background preloader

« Facebook, c’est mort » ! Vive Snapchat !

« Facebook, c’est mort » ! Vive Snapchat !
La guerre des images n’aura pas lieu Notre enquête a également révélé un type d’inquiétude moins conforme aux mises en garde des adultes, mais non moins agissante : c’est la crainte de perdre la face, au sens propre, en étant « affiché » - adjectif qui a dans le langage des ados une connotation très négative. Bien qu’elle s’appuie rarement sur des expériences vécues, la hantise est réelle de voir exposées sur Facebook des images de soi dévalorisantes, que les adolescents désignent par la formule très usitée, de Lisieux à Strasbourg en passant par Aulnay-sous-Bois, de « photos dossier ». Chaque téléphone mobile visité lors de notre enquête recèle une ou plusieurs de ces « photos dossier » : photos d’enfance ou de cérémonies encadrées dans le salon familial d’un(e) ami(e) que l’on aura prise à la sauvette avec son mobile, photos désavantageuses prises sur le vif à la cantine, lors de soirées, ou dans les toilettes, et que l’on garde par devers soi « au cas où »… . Des émoticon vivants

http://www.fftelecoms.org/articles/observatoire-de-la-vie-numerique-des-adolescents-12-17-ans-facebook-c-est-mort-vive

Related:  SnapchatréflexionAdolescents et réseaux numériquessymptomesJeunes

Anonyme, intime, invisible ? Pourquoi Snapchat n'est pas vraiment un anti-Facebook - 30 juin 2014 Un défouloir, avec un grand D. Jouissif. Exutoire. Libératoire. Les fans de Snapchat parlent de leur jouet comme un vent de liberté soufflant sur les réseaux sociaux. Pourquoi les enseignants n'utilisent pas les réseaux sociaux en classe ? Alors que les enseignants sont largement présents sur les réseaux sociaux à titre personnel, que les élèves eux aussi savent les utiliser, les usages professionnels sont très rares. Une étude américaine montre que les blocages ne sont pas que techniques. les enseignants ont peur de retrouver les parents sur ces réseaux. Selon une étude réalisée par le département des sciences de l'éducation de l'Université de Phénix aux Etats-Unis, 80% des enseignants utilisent à titre personnel les réseaux sociaux.

Les nouveaux réseaux sociaux plébiscités par les adolescents Je profite de cette animation sortie hier et réalisée par 2factory (petite boite très recommandable sur le motion design) pour faire un article sur les réseaux sociaux qu’il faut suivre et leurs usages potentiels par les marques. TENDANCES RESEAUX SOCIAUX 2014 from 2 FACTORY on Vimeo. Cette vidéo est parfaite car elle donne rapidement les 3/4 éléments dont vous avez absolument besoin pour comprendre ces derniers. On voit passé beaucoup d’articles ces temps-çi sur le fait que les adolescents auraient déserté Facebook…C’est un mouvement logique puisque quand on est un endroit à la mode, nécessairement au bout d’un moment, on n’est plus cool…peu résistent à cette règle… Mais la question reste que s’ils ne sont plus sur Facebook, où sont-ils? Bien sur, cette note n’a pas pour vocation de vous dire qu’il faut absolument aller sur ces réseaux (les outils ne font jamais une stratégie) mais plutôt de les comprendre et voir comment ces derniers évoluent. 1.

Zygmunt Bauman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bauman. Zygmunt Bauman en 2013. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux. It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone.

Comment Snapchat compte devenir le média d’informations des jeunes Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective Snapchat n’est plus l’application de sexting qui a fait au début sa réputation. Misant sur la nature éphémère de ses contenus, elle est vite devenue une messagerie puissante et depuis peu une plateforme qui compte bien dépoussiérer l’info pour ses 100 millions de jeunes utilisateurs. 20 % des internautes français déjà membres de Google+ et Twitter En progression constante depuis son lancement il y a deux ans, le réseau social Google+ semble inarrêtable. Il égale Twitter en nombre de membres, alors que le poussin a fêté sa septième année, et il devance largement LinkedIn, le réseau social professionnel. D'après Médiamétrie, les comportements entre Facebook, Twitter et Google+ n'ont rien de comparable. Facebook pour les amis, Twitter pour les marques, G+ pour les deux Ces derniers temps, les réseaux sociaux cumulent les polémiques. Entre la fuite de milliers de mots de passe sur Twitter en mai 2012 et la fuite de données de 6 millions de membres de Facebook le week-end dernier, il n'y a pas de quoi avoir spécifiquement confiance en eux.

Twitter, Facebook et les autres Soumis par INTERNET SANS C... le jeu, 10/10/2013 - 15:26 Une étude de la banque d'affaires américaine Piper Jaffray menée auprès de 8.6000 jeunes a annoncé qu'aux Etats-Unis Twitter détrône Facebook chez les adolescents américains. 26 % des jeunes interrogés disent préfèrer Twitter contre 23 % pour Facebook et Instagram (une application de partage de photo qui appartient à Facebook) Si en France, la suprématie de Facebook est toujours d'actualité, cette annonce a en ce qui nous concerne le mérite de rappeler à tous les parents et éducateurs qu'une approche éducative des réseaux sociaux ne saurait se limiter à ce seul réseau social.

Related: