background preloader

Idées ASH - Pédagogie et Ressources

Idées ASH - Pédagogie et Ressources
Related:  Concepts pédagogiques de basePédagogie - Sources d'information non institutionnellesPedagogie

Théories de l'apprentissage Apprendre, c'est comprendre. C'est construire un savoir que l'on va pouvoir réinvestir. Pour que l'élève apprenne, il est essentiel: Qu'il soit conscient de ce que l'on essaie de lui faire comprendre et pourquoi.Qu'il soit conscient de " comment " il apprend.Qu'il ait envie d'apprendre. Enseigner, c'est aider l'enfant à apprendre, à construire un savoir. Ce qui est essentiel avant / pendant / après l'enseignement : Connaître la façon dont l'enfant apprend.Vérifier qu'il ne construise pas une " fausse compréhension ". LE TRIANGLE PEDAGOGIQUE de HOUSSAYE : Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye, aujourd'hui professeur de Sciences de l'Education à l'université de Rouen, définit tout acte pédagogique comme l'espace entre trois sommets d'un triangle : l'enseignant, l'apprenant et le savoir. Selon Houssaye, toute pédagogie est articulée sur la relation privilégiée entre deux des trois éléments (les sujets actifs) et l'exclusion du troisième (qui fait le fou, ou le mort)

La pédagogie par Objectifs (PPO) La pédagogie par objectif n’est pas une nouveauté, depuis 68 on a enterré sans les comprendre, les pédagogies permissives car elles étaient non directives et jugées trop utopiques. On a aussi les idées concernant les pédagogies de groupe qui visent la participation mais elles ont échoué car elles étaient trop généralistes. La PPO arrive alors à point donné comme un espoir d’alternative pour ceux qui aiment être au goût du jour. Pour d’autres, au contraire, qui refusent les modes, c’est l’agacement et le refus. La PPO est la " pointe de la technologie ", pour ceux qui aiment être au goût de jour, c’est l’engouement. Il est intéressant de connaître cette pédagogie nouvelle qui n’est ni une nouveauté ni une pédagogie. On définit donc, dans le cadre de ce projet socio-politique général, des finalités spécifiques puis on envisage des buts à long terme, à moyen terme et à court terme.

Outil du sociogramme Bonjour! Vous trouverez ici l’outil développé par Pierre Girardot et qui permet de créer la formation d’équipes qui respecte les désirs des élèves! La création d’un sociogramme exige normalement près de 3h de travail pour une classe comportant 25 élèves, avec l’outil de Pierre, on le réalise en moins de 15 minutes la première fois, et environ 7 minutes les autres fois! Vous trouverez à gauche une vidéo vous expliquant une marche à suivre afin de réaliser sans heurts votre premier sociogramme. Puisque M. Au plaisir Stéphane Côté notre site, ressources.EMF La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: N’est ce pas l’objectif premier d’un enseignant? WordPress:

Médiation et Métacognition Le structuralisme Il met l’accent sur les structures mentales. Selon PIAGET, l’enfant développe un certain nombre de fonctions cognitives à un âge donné, par étapes. Le fonctionnalisme : Ce sont les apprentissages qui vont modifier les comportements cognitifs. VYGOTSKY, BRUNER, Alain MOAL, M. Compétence : notre composition cognitive, nos outilsPerformance : manière d'utiliser les outils Nous avons la même compétence, pas la même performance car nous ne subissons pas les mêmes apprentissages. Pour passer de la compétence à la performance, il faut : être en apprentissagefaire le postulat de pouvoir progresser. Le traitement de l’information : Dans ce cadre de pensée, la mémoire apparaît comme un système complexe qui reçoit de l'information, la code, la traite, la stocke à des endroits particuliers, et restitue cette information à la demande (par un ou des processus de récupération). Dès lors qu'on reçoit une information, elle prend deux chemins différents :

Le blogue de Alain Caron Interactions entre fonctions cognitives Les fonctions cognitives n’agissent pas indépendamment les unes des autres. Il est souvent nécessaire de faire appel à plusieurs d’entre elles selon la tâche que nous sommes en train d’effectuer. Par exemple, les jeux HAPPYneuron sont présentés et classés par catégorie, cependant ils stimulent la plupart du temps plusieurs aspects cognitifs. Les jeux de mémoire notamment requièrent une attention particulière pour optimiser le processus de mémorisation. L'attention et la mémoire L'interaction entre les deux fonctions cognitives attention et mémoire est très grande. L'attention se portera sur une information familière principalement si elle diffère du contexte habituel (dans notre exemple, un élément aurait été déplacé) ou si nous recherchons volontairement un objet dans l'environnement. Notons que notre (pré)nom, entendu dans des contextes divers (dans la rue, au restaurant...) captera aussi immédiatement notre attention, même si cette information nous est extrêmement familière.

discipline Déclarations importantes à faire en classe au sujet du comportement des élèves 1. Nous nous faisons mutuellement confiance. 2. Nous avons un comportement responsable. 3. Nous contribuons à la création d'une atmosphère agréable en classe. 4. Nous appartenons au milieu scolaire. 5. Tâches parascolaires qui permettent aux enfants de devenir plus responsables Chaque élève doit avoir un travail dont il sera responsable pendant toute l'année, un autre dont il ou elle s'occupera pendant une journée et encore un autre dont il ou elle assumera la responsabilité avec les autres enfants de la classe. Cinquante-neuf techniques de renforcement positif Cinquante-cinq façons de dire "Bravo!" Un petit compliment fait beaucoup de bien en classe. Les postures enseignantes, les postures élèves, et les APC... Une discussion au sujet des nouveaux APC et de ce qu’on peut en faire m’a fait penser à un apport théorique reçu au cours d’un stage PMQC (Plus de Maitre Que de Classe). L’une des interventions portait sur les gestes professionnels et les postures d’apprentissage des élèves. Cette intervention s’appuyait sur les travaux de Dominique Bucheton, professeur des universités, IUFM de Montpellier, directrice du Laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique éducation et formation. Les « postures d’étayage » se placent du point de vue de l’enseignant : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie. Une posture d’accompagnement : le maître apporte, de manière latérale, une aide ponctuelle, en partie individuelle en partie collective, en fonction de l’avancée de la tâche et des obstacles à surmonter. Bibliographie :

Rôle du psychologue Le contenu de cette page est issu de mes notes personnelles de cours en formation CAPA-SH. L'apprentissage est une activité globale de l'individu dont les potentialités physiques, intellectuelles, sociales et affectives sont en interaction constante. BIOLOGIQUE : Tout apprentissage met en activité les fonctions neurologiques globales du cerveau; unité physiologique en évolution, mais aussi rythme individuel; maturation psychomotrice et développement physique. Le psychologue a une formation qui lui permet d'appréhender l'enfant sous l'angle des processus d'apprentissage en lien avec son développement. Circulaire du 10/04/1990 BO n° 16 du 19/04/1990 " Les actions du psychologue... tirent leur sens de cette mise en relation entre les processus psychologiques et les capacités d'apprentissage des élèves." capacité = ce que l'on acquiert après apprentissage.. le psychologue peut donc parfois donner des pistes. Principe des tests : Echelle métrique (à valeur génétique)Etalonnage (référence groupale)

ACELF

Related: