellier, directrice du Laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique éducation et formation. Les « postures d’étayage » se placent du point de vue de l’enseignant : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie. Une posture d’accompagnement : le maître apporte, de manière latérale, une aide ponctuelle, en partie individuelle en partie collective, en fonction de l’avancée de la tâche et des obstacles à surmonter. Bibliographie :

Conférence "Activités des formateurs d’enseignants" - Chaire Unesco Dans un contexte de transformations fortes de la formation, l’activité des formateurs est sujette à de multiples tensions et interrogations. Si la diversité des acteurs de la formation semble s’imposer comme une nécessité, sur quels principes directeurs concevoir l’articulation de leurs missions et activités ? Cette quatrième conférence contribuera à apporter des éléments d’analyse sur deux versants. Le premier versant questionnera l’activité des formateurs lorsqu’ils conçoivent la formation : Quelle conception de l’apprentissage/développement professionnel ? Le second versant concernera davantage l’activité effective de formateurs en situation de formation. Une attention particulière sera portée aux possibilités de comparaison internationale. Ressources en ligne : Les qualités et fonctions indiquées pour les intervenants sont valables au moment de leur intervention.

En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles. Ce qui revient à : Quelles compétences peut-on construire en formation continue ?

Professeurs d'école ... des compétences multiples ... - Réseau d'échanges de pratiques pédagogiques - Epinay-sur-Seine et d'ailleurs Pour la formation, pour infos, pour avoir une vision du métier et des attentes du point de vue institutionnel, l’ensemble des compétences d’un enseignant sous la forme d’une carte heuristique. Enseignants du premier degré exerçant en classes et écoles maternelles. Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l’exercice en école maternelle.circulaire n° 2009-098 du 17-8-2009 - BO n° 32 du 3 septembre 2009En bleu, dans la carte, les compétences, attitudes et connaissances reprises de ce texte référentiel de compétences des enseignantsCAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES MAÎTRES EN INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION DES MAÎTRESA. du 19-12-2006 JO du 28-12-2006 - BO n° 1 du 4 janvier 2007 Le référentiel national du C2i ® niveau 2 “enseignant” CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNETAchèvement de la généralisation du C2i® niveau 2 “enseignant”CIRCULAIRE N°2006-147 DU 5-9-2006 BO n°33 du 14 septembre 2006 Documents joints

Etes-vous un bon prof ? Série 1 : l'enseignant et ses cadres | LeWebPédagogiqueLeWebPédagogique Nous vous parlions la semaine dernière du lancement d’une série d’auto tests pour vous aider à évaluer votre pratique. Nous vous laissons découvrir avec François Muller la première des cinq facettes : l’enseignant et ses cadres. « Etes-vous un bon prof ? C’est un exercice d’explicitation que l’on se doit à soi-même, qui met en rapport les compétences effectives et le sentiment subjectif de sa propre compétence. Afin d’améliorer votre auto-positionnement, nous vous proposons une démarche progressive, par étapes, avec votre participation active : 1 – L’exercice du « petit vélo », une approche métaphorique 2 – Un exercice de positionnement par rapport au cadre référentiel du métier 3 – L’identification de vos points forts et des points à développer 1 – L’exercice du « petit vélo » Réfléchir à sa pratique… Cet exercice est fondé sur un support métaphorique misant sur la familiarité et la puissance d’évocation des situations qui s’y attachent. Téléchargez par mail la version PPT de l’exercice

Les missions du conseiller pédagogique Publié le 19 avril 2011 à 11 h 39 min par Céline Grousson Quelles sont les missions du conseiller pédagogique (CP) et de l’ingénieur pédagogique multimédia (IPM) ? C’est en se posant cette question entre collègues pratiquant l’un, l’autre ou ces deux types de missions que nous en sommes venus, au CAPE, à formaliser nos missions respectives. Dans un premier temps, cette formalisation a pris la forme d’un poster pour le présenter aux journées IgéPédago. Dans un deuxième temps, deux articles, celui-ci sur le rôle du conseiller pédagogique et dans quelques jours un autre sur le rôle de l’ingénieur pédagogique multimédia, nous permettent de préciser ces missions. L’équipe du CAPE Elle se compose de 2,5 conseillers pédagogiques, 2 ingénieurs pédagogiques multimédias, 2 techniciens audio-visuels, 1,5 développeurs informatiques, 1 chercheur en sciences de l’éducation et 1 spécialiste en droit d’auteur. Fiche de poste du conseiller pédagogique (CP) à l’École des Mines de Nantes : Problématiques

animer_des_formations_outils_et_dispositifs *Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur. Dossier coordonné par Roxane Caty-Leslé et Philippe Watrelot Ce dossier est destiné à ce métier qui peut-être disparait peu à peu, se transforme à coup sûr : le métier de formateur. La formation initiale tend à n’être plus de l’accompagnement de professionnels sur leur lieu de travail. Formateur. Les recettesNotre intention est de donner à lire des fiches, des trucs, des gestes ou des façons de faire. Les réticencesNous avons d’abord reçu nombre de textes qui étaient pure analyse et réflexions sur le métier. Roxane Caty-Leslé, Philippe Watrelot Sommaire 1. De la transmission à la confiance : postures d’un formateur (Isabelle Andriot)Faire avec les imprévus (Claudine Cicolella)Pourquoi je donne mes fiches outils en formation… (Yannik Mével)Un cadre qui permet à chacun de changer (Rose Join-Lambert) 2. 3. 4. 5.

La carte de concepts Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Souvent nommé « théorie » ou « notion », le savoir doit être explicité pour que le formateur puisse le présenter et les apprenants se l’approprier. Le savoir-faire : Il constitue le contenu pratique que les participants à 2. la formation doivent être en mesure de réaliser pour démontrer leurs capacités. Le savoir-être : Il constitue le contenu comportemental que le 3. participant doit manifester, à la fin de la formation, pour être en mesure d’utiliser le savoir et de réaliser le savoir-faire visé par les objectifs. L’outil de la carte de concepts facilite le travail du formateur en lui permettant d’organiser les savoirs de sa formation. Composantes de la carte 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Like this: J'aime chargement…

Related: