background preloader

Définition des concepts clés en pédagogie

Définition des concepts clés en pédagogie

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/45897684866019649/pedagogie_generale/Definition_des_concepts_cles_en_pedagogie.pdf

Related:  Concepts pédagogiques de baseCapacités/compétences transversales à l'écoleCprof_m_roigauto formation

Taxonomie de Bloom Un article de Wiki Paris Descartes. Des clés pour comprendre l'Université numérique Qu'est-ce qu'un objectif pédagogique ? Capacités transversales du plan détudes romand - plandetudes.ch Dans l'actualité Pour le Prix RTS Littérature ados 2014, sept ouvrages accessibles aux élèves dès 13-14 ans ont été sélectionnés par un comité composé de bibliothécaires et libraires spécialisées jeunesse et de l'équipe de production de "Lire délire". Les livres retenus, écrits en français, ont été publiés entre mai 2012 et mai 2013. Sept classes romandes présentent ces ouvrages sur RTS Deux, du 5 mars au 16 avril, chaque mercredi vers 16h30. Leur mission : réaliser un clip, sorte de bande-annonce pour présenter le livre ; se rendre sur le terrain pour réaliser un reportage sur une thématique inspirée de l'histoire ; participer à des débats critiques sur le texte et sa problématique.

Potentialités et limites d’une méthodologie constructiviste pour l’apprentissage des langues en formation ouverte et à distance. Étude de cas. Tous les moyens de l’esprit sont enfermés dans le langage ; et qui n’a point réfléchi sur le langage n’a point réfléchi du tout(ALAIN, 1932 : 66). 1 Les approches constructivistes de l’apprentissage Dans le champ des sciences de l’éducation, le courant constructiviste cultive l’idée piagétienne selon laquelle les sujets sont dotés d’un potentiel énergique et de capacités qui leur permettent d’appréhender la réalité par une restructuration conceptuelle itérative, effectuée au travers de leurs expériences. Cette approche développementale postule que la connaissance est construite dans l’esprit du sujet apprenant, et non transmise par des formateurs ou par des supports médiatisés. Les travaux de Vygotsky (1934, éd. 1978, éd. 1997) ont montré que si l’apprentissage est un processus d’appropriation de la réalité, il est aussi un processus d’appropriation des outils qui permettent d’appréhender cette réalité, et que le langage constitue un de ces outils.

Les styles d'apprentissages Une approche constructiviste La prise en compte des styles d’apprentissages participe d’une approche constructiviste. L’apprentissage est, dans cette approche, considéré comme une interaction entre un apprenant et un objet conduisant à une représentation mentale qui constitue un outil pour comprendre le monde, s’y adapter ou le modifier en intervenant. Dans une approche constructiviste : Les connaissances sont construites. L’apprenant est au centre du processus.

L’aide aux élèves en difficulté : un espace de collaboration sous tension 1L’étude sur laquelle nous nous appuyons porte sur les rôles de partenaires tenus par les maîtres E, enseignants spécialisés, qui, dans l’école primaire française, sont chargés de l’aide à dominante pédagogique. Les deux activités principales de ces maîtres sont, d’une, part l’aide directe auprès de petits groupes d’élèves sortis des classes et, d’autre part, des pratiques collaboratives visant à construire des systèmes d’aide en fonction des besoins des élèves et des ressources locales. 1 Ce réseau constitué d’un psychologue scolaire et de maîtres spécialisés dans l’aide à dominante pé(...) 2Malgré un positionnement institutionnel clair et une mission jugée pertinente sur le terrain, le travail du maître E s’est trouvé remis en cause par plusieurs rapports et recherches qui soulignent notamment le manque d’efficacité des liens entre les différents partenaires concernés par l’enseignement aux élèves en difficulté (Ferrier, 1998 ; Gossot, 1996).

La taxonomie de BLOOM La classification des objectifs en catégories est ce que l'on appelle la « Taxonomie des objectifs ». L'intérêt d’une taxonomie est qu'elle permet d'identifier la nature des capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité. Cette information, parmi d’autres, permet d’adapter la méthode de formation. Savoirs, capacités et compétences à l'école : une quête de sens Forum-pédagogies, mars 1999, 24-31 / ROEGIERS, X. / 1999 Télécharger la publication 1. Ce qu'est un enseignement en termes de compétences 1.1 Un malentendu sur le terme "compétence" On a souvent tendance à associer le développement de compétences à un certain nombre de savoir-faire assez généraux et transversaux, tels :- argumenter,- structurer sa pensée,- s'exprimer oralement et par écrit,- synthétiser des informations,- transposer dans un autre langage,- avoir confiance en soi,- gérer l'information,- prendre du recul,- estimer,- vérifier,- gérer son temps,- travailler en équipe,- chercher de l'information,- etc.C'est volontairement que, pour le moment, nous les désignons par le terme assez vague de "savoir-faire généraux", terme qui sera clarifié par la suite.

PASTRÉ Pierre. La didactique professionnelle. Approche anthropologique du développement chez les adultes 1Pour introduire son ouvrage La didactique professionnelle, nom donné à une théorie de l’activité dont il est le concepteur, Pierre Pastré met l’accent sur le développement des humains « dans et par le travail », en se plaçant non pas du point de vue cognitiviste, mais du point de vue psychologique du « sujet capable » (Rabardel, 2005), celui qui dit « Je peux » avant de dire « Je sais ». Pastré fait partie de ceux qui pensent le développement des adultes tout au long de leur vie professionnelle, où il estime que se mêlent indissociablement construction de l’expérience et développement de nouvelles ressources cognitives lorsque les conditions sont réunies pour favoriser une intelligence au travail. Si ce développement au travail est toujours « son combat », pour autant, au vu de la situation sociale actuelle, il constate que plus l’intelligence se développe au travail et plus se développe aussi la fragilité psychologique des acteurs.

Le statut de l'erreur Quel statut donner à l’erreur ? L’erreur peut être considérée comme une faute dans un modèle d’apprentissage dit transmissif. Une faute mise à la charge de l’étudiant qui ne se serait pas assez investi, motivé et qui n’aurait pas mis en œuvre toutes ses compétences. Dans ce contexte, l’erreur sera souvent sanctionnée lors d’une évaluation finale. Etude psychosociale d’une séquence d’enseignement de la lecture au cours préparatoire 1Comment peut-on définir la professionnalité ? La professionnalité repose sur l’avènement de compétences spécifiques en ce qu’elles se rapportent à l’automatisation progressive d’activités particulières répétées. Définir un professionnel c’est donc caractériser son ou ses activités. Or l’activité enseignante se définit souvent, et même prioritairement pour le didacticien, par le savoir et ses enjeux qui constituent le cœur même de la raison de mise en place de l’activité d’enseignement : on enseigne pour que les élèves apprennent « quelque chose » en classe… sinon à quoi bon ?

Des concepts de base en pédagogie Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Institut National des Sciences Appliquées Des concepts de base en pédagogie Navigation secondaire Capacités transversales — CO géographie Parmi toutes les capacités qui doivent être mobilisées par les élèves, sous des formes diverses, pour réaliser de nombreuses tâches dans les différentes disciplines, certaines sont essentielles pour mener à bien une démarche géographique; ce sont : se poser des questionsobserver et examinerrecueillir des informationstrier, classer, mettre en catégoriescomparerformuler des hypothèsesdéduiretirer des conclusionsmettre dans un contexte généralappliquer, transférerjuger, apprécierprendre position. L'identification des capacités transversales à mettre en jeu dans une problématique géographique est une tâche indispensable du maître, non seulement pour détecter d'éventuels obstacles pour les élèves, mais aussi pour leur permettre de structurer plus efficacement leur pensée. Un travail sur une capacité transversale n'a de sens que si celle-ci est contextualisée dans une unité de problème géographique. Pas encore déterminée : voir "Carnet de route"

Conflit cognitif La théorie du conflit sociocognitif constitue, depuis les années 80, l'hypothèse centrale de la psychologie sociale du développement, ou en d'autres termes, des théories de la construction sociale de l'intelligence. celles-ci considèrent l'interaction sociale comme l'un des éléments clés du développement intellectuel de l'individu. "L'objectif de la théorie n'est pas de proposer un modèle descriptif original du développement de l'intelligence. Le cadre retenu concernant l'ontogénse et la filiation des stades est celui de la théorie piagétienne dont la théorie du conflit sociocognitif adopte les points de vue constructiviste et structuraliste. En tant que théorie psychosociale du développement de l'intelligence, son apport original concerne le mécanisme de la construction cognitive. A ce titre, elle reprend d'abord l'idée [...] que l'intervention de variables sociales ets nécessaire au développement cognitif individuel à certains moments clés de la genèse.

Méthodes pédagogiques Une méthode pédagogique décrit le moyen pédagogique adopté par l’enseignant pour favoriser l’apprentissage et atteindre son objectif pédagogique. Tout comme les postures décrites ci-dessus, en règle général un établissement ou un enseignant valorise plus à un instant donné une méthode qu’une autre ; bien sûr la méthode unique imposée ou obligatoire serait une erreur, car elle appartient au libre choix de l’enseignant ou de l’étudiant et est souvent affaire de circonstances. Historiquement, il y a eu des effets de mode ou la croyance à certains moments en une méthode-miracle qui permettrait l’apprentissage de tous.

Related: